Les journalistes sont des acteurs, ils lisent face caméra ce qu’on leur demande de lire

1
3295

Dans tous les pays sous contrôle de la Cabale, France donc y compris, mais surtout aux USA ou cela fait en ce moment un énorme scandale (bien sur vous n'en entendrez jamais parler dans les médias maintream), les journalistes ne font que lire des écrans prompteurs, lesquels diffusent le message de propagande à relayer sur toutes les chaines, puisque toutes les chaines mainstream appartiennent à des grands groupes qui eux même appartiennent tous à la mafia mondiale de l'ombre qu'on appelle internationalement : la Cabale.

Il y a 2 jours, un youtuber scandalisé par ce qu'il voyait sur sa TV à savoir le même discours de journalistes acteurs, sur plusieurs chaines, a récupéré les émissions de plusieurs chaines nationales américaine et il en a fait un montage qui a cartonné sur le net, 88.000 vues en 2 jours :

Le lendemain, le "Sinclair Broadcasting Group" de la Cabale ont été contraint à se justifier dans un article de USA TODAY :

https://www.usatoday.com/story/money/media/2018/04/02/sinclair-defends-itself-over-uproar-after-local-news-anchors-read-anti-false-news-screed/477531002/

Traduction de l'article :

Sinclair se défend dans un tumulte après que les présentateurs de nouvelles locales ont lu des articles anti-fake news'.

Sinclair Broadcast Group se défend contre la critique d'un récent message promotionnel à l'antenne que plusieurs de ses présentateurs de nouvelles locales ont été invités à lire que les téléspectateurs ont été mis en garde contre les " fake news" sur les médias concurrents.

Des douzaines de stations appartenant au plus grand radiodiffuseur du pays ont diffusé des promotions vidéo au cours des dernières semaines, dans lesquelles leurs animateurs locaux expriment leurs préoccupations au sujet de " la tendance troublante des nouvelles irresponsables et unilatérales qui affligent notre pays ". Les présentateurs poursuivent en disant que de nombreux médias publient des " fausses histoires " et poussent les agendas.

La promotion semble unique dans chaque marché, mais l'entreprise de Sinclair, Hunt Valley, Md.-siège social, l'a scénarisé et distribué à ses stations.

Le conseiller municipal de Cincinnati, P.G. Sittenfeld, a tweetté qu'il ne regardera plus la chaîne locale 12 après avoir vu les présentateurs locaux - et d'autres à travers le pays - lire le même scénario. "Effrayant, culte, et beaucoup trop propagandiste à mon goût", a dit le démocrate en tweet dimanche.

"La direction de leur propriété, @WeAreSinclair, est profondément troublante, et m'empêchera de soutenir leur flux de revenus en étant un téléspectateur."

Ce message national de Sinclair arrive au moment où les organismes de réglementation envisagent d'approuver ou non l'opération de près de 4 milliards de dollars visant l'acquisition de Tribune Media Co. L'acquisition, annoncée en mai 2017, ferait passer le nombre de stations de télévision de Sinclair de 193 à 220 ou plus - et sa portée des foyers américains à 72 %.

Les critiques de la fusion affirment que cette promotion à l'échelle nationale offre un indice sur la façon dont une Sinclair encore plus grande pourrait répandre des messages conservateurs dans la plus grande collection de médias locaux.

La sensibilisation aux promotions s'est accrue au cours des derniers jours après que le site de nouvelles sportives Deadspin a monté ensemble une vidéo de douzaines de stations locales de Sinclair qui se font écho les unes aux autres. Le site l'a posté sur Twitter et ses autres pages de médias sociaux samedi et l'a rediffusé sur HBO's Last Week Tonight Tonight avec John Oliver Sunday. Le groupe d'information progressiste à but non lucratif ThinkProgress a également créé sa propre vidéo et l'a affichée sur sa page YouTube.

Plusieurs organes de presse ont rendu compte des promotions et le Président Trump a pris certaines d'entre elles à la tâche le lundi Twitter. "C'est si drôle de regarder Fake News Networks .... critiquer Sinclair Broadcasting parce qu'elle est biaisée ", a-t-il dit sur Twitter. "Sinclair est de loin supérieur à CNN et encore plus à Fake NBC, ce qui est une blague totale."

Sinclair a produit les spots pour exprimer son inquiétude face à la diffusion de faux reportages médiatiques tels que le faux reportage "Le Pape soutient Trump" qui s'est rapidement répandu dans les médias sociaux, a déclaré Scott Livingston, vice-président principal des nouvelles de Sinclair, au Baltimore Sun dans une déclaration par courriel.

"D'autres fausses histoires, comme la fausse histoire de'Pizzagate', peuvent avoir des conséquences dangereuses", a-t-il déclaré au Sun.

[Note SM: tu m’étonnes que ça peut être dangereux, dangereux tous les pédophiles de la Cabale oui, c'est certain, l'étau se resserre et ça fait mal...

Voir : http://stopmensonges.com/?s=pizza+gate

]

"Nous nous concentrons sur les rapports basés sur les faits. C'est notre engagement envers nos collectivités. C'est le but de ces annonces : réitérer notre engagement à rapporter les faits dans la recherche de la vérité. Nous considérons que c'est un honneur et un privilège d'annoncer les nouvelles chaque soir. Nous cherchons la vérité et nous nous efforçons d'être justes."

Le mois dernier, d'autres présentateurs ont dit au correspondant principal des médias de CNN, Brian Stelter, qui a publié l'article sur la promotion planifiée de Sinclair, leurs préoccupations au sujet de l'enregistrement des promos. "J'avais l'impression d'être un prisonnier de guerre qui enregistre un message ", a déclaré l'un des présentateurs à l'animateur de Reliable Sources.

Dans le scénario, que Stelter a obtenu et que l'IP de Seattle a posté vendredi, les présentateurs locaux commencent le segment vidéo en déclarant leur fierté dans "le journalisme équilibré et de qualité que (leur station) produit".

Ensuite, le ou les présentateurs expliquent comment " le partage de nouvelles biaisées et fausses est devenu trop courant sur les médias sociaux " et que de nombreux médias " publient ces mêmes fausses histoires sans vérifier d'abord les faits ", dit le scénario. Il met en garde contre le fait que certains médias poussent " leurs propres préjugés et leur propre programme pour contrôler " exactement ce que les gens pensent ".... C'est extrêmement dangereux pour notre démocratie."

Beaucoup de libéraux ont appelé Sinclair pour le même comportement que ces promotions décrient. L'entreprise a attiré l'attention en avril pour avoir embauché Boris Epshteyn, un assistant spécial du président Trump, en tant qu'analyste politique en chef. Ses segments de commentaires "Bottom Line with Boris", qui apparaissent à travers le réseau de stations de Sinclair, sont souvent attaqués comme de la désinformation qui fait la promotion d'un programme pro-Trump.

Sinclair a été critiqué dans le passé pour avoir donné une couverture favorable au candidat républicain Donald Trump.

Les démocrates ont également reproché au président de la FCC, Ajit Pai, d'avoir appuyé des changements aux règles de propriété des chaînes de télévision qui faciliteraient l'examen réglementaire de la fusion. Après leurs demandes, l'inspecteur général de la FCC a entrepris une enquête pour déterminer si Pai a agi de façon inappropriée en aidant Sinclair.

"Sinclair est maintenant bien connu pour son histoire d'abus de la confiance du public pour diffuser des émissions d'extrême droite et promouvoir la xénophobie dans les journaux locaux ", déclare un communiqué du groupe de militants des médias libéraux Media Matters for America. Le groupe dit qu'il a trouvé au moins 62 stations Sinclair atteignant 29 états et le District de Columbia qui ont diffusé leurs propres versions du segment scénarisé.

La fusion, dit le groupe, " l'aidera à diffuser davantage sa propagande conservatrice dans tout le pays ".

En juillet 2017, Oliver a fait sauter les pratiques conservatrices du radiodiffuseur et ses segments vidéo "must-run" destinés aux stations locales. Après avoir diffusé la vidéo Deadspin sur l'émission de dimanche, l'animateur a commenté : "Ouais. Rien ne dit 'Nous valorisons les médias indépendants' comme des douzaines de reporters forcés de répéter le même message encore et encore comme les membres d'une secte qui a subi un lavage de cerveau".

--Note SM---

Il vous faut quoi de plus pour ouvrir les yeux sur cet ancien monde, arrêter de le financer par l’impôt et la consommation à outrance ?

Le nouveau monde est déjà là, il suffit d'ouvrir son cœur et de tourner son regard vers lui.

Alors l'ancien disparait et le nouveau jaillit.

Namaste

L.

1
Poster un Commentaire

avatar
3000
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
véronique Recent comment authors
  Subscribe  
Me notifier des
véronique
Invité
véronique

Une nouvelle qui est apparemment passée sous silence est le réalignement des monnaies sur l’or.
https://www.congress.gov/bill/115th-congress/house-bill/5404

C’est sans doute à cause de cette mesure que les satanistes veulent absolument leur 3ème guerre mondiale.
Il est évident que les “journalistes” des médias qui appartiennent aux multimilliardaires propriétaires de la FED ne sont rien d’autre que leurs marionnettes.
Si cette information est vraie on voit à quel point tout est truqué et que la désinformation bat son plein…
https://www.fastcompany.com/1072464/tech-watch-holograms-being-used-cnn-war-and-your-living-room