D’après Harvard, Sabrina Pasterski est la nouvelle Albert Einstein

Être comparé à Stephen Hawking ou à Albert Einstein n’est pas quelque chose qui arrive au commun des mortels. Et pour cause, ces légendaires théoriciens de la physique quantique ont acquis une place quasi indétrônable en sciences. C’était sans compter sur la nouvelle génération de physiciens chercheurs, et sur cette jeune femme tout particulièrement.
Vous feriez mieux de retenir son nom. Sabrina Pasterski est née en 1993 à Chicago, aux États-Unis, ce qui fait d’elle, à 24 ans, l’une des plus jeunes physiciennes de renommée internationale. Aussi jeune soit-elle, elle a déjà accompli bien plus que la plupart d’entre nous au cours d’une vie.

À seulement 14 ans, elle conçoit et fabrique un avion monomoteur pour son père, de ses propres mains. Si cela ne suffit pas à vous impressionner, elle parvient en plus à le faire voler au-dessus du lac Michigan, ce qui fait d’elle la plus jeune personne à avoir jamais fait voler son propre avion dans l’Histoire. La conception de cet avion lui prend deux ans, un processus qu’elle documente à l’époque sur YouTube :

En 2010, elle est diplômée de l’Académie des Mathématiques et des Sciences de l’Illinois et rejoint le prestigieux Institut de Technologie du Massachusetts. Elle est censée attendre que sa candidature soit acceptée, comme tout le monde, mais lorsque les professeurs Allen Haggerty et Earll Murman découvrent sa vidéo, ils n’hésitent pas une seconde à la faire entrer. L’un d’eux déclare :

« Nous étions bouche bée lorsque nous l’avons visionnée. Son potentiel est hors norme. »

Après tout juste 3 ans au MIT, elle obtient la note ultime de 5.0. Elle est désormais doctorante à l’Université de Harvard, avec une liberté académique totale. L’Université n’hésite d’ailleurs pas à la comparer à Albert Einstein lui-même, tant ses capacités sont extraordinaires. Son nouveau terrain de prédilection ? La physique quantique. Une matière qui, de toute évidence, ne lui fait pas peur. Elle s’intéresse en particulier aux trous noirs et à la manière dont la gravité affecte l’espace et le temps. Elle souhaite étudier spécifiquement la « gravité quantique », afin de comprendre le lien de la gravité dans un contexte de physique quantique. Si ses découvertes s’avèrent exactes, elle pourrait véritablement bouleverser notre compréhension de l’univers.

Le plus impressionnant dans tout cela est certainement l’humilité et la discrétion de la jeune femme. Elle déclare :

« Je ne suis qu’une étudiante. J’ai tellement à apprendre. Je ne mérite pas toute cette attention. »

Et d’ajouter, dans un entretien inspirant accordé à Marie Claire :

« Soyez optimiste quant à ce que vous vous croyez capable de faire. Quand vous êtes petit, vous dites beaucoup de choses sur ce que vous serez ou ferez quand vous serez grand. Je pense qu’il est important de ne pas perdre de vue ces rêves. »

Pour ceux qui aimeraient suivre ses recherches, Sabrina Pasterski partage tous ses travaux sur son site internet Physics Girl. Elle prouve, par là-même, que les mathématiques et la physique ne sont plus des domaines exclusivement réservés aux hommes.

Nul doute que cette jeune femme est promise à un brillant parcours parmi les plus éminents esprits de la planète.  

Source : http://positivr.fr

Poster un Commentaire

10 Commentaires sur "D’après Harvard, Sabrina Pasterski est la nouvelle Albert Einstein"

Me notifier des
avatar
3000
Anonyme
Invité
Anonyme

Elle a inventé quoi ?

Anti-spirituel
Membre
Anti-spirituel

La ptite blanche, bonne en math a ok
Lisa simpson quoi !

APAVARGHA
Invité
APAVARGHA

Ah oui quand même… A 14 ans perso j’apprenais a fabriquer des diodes en techno mais bon chacun son truc quoi..

Anonyme
Invité
Anonyme

Et il y en a qui apprennent à jouer du violon à 4 ans

nrv
Invité

Elle prouve, par là-même, que les mathématiques et la physique ne sont plus des domaines exclusivement réservés aux hommes.
Née en 1993, il était temps que ces croulants de chiantifric$ découvrent la Femme.
J’espère d’ailleurs qu’elle va se révéler bien supérieure à Einstein et Hawkins qui ne sont que deux marionettes dont il serait bienséant de vérifier moralités et assertions.

beaumagnus
Membre
beaumagnus

Propos féministes !
primo, je vous signale que plein de femmes étaient connues pour leurs grandes habilités scientifiques entre autre Katherine Johnson, Emmy Noether, Chien-Shiung Wu, Marie Curie, Lise Meitner etc…
secondo, vous parlez comme si la “Femme” ne peut être la marionnette de personne, or moi je peux vous en citer au moins une en l’occurrence vous-même qui êtes la marionnette du lobby féministe, celui là même qui encourage la discorde entre les hommes et les femmes (diviser pour reigner) sous le faux étandard de l'”égalité” des sexes.

nrv
Invité

Je ne suis pas féministe et mes propos non plus. Vous répétez juste ce que j’argumentais. Sans comprendre qu’en plus j’avançais que les deux références “mondiales” sont des fakes, des croocks, des cointelpros.
(régner, p’araignée… ) 🙂

TAO
Membre

Bonsoir UN E.
Nous ne savons pas si Albert Einstein aurait pu construire un avion de a à z comme cet
Etre spirituel ayant une expérience humaine exceptionnelle et ceci depuis son plus jeune âge,
nous pouvons penser qu’elle est programmée pour réaliser de véritables miracles, c’est ce que nous lui souhaitons de tout coeur. <3

Perroquet
Membre
Perroquet

pourquoi de telle comparaison ??? Chacun est différent et les potentiels sont différents selon les époques – aujourd’hui nous avons accès à plus d’outils et tous le monde n’a pas envie de construire un avion.

TAO
Membre

C’est tout à fait vrai, nous avons cité Albert Einstein car il était cité au début de l’article, mais comme nous ne faisons qu’UN E c’est OK Perroquet.
NAMASTE <3

wpDiscuz