L’eau pure de La Source est en chacun

0
1612

Illustration de ce qui se passe en chacun sous forme de l’eau.

Le verre représente la personne individualisée (égo).

Loading...

L’égo est l’identification à la forme (corps physique) et aux pensées (croyances, pseudo savoir sur soi même et le monde).

“En bas”, sur terre, c’est l’individu. “En haut”, plus éthéré, cela remonte jusqu’au corps causal (l’âme) qui est la “bulle” du “super égo” (tous les restes énergétiques attachés aux différentes expériences d’individualisation appelées : réincarnations).

Ces réincarnations, tout comme celle ci, appartiennent au monde de l’égo.

Car ce que vous Êtes en Réalité, ne peut ni naître, ni mourir, ni être contenu dans une bulle, qu’elle soit petite (égo d’humain) ou grosse (âme).

Ce que vous êtes en Réalité ne peut être défini car pour le définir il faut une forme, qu’elle soit physique ou mentale.

Le mental cherche a le définir car c’est sa fonction, définir les choses du monde des objets.

Mais il ne le pourra jamais car ce que vous êtes est INFINI et n’appartient pas au monde des objets.

Vous vous prenez pour le contenant alors que vous êtes l’Océan Infini, Unique et Cristallin. Jamais né. Éternel.

Et ce qui vous sépare de cette réalité est l’égo. Moi je, le personnage.

Perçu depuis l’égo, il y a un effort à faire pour rejoindre l’Océan. L’égo, le personnage, s’invente une mission, celle d’évoluer dans un espace temps relatif qui en Réalité n’existe même pas. Il se donne pour mission d’évoluer dans un monde irréel qu’il projette sous formes de pensées mentales créant des mémoires relatives à un personnage et ainsi des histoires qui n’en finiront jamais. C’est ce que l’égo fait pour maintenir l’illusion de son existence.

L’égo cours, incarnations après incarnations, vers la mort.

Du point d’observation de l’Absolu que vous êtes (l’Océan Infini), tout est immobile, Tout est UN, et dans ce UN immobile et éternel, indéfinissable, apparaissent et disparaissent une infinité de formes, des images, et des histoires se jouent comme dans une pièce de théâtre. Et aucune histoire, aucun personnage, ne peut changer l’état de plénitude et de joie éternelle que l’Océan est, car l’Océan voit au delà des apparences de la forme et des histoires qui se jouent en son sein.

Perçu depuis l’Absolu, il n’y a aucun effort a faire pour Être l’Océan.

L’Océan ne s’identifie pas. Il est ce qu’il est.

Et ne s’identifiant pas, il n’identifie pas “les autres” qu’il reconnaît juste comme étant l’Océan. La séparation n’existe pas.

C’est le sujet qui crée l’objet. C’est l’égo qui crée “l’autre” et ainsi la séparation. C’est le mental qui joue cette illusion.

Suivez le cœur, il mène à l’Océan.

Namaste

L.

Je soutiens la Presse Indépendente :

Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
  S’abonner  
Notifier de