Sport : santé dégradée, perte de poids illusoire … bref, une énorme escroquerie

25
3946

C’est tranché et affirmatif ! Jimmy du site Terraponia, veut démythifier certaines idées reçues sur le sport. N’étant pas spécialiste, je lui laisse la responsabilité de ses arguments, et compte sur vous qui pratiquez un sport ou pas, pour lui donner votre avis. Partagez ! Volti pour les moutons enrages

A en juger par ce qu’il se dit un peu partout, le sport ferait perdre du poids et il aiderait à se sentir mieux dans sa tête (et dans son corps). Mais où l’absurdité humaine va-t-elle s’arrêter ?

Le dogme lié au sport est bien ancré dans les cerveaux humains et les seuls à qui cela profite sont, bien évidemment, les industries et les lobbys.

Terraponia vous informe de suite que la pratique du sport n’a strictement aucun utilité si elle réalisée à des fins de perte de poids ou d’évasion fiscale cérébrale.

Enquête et démythification d’un énième dogme, celui de la pratique sportive.

Le régulateur du poids chez l’humain : le pancréas !

Eh oui, vous pouvez faire tout ce que vous voulez ou vous agiter 24h/24 et 7j/7, c’est l’état du pancréas et des îlots de Langerhans qui vont réguler la prise de poids chez l’Homme.

Comment ? Bien que l’on ait tendance à tout compliquer, c’est très simple. Via les îlots de Langerhans, le pancréas sécrète une hormone protéique appelée « insuline ». Sans rendre scientifique quelque chose qui n’a pas à l’être, l’insuline à pour but de réguler la proportion de glucose qui entre dans nos cellules. Ensuite, ce sont ces mêmes cellules qui décideront si elles utilisent immédiatement le glucose comme forme d’énergie ou comme réserve pour un besoin futur.

Par analogie, l’insuline est au corps ce que votre revenu est à vos finances. Lorsque vous recevez votre salaire, trois choix s’offrent à vous :

  1. Vous dépensez tout quasiment instantanément
  2. Vous épargnez l’intégralité de votre revenu
  3. Vous dépensez une partie et mettez l’autre en épargne

Avec l’insuline, c’est exactement la même chose … à ceci près qu’il ne s’agit pas d’argent mais de glucose !

Pour information, trop rarement divulguée, l’un des objectifs du pancréas est de maintenir la glycémie (= taux de sucre dans le sang) à exactement 1 gramme par litre de sang.

Le diabète … synonyme de résistance à l’insuline

Vous n’avez jamais vraiment compris ce qu’était le diabète ? Idem, c’est très simple.

Deux cas de figure s’offrent à vous. Ou bien vous êtes diabétique de type 1, ou alors vous êtes diabétique de type 2.

Pour le type 1, le pancréas ne produit absolument pas d’insuline. De fait, des injections d’insuline en intra-veineuse sont nécessaires afin d’imiter le fonctionnement du pancréas. Assez rare, en comparaison du type 2, le diabète de type 1 se développe assez tôt et parfois même dès la naissance.

Pour le type 2, le pancréas produit toujours de l’insuline mais le corps y est devenu résistant. On parle alors d’insulino-résistance. Selon l’avancée de la résistance par le corps à l’insuline, il est possible que la personne ait également besoin de piqûres d’insuline. Il est le plus répandu et intervient, le plus souvent, à partir d’un certain âge.

Lorsque l’on entend parler de diabète, il s’agit toujours (ou presque) du type 2. Si, malgré ce que l’on tente de nous faire croire, tous les diabètes (types 1 & 2) sont guérissables, les gens atteints de ces symptômes sont très restreints dans leurs modes d’alimentations.

En clair, selon le type et l’avancée du diabète, chaque dose de glucose ingérée n’est plus totalement, ou pas du tout, régulée par le corps. Tout passe alors dans le sang et, comme l’alcoolémie, une forte hausse de la glycémie peut être dévastatrice.

Le sport n’a aucune influence positive sur la sécrétion d’insuline

La seule solution plausible pour que le sport puisse, miraculeusement, faire perdre à quiconque du poids serait qu’il favorise la sécrétion d’insuline.

Or, non seulement c’est impossible et, qui plus est, seuls les diabétiques seraient bénéficiaires de cela. Pour le reste des humains, cela serait simplement contre-productif. Pourquoi ? C’est encore très simple.

Remember! Terraponia vous a informé d’un chiffre rare … celui de la glycémie idéale dans le sang : 1g/l. Grâce au pancréas et à la sécrétion d’insuline, on est vraiment très proche de cet idéal en permanence. S’il est en bonne santé, la magie du corps opère : il s’auto-régule.

Autrement dit, si vous mangez beaucoup de glucose ou d’aliments à Indice Glycémique (IG) élevé, le pancréas sécrète beaucoup d’insuline pour palier le risque d’augmentation du taux de sucre dans le sang (= glycémie). A l’inverse, si vous ne mangez que peu de glucose ou des aliments à Indice Glycémique (IG) faible, la réponse insulinique sera mineure … c’est-à-dire que le corps ne produira que peu d’insuline afin d’éviter de faire chuter brusquement le taux de sucre dans le sang (= glycémie).

Dès lors, le sport ne sert strictement à rien dans une optique de perte de poids. Avis à tous ceux qui en font dans cette simple optique là !

Non, le sport n’améliore pas non plus l’état de santé … Pire, il le détruit !

Terraponia sent déjà ses oreilles siffler et, histoire d’être très clair, je sais plus que quiconque ce qu’il en coûte d’être sportif puisque moi-même ayant été ancien sportif de très haut niveau pendant plus de 10 ans.

Objectivement, le sport n’a aucun intérêt si ce n’est celui de donner à manger aux escrocs des industries et lobbys. Pourquoi ? C’est, encore une fois, très simple.

Premièrement, faire du sport nécessite une alimentation en exactitude adéquation avec les besoins occasionnés … ce qui n’est le cas d’aucun sportif sur Terre, et encore moins des sportifs professionnels dont on sacrifie leur santé.
Deuxièmement, le sport génère une telle asthénie (= fatigue physique, affaiblissement de l’organisme) que le système immunitaire est, à la longue, complètement flingué ! Il en résulte des douleurs intenses puis des faiblesses musculaires puis des faiblesses osseuses puis, dans certains cas, des paralysies ou des incapacités fonctionnelles partielles ou totales.
Troisièmement, tout sport implique des millions de répétitions de gestes exactement identiques pendant de longues périodes. Cela induit toutes sortes de stress musculaires, osseux, rachidiens et psychiques.
Quatrièmement, tout sport tend à robotiser le corps. Si certaines chaînes musculaires sont souvent sur-sollicitées, d’autres sont au contraire totalement laissées de côté … ce qui déstabilise le corps de manière absolument incommensurable.
Enfin, et la liste est loin d’être exhaustive, les équipements sportifs sont parfaitement inadaptés et anti-physiologiques au possible. A titre d’exemple, on fait aujourd’hui mine de découvrir que le mieux serait de courir pieds nus plutôt qu’avec des chaussures dont la semelle mesure plusieurs centimètres d’épaisseur – et qui renvoie beaucoup trop de poids sur la voûte plantaire -. Pour ceux qui seraient en proie à la critique infondée, je vous prie de vous renseigner sur les chaussures de course dites « minimalistes ».

Cette petite liste, très petite même, se suffit à elle-même pour montrer que toutes les industries sont sollicitées des suites de la pratique (intensive) d’un (ou de) sport(s). Des équipementiers aux médecins, en passant par les agro-industriels et les lobbys de l’industrie pharmaceutique, toutes les conséquences du sport sont très prolifiques pour beaucoup de monde.

Le sport est un business, c’est tout. Ses effets sur les organismes sont hautement néfastes. Il suffit, du point de vue corporel, de souligner les énormes décharges d’acide lactique et la création de radicaux libres. Leur portée est telle qu’ils favorisent la création de nombreux symptômes osseux, artériels et musculaires et ils mènent invariablement à une immuno-déficience du fait d’une asthénie prolongée.

Le sport affaiblit plus qu’il ne renforce : la preuve par les faits !

Parmi les êtres vivants, savez-vous lesquels ne font pas de sport ? TOUS, hormis un seul … le plus ignare de tous : l’être humain moderne.

Parmi les êtres vivants, savez-vous lequel est le plus faible d’entre tous ? Facile … le plus ignare de tous : l’être humain moderne.

Vous voulez des exemples ? Il y a en a pléthore. C’est là que l’expression « avoir l’embarras du choix » prend tout son sens.

Un coup de patte d’un tigre énervé est équivalent à plusieurs tonnes de pression. Des traces d’Homo Sapiens ont montré qu’ils couraient plus vite qu’Usain Bolt. Une fourmi peut porter plusieurs dizaines de fois son propre poids. Un singe peut s’élever par la force des bras d’une manière absolument impensable pour l’être humain.

Si les exemples pourraient s’en suivre à la chaîne pendant un long moment, l’objectif est simplement de montrer que soulever des haltères, faire du cross-climbing, courir 40 km, sauter à 5m de hauteur, nager vite ou longtemps, etc. ne nous rend pas plus fort.

A comparer de la force brute d’un animal ou de son agilité, nous ne sommes rien. A côté de la Nature, nous ne sommes rien. D’ailleurs, pourquoi tout est copie de la Nature ? Parce qu’elle a tout inventé, parce que nous sommes trop stupide pour inventer quelque chose d’utile que la Nature n’a pas déjà créé. L’avion, le bateau, le Kung-Fu, l’Architecture, l’Art, etc… ne reposent que sur une seule chose : la Nature.

Conclusion

N’en déplaise aux orgueilleux, aux égocentriques, aux hypocrites, aux mégalomanes et à tous ceux que les présents propos dérangent : l’être humain moderne n’est supérieur en rien à quiconque ; il est inférieur en tout à tous. Si ce n’était pas le cas, pourquoi copier imparfaitement et grossièrement tout ce qui existe déjà dans la Nature ?!

Le sport n’est qu’un divertissement glorifié dans une société du spectacle atone et amorphe où le triptyque dominant se résume à : Amour, Gloire et Beauté !

Les gens ne sont plus que l’image d’eux-mêmes, des hologrammes qui s’échouent en plein vol dès que l’on éteint les lumières.

Si vous suivez Terraponia.fr, c’est que la superficialité n’est probablement pas de votre cru. Alors, vous aurez probablement bien compris que le sport n’est pas l’ami de la santé mais plutôt son ennemi. Les faits sont là, les études scientifiques de « renom » viennent même appuyer lesdits propos … ce qui est un fait suffisamment rare pour le mentionner.

Comme l’a un jour dit Jean-Claude Van Damme, il faut être “aware” (= conscient). Terraponia fait tout pour vous guider vers la pleine conscience des faits en relation avec la santé, le corps et la nourriture du vivant. Pas de place pour l’ésotérisme, les parallélismes et l’hédonisme … mais place au rationalisme, à l’objectivité et au factuel.

Nous conclurons en rappelant une phrase parfaite, la seule d’ailleurs, un jour écrite par J. Edgar Hoover : « nul ne peut avoir raison contre les faits ». Les faits sont là, une nouvelle fois, en ce qui concerne le sujet du jour.

Prenez soin de vous et visez votre indépendance en termes de santé avec Terraponia.fr.

Jimmy pour Terraponia

25
Poster un Commentaire

avatar
3000
16 Comment threads
9 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
19 Comment authors
NorbertKoharuUrbonbeaumagnusJimmy Recent comment authors
  Subscribe  
Me notifier des
Poget Thierry
Membre
Poget Thierry

Bonjour, Je ne fais plus de sport à proprement parler depuis des années, alors que plus jeune je faisais du ski, du patin à roulettes, de l’athlétisme, de grandes marches en plaine où en montagnes. Mais vivant actuellement en Afrique, je ne fais plus rien, mis à part chaque jour une demi-heure de tsalung qui est plus une suite d’exercices physiques permettant de nettoyer et équilibrer nos énergies corporelles et qui n’est pas à proprement parlé du sport. Les taslung est en fait une pratique de yoga du bouddhisme tibétain permettant de dénouer les canaux d’énergies subtiles parcourant notre corps… Read more »

Koharu
Invité
Koharu

Mon experience personelle est differente, au contraire depuis que je pratique la course a pied deux fois par semaine , je me sens bien et equilibrée. C’est un veritable plaisir de courrir en pleine nature. La relation avec mon corps est sereine. Je me sens bien avec lui. C’est justement ça qui m’a ouvert à la spiritualité. J’accepte volontiers que l’on n’aime pas le sport, si cela est assumé comme opinion personelle. Mais cet article, fait des généralités et est atrocement provocateur…
Quelles solutions propose ou apporte l’auteur a ceux qui l’écouterons?

Laurent Freeman
Admin

je pense que cela dépend des sports pratiqués et de l’intensité.
le corps physique “ramasse” et l’addition arrive plus tard, notamment pour la course a pied.
Par contre j’ai jamais vu quelqu’un avoir des problèmes avec la natation.

Norbert
Invité
Norbert

Si, les articulations des épaules. J’ai connu des anciens nagueurs de compétition (en l’occurrence nage papillon) et à 25 ans les gars ne pouvaient plus lever les bras.

Koharu
Invité
Koharu

J’accepte entiérement que le sport que je pratique abime mes articulations. Marcher aussi cela peut abimer … Que faire alors?

Norbert
Invité
Norbert

Il y a sport et activité physique. Ce qui pose problème est la répétition du même geste des centaines de million de fois avec peu de récupération et parfois une mauvaise technique. A la longue, les articulations s’usent, car comme expliqué dans l’article, il y a souvent des déséquilibres musculaires, qui entraînent un mauvais alignement des membres et donc usure prématurée . Des coureurs et coureuses à pied (100km/sem) que j’ai connu jeunes, passé 45 ans, plus personne ne court, trop de blessures. Des coureurs de trail qui ont une prothèse de la hanche à 50 ans, j’en connais aussi… Read more »

Jimmy
Invité
Jimmy

Bonsoir Koharu, Dans l’article, il n’est nullement question de goût. Vous êtes dans l’interprétation de mes propos. En fait, le fait d’apprécier ou non le sport n’a strictement aucune importance dans la manière d’établir une relation de cause à effet … en l’occurrence les répercussions du sport sur l’organisme. Et, n’en déplaise à votre pensée, celles-ci sont défavorables à l’organisme. La critique (du grec ancien kritikos, capable de discernement, de jugement) est l’essence même du site Terraponia.fr. Analyser, mettre en relation un savoir objectif avec des faits, tel est le but du site. D’ailleurs, il existe le métier de critique… Read more »

Koharu
Invité
Koharu

Bonjour Jimmy,

Pour être sincère avec vous, ce passage me fait équarquiller des yeux :

“N’en déplaise aux orgueilleux, aux égocentriques, aux hypocrites, aux mégalomanes et à tous ceux que les présents propos dérangent ”

Jimmy, je suis bien consciente que vous ne souhaitiez pas plaire à ma pensée. Et pour être honnête, je suis agréablement surprise que vous répondiez à mon commentaire. J’accepte volontiers que le sport puisse nuir au corps.
Existe t’il d’autres alternatives au sport et qui me traumatise pas le corps?

Bonne journée !

John
Invité
John

le petit guide du “comment passer pour un ignare” en quelques paragraphes. Désolé pour l’auteur mais il amalgame les conséquences sur le corps du sport à très haut niveau avec les bienfaits d’une pratique raisonnée et régulière qui, eux, sont TOTALEMENT bénéfiques à notre corps comme à notre esprit. Notre ami apprenti scientifique de comptoir n’a pas l’air de savoir que le corps ne consomme pas que du glucose. Etonnant pour un sportif de haut niveau autoproclamé. Notre corps consomme également, entre autres car la liste est longue, des graisses qui, si elles restent stockées trop longtemps, peuvent devenir sources… Read more »

beaumagnus
Membre
beaumagnus

Je ne l’aurais pas mieux exprimé !
Qu’il soit chasseur, cueilleur ou cultivateur, l’être humain a toujours été actif physiquement (en tout cas jusqu’à récemment), il pratiquait le sport par nécessité.
Cette activité physique contribue effectivement au bon équilibre physiologico-chimique de notre corps.

Yannis
Invité
Yannis

Euh .. je suis pas d’accord ,faisant pas mal de sport cela m’a aidé à avoir le corps que je voulais .D’ autant plus que le sport accompagné de musique je trouve que c’est très méditatif .

6lv1
Membre
6lv1

Il est bon de lire que le kung fu est une chose issue ee la nature mais, et là je fais mon gars qui la ramène, le kung fu n’est pas un art martial, ni même unn sport… c’est un concept: cela veut dire, en gros, maitrise. N’importe qui peut avoir le kung fu, à partir du moment où il maitrise parfaitement , sa pratique, son sujet, le truc qu’il fait quoi…ceci étant dit, il est vrai que les arts martiaux, surtout ceux dits “internes” sont de réelles panacées pour le corps et l’esprit et amènent une réelle élevation mentale… Read more »

bidule-land
Membre
bidule-land

Tiens, je met une vidéo qui va te faire comprendre comment un être humain vit normalement en faisant du sport
Ce n’est pas avec ton smartphone dans les mains que tu vas courir, chasser chez Geant Casino ton steak aux hormones

https://www.youtube.com/watch?v=dDLAvvASwgc

pti dav
Invité
pti dav

Bien dans sa tête bien dans son corps, bien dans son corps bien dans sa tête. Le sport aide à être bien dans son corps et la musique bien dans sa tête. Je pratique un sport le foot et quand on connait son corps et ses limites le sport évade le cerveau et fait perdre du poids. J’ai 33 ans et je n’ai aucun problème musculaire et de blessures graves mis à part les coups reçu en match. Si on fait du sport juste pour perdre du poids c’est perdu d’avance car 60% alimentation et 40% sport voila ce qui… Read more »

bidule-land
Membre
bidule-land

Pratiquer le sport à titre personnel sans avoir à faire de la compétition reste pour moi un bon moyen de garder son corps physique dans de bonne condition de vie et d’hygiène. Cela permet également pendant cette pratique régulière de penser plus librement ! A la fin de cette pratique, une bonne douche et du repos optimise la sécrétion des endorphines ! Maintenant, je n’ai jamais fait du sport pour maigrir, je l’ai toujours fait pour me sentir bien dans mon être et non mon paraître ! Cet article est totalement absurde, l’homme est fait pour marcher, bouger, courir, pas… Read more »

Laurane
Invité
Laurane

Je trouve qu’on jette ici le bébé avec l’eau du bain en ne nuançant pas le propos avec une activité physique VS sport. Car si de nombreuses pratiques sportives sont destructives, une activité physique quotidienne modérée, elle, est totalement bénéfique pour la santé physique et mentale. Il y aurait lieu de préciser que l’activité physique à de nombreux bienfaits même si elle n’occasionne pas systématiquement une perte de poids. En effet, pour cela, il faudrait la combinée à une limitation adaptée des apports caloriques ainsi qu’un mode alimentaire nouveau de l’individu et très certainement aussi, prendre en considération le terrain… Read more »

Kuma Crow
Membre

merci brindille pour tes article mais content que celui-ci ne viens pas de toi mais d’un autre sinon je me serait posé des question je suis ok avec fred et spiritonfire les excès sont pas bon mais il est clair que entretenir sont corps est important et le sport fait du bien il élimine bon nombre de toxine aide à nettoyer et vidé bien des choses en plus de renforcé sont corps et puis la source de cette article original à l’air d’un troll qui te menace d’être un égocentrique et j’en passe si tu n’est pas de sont avis… Read more »

Bob
Invité
Bob

Brindille va faire du sport 2 fois pas semaine 1h pendant 1 an, après on en reparlera de cet article…

Fred
Invité
Fred

Bonjour A l’excès,certes…pas besoin d’article scientifique pour en connaître les méfaits (cf blessures,fragilisations chez les “grands “sportifs,retard de croissance pour les petits “baignés” dedans à outrance…) Par contre ,pas de sport du tout,pas d’accord..et rien de scientifique dans ce que j’aborde. La pratique régulière donne une sensation d’énergie et de force permanente,un mieux être (détente physique et mentale en ce qu’il sert aussi de défouloir,de discipline personnelle),une endurance supplémentaire à l’effort (cf travaux manuels divers),un bon sommeil. En somme,un bon ancrage dans la matière. Et la surveillance de l’alimentation ne suffit pas pour l’obtention de ces sensations compte tenu de… Read more »

didier
Invité
didier

CE MATIN EN ME LEVANT J’AI FAIT UNE QUENELLE AU MEDICAL alors je me repose maintenant !

CUPIDONNET
Invité
CUPIDONNET

Le seul travail sur Terre étant d’éthériser (rendre moins dense ou plus léger) notre matière pour la rendre plus sensible. La rendre plus réceptrice.
Le sport c’est l’inverse.

Urbon
Invité
Urbon

Bonjour Laurent,
Je suis toujours en recherche d’articles qui vont à contre courant des idées reçues.
Par contre je préfère lire des articles construits qui ne mélangent pas de manière simplistes plusieurs concepts tout en omettant des idées de bases indispensables pour permettre à chacun d’avoir une réflexion responsable (dont ce genre d’article est le but n’est ce pas ?).
Ah oui aussi, j’adore ce genre de remarque intelligente ”N’en déplaise aux orgueilleux, aux égocentriques, aux hypocrites, aux mégalomanes et à tous ceux que les présents propos dérangent” très utile pour éviter toute discussion possible.
Article écrit dans l’amour ou dans la peur ?
Namaste.

Poget Thierry
Membre
Poget Thierry

Bonjour,

Je ne comprends pas où vous vous situez ? Donc finalement, vous portez à gauche où à droite ?

Bien à vous.

Urbon
Invité
Urbon

Bonjour Poget Thierry,
Cela dépend…. 🙂
Mais une autre question s’impose: peut on porter à gauche et à droite en même temps ?
Bien à vous.

Spiritonfire
Invité
Spiritonfire

Mmmm, tout ce qui est fait dans excès n’est pas bon, que se soit le sport ou d’autres choses c’est la même chose, maintenant je ne peux pas être d’accord avec cet article, il y a une raison pour laquelle les représentations des extra terrestres consciencieux sont en parfait équilibre physiquement, c’est tout simplement qu’ils entretiennent leur esprit mais aussi leur corps, ils ne font pas que méditer ^^ ! Il faut utiliser la machine dans laquelle tu voyages à “100%” ou du moins fait ce que tu peux ce n’est pas juste un écran de télévision, imagine plutôt le… Read more »