L’aviation russe détruit 20 tanks de l’EI près de Palmyre et bien plus encore

0
63

Publié le 5 octobre 2015

Pilotes russes prêts à monter à bord de l’avion SU-30 de l’aérodrome Hmeimim en Syrie. © Dmitriy Vinogradov

 

Les avions Soukhoï russes ont effectué plus de 15 sorties en Syrie lundi, frappant 10 cibles de l’État islamique dans différentes régions, selon le ministère russe de la Défense. 20 chars et 3 lance-roquettes dans la province d’Homs près de Palmyre ont été détruits.

Loading...

“Pendant la journée, les avions de combat Sukhoi-34, Sukhoi-24M et Sukhoi-25 ont effectué un total de 15 sorties depuis la base aérienne de Khmeimim. Les frappes aériennes ont été livrés contre dix cibles de l’État islamique“a déclaré Igor Konashenkov, le porte-parole du ministère russe de la Défense dans un communiqué publié lundi.

“Près de 20 unités de chars T-55, ont été détruits [durant les frappes], ainsi que trois lance-roquettes multiples“, a-t-il noté.

Une vidéo publiée par le ministère a aussi montré qu’une frappe contre un dépôt de munitions dans Homs. Le ministère a expliqué : “les flashes brillants confirment la détonation de munitions causées par les tirs directs de bombes aériennes. La fumée épaisse fournit la preuve d’incendie dans le dépôt.

Le commandement central américain a rapporté lundi que la coalition menée par les USA avait mené des frappes aériennes près de Palmyre avec “des résultats non concluants.”

Les bombardiers  russes Su-34  ont détruit le quartier général et un poste de commandement dans la province d’Alep, a affirmé Konashenkov lundi, ajoutant qu’il y avait eu “des tirs directs” sur des structures logeant des commandants de terrain dans Dayr Hafir et Al-Bab.

 

Environ 30 véhicules militaires de l’EI, incluant des tanks ont été détruit dans la zone boisée près de la ville d’Idlib dans le nord-ouest la Syrie, selon le ministère.

Nous avons des renseignements irréfutables, y compris des communications [interceptées] entre les militants dans la zone, [prouvant] la destruction et des dommages causés sur des véhicules blindés des terroristes,” a dit Konashenkov.

 

La Russie a lancé son opération anti-EI en Syrie le 30 septembre 2015, après une demande du président Bachar al-Assad. Le président russe Vladimir Poutine a également exprimé sa préoccupation au sujet du nombre d’extrémistes russes dans le pays.

Le samedi, trois jours après l’opération, le ministère russe de la Défense a déclaré que, sur la base de renseignements russes, les terroristes ont fui la zone qui avait été sous leur contrôle. Il a également déclaré que les frappes ont réduit de manière significative les capacités de combat des terroristes.

 

Source: https://www.rt.com/news/317715-russian-jets-isis-syria/

Traduction: stopmensonges

Je soutiens la Presse Indépendente :

Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
  S’abonner  
Notifier de