Une ancienne actrice de Smallville recrute des esclaves sexuelles pour la secte NXIVM

6
11512

Quelques analyses préliminaires:

Cette sombre histoire portant sur le groupe NXIVM, fondé par Keith Raniere, est restée longtemps enfouie dans les profondeurs du marécage. Mais récemment, après avoir appris par le biais du journal The New York Times que NXIVM menait des activités très suspectes au sommet de la chaîne,

on a vu émerger le nom d’une ex-actrice de la série Smallville (primée au Emmy Awards), exposée comme étant une « recruteuse clé » d’esclaves sexuelles, et le bras droit du leader de la secte dénommée NXIVM. C’est le journal Dailymail qui a osé révéler le nom de l’actrice impliquée dans de telles activités:

Loading...

http://www.dailymail.co.uk/news/article-5063683/Former-Smallville-actress-second-command-sex-cult.html

Nom révélé par le DailyMail, passage surligné en rouge

Néanmoins, une partie de ces révélations avaient déjà été mises en avant dès 2015. À l’époque, l’homme qui avait mis en lumière les pratiques du groupe n’est autre que Frank Parlato, un ancien membre du groupe NXIVM. Ces révélations, remontant à 2015, se trouvent dans le lien ci-dessous:

http://niagarafallsreporter.com/Stories/2015/NOV19/fbis.html

Vous apprendrez beaucoup de choses à travers les dires de cet homme, comme par exemple, le fait que cette secte se faisait passait pour une entreprise qui vendait des prestations et plus particulièrement des « séminaires pour le développement personnel et professionnel », tout en cachant des activités bien plus sombres…Il s’agissait donc là d’une couverture pour cacher des activités criminelles selon lui.

Franck Parlato avait été renvoyé du groupe NXIVM un an après son entrée, quand Raniere l’avait surpris en train de fouiller les dossiers financiers de l’entreprise.

Keith Raniere, retenait bien son nom, est le leader de cette secte appelé NXIVM (le nom se prononce comme le médicament Nexium).

Keith Raniere, fondateur de NXIVM

Dans l’article de Parlato, on apprend que le leader de la secte, Keith Raniere, avait un « penchant pour les femmes séduisantes, riches et apparemment les filles adolescentes et pré-adolescentes ».

Voici ici-bas d’autres extraits tirés de l’article de Frank Parlato :

 

« En 1984, Raniere, alors âgé de 24 ans, a enlever ” la virginité de Gina Melita, âgée de 15 ans, dans une pièce sombre, son T-shirt souillé de sang “, selon l’Albany Times Union, en s’appuyant sur des interviews de Melita ».

Gina Melita

«Raniere a également été en contact avec Gina Hutchinson, âgée de 15 ans. Il lui avait convaincu de quitter l’école et de se faire instruire par lui ».

Gina Hutchinson

« Une de ses vendeuses avait une fille de 12 ans, Rhiannon […]. Rhiannon se rappela que Ranière avait couché avec elle dans sa maison de ville, dans des bureaux vides, dans un ascenseur et dans un placard à balais. Après environ 60 rencontres, elle s’est enfuie de chez elle. »

Rhiannon

« Il a pris mon innocence», a-t-elle dit. « Je ne pourrai jamais la récupérer ».

« Le FBI devrait enquêter sur Bronfmans et le chef de la secte Keith Raniere », poursuit Franck Parlato dans son article.

Mais ce n’est pas tout, puisqu’à travers l’article de Franck, on y apprend que Keith Raniere a « étudié la scientologie, l’hypnose ericksonienne et la programmation neurolinguistique (Note SM: ça sent les techniques de contrôle mental à plein nez…). Il a abandonné ses costumes d’affaires et a enfilé des pantalons de survêtement, des tee-shirts et des sandales, et a formé une entreprise, plus tard appelé NXIVM, une organisation de coaching d’auto-assistance ,et en mettant une membre féminine, Nancy Salzman, une infirmière diplômée et une maîtresse de l’hypnose en tant que présidente ».

Heureusement, la réelle activité du groupe a été récemment révélée, notamment par The Sun, qui affirme que les « séminaires de développement personnel » ne sont en réalité qu’une couverture, et qu’officieusement, comme l’indique le titre de son article, NXIVM  est une « terrifiante secte sexuelle où les femmes , dont une actrice d’Hollywood,  sont forcées de donner des photos nues, de se faire marquer les initiales du fondateur, et sont battues avec des palettes ».

https://www.thesun.co.uk/news/4864917/inside-the-terrifying-nxivm-slave-cult-where-women-including-a-hollywood-actress-are-forced-to-hand-over-naked-pics-get-branded-with-the-founders-initials-and-are-beaten-with-paddles/

Ça peut paraître incroyable mais c’est vrai, et il ne s’agit que de la pointe de l’iceberg…

 

Plus intéressant encore, la page Wikipédia (version anglaise/américaine) nous offre les « clients notables » de NXIVM, et parmi eux, figurent des gros poissons :

  • On y retrouve donc l’actrice Linda Evans
Résultat de recherche d'images pour "linda evans"
Linda Evans
  • Le milliardaire Richard Branson
Résultat de recherche d'images pour "richard branson"
Richard Branson

Ou encore une autre actrice de Smallville, Kristin Kreuk etc

Résultat de recherche d'images
Kristin Kreuk

https://en.wikipedia.org/wiki/NXIVM

Ces stars sont-elles au courant des pratiques du groupe et sont-elles connectées à de telles pratiques? Pour le moment, impossible de savoir.

En tout état de cause, cette histoire a réémergé et elle n’a pas fini de provoquer des secousses.

D’anciennes victimes de la secte réclament désormais une enquête approfondie des autorités sur les pratiques de NXIVM. Ces victimes affirment que les membres qui osent parler sont dépeints « comme des déserteurs qui veulent détruire le groupe ».

Vous trouverez de nombreux autres témoignages dans ce lien du journal « The New York Times », journal qui a grandement contribué à pousser cette affaire sur la place publique dès le mois dernier.

https://www.nytimes.com/es/2017/11/06/en-el-interior-de-nxivm-un-grupo-secreto-en-el-que-se-marca-a-las-mujeres/

Fin analyse Stopmensonges.

 

 



 

Une ancienne star de la série à succès Smallville a été identifiée comme membre de haut rang d’une secte sexuelle.

Allison Mack

Le mois dernier, le New York Times a sortie l’histoire d’une sororité secrète qui marque au fer les femmes, les met au régime et les bat si elles ne recrutent pas assez «d’esclaves». Le groupe, appelé DOS, serait une société secrète pour femmes les mieux classés du groupe secret NXIVM. Pour les néophytes, NXIVM est juste un groupe qui offre des séminaires de développement personnel tout ce qui a de plus banal.

Keith Raniere, founder of NXIVM

Mais les ex-membres ont dit au Times que NXIVM fonctionne comme une secte pour les gens du haut niveau du groupe, qui se consacrent à plein temps au fondateur Keith Rainere et à ses enseignements. Mercredi, un ancien porte-parole du groupe, Frank Parlato, a déclaré à The Sun qu’une «actrice primée aux Emmy Awards» est une «recruteuse clé» pour DOS. Alors que The Sun n’a pas nommé l’actrice, DailyMail.com peut révéler que l’actrice en question est Allison Mack, qui a joué Chloe Sullivan ,l’acolyte de Clark Kent, dans la série Smallville.

Allison Mack
Allison Mack

Frank Parlato explique en détail le rôle d’Allison Mack dans le groupe sur son blog, The Frank Report, qui publie des informations sur le fonctionnement interne du groupe. (Parlato dit qu’il a été renvoyé après un an quand Raniere l’a surpris en train de fouiller les dossiers financiers de l’entreprise.Il a été pris dans une bataille juridique avec Raniere et deux héritières Bronfman qui sont membres du groupe, dont le dernier prétend qu’il les a fraudés) . Le dossier de Frank prétend que Allison Mack créait DOS avec l’intention de le transformer en une organisation mondiale qui serait une «force pour le bien et une force féminine contre le mal».

Les anciens membres ont expliqué comment seuls les membres féminins les plus fidèles de NXIVM ont la possibilité d’entrer dans DOS. Pour adhérer, de nouveaux membres potentiels doivent remettre des informations personnelles accablantes en signe de confiance. Mais les ex-membres disent que l’information est réellement utilisée pour empêcher les membres de parler de la réalité horrifiante du groupe.

DOS
Les membres DOS sont marqués d’un symbole qui inclut les initiales de Raniere et Mack

Le DOS fonctionne comme une hiérarchie maître-esclave, avec Keith Rainere au sommet et Allison Mack comme bras droit. A partir de là, Mack a plusieurs esclaves qui lui sont à ses ordres pour recruter à leur tour un groupe d’esclaves et à partir de là ça se transforme en un système pyramidal. Les femmes du groupe seraient tenues à un régime de 500 à 800 calories par jour parce que Raniere aime les femmes minces et croit que la graisse «interfère» avec leur niveau d’énergie, affirme Parlato.

Les esclaves doivent immédiatement répondre à leurs maîtres chaque fois qu’ils les textent ou les appellent, et s’ils ne recrutent pas assez d’esclaves, ils sont battus avec une palette sur leurs fesses. Le rapport Frank allègue que c’était Mack qui a introduit la punition corporelle au groupe. Lorsque les femmes sont jugées dignes d’entrer dans le groupe, on leur ordonne de se déshabiller lors d’une cérémonie d’initiation, puis de les marquer avec un symbole qui inclut les initiales de Raniere et de Mack.

Le blog dit aussi qu’il y a encore un autre niveau de la secte au dessus de DOS. Les femmes qui performent bien chez DOS peuvent aussi être invitées à rejoindre le harem de Raniere. “Mack détient la première place dans le harem”, indique le blogue. «Miss Mack s’est révélée capable au sein du département de recrutement pour remplacer de nombreuses membres vieillissantes du harem par des femmes plus jeunes et plus jolie».

DailyMail.com a essayé de discuter avec le porte-parole de Mack pour commenter, mais se sont fait répondre “qu’elle ne prend pas de question de la presse à ce moment”. Allison Mack semble avoir surtout cessé ses activités d’actrice, son dernier rôle remonte à 2015.

Plus tôt cette semaine, Catherine Oxenberg a rencontré des procureurs dans le bureau du procureur général de New York pour parler de sa fille, India, qui est membre de la sororité, a rapporté le New York Post. Oxenberg a été franc au sujet du groupe et craint que sa fille soit affamée et soumise au chantage. Selon le New York Post, les procureurs de Schneiderman concentrent leurs efforts sur les femmes qui ont été marquées contre leur gré.

Source: DailyMail.com

http://www.dailymail.co.uk/news/article-5063683/Former-Smallville-actress-second-command-sex-cult.html

Traduction: Jean François Cloutier https://www.tvqc.com/2017/11/allison-mack-lancienne-actrice-de-smallville-recrute-secte-violente/

Loading...
Je soutiens la Presse Indépendente :

6
Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
3 Auteurs du commentaire
GMnrvAnonyme Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
Notifier de
nrv
Invité
nrv

A propos de cultes et d’insectes…
Strange Tales Secret Space Program ‘Whistleblower’ Corey Goode
https://www.youtube.com/watch?v=OZNA_GUPiWc
En anglais, mais les dernières minutes sont assez “graphics”…!

Anonyme
Invité
Anonyme

et pour l’adultère faut prévoir la lapidation ??

Anonyme
Invité
Anonyme

Heureusement qu’ils se sont faits défoncer les nazis mais je sens qu’ils sont de retour.. Round 3 ?

Anonyme
Invité
Anonyme

en + leur rudyboy doivent être à.. exterminer

Anonyme
Invité
Anonyme

Cette série de nazis immonde où ils font la promotions de l’interracial entre têtes à claques au yeux bleus et collaboes aux yeux marrons, le couple à la hollywoodienne qui fait bien vomir, histoire de bien montrer un exemple de merdes, que beaucoup péons dans la société sont fiers de reproduire (type starwars la chiasse). Faudrait que les usa votent un peu + pour les yeux marrons, je ne leur fait pas confiance aux autres.