Quand on comprend que toute expérience sur Terre est en relation avec notre propre Réveil, tout s’éclaircit !

0
5476

En permanence dans cette vie terrestre égotique (liée aux croyances : je suis un homme, je suis une femme, je suis un corps, je suis un individu séparé, je suis mon mental et mes pensées), la personne (du latin “personna”, “celui qui porte un masque dans une pièce de théatre”) vie toutes sortes d’expériences qualifiées parfois de bonnes (par l’égo), parfois de mauvaises.

Le mental cherche des réponses à ces expériences (dans le film), dans ce qui se passe entre les différents acteurs de la pièce de théâtre. Cela devient des opinions car le mental ne peut avoir que des opinions, des croyances. Il (l’égo) prend toujours le parti de l’opinion qui le soulage dans sa souffrance et qui valorise son image au détriment de celle des autres. Il justifie, son choix de croyance.

Hors dans la Réalité, tout est là pour nous servir à nous réveiller à ce que nous sommes, ici et maintenant, ce que nous avons toujours été et serons toujours dans le moment présent éternel et immuable.

Loading...

Tout est là pour nous Réveiller.

Toute expérience est une aide au Réveil.

Ni mauvaises, ni bonnes, juste parfaites en chaque instant pour nous aider à nous Réveiller. Il ne faut pas confondre “préférence” avec “bien ou mal”.

Certains se demandent encore quelle est leur mission sur Terre, pourquoi ils sont venu là ?

Il n’y a qu’une seule et unique mission sur Terre : TE RÉVEILLER.
Le reste, les autres “missions” secondaires, deviennent évidentes dans l’instant présent de tout ce qui se produit dans la pièce de théâtre, une fois que TU ES RÉVEILLÉ.

Alors comment savoir si on est Réveillé ou pas ?

Car bien entendu, l’égo est toujours le premier a proclamer qu’enfin “il” est réveillé 😉

Les Sages répondent à cette question ainsi :

  • Celui qui est réveillé n’a plus de questions.
  • Celui qui est réveillé ne fait plus aucune action (les actions se font à travers et non pas par).
  • Celui qui est réveillé n’a aucune souffrance.
  • Celui qui est réveillé est toujours en paix.
  • Celui qui est réveillé connaît la joie éternelle.

Mais plus que tout, c’est la disparition du personnage, du masque, donc de “celui“. Il n’y a plus de “celui“, “celui” est dissout dans “Cela“, qu’on appelle le Soi ou La Source et qui est TOUT CE QUI EST, et donc que “vous” êtes aussi.

Donc en vérité, “personne” ne peut se réveiller.

Car ce n’est pas “le personnage” illusoire (l’égo) qui se réveille, mais La Conscience Infinie Unique qui se réveille DU personnage, DE l’illusion de l’Individu humain (égo).

Quand vous avez comprit cela, même si vous ne l’avez pas encore Réalisé (car la compréhension ne sert que superficiellement, seule la Réalisation directe amène au Réveil), vous pouvez revoir la copie de vos interprétations successives, de vos croyances, de vos opinions, pour les regarder sous un éclairage nouveau, celui de la Conscience et non plus du mental.

(Pour faire la différence entre le reflet de la lune (le mental) et le soleil du cœur (l’Amour), c’est très simple… Pour le mental il y a toujours questions et explications. Pour le cœur, c’est une certitude spontanée et sans questions ni réponses. Cela Jaillit du cœur, sans question, de toute la force de la certitude absolue. Dans l’instant présent. Et sans aucune référence ni au passé, ni au futur)

Et que voyons nous de toutes ces expériences sous ce nouvel éclairage ?

Que tout a toujours été là pour nous servir, tout est amour, tout n’a jamais été que Amour.

exemples :

Je” me suis fait plaqué(e) par mon ami(e)…

Nouvel éclairage de la Conscience :

OK… C’est quoi précisément ce “Je” qui s’est fait plaqué(e) ?
Un homme ? Une femme ? Un corps physique ? Un objet séparé des autres ? Une histoire mentale au sujet de l’individu que “je” crois être en étant identifié aux 5 sens d’un corps physique que “je” crois être aussi ?

Prouves moi la réalité de “celui” qui a souffert.

Saches que Tout ce qui est Réel est permanent, immuable et ne peut pas être menacé, et que tu ES cela.

Alors oui “tu” disais, “tu” as souffert parce que ceci ou cela… de “Qui” parles tu ?

(vous remarquerez que la Conscience va droit au but, elle ne s’attarde pas sur les facteurs de l’histoire qui déclenchent cela, mais va droit à l’intérieur pour pointer là ou ça coince encore, là ou il faut relâcher une croyance, un soi-disant savoir qui jusqu’ici n’avais jamais été remis en question, tout est lié à la dissolution de l’égo)

L’égo croit qu’il peut éviter de faire des soit-disantes “erreurs” pour obtenir en retour ce qu’il veut (plaisirs), et pour moins souffrir (loi de l’attraction). Et c’est le cas, car tant qu’il y a égo, il y a retour à l’envoyeur. Mais cela n’est pas le Réveil. C’est l’apprentissage du “personnage”, son “délestage” si on peut dire, sa “rectification”, son “amélioration”… Hors vous n’êtes pas le personnage qui évolue, mais son Créateur !

Raison pour laquelle dans les 7 lois de l’univers transmises aux Égyptiens, la loi de cause a effet est dite “Mutable”, elle est mutable car elle repose sur “le personnage”, si celui ci disparaît, ce qui est fait est fait par La Conscience UNE, à travers, et non pas par “le personnage”.

La mutabilité des lois universelles Mutables sont toutes liées à la dissolution de l’égo. Le Sujet : “Je”.

“Quoi” est ce “Je” ?

Quelle est cette croyance profonde en cette identité que vous avez tant de mal a gérer ?

Dans la Religion, quand Mahomet a demandé à “Dieu” son nom, “Dieu” lui a répondu : JE SUIS”.

Jeshua (Jésus) veut dire aussi “Je Suis”.

Quand vous commencez une phrase en disant “Je”, qui est ce “Je” qui parle de lui même ?

Quand vous dites en français : “Je” m’appelle Pierre”. C’est qu’il y a bien un “Je” qui est sans nom et qui “se” donne le nom de “Pierre”. Rien que la phrase “Je m’appelle Pierre” prouve que “Je” est antérieur à l’appellation de “Pierre”. Donc Qui est “Je” ?
“Je”, ne peut pas être “Pierre” puisque “Je” s’en donne le nom.

Remontez dans le film pour voir là ou tout a commencé, là ou tout jaillit.

Car là ou est le commencement est la fin. L’Alpha et l’Oméga réuni en un seul point immobile et éternel, jamais né, jamais identifié à quoi que ce soit, jamais été une histoire ou un personnage, un projecteur et un observateur de Tout ce qui parait être (projection du monde “dit physique”).

Accueillir la mort (de l’égo), avant qu’elle ne vienne :

La Conscience sait que la souffrance est illusoire car elle est attachée a un personnage illusoire. Le seul responsable est celui qui maintient l’illusion du personnage fictif.

La Conscience est absolue certitude que tout est parfait.

La Conscience sait que tout est amour, même la souffrance illusoire qui permet de pointer vers une fausse croyance en Soi lors de l’expérience (parfaite aussi) de la séparation (Rêve), et ainsi aide au retour à la Réalité (maison/royaume éternel).

Quand on revisite le cours de “sa vie” sous ce nouvel éclairage, tout s’éclaire, tout s’illumine, il n’y a plus de ratés, de défaites, d’erreurs, seulement des expériences bénéfiques à chaque instant pour se Réveiller à ce que nous sommes et qui est INEFFABLE.

Je Suis.

Namaste

L.

Loading...

Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
  S’abonner  
Notifier de