La Russie boucle les eaux syriennes pour des exercices militaires

0
1370

Une zone d’eaux internationales au large des côtes syriennes en mer Méditerranée a été fermée pour des exercices de tir de missiles russes imminents, a révélé un NOTAM (Avis aux aviateurs) diffusé mercredi.

Les exercices, qui se tiendront les 9 et 10 janvier, 16-17, 23-24 et 30-31 janvier, verront la zone fermée aux navires et aux aéronefs civils entre 10 h et 18 h, heure de Moscou.

La Russie a organisé à plusieurs reprises des exercices en mer Méditerranée au large de la côte syrienne en 2018, les plus grands exercices de ce type ayant eu lieu en septembre. 26 navires et 34 aéronefs se sont entraînés dans la région alors que la coalition dirigée par les États-Unis menaçait de lancer des frappes aériennes contre la Syrie, sous le prétexte de l’utilisation d’armes chimiques dans la province d’Idlib, contrôlée par les terroristes et les rebelles du pays.

Près d’une douzaine de groupes extrémistes opéreraient à Idlib, dont le prétendu Front national de libération de la Syrie et Jabhat al-Nusra, qui fait partie de la franchise al-Qaïda.

En novembre, la Russie a déployé en Méditerranée la frégate amiral Makarov, armée de missiles Kalibr. La Russie a utilisé des Kalibr à plusieurs reprises contre Daesh (ISIS), al-Nusra et d’autres groupes terroristes en Syrie. Les missiles à longue portée ont été utilisés pour la première fois en octobre 2015, lorsque des canonnières en mer Caspienne ont lancé des Kalibr sur des cibles situées à plus de 1 500 km de distance en Syrie.

La Russie a renforcé son déploiement en mer Méditerranée cet été, en déployant les frégates amiral Grigorovich, amiral Essen et Pytlivy dans la région, ainsi que le navire de débarquement Nikolai Filchenkov et la corvette lanceur de missiles Vishny Volochek.

La Méditerranée occidentale a été la source de frictions considérables entre les puissances régionales et mondiales ces derniers mois.

Au cours du week-end, un avion espion américain a été repéré au-dessus de la Syrie occidentale près de la base russe de Hmeimim. Le mois dernier, un Poséidon P-8A américain a été détecté au large de la côte syrienne au-dessus des eaux qui avaient été fermées pour les exercices navals russes.

Source : https://www.almasdarnews.com/article/russia-cordons-off-syrian-waters-for-military-drills/

Traduction AvicRéseau International

Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
avatar
3000
  S’abonner  
Notifier de