Un policier dégaine son arme pour arrêter un conducteur roulant avec des affiches anti-G7 – vidéo

1
2207

Une camionnette circulant avec des écriteaux anti-G7 a été repérée à Biarritz. Un policier mobilisé pour le sommet a dégainé son arme de service pour interpeller le conducteur. Le fonctionnaire explique son geste par la nécessité actuelle de prendre «le maximum de précautions».

[rajout L. SM :

Précautions pour qui ?
Pour les maîtres esclavagistes ? Ou pour le Peuple ?

Loading...

fin ajout]

Venus de Bretagne pour assurer la sécurité du sommet du G7 à Biarritz, deux policiers, Romain et Sabine, ont repéré une camionnette qui roulait avec des affiches collées sur la carrosserie proclamant: «L’État français nous a mis dans des camps de concentration», «Où sont la grandeur et l’honneur de la France, monsieur Macron?».

Après une vérification dans les fichiers sur «le droit de conduire» du conducteur, le fourgon a été arrêté. Comme l’agent Romain l’a précisé au média, il a dégainé son arme et exigé que le conducteur mette ses mains sur le volant. Puisque le chauffeur ne semblait pas représenter un danger, le policier a rangé son pistolet.

L’homme interpellé s’est présenté comme le président d’un comité pour les harkis et s’est dit non-violent. Il a été relâché sans poursuite ni garde à vue.

​Les policiers se justifient

À Franceinfo, Romain a défendu son intervention musclée. Selon lui, «actuellement on prend le maximum de précautions».

Pour Sabine, l’interpellation se justifiait: «On nous demande d’être vigilants. On est là pour la sécurité des personnes et des biens. On a fait ce qu’on avait à faire».

Source : https://fr.sputniknews.com/france/201908231041970385-un-policier-degaine-son-arme-pour-arreter-un-conducteur-roulant-avec-des-affiches-anti-g7–video/

—Note L. SM—

On voit un climat de peur s’instaurer entre le peuple et ceux qui sont censés les défendre. Et la peur mène à la folie.

Sur quoi reposent les peurs ?

Toute peur repose toujours sur une croyance mensongère de l’égo.

“Rien de Réel ne peut être menacé.
Rien d’irréel, n’existe.”

On assiste à un désordre mental des forces de l’ordre du à l’énorme dissonance cognitive de ces derniers. Les policiers et gendarmes (considérés comme leurs chiens de garde par la Cabale) sont constamment harcelés moralement et contrôlés mentalement par leur hiérarchie, laquelle hiérarchie est elle même aux ordres des Élites secrètes dirigeantes et non élues que nous appelons Le Nouvel Ordre Mondial ou “Cabale”. Leur relais sont les loges secrètes et sectaires partout sur la planète.

Cette même Cabale en débâcle totale sur toute la planète “se sentent en danger” (en réalité seul leur égo est en danger) car acculée dans leur mensonges. Le château de carte s’effondre pour eux (leurs illusions de contrôle totale de la population). Certains y voient l’occasion de se remettre en question et de se rapprocher du Créateur et de leurs frères et sœurs humains, d’autres continuent de faire le choix morbide de la séparation.

Et tout est parfait.

Chacun aura le résultat des croyances qu’ils défendent.

On ne peut pas servir 2 maîtres.

Quoi qu’il en soit… l’or Véritable, ne craint pas le feu.

Que la paix du Créateur vous accompagne tous et vous permette de discerner ce qui est Véritable, de ce qui est faux.

Namaste

L.

Je soutiens la Presse Indépendente :

1
Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
1 Auteurs du commentaire
Kako Lambert Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
Notifier de
Kako Lambert
Membre
Kako Lambert

Et on va s’étonner que les gens aient peur de la police.