Le Parlement israélien vote une loi pour empêcher la police d’inculper Benjamin Netanyahou

4
3300

Le Parlement israélien a privé la police de son droit d’inculper des personnalités publiques impliquées dans des affaires de corruption. L’opposition dénonce une loi conçue spécialement pour le Premier ministre accusé dans plusieurs affaires.

Le projet de loi concernant la limitation des pouvoirs de la police israélienne dans les affaires de corruption a été définitivement adopté dans la nuit du 27 au 28 décembre par une courte majorité au Parlement israélien (59 voix contre 54 sur un total de 120). Désormais, la police ne pourra plus informer le procureur général de l’existence de motifs d’inculpation dans les enquêtes visant les personnalités publiques.

Les députés de l’opposition, qui ont déposé 1 280 amendements et enclenché une véritable opération d’obstruction parlementaire afin de faire échouer ce projet de loi, ont accusé Benjamin Netanyahou de vouloir échapper à la justice. Le Premier ministre israélien, accusé de plusieurs faits de corruption, a soutenu ce projet de loi initié par David Amsalem membre du parti Likoud, dont le Premier ministre est lui-même membre.

Quelques jours avant la promulgation de la loi controversée, Yair Lapid, chef du parti Yesh Atid (centre droit), avait affirmé qu’une telle proposition de la loi était «une abomination» parce qu’elle «subordonn[ait] la démocratie israélienne aux besoins d’un seul homme», en faisant référence à Benjamin Netanyahou.

Il a par ailleurs annoncé, après la proclamation des résultats du vote, qu’une pétition serait soumise à la Haute Cour de justice.

«Le texte adopté affecte sévèrement le principe d’égalité devant la loi, selon le texte de la pétition. L’interdiction générale de délivrer des recommandations nuit de manière critique au droit de savoir du public, à la liberté de la presse ainsi qu’à la liberté d’expression» a-t-il déclaré.

Le mécontentement populaire s’accentue :

«Crime minister» : les Israéliens manifestent contre le gouvernement de Netanyahou (IMAGES)

Interrogé à plusieurs reprises par la police, ce dernier et son entourage sont visés par deux affaires de corruption, dont une impliquant des cadeaux de plusieurs dizaines de milliers de dollars et une autre pour trafic d’influence. Son épouse Sara Netanyahou fait également l’objet d’une enquête : elle est suspectée d’avoir dépensé 100 000 dollars sur les deniers publics pour son usage personnel.

Sourcehttps://francais.rt.com/international/46877-corruption-parlement-israelien-vote-loi-netanyahou

4
Poster un Commentaire

avatar
3000
4 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
1 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
3 Auteurs du commentaire
Poilagratterinfoveritasvéronique Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
Notifier de
Poilagratter
Invité
Poilagratter

Leurs parlementaires font certainement partie de la cabale donc….

infoveritas
Invité
infoveritas

Ca chauffe pour le gouvernement raci$te du Likoud et Benjamin Netanyahu. Des adolescents(tes) défient leurs supérieurs militaires pour ne pas participer à une prochaine guerre avec les palestiniens. (Sic!) Bel article de Veterans Today.

Adolescents israéliens à Netanyahou: Nous ne servons pas l’Armée de défense d’Israël (FDI); Palestine libre d’abord
https://tinyurl.com/y7o4h4mp

Avec quelques extraits d’anciens sionistes qui exprimaient depuis longtemps effacer la Palestine.

véronique
Invité
véronique

Les organes de ces escrocs sont des sociétés commerciales (parlements, états,ministères,tribunaux,départements,communes,villes,régions,…)et leurs lois ne sont rien d’autre que des règlements intérieurs qui ne les préservent pas en cas de plainte devant les des juridictions pénales.
Si un commerçant vous rackette par ses clauses abusives vous allez porter l’affaire au pénal;c’est exactement la même chose pour ces états qui sont des sociétés commerciales.

infoveritas
Invité
infoveritas

Très bonne nouvelle. Qui ne fait que prouver qu’une mafia suspecte s’octroie des droits uniques pour empêcher son inculpation en Israël. Le peuple israélien n’est pas idiot. Bien au contraire. La colère va monter de plus belle. Et sans doute que des militaires exténués, vont prendre les choses en main pour menotter tous les criminels khazars en Israël avec ce bandit. Comme l’a déjà fait Donald Trump avec ses Marines, les militaires du pentagone, et son Ordre Exécutif récent. Un général Israélien a comparé publiquement Israël à l’Allemagne Nazi, et refuse de revenir sur ses paroles http://stopmensonges.com/un-general-israelien-a-compare-publiquement-israel-a-lallemagne-nazi-et-refuse-de-revenir-sur-ses-paroles/ 23-12-2017-USA Trump Signe… Lire la suite »