Le Bien et le Mal

0
1545

Le Bien et le Mal existent ils ?

Si oui qui crée le Mal ?

Vaste sujet débattu depuis l’origine des temps par les philosophes…

Loading...

Nous allons essayer d’y voir plus clair en dépassant le plan mental conceptuel…

Pour commencer je rappelle que selon le point d’observation, la réponse varie.
Elle peut être mentale (relative/conceptuelle), ou Absolue (non-relative, non-duelle, non-conceptuelle).

Sur le plan relatif de l’individu se prenant pour un objet séparé et distinct des autres objets  (“moi je”, l’égo composé de la croyance d’être le corps physique et les pensées), alors oui effectivement, pour celui qui se défini (l’égo), le bien et le mal existent.

Mais le bien et le mal existent pour Qui ?

Réponse : pour l’égo.

Vient alors une seconde question qui est… Est-ce que l’égo existe ?
Est-ce que l’égo est un Être Vivant ? Ou une illusion, un concept mental, une expérience mentale qui se déroule au sein d’une Réalité Immuable et non-duelle, non sujette au temps, aux histoires des objets qui apparaissent et disparaissent en son sein ?

Car si l’égo n’existe pas, alors le bien et le mal n’existent pas non plus.

Voici un élément pointant vers la réponse, donnée par Eckhart Tolle :

Prenons un autre exemple conceptuel (mental), mais toujours dans le but de dépasser le plan mental conceptuel.

En sommeil profond (sans rêves), “je” en tant qu’objet (corps, mental, croyances, pensées), n’existe pas. En sommeil profond l’égo disparaît temporairement.
Mettez vous un instant en état de sommeil profond, mais sans que votre corps physique ne s’endorme, consciemment. Juste disparaissez en tant que “je”…

En sommeil profond, comme “je” a disparu, il n’y a plus de monde observable, plus d’histoires, plus d’objets, et donc ni bien ni mal. Il n’y a plus rien sauf “Être” (Je Suis.).

Ou est alors le mal ?

Ou est alors le bien ?

Tous 2 ont disparus…

Il n’y a que quand “je” qui apparaît, que “les autres” existent, “je”, crée “les autres”.

Donc “je” en se polarisant soit dans le bien, soit dans le mal, crée la polarité inverse dans la matrice (la pièce de théâtre).

Une fois que vous avez définitivement enlevé le “je”, vous n’êtes plus soumis à la dualité, vous n’êtes plus coincé dans “le jeu” en tant qu’objet polarisé. Vous n’etes plus identifié ni individualisé. Vous Êtes. “Je Suis”.

Et ce n’est plus l’égo mental qui s’exprime alors à travers la forme du véhicule de Dieu que vous empruntez actuellement, c’est Dieu lui même qui parle à travers se corps. DU CŒUR.

Il n’y a plus d’égo, juste une “fenêtre” vide qui laisse passer la lumière de Dieu, laquelle n’appartient a personne. Car tout vient du Père.

Vous êtes passé du rêve cauchemardesque de l’individualité “objet”, à la Réalité Divine de l’Unité Immuable.

Namaste

L.

Loading...

Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
  S’abonner  
Notifier de