Martyrisation du Padre Pio et possession christique: là où Cabale spirituelle et Mal absolu se rejoignent. Comprendre la réalité spirituelle par sa structure tétravalente.

7
4523

Une caractéristique du Mal absolu est qu’il a le pouvoir de pervertir la réalité des mondes spirituel et matériel. Cette distorsion est l’expression de la logique multivalente des entités de l’au-delà et des possibilités d’engendrer des réalités alternatives transitoires comme ce qu’a vécu le religieux italien Padre Pio.

Dans la vie du Padre Pio, l’élément fondateur à l’origine de tous les événements vécus est à rechercher au début de sa vie. C’est l’incursion de l’esprit christique dans l’esprit du père qui a été la porte d’entrée de toutes les énergies négatives qui s’en sont suivies et qui ont persécuté Padre Pio durant sa vie de religieux. Par le principe de la réalité effective, c’est-à-dire d’une réalité résultante permise par un accord entre forces spirituelles positives et négatives de l’au-delà, une telle manifestation de possession ne peut être, dans ce sens, que l’expression exacte et représentative des énergies spirituelles « du Bien et du Mal » dans l’au-delà. Sans cette incursion de l’entité spirituelle chrétienne nommée « Christ » dans l’esprit du père, une possession négative n’aurait jamais pu avoir lieu pendant autant de temps, c’est-à-dire la durée d’une vie d’homme. Cette « mise à l’épreuve » pour tester « la force de croyance du Père envers le Christ » n’en était pas une. Seul le Mal absolu peut être à la source d’une telle incursion dans la création et dans le monde matériel. La manière de procéder est toujours la même : propager le chaos dans le monde matériel. L’atteinte exercée à l’intégrité biologique (matérielle) du corps de Padre Pio a dépassé de loin ce qu’on aurait pu s’attendre d’une énergie supposée essentiellement positive (le Christ) mettant à l’épreuve un humain largement déjà acquis à sa cause.

Ceci constitue ce que nous pouvons définir comme une possession christique qui se déploie dans le temps d’une vie, exprimant clairement une distorsion de réalité spirituelle dans laquelle le libre arbitre de la victime est constamment altéré par la logique multivalente des entités qui ont martyrisé ce religieux. « Jouer » avec le libre arbitre d’un humain reste parfaitement conforme aux propriétés de la logique multivalente mais ne respecte pas la raison de l’existence du cosmos en tant que lieu, par excellence, de l’expression du libre arbitre pour les êtres incarnés. En ceci, le dipôle fondamental d’énergie positive et d’énergie négative est capable de violer l’indépendance de la Création matérielle de façon très persistante, et ceci visiblement en parfaite non-contradiction (au sens de la logique tétravalente) avec le paradoxe fondamental du libre arbitre (voir article « La 5e dimension et les paradoxes de l’esprit : le bien et le mal dans la non-dualité »), car d’une part, ce paradoxe doit s’appliquer en priorité (mais pas uniquement) aux incarnés, conformément à la raison d’être du cosmos en tant que lieu d’expression de la vie biologique et que, d’autre part, le libre arbitre n’est pas du tout sensé concerner ce dipôle par définition car il réside strictement en dehors du cosmos (la non-contradiction ne devrait même pas s’appliquer à cette entité). Seul le Mal absolu émergent de la contradiction primordiale (voir article « Le Mal par la vacuité et la Cabale spirituelle : démystification de l’Apocalypse religieuse par la logique multivalente. ») est capable de mettre en contradiction la règle d’application de ce paradoxe du libre arbitre (qui consiste en ce que ce paradoxe concerne les incarnés prioritairement) par le biais d’un chaos effectif (dans la vie d’un être humain par exemple), chaos qui doit cependant respecter sa propre source qui est celle de l’expression de la vacuité spirituelle, dont le chaos en constitue le mode opératoire. La réalité effective est celle d’une vacuité spirituelle qui dans le cas du Padre Pio est une martyrisation, momentanément stabilisée et exprimée dans le cosmos. Ce même principe d’expression du chaos est ce qui sous-tend la période de l’apocalypse pendant le passage du système solaire dans la région équatoriale de la galaxie. La possession christique étant l’état spirituel nécessaire pour que cette vacuité puisse s’exprimer (cette possession est la résultante d’énergies positives et négatives dont le bilan est significativement nul), le Christ constitue de facto le vecteur de ce Mal absolu.

C’est par la réflexion précédente qu’il ressort qu’un esprit messianique comme celui qui agit sur notre planète est contre-nature du point de vue de l’existence matérielle du cosmos et participe directement à l’expression de cette vacuité. Par conséquent et en conclusion, nous pouvons affirmer que la possession christique est aussi directement sous-tendue par cette vacuité, étant donnée que cette possession est contre-nature. Cette possession constitue ainsi les points initiaux et finaux (incursion originelle de l’esprit christique jusqu’à la fin de vie de la victime) de l’expression de cette contradiction primordiale en 5e densité.

La distorsion de réalité ée par l’esprit christique décrite précédemment permet de comprendre tous les éléments exposés dans les courtes vidéos suivantes consacrées au Padre Pio.

Rien ne peut s’opposer à une possession christique à moins que l’esprit christique ne rencontre un obstacle spirituel « naturel » qui le dépasse ou de faire intervenir une technologie d’origine exobiologique relevant d’une science psychotronique très avancée.

7
Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
4 Auteurs du commentaire
newparadigmguy51ymdougoudMandalaPat Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
Notifier de
Haulotte Guy
Membre
Haulotte Guy

l’histoire nous raconte que l’église a utilisé leur richesse dans les actions,et qu’il ont perdu.Il voulait utilisé padre Pia et ce qu’il a récolté pour faire um hospital pour pauvre.Padre Pio refusa et il l’on fait payer em interdisant toute confession…Il ne croyait pas en Dieu,mais il disait “Vous ne croyez pas em Dieu…cela ne fait rien,c’est Dieu qui crois en vous !!Il a été um grand mystère !

ymdougoud
Membre
ymdougoud

Pour comprendre ce genre de chose il faudrait se referer aux “exercices spirituels ” d’Ignace de Loyola …Helas qui préconisent la mortification de la chair pour parvenir a un degagement des forces spirituelles. Concepts qu’on retrouve ca et la dans des histoires de divers mystiques non chrétiennes y compris certaines Upanishads , certains exercices du soufisme, du bouddhisme Tibetain … C’est inconcevable voire effrayant pour un non-mystique comme la notion de cette “possession” desirée, qui est pourtant le lot de tous les etres qui ont pu marquer les epoques de part le monde du chamanisme des peuples premiers a Socrate… Lire la suite »

ymdougoud
Membre
ymdougoud

l’un des points clés etant finalement du sort de cette créature en elle même d’avoir à assumer/surpasser ce choix/non-choix, ce confinement a la médiocrite qui confine à l’anéantissement de ce qu’elle pretend conserver tout en la condamnant.

MandalaPat
Invité
MandalaPat

Heeem, ce qui est inquiétant ici c’est bien les wagons de conneries accumulés dans cet article sur la sainteté du Padre Pio et ses stigmates, ses miracles et son combats avec le mal, ces théories d’alliances avec le mal sont tout bonnement ineptes, le mal absolu n’existe pas, c’est une création dû a un niveau de conscience décentré, donc un défaut de perception attribué au créateur qui bien sur n’est pas la cause de cette erreur, mais qui tente d’y remédier en envoyant des âmes dont le chemin est de maintenir l’humanité dans une voie de rédemption, de purification, et… Lire la suite »