La SNCF vous coûte très cher, même si vous ne prenez jamais le train : 204 euros par habitant, 801 euros par foyer imposé…

10
2206
Hypertrophiée, mal gérée, surendettée, la SNCF ne doit son salut qu'à la générosité des contribuables (et à l'absence de concurrence). La preuve en 10 points.

1. En 2016 (dernières données disponibles), le coût de la SNCF pour les Français a été de 13,7 milliards d’euros.

2. Si l’on rapporte ce montant aux nombre d’habitants que compte la France, la SNCF coûte 204 euros par an à chacun des 67,2 millions d’habitants de notre pays.

3. Si l’on prend compte le nombre de foyers fiscaux qui ont payé l’impôt sur le revenu (17,1 millions), la SNCF coûte 801 euros par an à chaque foyer imposé.

4. Le système ferroviaire en lui-même coûte 10, 5 milliards d’euros aux contribuables.

5. En plus de cela, les cheminots reçoivent 3,2 milliards de subventions publiques pour le financement de leur régime spécial de retraite.

6. Les cotisations sociales des agents la SNCF couvrent moins de la moitié de leurs dépenses de retraite. Sans l’aide du contribuable, le système de retraite des agents de la SNCF serait déficitaire.

7. Malgré ces aides publiques considérables, la SNCF a enregistré un déficit de 2,8 milliards d’euros en 2016. Et que dire de la dette…

8. La dette ferroviaire a fortement augmenté ces dernières années pour atteindre 62,5 milliards d’euros au total. Presque 1 000 euros par Français !

9. À elle seule, SNCF Réseau (ex-Réseau ferré de France) enregistre pas moins de 46 milliards d’euros de dette fin 2017 ! Un gouffre qui se creuse de 3 milliards d’euros supplémentaires chaque année.

10. Cette dette est bien supérieure à la dette de l’ensemble des régions françaises (24 milliards en 2016) ou des départements (35,9 milliards).

Téléchargez gratuitement notre enquête sur la SNCF

Source : http://www.contribuables.org/

 

Combien coute l’État aux esclaves et comment vivrions nous sans l’État qui nous pompe NOTRE argent ?

Poster un Commentaire

10 Commentaires sur "La SNCF vous coûte très cher, même si vous ne prenez jamais le train : 204 euros par habitant, 801 euros par foyer imposé…"

avatar
3000
  Subscribe  
Me notifier des
nrv
Invité

A.I. , Transhumanisme, robotisation…. Revoyez vos prévisions de gestion de personnels, ils sont les derniers semblerait-il.

Atloth
Membre
Atloth
Comment détruire un service public (version européenne) : 1 – Gonfler artificiellement, pour des bénéfices, le budget en privatisant les services annexes, sous prétexte d'”ouverture des marchés” ; 2 – Une fois bien gonflé par quelques années de bénéfices sur le dos du peuple, faîtes exploser le budget en privatisant un gros morceau (Depuis la vente d’Alstom, nous louons les nouveaux TGV), sous obligation de “libération des mouvements de capitaux” ; 3 – Lyncher en presse publique, le pantin PDG de l’entreprise pour “sa mauvaise gestion”, même s’il était payé pour orchestrer ce sabotage ; 4 – Enfin, anticiper le… Read more »
orwen
Invité
orwen

Oui oui, c’est bien de ça qu’il s’agit dans le fond des intentions malveillantes de ceux qui tirent les ficelles par derrière.

paul
Invité
Pour rectifier certaines données : – Bénéfice net de la SNCF en 2016 : 578 millions d’euros, pour 2017 : 1.33 milliards d’euros – Montant de la dette : 55 milliards d’euros, en tenant compte de la ligne Paris – Bordeaux (17 milliards ) et le financement de Paris -Turin ( 25 milliards) – Cout de la dette : 2 milliards par an pour la SNCF ( soit un taux d’emprunt de moins de 2%) – Les subventions données par l’Etat sont versées pour compenser les billets réduits . – Enfin, le financement des retraites coute moins cher que celle… Read more »
orwen
Invité
orwen

Excellent! c’est bien ça. La messe est dite.

elisabeth
Invité
elisabeth

oui confiez “vos affaires” aux enarques,polytechniciens,hommes/femmes d’etat et constatez les resultats !ils sont tous la affligeants,deficitaires,catastrophiques,dilapidés par ce ramassis d’incapables,d’irresponsables qui nous piquent toujours plus notre fric:ces planqués bien dociles aux mortiferes qui les dirigent:va venir le temps ou ces laquais seront ejectes de leurs sieges ,car le peuple n’en veut plus de ces clowns.

nexus
Invité
nexus

pffff, bientôt on pourra lire les thèses de Milton Friedman ici si ça continue…
Laurent, regardez le documentaire “good luck for your country” pour comprendre les plans actuels du néo-libéralisme. Destruction du service public. La poste aujourd’hui c’est une filiale d’Amazon ! Punaise réveillez vous. Sans être communiste on peut trouver une voie intermédiaire… non ?

orwen
Invité
orwen
Alors faisons simple: 1) La SNCF n’est que le gestionnaire d’une l’infrastructure en mauvais état qui appartient à l’Etat 2) Elle n’a pas la maîtrise de ses tarifs, ce sont les régions qui décident. Surtout depuis la liberté tarifaire des régions. 3) Les grandes décision d’orientation de l’entreprise appartiennent à L’équipe dirigeante de la SNCF regroupée autour de Frédéric Saint-Geours, président du Conseil de Surveillance, Guillaume Pepy, président du Directoire et de Patrick Jeantet, président délégué du Directoire. Veuillez à ce stade examiner qui sont ces hommes et cliquer sur “en savoir plus en face des photographies de ces messieurs.… Read more »
Atloth
Membre
Atloth
Il faut rajouter que l’augmentation massive des dépenses SNCF est en grande partie due aux privatisations des services annexes, autrefois assumés avec le même salaire. Plus ceux qui se sont déjà fait virer même s’il coûtaient moins cher car ils n’avaient pas à faire de BENEFICES. Ainsi la dictature européenne hyper-capitaliste oblige à la “mise en concurrence” (PRIVATISATION) de TOUS nos services sociaux. Nos transports en communs sont SOCIAUX, ils permettent aux étudiants, personnes de faibles ressources, ou âgées de se déplacer en toute sécurité. La plupart de nos gares étant même équipées d’appareils permettant le levage des fauteuils roulants… Read more »
orwen
Invité
orwen
Bonjour Atlot, Le coût des services tels que levage d’un fauteuil roulant pour une personne à mobilité réduite est égal à zéro. Ce sont les préposés au guichet qui sont chargé de fermer le guichet pour accomplir la prestation d’acceuil Acces Plus. Même chose pour le déneigement des quais. Vrai pour la privatisation des services annexes. Vrai que la SNCF pourrait offrir des prestations autres que liées au train sur le marché et ainsi rentabiliser la main d’œuvre qui aurait largement le temps et qui serait d’accord d’aller effectuer des missions à l’extérieur. Vrai que les métiers devraient être ré-examiner… Read more »