Le lien entre un vaccin et la sclérose en plaques confirmé Justice – Tribunal correctionnel 15 mars 2018

4
3430

Onze ans de combat pour Karim Kedaimia et son avocat, Me Sylvain Rèche/ Photo Claude Boyer

La cour régionale des pensions de la cour d'appel de Montpellier vient de confirmer, dans un arrêt du 7 mars dernier, l'imputabilité juridique de la sclérose en plaques dont souffre Karim Kedaimia au vaccin contre la fièvre jaune qui lui a été administré lors de son incorporation dans l'armée de l'air. «M. Kedaimia rapporte la preuve de présomptions graves, précises et concordantes permettant de retenir un lien causal entre la vaccination contre la fièvre jaune qu'il a subie en service le 3 mars l'apparition de la sclérose en plaques dont il est atteint», écrit la cour dans son arrêt. La question de la pension que devra lui verser l'armée reste en suspens, son taux ayant fait l'objet d'un jugement séparé qui a lui aussi été contesté en appel par l'armée.

«C'est une satisfaction pour mon client qui n'a jamais baissé les bras» a commenté Me Sylvain Rèche, du barreau de Carcassonne, défenseur de Karim Kedaimia.

Ce Carcassonnais, issu d'une famille d'origine algérienne, avait intégré l'armée de l'air en 2003. Bien que sa fonction au mess des officiers de la base de Villacoublay ne l'expose pas à des voyages à l'étranger, il avait été vacciné le 3 mars 2005 contre les hépatites A et B et contre la fièvre jaune. Moins d'un mois plus tard, le 29 mars 2005, il présentait de la fièvre et des céphalées, et quinze mois plus tard, une ponction lombaire permettait de diagnostiquer une sclérose en plaques.

Longue procédure

Après le rejet par l'armée d'une première demande pour faire reconnaître l'imputabilité de la maladie au vaccin, Karim Kedaimia s'était tourné vers le tribunal des pensions militaires. De longues années de procédure allaient déboucher finalement, en février 2016, sur une expertise évoquant la «probabilité infime» d'un lien entre le vaccin et la maladie.

Son avocat avait alors plaidé «l'imputabilité juridique», soit l'existence d'un risque, même très peu probable, et la démonstration que toutes les autres causes possibles de survenue de la sclérose en plaques pouvaient être écartées. C'est ce raisonnement que la cour a finalement suivi, confirmant la première décision rendue par le tribunal des pensions militaires.

Dans une décision séparée, la juridiction a fixé à 70 % le taux de pension dû à M. Kedaimia. L'armée a fait appel, plaidant pour un taux à 40 %. La cour d'appel ne s'est pas encore prononcée sur ce point. Et Karim Kedaimia, onze ans après le diagnostic de sa maladie, n'a toujours reçu aucune indemnisation.

L.R.

Source : La Dépêche

La vaccination, arme de destruction massive from Stop Mensonges on Vimeo.

4
Poster un Commentaire

avatar
3000
4 Comment threads
0 Thread replies
1 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
4 Comment authors
MarioTAOanataperroquet Recent comment authors
  Subscribe  
Me notifier des
mariotr0250
Membre
mariotr0250

Des propos troublants de Robert Mc Namara, ancien président de la Banque Mondiale, ancien secrétaire d’état des USA et un des instigateurs avec la Fondation Rockefelier, la Banque Mondiale et l’Unicef du PEV (Programme élargi de vaccination universelle des enfants). ont été relevés dans le N°2 de “J’ai tout compris” datant de février 1987, Ed. Machiavel “Il faut prendre des mesures draconiennes de réduction démographique contre la volonté des populations. Réduire les taux de natalité s’est avéré impossible ou insuffisant. Il faut donc augmenter le taux de mortalité. Comment ? Par des moyens naturels : la famine et la maladie”… Read more »

Bernard TAO
Membre
Bernard TAO

Bonjour, bonsoir UN.
C’est pour cela que les médias nous bassinent à se faire vacciner contre la rougeole en faisant peur à la population de danger de mort, et en culpabilisant UN max !!!
Mais ils n’ont pas compris ces ignorants que “NOUS” sommes immortels, qu’ils se fassent eux mêmes vacciner si le coeur leur dit et leur libre arbitre, chacun doit faire son choix en conscience, pour notre part il n’y a pas photo en tant que comédien du film dont “NOUS” sommes les créateurs.
Très bon week-end dans la joie, le bonheur, la gratitude, le respect que nous “NOUS”souhaitons.
Bernard <3.

anata
Membre
anata

J’ai été vaccinée en 2007 contre l’hépatite B pour travailler en hôpital. Le vaccin était obligatoire pour le personnel soignant. Après la 2 ème injection, j’ai commencé à avoir des faiblesses musculaires, la sensation que mes muscles étaient affaiblis, au niveau des bras et des jambes, ça a recommencé de plus belle après la 3 ème injection… Bizarre sensation de ne plus contrôler son corps, et que les muscles lâchent… engourdissements… Heureusement pour moi, ces symptômes sont partis au bout de plusieurs semaines ! J’ai vraiment eu peur… Je pensais que j’allais rester paralysée… J’ai eu de la chance. Alors… Read more »

Perroquet
Membre
Perroquet

super c’est un premier pas – prochainement on verra de jeunes enfants avec des parents furax par rapport à l’obligation vaccinale par 11 vaccins ! suite aux prochains épisodes et à l’éveil de la masse, héhé.