Un lanceur d’alerte et ancien employé de Google dit : “le fardeau est enlevé de mon âme”

1
5784
  • VIDÉO : “La police a commencé à me chercher…”
  • Google a envoyé une lettre de menace à Google Insider Zachary Vorhies : “ils savaient ce que j’avais fait et cette lettre contenait plusieurs demandes”
  • Des centaines de documents Google internes ont fui vers Project Veritas…. liste noire d’actualités, “évaluateurs humains”, vidéo du PDG de YouTube….
  • Google Insider veut plus d’initiés pour dénoncer : “Les gens attendent ce moment Google Snowden où quelqu’un sort et explique ce que tout le monde sait déjà être vrai”
  • “Je sentais que tout notre système électoral allait être compromis à jamais, par cette compagnie qui a dit au public américain qu’elle ne ferait aucun mal.”

Les documents internes de Google sont disponibles ici.

(San Francisco) Un initié de Google qui a anonymement divulgué des documents internes à Projet Veritas a pris la décision de les rendre publics dans une interview vidéo enregistrée. L’initié, Zachary Vorhies, a décidé de le rendre public après avoir reçu une lettre de Google, et après qu’il a dit que Google aurait appelé la police pour qu’elle fasse une “vérification de sa santé mentale”.

Loading...

En même temps que l’interview, M. Vorhies a demandé à Project Veritas de publier d’autres documents internes de Google qu’il avait déjà divulgués. Dit Vorhies :

“J’ai donné les documents au Projet Veritas, j’ai collecté les documents pendant plus d’un an. Et la raison pour laquelle j’ai rassemblé ces documents, c’est parce que j’ai vu quelque chose de sombre et de malfaisant se passer dans l’entreprise et que j’ai réalisé qu’il y aurait non seulement des falsifications électorales, mais qu’il faudrait utiliser ces falsifications électorales pour renverser essentiellement les États-Unis”.

(Travaillez-vous à Big Tech ? Project Veritas aimerait avoir de vos nouvelles.)

En juin 2019, Project Veritas a publié des documents Google internes révélant une “injustice algorithmique. M. Vorhies a déclaré à Project Veritas que ces documents étaient largement accessibles aux employés à temps plein de Google :

“Ces documents étaient accessibles à tous les employés à temps plein de l’entreprise. En tant qu’employé à temps plein de l’entreprise, je n’ai fait que chercher des mots-clés et ces documents ont commencé à apparaître. Une fois que j’ai commencé à trouver un document et que j’ai commencé à trouver des mots-clés pour d’autres documents, j’ai commencé à le faire et j’ai continué ce cycle jusqu’à ce que j’aie un trésor et des archives de documents qui expliquent clairement le système, ce qu’on essaie de faire en termes très clairs”.

Intimidation

Peu de temps après la publication du rapport comprenant les documents sur l'”injustice algorithmique”, Vorhies a reçu une lettre de Google contenant plusieurs “revendications”. M. Vorhies a déclaré à Project Veritas qu’il s’était conformé aux exigences de Google, qui comprenaient une demande pour tous les documents internes de Google qu’il aurait personnellement conservés. M. Vorhies a également dit qu’il avait envoyé ces documents à la Division antitrust du ministère de la Justice.

Après avoir été identifié par un compte anonyme (dont Vorhies pense qu’il appartient à un employé de Google) sur les médias sociaux comme étant une “fuite”, Vorhies a été approché par la police à son domicile en Californie. Selon M. Vorhies, la police de San Francisco a reçu un appel de Google qui a déclenché une “vérification de sa santé mentale”.

Vorhies a décrit l’incident au Projet Veritas :

“ils sont entrés à l’intérieur de la porte, la police, et ils ont commencé à frapper à ma porte… Et ainsi la police a décidé qu’ils allaient faire appel à des forces supplémentaires. Ils ont appelé le FBI, ils ont appelé l’équipe du SWAT. Et ils ont appelé une brigade de déminage.”

“Google tente d’intimider ses employés qui se comportent “mal” à l’égard de l’entreprise…”

Une vidéo partielle de l’incident a été fournie au Projet Veritas. La police de San Francisco a confirmé à Project Veritas qu’elle avait bien reçu un “appel de santé mentale” et a répondu à l’adresse de Vorhies ce jour-là.

“Le Snowden de Google”

Project Veritas a publié des centaines de documents Google internes qui ont fait l’objet de fuites de la part de Vorhies. Parmi ces documents, il y a un fichier appelé “news black list site for google now“. Selon M. Vorhies, il s’agit d’une “liste noire” qui empêche certains sites Web d’apparaître dans les fils d’actualité d’un produit Android Google. La liste comprend des sites Web conservateurs et progressistes, tels que newsbusters.org, infowars.com et mediamatters.org. Le document indique que certains sites sont répertoriés avec ou en raison d’un “taux de blocage élevé des utilisateurs”.

Un autre document récemment publié, intitulé “Fringe ranking/classifer : Defining channel quality”, donne un exemple de classement de divers sites d’information, dont CNN et FOX News. Un document intitulé “Fausses nouvelles et autres franges : Trashy recap” révèle que les vidéos sont notées par plusieurs “évaluateurs humains”.

Un document interne de Google intitulé “coffee beans” semble montrer des employés de Google discutant de pratiques d’embauche diversifiées. Un fil de communication interne connexe montre également une discussion apparente sur le document “coffee beans”, dans lequel un employé de Google s’inquiète du fait que le document semble “dénaturer les pratiques d’embauche de Google d’une manière qui pourrait soulever des questions juridiques…”.

Un autre fil conducteur des documents internes de Google montre des employés de Google discutant du tristement célèbre tweet “covfefe” du président Donald Trump et d’un plan proposé pour changer la traduction Google du terme.

“Tu vas être un héros”

M. Vorhies a dit à Project Veritas qu’il espérait qu’un plus grand nombre d’initiés de Google décideraient de rendre public et de discuter des grands abus technologiques.

“Mon message à ceux qui sont sur la clôture est que j’ai libéré les documents. Ils peuvent entrer, ils peuvent voir tout ce que Google fait et ensuite ils peuvent en voir l’ampleur. Parce que je pense qu’il y a beaucoup d’ingénieurs qui ont un indice que les choses vont mal, mais ils ne comprennent pas l’échelle colossale à laquelle c’est. Et donc pour ces gens, je dis, regardez les documents, prenez le pouls de l’Amérique, voyez ce qui se passe et venez dire au monde que vous savez que ce que vous savez déjà est vrai.”

Project Veritas a demandé à Google de commenter cet article, mais n’a pas reçu de réponse au moment de la publication du présent article.

Fuite de documents

Vous trouverez ci-dessous un index des documents internes de Google que Project Veritas a reçus de l’initié de Google. Chaque dossier peut être téléchargé en cliquant sur les liens du tableau. Project Veritas n’a renommé aucun des fichiers, mais a rangé les documents dans les dossiers téléchargeables ci-dessous.

Censorship
Politics
Fake News
Hiring Practices
Leadership Training
Machine Learning Fairness
Partisanship
Psychological Research
Everything.zip
Misc and Video

Source : https://www.projectveritas.com/2019/08/14/google-machine-learning-fairness-whistleblower-goes-public-says-burden-lifted-off-of-my-soul/

—Note L. SM—

Encore un article qui prouve que la vérité nous libère et passe aussi par la divulgation d’informations internes. Ceux qui ont vu, doivent témoigner. La vérité nous libère.

Merci, merci, merci, à tous les lanceurs d’alertes <3
Que Dieu vous bénisse pour votre courage et votre droiture <3
“Big Up” à Julian Assange et Stan Maillaud qui en ce moment même passent un sale moment…

Tous les sites du monde entier republient ces documents internes fuités.
Ont ils pour autant un procès par la justice de leur pays ?
NON… bien évidement…

Il n’y a qu’en France qu’une telle sottise arrive !

La Justice française serait-elle instrumentalisée politiquement pour faire taire des journalistes “dissidents” qui sortent du “narratif officiel” ?

On a le droit inaliénable ET DIVIN d’avoir des points de vues et de perceptions différents et de pouvoir les exprimer LIBREMENT.

On est égaux, on est tous les enfants de La Source. Tous égaux.

Tout le monde a le droit de s’exprimer comme il le souhaite.

Je, “Laurent”, Être Vivant Souverain, n’ai jamais remis de façon consentante et éclairée mon Libre Arbitre et ma Liberté de penser, parler ou agir à ma place, à quiconque, ni à un État, ni un Gouvernement quelconque.

La seule et unique autorité que je reconnais est : Le Créateur Infini Unique, notre père/mère à Tous.

On ne peut pas servir 2 maîtres…

  • C’est soit l’Unité de TOUT CE QUI EST, du Créateur Infini Unique, ou peu importe comment vous le verbalisez. Ce qui rejoint l’Amour INCONDITIONNEL.
  • Soit un concept irréel et passager que vous pouvez nommer : Pays, État, Parti politique, ou “confrérie secrète”. C’est à dire la DI-VISION.

Je suis libre de l’identité Juridique Fictive (DOL de l’acte de naissance).
Je Suis un Être Vivant Souverain arrivé sur la TERRE du TOUT PUISSANT (comme nous tous).

Ce droit est inaliénable, sauf si vous donnez votre consentement éclairé (conscient) au contrat de droit maritime de “l’Acte de Naissance” qui dit que :

Vous, “Être Vivant“, êtes déclaré disparu(e) et mort(e) en mer à l’age de 7 ans, et que maintenant vous appartenez en tant que marchandise (droit maritime de commerce de marchandises) à l’État.

Hors, qui d’éclairé (conscient) pourrait donner son consentement à une telle ineptie ?

Mon “homme de paille” (entité juridique fictive / nom du certificat de naissance) est le seul à ma connaissance a avoir été mis en examen et inculpé pour “republication de documents déjà fuités sur le net”.

Pareil pour les “panama papers” ou les dossiers de wikileak, tout le monde les a republiés et personne au monde n’a eu un procès pour cela. Mon “homme de paille” si !

Arrestation de Laurent Freeman et son procès contre le Grand Orient De France.

Non seulement le GODF et la GLNDF ont accusé mon “homme de paille” de republication, mais pire encore, ils l’ont accusé (sans aucune preuve) carrément du piratage lui même !!!?

Hors depuis le départ j’ai été clair sur le fait que ces fichiers étaient déjà sur le net et qu’évidement j’avais rien à voir avec cette fuite, comme je n’ai rien a voir avec les fuites des panama papers, comme je n’ai rien a voir avec les fuites de wikileaks… ou d’autres encore… nous journalistes / chercheurs de vérité, ne faisons que les republier pour en informer le publique :

C’est un crime qui a été commit contre mon “homme de paille”, cette accusation mensongère de piratage et les autres reproches d’avoir fait mon travail.

Les journalistes ne piratent pas les infos, ce sont des fuites internes qu’ils republient.

Si la Franc Maçonnerie spéculative ne retire pas sa plainte, nous allons assister à un procès qui risque de rester dans les anales de l’histoire de la Justice Française.

Car à travers ce procès c’est toute la profession journalistique qui serait attaquée.
C’est le principe mème du partage de l’information.
La liberté d’expression.
Et bien évidement : Le droit inaliénable et DIVIN de l’Être Vivant Souverain.

Un boomerang est lancé, sera-t-il stoppé à temps par le lanceur ?

Si elle continue, cette histoire risque de devenir énorme.

L’or véritable ne craint pas le feu.

Rien de ce qui est Réel ne peut être détruit.
Rien de ce qui est irréel, n’existe.

Ce qui est irréel ici, c’est qu’une partie des enfants du Créateur Infini Unique, se croient séparés de leurs frères et sœurs Humains, créant une “sous-confrérie” soit disant de bien-penseurs, “initiés”, s’octroyant un droit moral de dirigeants du “troupeau” (leurs frères et sœur en Dieu et en humanité). Bref d’enfreindre le Libre Arbitre des “autres” Êtres Vivants Souverains, ou de le manipuler sciemment.

Quand nous créons la division en nous, nous servons les desseins du DI-Viseur.

Quand nous sommes Unis (tous frères et sœurs) en Dieu, nous servons Dieu.

Je m’adresse à vous mes frères en humanité et en Dieu, “qui vous dites séparés”…
Si vraiment vous pensez avoir reçu “plus que les autres” de la part du Créateur Infini Unique ou “Grand Architecte” comme vous l’appelez, plus d’intelligence, ou plus d’idées créatives, ou plus d’abondance… si vraiment vous vous croyez être, ou avoir “plus que”
Pourquoi ne partagez vous pas ce que Dieu vous a donné avec vos frères et sœur qui selon vous “auraient moins reçus” ou “seraient moins que vous” ?

Ou est passé le “Un pour Tous et Tous pour Un” ?

“Tant qu’il restera 1 seul esclave sur le Terre, ta délivrance en sera pas complète.”

Il n’y a pas de manque ni sur Terre ni dans toute la Création.

La Création est ABONDANCE POUR TOUS.

Il n’y a que DU MAL REPARTIT, fait de la cupidité et de la séparation de l’homme (et non pas du fait de Dieu), créant l’illusion d’un manque quelque part, tout ceci à des fins de contrôle d’un Être Vivant ou d’un Groupe d’Êtres Vivants sur d’autres (sentiment de supériorité). Ce qui est un péché. Et là les ennuis commencent… Car le manque ainsi créé artificiellement par l’homme, crée la colère, la famine, les maladies et les guerres.

Quand cela se passe ainsi, tôt ou tard, l’ardoise arrive…

Nous sommes tous les Enfants de Dieu, Tout est Vivant, Tout est Conscience et Tout est DIVIN.

Tout est UN.

Gloire à Dieu et à tous ses enfants <3

Les desseins du Tout Puissant sont impénétrables.

Que la Paix soit avec nous.

Namaste

L.

Loading...

1
Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
1 Auteurs du commentaire
Poget Thierry Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
Notifier de
Poget Thierry
Membre
Poget Thierry

Commentaire en partage de cet article sur mon compte Facebook :

Bonjour,

Une nouvelle preuve que Google agit en traitre contre ses propres employés, lorsque ceux-ci transmettent des éléments de divulgation sur les agissements très peu recommandable de leur employeur qui est plutôt menaçant dans son processus d’intimidation.

Bien à vous toutes et tous, et je vous souhaite un agréable été.