Une nouvelle étude démontre que 50% des patients cancéreux sont tués par chimiothérapie, pas par le cancer

9
6143

Le cancer est une maladie caractérisée par la prolifération incontrôlée de cellules provoquant la formation d’une tumeur qui peut s’étendre et se diffuser au reste du corps via la circulation sanguine ou le système lymphatique et ainsi former de nouvelles tumeurs telles que les métastases. En France, rien qu’en 2017, on comptait 399 500 cas de cancer (214 000 hommes et 185 500 femmes). Outre la chirurgie et la radiothérapie, la chimiothérapie reste le protocole de soins principal employé en tant que traitement de la maladie.

Loading...

Dans la majorité des cas, et suivant l’étendue du cancer et de son grade, la chimiothérapie qui détruit les cellules cancéreuses en agissant sur leurs mécanismes de division, reste le traitement principal employé afin d’enrayer la maladie. Le plan de traitement est déterminé au cas par cas par un oncologue qui pourra proposer une composition médicamenteuse adaptée à la catégorie de la tumeur qui peut être administrée soit par voie intraveineuse soit orale.

Cependant, ce protocole de soins pourrait se voir décrédibilisé selon les cas, tel que le suggère une étude du « Public Health England et de Cancer Research » de Londres.

Une étude pointe du doigt les effets mortels de la chimio sur certains patients

L’étude en question portait sur l’analyse et l’examen de patients cancéreux décédés dans les 30 jours suivant le début de leur traitement de chimiothérapie, indiquant que le traitement et non le cancer était la cause du décès. L’étude réalisée sur un panel de 23 228 patientes atteintes d’un cancer du sein et 9634 patientes atteintes d’un cancer du poumon non à petites cellules (CPNPC), a mis en évidence que la mortalité à 30 jours augmentait avec l’âge chez les patientes atteintes d’un cancer du sein et chez les patients atteints de CPNPC traités à des fins curatives, et diminuait avec l’âge chez les patients recevant un SACT palliatif.

En clair, ceci met en lumière que le traitement de chimiothérapie est la cause principale du décès plutôt que du cancer lui-même et toujours selon les résultats de l’étude, environ 8,4% des patients atteints d’un cancer du poumon et 2,4% de ceux atteints d’un cancer du sein sont décédés en un mois.

Prudence de mise dans l’élaboration des protocoles de soins

Les chercheurs « Public Health England et de Cancer Research » ont également constaté des oppositions significatives dans la survie des personnes âgées et des personnes avec une santé plutôt déficiente et ont alerté le corps médical sur l’importance d’appliquer une extrême prudence et une précision plus accrue dans la sélection d’un traitement le plus adéquat possible.

Le professeur David Dodwell, de l’Institut d’oncologie de l’hôpital St James de Leeds, au Royaume-Uni corrobore cette analyse en déclarant qu’il est important de sensibiliser les patients au fait que la chimiothérapie présente des inconvénients potentiellement mortels. De ce fait, il suggère de mettre en application une vigilance renforcée et une sélection plus rigoureuse quant au protocole de soins le plus approprié en prenant en compte tous les facteurs du patient tant en ce qui concerne, l’âge, les antécédents médicaux et familiaux, la condition physique et le type de cancer et de son stade. Ceci,  afin de minimiser les risques de mortalité liées à la chimiothérapie ainsi que ceux liées à la non administration d’un traitement de chimiothérapie.

Une autre étude scientifique démontre la dangerosité de la chimiothérapie

Une autre étude menée par le Docteur George Karagianni au Collège de Médecine Albert Einstein à New York, met en évidence que la chimiothérapie serait beaucoup plus nocive et dangereuse qu’on ne le croit car ce traitement augmenterait de manière significative, le nombre de cellules cancéreuses dans l’organisme.

En cas de cancer, il est nécessaire d’examiner avec son médecin toutes les alternatives à la chimiothérapie, il en existe aujourd’hui et de plus en plus, la science avance à grand pas dans ce sens.

Il sera utile également d’explorer en complément des prescriptions du médecin, les thérapies alternatives (Hypnose, cure de vitamine C pure par intraveineuse, Huile de canabis médical, Reiki, Chi Nei Tsang…)

Prévention des maladies cancéreuses

En dehors des risques liés à l’environnement ou les prédispositions génétiques, les comportements que nous adoptons au quotidien peuvent augmenter les risques d’où l’importance d’adopter une hygiène de vie équilibrée et saine et tout ceci passe, par l’arrêt du tabac et de l’alcool, une vigilance accrue quant à la surexposition au soleil, limiter la prise de traitement hormonaux, consommez le plus possible bio (ou si vous ne pouvez pas, laver vos fruits et légumes avec du bicarbonate de soude ou du vinaigre), adopter une alimentation équilibrée (riche en légumes, fruits), ajouter le curcuma à vos recettes (de nombreuses études ont prouvées sont efficacité à prévenir le cancer), pratiquez des activités anti-stress comme la cohérence cardiaque, la méditation, l’auto-hypnose, et bien sûr pratiquer du sport, car le sport, c’est la santé !

Avec tout ça, vous éloignez le cancer et beaucoup d’autres maladies..

Partagez ces informations utiles autour de vous pour que tout le monde puisse en profiter.

Source : https://www.santeplusmag.com/une-nouvelle-etude-demontre-que-50-des-patients-cancereux-sont-tues-par-chimiotherapie-pas-par-le-cancer/

Note SM :

Aucun cancer ne peut se développer (ni survivre) dans un milieu alcalin :

Aucune maladie, pas même le cancer, ne peut résister dans un environnement alcalin

Namaste

L.

Loading...

9
Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
avatar
3000
6 Auteurs du commentaire
dedeIncroyableFafastevencharmatel Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
Notifier de
Incroyable
Invité
Incroyable

Dites moi, c’est normal que la source ne parle pas du tout de chimiothérapie mortelle mais concerne Serena williams qui se met seins nus pour la sensibilisation du cancer du sein ? C’est normal aussi que sur Cancer research on ne trouve aucune info sur cette étude? Pas plus que Public Health England qui adore communiquer n’en dise pas un mot? Qu’il n’y a aucune trace de cette étude nulle part? Censure mondiale? Quand à la petite note en fin, vous êtes conscient qu’elle n’a aucun sens? Milieu alcalin c’est aussi précis que “température chaude”. C’est quoi un milieu alcalin?… Lire la suite »

steven
Invité
steven

Quand ça parle protocole c’est tout sauf des traitements.

charmatel
Membre
charmatel

C’EST EXACT !!! C’est évident, et depuis longtemps que la chimiothérapie n’est d’AUCUNE efficacité et n’a jamais guéri un cancer !! …(si ! env. 3% à 5 ans !) après on n’a pas été plus loin !? Ceux qui s’en sont sortis n’avaient pas de vrai cancer … Ce système officiel pervers, est là pour nous achever et gagner au passage, entre 120 à 150000€ pour chaque cancer !! Il y a nombreuses substances naturelles qui en viennent à bout de cette maladie qui n’est pas si effrayante que ça quand on connait tout le panel de possibilités contre le… Lire la suite »

herve
Invité
herve

SUIS OK AVEC CET ARTICLE ,car moi ,ils ont tué ma femme comme ca avec leur chimio et leurs 4sachets supplementaires anti effets secondaires mais qui en apportent autant;un carnage,leur insuffisance d’oncologue fait le reste;voila le crime organisé..chimio toute petite pour cancer debutant peut-etre et encore faudra faire un enorme nettoyage apres;le but c’est qu’il y ait reaction de defense du corps;mais leur chimio flingue tout; et dire que ce corps medical avec labos et justice moribonde ont eliminé par voie de justice ou tout simplement éliminé tout court ceux et celles qui ont trouvé,inventé des technologies ou therapies alternatives… Lire la suite »

Fafa
Membre
Fafa

Bonjour, selon Edgar Cayce : ”Ceux qui voudront bien manger 2 ou 3 amandes chaque jour, n’auront plus besoin de jamais craindre le cancer” et aussi ”la lumière verte a un puissant effet de guérison sur les cancers.” CF le livre L’univers d’Edgar Cayce de DK de Bizemont pour plein d’autres conseils 🙂

charmatel
Membre
charmatel

Vous parlez certainement des amandes amères d’abricots ?
Si cancer il y a il faut alors entre 10 et 16 amandes par jour !

Changer de régime alimentaire vers le végétarien et s’oxygéner régulièrement dans la nature (les fameux 10 000 pas de marche préconisés 3 fois par semaine) agir aussi sur le psyché et éviter le stress…
Etre heureux de vivre (là c’est plus difficile dans ce monde égoïste et matérialiste)

Fafa
Membre
Fafa

Bonjour charmatel, non je parlais d’amandes ”normales” d’amandiers (et bien sur biologiques)

Incroyable
Invité
Incroyable

Les amandes ne vous protègeront pas d’un mélanome si vous passez votre vie à cramer au soleil, même si vous en mangez 40.

dede
Invité
dede

le jeune pendant les chimio ma sauver de leur protocoles
et mon lymphome était du à l usage de la 4g pendant mes heures de boulot Merci pour tout patron,, il nous pourrisse la vie et ils en sont heureux Tous a tout niveaux + de 40 000 nv cancer en 2017 ‘on passe de 360000 en 2016 a 400 000 en france en 2017) c est une hécatombe mais hum les élites adore .