Prix Goldman : le militant Alberto Curamil, a reçu son prix depuis sa prison

0
551

Malgré son incarcération, Alberto Curamil, un militant écologiste d’une tribu autochtone chilienne, a reçu le Prix Goldman ou “Nobel vert”.

Le 10 mai dernier, Alberto Curamil n’a pas pu se rendre à la cérémonie du Prix Goldman. Pourtant, il faisait partie des six héros de l’écologie primés par cette très prestigieuse récompense, aussi appelée le « Nobel vert ». La raison ? Le chef chilien est actuellement en détention dans son pays.

Alberto Curamil est l’un des leader des Mapuches, un peuple autochtone chilien largement engagé dans la lutte écologique. En 2016, il parvient à empêcher la construction de deux projets hydroélectriques sur la rivière Cautín, un cours d’eau sacré dans la tradition mapuche. Mais en août 2018, il est arrête par la police locale pour sa participation présumée à des activités criminelles. Pour ses avocats, cette arrestation cache en réalité un motif politique.

Cette vidéo d’AJ+ retrace dans les grandes lignes les combats de cet autochtone chilien, prêt à tout pour sauver sa rivière.

C’est finalement sa fille qui a reçu le prix en son nom. Devant l’assemblée elle a transmis un message de son père :

« La lutte mapuche est une lutte écologique. Depuis sa cellule, mon père apprécie et reconnait l’importance de ce prix qui est une incitation pour continuer à croire qu’un autre monde est possible. »

A présent, une question se pose : la reconnaissance de la valeur de son combat fera-t-elle pencher la balance de la justice en sa faveur ? 

Source : https://positivr.fr/prix-goldman-militant-alberto-curamil-prison/?utm_source=POSITIVR&utm_campaign=e9b8ccec48-RSS_NEWSLETTER_QUOTIDIENNE&utm_medium=email&utm_term=0_6404d9f752-e9b8ccec48-20419191&mc_cid=e9b8ccec48&mc_eid=07a3f8b5b1

Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
  S’abonner  
Notifier de