Les allemands avaient-ils connaissance du débarquement en Normandie ?

4
3882

Six semaines avant le Jour J, les Nazis effectuèrent une répétition générale pour Utah Beach à Slapton Sands dans le Devon, en Angleterre, où l’environnement était en tout point semblable à la Normandie.

Pourtant, nous sommes censés croire qu’ils n’avaient aucune connaissance du débarquement en Normandie…

Cela est une preuve supplémentaire que les guerres sont orchestrées. Elles sont les hachoirs à viandes qui permettent aux dirigeants Illuminati de tuer les « patriotes » des deux camps – une stratégie qui fait partie de leur guerre multi séculaire contre l’humanité.

Lors de son interrogatoire par la CIA, le responsable de la Gestapo Heinrich Müller, prétendit qu’un agent les avait alertés au sujet d’un exercice de grande ampleur impliquant 30,000 hommes à Slapton Sands. (note : officiellement H.Müller n’a jamais été capturé et a été porté disparu en mai 1945)

Au milieu de la nuit du 27 au 28 avril 1944, neuf torpilleurs nazis attaquèrent huit LST (transporteurs de tanks), lourdement chargés.

Deux furent coulés et un troisième neutralisé au prix d’un combat qui couta la vie à 1000 hommes.

Des « erreurs » furent commises par les nazis. Müller prétend que les nazis regagnèrent leur base munis des plans d’invasion trouvés sur le corps d’un officier de l’US Army.

« Cette information indiquant que la Normandie était la cible principale fut envoyée au haut-commandement mais aucune décision ne fut prise » (Gestapo Chief: The 1948 Interrogation of Heinrich Müller, Editions Gregory Douglas, p.142).

Du côté allié, le désastre fut aggravé par une longue liste « d’échecs » grandement suspicieux.

Afficher l'image d'origine

Ils comprennent:

1. Les commandants de la flotte navale américaine n’établirent aucun contact avec leurs alliés de la Royal Navy.

2. Les radars de la Royal Navy détectèrent des mouvements de sous-marin nazis mais ne partagèrent pas cette information.

3. La corvette d’appoint HMS Azalea avait identifié la présence de sous-marins mais n’en informa pas les LST.

4. Les fréquences radio fournies aux américains furent modifiées sans les avertir.

5. Cette bataille unilatérale fut surveillée par l’artillerie anglaise depuis le Blacknor Fort, posté sur les falaises occidentales de Portland. Les hommes avaient les sous-marins en vue, à portée de tir, mais reçurent l’ordre de ne pas faire feu par un officier américain, parce que le nombre d’alliés se battant pour survivre sur l’eau était trop important.

6. Il n’y eut aucun entrainement d’urgence, ainsi les gilets de sauvetages ne furent pas correctement portés. Ces derniers renversaient les hommes la tête la première dans l’eau.

Sur la plage

Au moins 500 hommes de plus furent tués sur la plage le 27 avril sous des « salves alliées ». À cause d’une incompréhension, la plage fut bombardée juste lorsque les troupes débarquaient.

Afficher l'image d'origine

De surcroit, les soldats américains « défendant » la plage, se servaient de munitions réelles et inexplicablement ne visèrent pas au-dessus de la tête des troupes « d’invasion », comme ils étaient supposés le faire.

Les 1500 morts américains résultant de ces erreurs furent jetés dans des fosses communes où de la chaux vive fut déversée pour hâter leur décomposition.

Après le Jour J, ils furent déterrés et entassés dans des trains : Des rapports détaillés conservés par le chef de gare de Kingsbridge, à 5 miles de là, révèlent que trois trains furent secrètement chargés avec les corps des GI sous bonne garde militaire, entre juillet et août 1944.

Les trains, chacun capable de transporter au moins 100 cadavres, « furent remplis de ces corps déterrés », déclare un historien des chemins de fer locaux, Ken Williams.

Le père de l’historien, George, qui a servi dans la Royal Navy au cours de la guerre, se souvient d’avoir vu les corps des dizaines d’hommes tués par des salves alliées, emportés par les vagues.

« Il m’a raconté comment la mer s’était teintée de rouge sang » relate Ken.

Afficher l'image d'origine

Il fut déclaré aux familles que leurs proches avaient péri en Normandie.

D’après l’historien Charles MacDonald :

« Ce fut un désastre qui est resté caché aux yeux du monde entier pendant 40 ans… une dissimulation volontaire de la part de l’Armée Américaine ».

Les généraux Omar N. Bradley et Eisenhower regardèrent « le chaos meurtrier » et « furent horrifiés et déterminés à ce que les détails de leurs propres erreurs soient enterrés avec leurs hommes ».

« Les proches des morts furent mal informés – il leur fut même menti – par leur gouvernement ».

C’est une « histoire que le gouvernement a caché… étouffé pendant des années… un des secrets compromettant de la Deuxième Guerre mondiale ».

L’Amiral Donald Moon en fut tenu pour responsable, et comme tout bon bouc-émissaire, il se suicida le 5 août 1944.

Conclusion

Malgré le fait que les plages de Slapton Sands ressemblent à celles de Normandie, et non à celles du Pas de Calais, on nous dit que les Nazis ne savaient pas d’où l’invasion proviendrait.

On nous a fait ingurgité le fait qu’Hitler dormait le 6 juin, et lorsqu’il se réveilla évita de provoquer une offensive appropriée parce qu’il était certain que l’invasion aurait lieu depuis Calais.

Les Nazis connaissaient le projet de débarquement en Normandie, tout comme Staline connaissaient l’opération Barberousse. Churchill, Staline, Hitler et Roosevelt étaient tous des francs-maçons Illuminati.

Afficher l'image d'origine

Les deux camps de la Deuxièmes Guerre mondiale furent sabotés par ces traitres.

Quand est-ce que les moutons vont réaliser que leurs bergers sont des loups déguisés ?

Source : Henry Makow – Illuminati 3

Voir aussi : https://fr.wikipedia.org/wiki/Op%C3%A9ration_Tigre

http://www.itv.com/news/westcountry/2013-04-27/70th-anniversary-of-wartime-disaster/

Voir cet article d’Agaravox également pour ceux qui douteraient de la véracité de cette histoire :

http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/la-liberation-1-il-ne-s-est-rien-76996

4
Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
4 Auteurs du commentaire
Majestic13gwendalGuerricDusan ivic Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
Notifier de
Majestic13
Membre
Majestic13

Bonjour les amis, bien sûr que les allemands savaient, dans toutes les guerres soit tu es complice ou soit tu dois avoir de bonnes connaissances de renseignements à propos de l’ennemi et l’Allemagne ne devait jamais perdre cette guerre. Quoi qu’on en pense le NOM existe déjà depuis des milliers d’années, alors ne vous faites aucunes illusions ce n’est juste qu’une idée ce qu’on appelle le NEW- AGE de nôtre “temps”, pas difficile à comprendre. L’histoire se répète décidément! N’oubliez pas que INTERNET est la propriété de la Kabbale, elle vous l’a donné, ce n’est pas pour rien et en… Lire la suite »

Guerric
Invité
Guerric

J’ai essayé d’expliquer ça à mon oncle de 80 berges, qui a connu l’occupation dans le nord de la France et j’te dis pas le retour de flamme que je me suis pris!!! Pareil pour la soi-disante “guerre froide” que tout le monde a gobé… Dans le même esprit, il y a les anglais que les allemands ont laissé tranquillement rentrer chez eux en 1940; la fameuse bataille de la marne de septembre 1914 remportée par les français suite à des “erreurs” des généraux allemands qui s’apprêtaient à prendre la capitale, me paraît elle aussi tout à coup suspecte… Les… Lire la suite »

gwendal
Membre
gwendal

Les gens de l’âge de ton oncle (et les plus anciens aussi), on leur a tous dit qu’ils étaient des héros …et ça les a un peu soulagé vu les horreurs qu’ils ont connu pendant cette guerre (bataille, résistance, famine), alors ils ne sont tout simplement pas capables de ne plus se définir comme des héros maintenant, car ça voudrait dire qu’ils étaient tous (des 2 cotés) des pions… et l’admettre leur serait très dur émotionnellement 😉 Mais même dans ce jeu de dupe, il y a quand même eu beaucoup de héros …inconscients des enjeux, mais héros quand même… Lire la suite »

Dusan ivic
Invité
Dusan ivic

Nous le savons, mais que voulez vous que on fasse?? Nous sommes sou al domination de satane, et toute personne qui a le fois en Dieu refuse de prendre armes pour tuer d’autres humaines, c’est la seul combat que nous pouvons mené contres le satane.. Jesus a dit : qui prendra épé perira par épé.