Les toxines dans le corps humain

4
10861

ToxinesAlimentaires

Cet article est un récapitulatif sur la nature de ces éléments que l’on appelle toxines, et qui ont été introduites dans notre corps par le biais de l’alimentation.

 

Loading...

PRINCIPES A RETENIR SUR LA FONCTION DES GRAISSES

graisse-abdominale

  • On ne grossit pas à cause d’un excès de calories ! Cette idée est entièrement fausse, comme l’indiquent plusieurs articles déjà présents sur le site Stopmensonges.
  •  La fonction du stockage de graisse n’est pas non plus de faire des réserves “au cas où”. C’est bien le cas pour les animaux qui font de l’hibernation, mais chez les humains l’organisme de fonctionne pas comme cela, surtout dans nos sociétés modernes où il est rare de manquer de nourriture de manière régulière.
  • Graisse = stock de toxines.
    La fonction première de la graisse est en fait de stocker les toxines en excès dans le corps, en attendant d’avoir assez de temps ou d’énergie pour les éliminer.
    Ex : Le corps humain a besoin de 24h pour éliminer les toxines contenues dans 100g de viande rouge. Toute toxine exédente doit donc être stockée quelque part en attendant que l’organisme ait le temps et l’énergie de la nettoyer.

Source : Livre “Pouvoir illimité” d’Anthony Robbins, lui-même inspiré des travaux de Harvey et Marilyn Diamond décrits dans “Fit for Life” (ouvrage en anglais).

 

QUE SONT LES TOXINES ?

Toxines
Les toxines sont des substances présentes dans notre alimentation, qui non seulement n’apportent rien au niveau nutritionnel, mais sont nuisibles pour notre santé. On peut les classer en plusieurs catégories :

  • Les poisons
    Il s’agit de produits chimiques suivants, ajoutés artificiellement dans la nourriture :
    -> les colorants
    -> les conservateurs
    -> les pesticides
    -> les pollutions
    -> les antibiotiques et hormones en élevage
    -> etc …
    Ces substances sont directement néfastes pour notre santé en plus de détruire les qualités de l’aliment.

-> Il convient donc de les éviter au maximum par les recommandations habituelles, notamment celles de consommer biologique et en évitant ceux qui contiennent de nombreux composés chimiques dans la liste des ingrédients.

 

Melanoidine

  • La cuisson
    -> La cuisson des aliments entraîne la création d’un grand nombre de molécules complexes, pratiquement incassables, n’existant pas à l’état naturel et dont les propriétés sont inconnues (ex: molécules de Maillard, que même les détergents ne peuvent briser!). L’organisme a donc le plus grand mal à les éliminer.
    -> Ces effets néfastes apportés sont d’autant plus importants que la température de cuisson est élevée ou de longue durée.
    -> C’est pourquoi on trouve une recommandation de manger cru par le Docteur Jean Seignalet, ou bien adopter des cuissons douces en-dessous de 100 °C. On trouve davantage d’informations à ce sujet dans son livre : “L’alimentation ou la troisième médecine”.

farine-ble

  • Le raffinage
    Ce traitement effectué sur des aliments tels que les céréales, le sucre, le sel, l’huile, est réalisé par de nombreuses transformations qui détruisent la plupart des éléments nutritifs. De plus, elle ne laissent au final qu’une poudre aux particules très fines et non naturelles, donc plus toxiques pour notre organisme.-> Ainsi Michel Montignac, auteur de la Méthode Montignac, recommande de préférer les aliments moins transformés, comme les céréales complètes plutôt que blanches, le sucre non raffiné, etc…
    http://www.montignac.com/fr/facteurs-de-modification-de-l-index-glycemique/Voir aussi ces précisions sur le raffinage et ses conséquences :
    http://www.onpeutlefaire.com/les-aliments-raffines
  • La mort
    Un aliment mort entre progressivement dans un état de putréfaction pour raison de nettoyage et de “retour à la terre”. Mais ce faisant, cette dégradation introduit la présence de subtances toxiques et de bactéries de putréfaction dans l’aliment. Cela est valable pour les végétaux qu’ils vaut donc mieux consommer frais et “vivants”, mais concernant la viande il est nécessaire d’être vigilant à cause du grand nombre de toxines que la putréfaction y induit.
    -> C’est pourquoi on remarque des mouvements anti-viande et des recommandations de végétarisme de plus en plus nombreux de part le monde.
    De plus en plus de médecins conseillent de diminuer la consommation de viande à une fois par jour, voire une fois par semaine.

 

POURQUOI A-T-ON AUTANT DE TOXINES DANS LE CORPS ?

Surcharge

Le problème vient de la surcharge. Lorsqu’on absorbe davantage de toxines que le corps a le temps de l’éliminer, alors elles doivent rester stockées dans le corps, dans les graisses ou bien le liquide lymphatique dans lequel baignent nos cellules. C’est pourquoi de mauvaises habitudes alimentaires créent chez nous une accumulation de toxines qui n’auront jamais le temps d’être éliminées.

Les naturopathes connaissent bien ce phénomène et l’expliquent de cette façon :
l’être humain a un appareil digestif de frugivore.
En effet, nous avons reins très petits, et des intestins très longs
Chez les carnivores, c’est l’inverse
La raison est principalement la présence dans les viandes d’une grande quantité d’acide urique, qui est bien filtrés par les reins des carnivores, mais pas par les nôtres. Cet acide est donc une toxine que nos petits reins mettent énormément de temps filtrer dans nos urines.

Ce sujet est très bien décrit en détail dans cette vidéo de la naturopathe Irène Grosjean : “La vie en abondance”.
http://stopmensonges.com/la-vie-en-abondance/

 

CONCLUSION

D’une manière générale, un aliment commence à produire des toxines à partir du moment où il n’est plus vivant, car un aliment mort se désagrège naturellement en générant des éléments plus ou moins toxiques.
De la même manière, généralement, plus un aliment est transformé, plus il est nocif.
Si on n’intègre pas une grande majorité d’aliments vivants dans notre alimentation, l’organisme est rapidement saturé et cela a des conséquences à plus ou moins court terme sur notre santé.

Je soutiens la Presse Indépendente :

4
Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
4 Auteurs du commentaire
PlobEmeraudeVirginiegwendal Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
Notifier de
Plob
Invité
Plob

“On ne grossit pas à cause d’un excès de calories ! Cette idée est entièrement fausse, comme l’indiquent plusieurs articles déjà présents sur le site Stopmensonges.”

ok on touche le fond, il n’y a rien de plus faux, demandez juste à tous les médecins, nutritionnistes et coachs sportif que vous connaissez

Emeraude
Invité
Emeraude

Nan mais dans la graisse on ne stock pas que du mauvais, les vitamines liposolubles s’y trouvent aussi. De plus quand nous mangeons plus de glucides que ce que le corps peut stocker en glycogène dans les muscles et le foie, eh bien le corps transforme ces glucides en trop en gras, car il n’est pas capable de stocker les glucides.

Virginie
Invité
Virginie

Est ce qu’on peut savoir vos sources svp. Ça m’intéresse beaucoup ! 🙂

gwendal
Membre
gwendal

Super article! 🙂 Pour un frugivore (en Rawtill4 80-10-10 par ex, cad avec un peu de verdure crue ou cuit vapeur le soir) …ou même pour un crudivore (surtout des légumes, avec peu de fruits), même les graines germées seraient a éviter. Par contre, les pousses de graines germées (donc séparer la graine de ses pousses 😉 ) seraient très très très bonnes pour la santé! 🙂 La graine ayant transmis le plus gros de son potentiel de vie aux pousses, il n’y a plus rien réellement d’utile dans la graine, et il serait donc mieux de s’épargner sa digestion… Lire la suite »