La Loi de UN – La Moisson (version vidéo)

13
8790

Merci à Georges Beauregard pour cette vidéo : https://www.youtube.com/channel/UC47ieinG1_n0xkhz7zPsw0g

-----------------------

Rassurez-vous, la moisson ne se passe pas comme dans l’illustration ci-dessus ! Cette image caractérise la projection de la pensée de nombreux lecteurs et lectrices de la loi UNE, quand ils ont lu la première fois le terme « MOISSON »

  • Nous remercions Gâteaux B.N. qui a pris de son temps pour nous faire cette image.
  • Nous remercions nos sœurs et nos frères du groupe RA qui nous ont partagé ces informations dans les années 80, il y a 37 ans.
  • Nous remercions nos sœurs et nos frères qui nous lisent et évoluent vers la lumière en se préparent à la moisson.
  • Nous remercions nos sœurs et nos frères détracteurs et adorateurs de leurs maîtres de permettre notre évolution et d’accomplir notre mission.
  • Nous remercions enfin la SOURCE de nous permettre d’exister.

Nous vous laissons à votre lecture, merci, merci, merci.

_____________________

Q: Pouvez-vous faire un commentaire sur les changements planétaires à venir dans notre réalité physique?

R: Les changements sont très, très terre-à-terre. Nous ne nous préoccupons pas des conditions qui mènent à la moisson.

Q: Y a-t-il des gens comme on en trouve sur la Terre sur aucune des autres planètes de notre système solaire?

R: Demandez-vous des informations de présent espace/temps, ou bien des informations de continuum espace/temps?

Q: Les deux.

R: En un temps/espace, dans ce qui est votre passé, il y a eu une population d’êtres de troisième densité sur une planète qui se trouvait dans votre système solaire. Il y a différents noms par lesquels cette planète a été appelée. Le complexe vibratoire sonore le plus communément utilisé par vos peuples est Maldek. Ces entités, détruisant leur sphère planétaire, ont ainsi été forcées de trouver de la place pour elles-mêmes dans cette troisième densité, qui est la seule de votre système solaire dans leur présent temps/espace a avoir été hospitalière et à même d’offrir les leçons nécessaires à la diminution de leurs distorsions mental/corps/esprit par rapport à la Loi Une.

Q: Comment sont-ils venus ici?

R: Ils sont venus par le processus de la moisson et ont été incarnés au travers des processus d’incarnation à partir de vos sphères supérieures à l’intérieur de cette densité-ci.

Q: Quand cela s’est-il produit?

R: J’ai de la difficulté à communiquer avec cet instrument. Nous devons approfondir son état. Cela s’est produit il y a approximativement 500.000 de vos années.

Q: Est-ce qu’alors toute la population humaine terrestre est originaire de Maldek? (G.B. TIAMAT)

R: Ceci est une nouvelle ligne de questionnement et mérite une place à part. Ceux qui ont été moissonnés vers votre sphère à partir de la sphère connue avant sa dissolution sous d’autres noms, mais connue de vos peuples sous celui de Maldek, se sont incarnés, pour bon nombre, à l’intérieur de la surface de la Terre plutôt que sur celle-ci. La population de votre planète contient de nombreux groupes variés moissonnés depuis d’autres sphères de deuxième dimension et de troisième dimension à cycles. Vous n’êtes pas tous d’une seule race ou base de début. L’expérience que vous partagez est unique en ce continuum temps/espace.

Q: Je pense qu’il serait approprié de découvrir comment agit la Loi Une dans ce transfert d’êtres vers notre planète, et l’action de moissonner.

R: La Loi Une dit simplement que toutes les choses sont une, que tous les êtres sont un. Il y a certains comportements et formes pensées qui correspondent à la compréhension et à la pratique de cette loi. Ceux qui, terminant un cycle d’expériences, font montre de certains degrés de distorsion de cette compréhension de pensée et d’action seront séparés, de leur propre choix, vers la distorsion vibratoire la plus confortable à leurs complexes mental/corps/esprit. Ce processus est gardé ou surveillé par les êtres en formation qui, étant très proches de la Loi Une dans leurs distorsions, se dirigent néanmoins vers le service actif. Ainsi, l’illusion est créée de lumière ou, plus adéquat mais moins facile à comprendre, de lumière/amour. Ceci est en degrés variables d’intensité. Le complexe esprit de chaque entité moissonnée se déplace le long de la ligne de lumière jusqu’à ce que cette lumière soit trop éblouissante, auquel point l’entité s’arrête. Cette entité peut juste avoir atteint la troisième densité, ou bien peut être très, très près de la fin du complexe vibratoire de distorsion lumière/amour de troisième densité. Néanmoins, ceux qui tombent dans cette octave d’intensification de lumière/amour font ensuite l’expérience d’un grand cycle au cours duquel il y a des opportunités de découverte des distorsions qui sont inhérentes à chaque entité et, dès lors, de réduction de ces distorsions.

Q: Quelle est la longueur, en nos années, d’un de ces cycles?

R: Un grand cycle est d’approximativement 25.000 de vos années. Il y a trois cycles de cette nature au cours desquels ceux qui ont progressé peuvent être moissonnés à la fin de trois grands cycles. C’est-à-dire entre 75 et 76.000 de vos années. Tous sont moissonnés, indépendamment de leur progression, car pendant ce temps, la planète elle-même s’est déplacée au travers de la partie utile de cette dimension et commence à cesser d’être utile aux plans inférieurs de vibration à l’intérieur de cette densité.

Q: Quelle est la position de cette planète-ci par rapport à la progression des cycles actuellement?

R: Cette sphère est en ce moment dans la vibration de quatrième dimension. Son matériau est très dérouté du fait des complexes mémoriels sociétaux incrustés dans sa conscience. Elle n’a pas fait une transition facile vers les vibrations qui l’attirent. C’est pourquoi, elle sera emmenée avec quelques désagréments.

Q: Est-ce que ces inconvénients sont imminents, dans peu d’années?

R: Ces inconvénients, ou complexe vibratoire dissonant, ont débuté il y a plusieurs années dans votre passé. Ils se poursuivront, sans s’atténuer, pendant approximativement trente de vos années.

Q: Après cette période de trente années je suppose que ceci sera une planète de quatrième densité. Est-ce exact?

R: C’est cela.

Q: Est-il possible d’estimer quel pourcentage de la population actuelle habitera la planète de quatrième densité?

R: La moisson n’est pas encore là, donc l’estimation n’a pas de sens.

Q: Est-ce que le fait que nous soyons maintenant en période de transition a quelque chose à voir avec la raison pour laquelle vous avez rendu vos informations disponibles à la population?

R: Nous avons marché parmi vos peuples. Nous nous souvenons. Nous souvenons des peines: en avons vu tant. Nous avons cherché un instrument ayant les paramètres appropriés de distorsion dans le complexe mental/corps/esprit et pouvant accepter ces informations avec une distorsion minimale et un désir maximal de servir pendant un certain nombre de vos années. En bref, la réponse est oui. Cependant, nous souhaitions que vous sachiez que dans notre mémoire nous vous remercions.

Q: Pour prendre, à titre d’exemple, la cinquième densité concernant le complexe mémoriel sociétal du groupe d’Orion, quelle était leur densité avant de devenir cinquième densité?

R: La progression au travers des densités est séquentielle. Un complexe mémoriel sociétal de cinquième densité comprendrait des complexes mental/corps/esprit moissonnés dans la quatrième densité. Ensuite, le conglomérat ou complexe collectif mental/corps/esprit opère son mélange et les résultats sont dus aux possibilités infiniment variées des combinaisons de distorsions.

Q: J’essaie de comprendre comment un groupe comme celui d’Orion progresse. Comment serait-il possible, si vous étiez dans le groupe d’Orion, et orientés vers le service de soi, de progresser depuis notre troisième densité vers la quatrième? Quel apprentissage serait-il nécessaire pour cela?

R: Vous vous rappellerez que nous avons donné certains détails sur la manière dont ceux qui ne sont pas orientés vers la recherche du service d’autrui peuvent néanmoins trouver et utiliser le passage vers l’infini intelligent. Cela est vrai à tous les niveaux de densité de notre octave. Nous ne pouvons pas parler pour ceux qui se trouvent au-dessus de nous, comme vous diriez, dans le quantum ou l’octave suivant d’existence. Cela est en tout cas vrai pour cette octave-ci de densité. Les êtres sont moissonnés parce qu’ils peuvent voir et jouir de la lumière/amour de la densité appropriée. Ceux qui ont trouvé cette lumière/amour, amour/lumière sans le bénéfice d’un désir de service d’autrui, ont néanmoins, de par la Loi du Libre Arbitre, le droit de faire usage de cette lumière/amour dans n’importe quel but. Egalement, il peut être ajouté qu’il existe des systèmes d’étude qui permettent à celui qui cherche la séparation d’accéder à ces passages. Cette étude-là est aussi difficile que celle que nous vous avons décrite, mais il y en a qui persévèrent dans cette étude, tout comme vous désirez poursuivre le difficile chemin de la recherche de la connaissance pour pouvoir servir. La distorsion réside dans le fait que ceux qui cherchent à servir le soi sont vus par la Loi Une précisément de la même manière que ceux qui cherchent à servir autrui, car tout n’est-il pas un? Vous servir vous-mêmes et servir les autres est une façon duelle de dire la même chose, si vous pouvez comprendre l’essence de la Loi Une.

Q: Il y a une partie du texte d’hier que je voudrais lire, où vous dites: “un certain nombre d’atterrissages ont lieu. Certains de ces atterrissages sont le fait de vos semblables, d’autres sont le fait du groupe que vous connaissez sous le nom d’Orion”. Ma première question est: qu’avez-vous voulu dire par l’affirmation que certains des atterrissages sont dus à nos peuples?

R: Vos peuples ont, en ce présent de temps/espace, des compétences technologiques, si vous voulez les nommer ainsi, permettant de créer et faire voler la forme et le type de vaisseaux connus de vous comme objets volants non identifiés. Malheureusement pour le taux vibratoire du complexe mémoriel social de vos peuples, ces engins ne sont pas destinés au service de l’humanité, mais à la destruction potentielle. Cela accentue le brouillage du nexus vibratoire de votre complexe mémoriel social et provoque une situation où ni ceux qui sont orientés vers le service d’autrui, ni ceux qui sont orientés vers le service de soi, ne peuvent gagner d’énergie/puissance ouvrant un passage vers l’infini intelligent pour le complexe mémoriel social. Ceci, à son tour, fait en sorte que la moisson est pauvre.

Q: Dois-je comprendre que les Etats-Unis ont ces vaisseaux dans des bases sous-marines?

R: Vous avez raison.

Q: Comment les Etats-Unis ont-ils appris les technologies permettant de construire ces vaisseaux?

R: Il y a eu un complexe mental/corps/esprit connu de votre peuple sous le complexe vibratoire sonore de Nikola. Cette entité a quitté l’illusion, et les papiers contenant les éléments nécessaires à la compréhension ont été pris par des complexes mental/corps/esprit servant votre sûreté de complexe divisionnel national. C’est ainsi que votre peuple a été mis au courant des technologies de base. Dans le cas des complexes mental/corps/esprit que vous nommez les Russes, les technologies ont été données par un membre de la Confédération, dans une tentative, il y a environ vingt-sept de vos années, de partager les informations et amener la paix parmi vos peuples. Les entités ayant donné ces informations étaient dans l’erreur, mais nous avons fait bien des choses à la fin de ce cycle, pour tenter d’aider à votre moisson, choses dont nous avons appris la folie de certains types d’aide. Cela est un facteur de contribution à notre approche plus prudente à présent, même si le besoin est, force après force, plus grand, et l’appel de vos peuple de plus en plus grand.

Q: Suis-je censé croire que les Etats-Unis ont vraiment une usine qui les fabrique au Mexique?

R: C’est dans ce sens que j’ai parlé. Puis-je à présent, répéter que ce type d’informations sont très superficielles et sans portée significative par comparaison avec la Loi Une. Cependant, nous surveillons de près ces développements dans l’espoir que vos peuples puissent être moissonnés dans la paix.

Q: Est-ce que les entités de la planète rouge suivaient la Loi Une avant de quitter la planète rouge?

R: Les entités de la planète rouge tentaient d’apprendre les Lois d’Amour qui forment l’une des distorsions primales de la Loi Une. Cependant, le penchant de ces entités pour des actes belliqueux a provoqué tant de difficultés dans l’environnement atmosphérique de leur planète qu’elle est devenue inhospitalière pour l’expérience de troisième densité avant la fin de son cycle. Dès lors, les entités de la planète rouge n’ont pas été moissonnées et ont poursuivi dans votre illusion leurs efforts pour apprendre la Loi d’Amour.

Q: Il y a combien d’années que ce transfert s’est opéré de la planète rouge vers la Terre?

R: Selon votre temps, ce transfert a eu lieu il y a approximativement 75.000 ans.

Q: Il y a 75.000 ans?

R: Ceci est approximativement exact.

Q: Quand il y a achèvement réussi à la fin d’un cycle, et que les entités sont transférées d’une planète vers une autre, par quel moyen se rendent-elles vers une nouvelle planète?

R: Dans le dessein du Créateur, la première étape du mental/corps/esprit/totalité/actualité est le placement de sa distorsion de complexe mental/corps/esprit à l’endroit approprié d’amour/lumière. Cela est accompli pour assurer la bonne guérison du complexe et ensuite l’alignement sur le complexe totalité/actualité. Cela prend une longueur variable de votre temps/espace. Quand cela est accompli, l’expérience du cycle est dissoute et filtrée jusqu’à ce que ne subsiste que le distillat des distorsions, dans sa forme pure. A ce moment, le mental/corps/esprit/totalité/actualité évalue les besoins en actualité correspondant à cette densité, et choisit le nouvel environnement le plus adéquat à soit une répétition du cycle, soit une progression vers le cycle suivant. Voilà la manière dont est faite la moisson, surveillée et observée par un grand nombre.

Q: Quand l’entité est déplacée d’une planète à l’autre, est-ce qu’elle est déplacée en pensée ou au moyen d’un véhicule?

R: Le mental/corps/esprit/totalité/actualité est un avec le Créateur. Il n’y a pas de distorsion temps/espace. Dès lors, il s’agit de penser l’endroit approprié parmi le choix infini de temps/espaces.

Q: Vous avez dit hier que la planète Maldek a été détruite dans une guerre. Si Maldek ne s’était pas détruite dans une guerre, est-ce qu’elle serait devenue une planète évoluant dans le service de soi, est-ce que les entités concernées seraient montées en densité pour aller, disons, vers la quatrième densité dans le sens négatif ou sens du service de soi?

R: Le complexe mémoriel sociétal planétaire Maldek, avait en commun avec votre propre sphère la situation d’un mélange de directions d’énergie. Il y aurait donc très probablement eu, bien que cela ne soit pas su, une moisson mixte: quelques-uns allant vers la quatrième densité, quelques-uns allant vers la quatrième densité service de soi, la grande majorité répétant la troisième densité. Ceci est approximativement dû au fait que les vortex de possibilités/probabilités parallèles s’arrêtent quand une action se produit; alors de nouveaux vortex de probabilités/possibilités se mettent en place.

Q: Y a-t-il une planète, en face de notre soleil, en relation avec nous, et ignorée de nous?

R: Il existe une sphère dans la zone opposée à votre soleil, d’une nature très, très froide, mais grande assez pour fausser certaines de vos statistiques. Cette sphère ne devrait pas, à proprement parler, être appelée une planète, car elle est enfermée dans la première densité. (G.B. soleil noir dont j’ai parlé, qui est passé en deuxième densité)

Q: Vous dites que des entités de Maldek pourraient aller vers la quatrième densité négative. Est-ce qu’il y a des entités qui sortent de notre présente troisième densité pour se rendre en des endroits de l’univers pour servir, des endroits qui sont des types de planètes de quatrième densité, service de soi négatif?

R: Votre question n’est pas claire. Veuillez reformuler.

Q: Comme notre cycle se termine et qu’il y a passage, est-il possible à certains de passer de notre troisième densité à une planète de quatrième densité de type service de soi ou négatif?

R: Nous saisissons à présent la spécificité de votre demande. Au cours de cette moisson, le vortex de probabilité/possibilité est une moisson de ce type, bien que faible. C’est exact.

Q: Est-ce qu’il y a, dans notre histoire, quelqu’un de connu qui soit allé vers une planète de quatrième densité négative ou service de soi, ou qui se prépare à y aller?

R: Le nombre d’entités ainsi moissonnées est faible. Cependant, quelques-unes ont pénétré le huitième niveau qui n’est accessible qu’à partir de l’ouverture du septième en passant par le sixième. La pénétration dans le huitième ou niveau de l’infini intelligent permet à un complexe mental/corps/esprit d’être moissonné s’il le désire, en n’importe quel temps/espace au cours du cycle.

Q: Pouvez-vous donner des noms qui peuvent être connus sur la planète, de cibles des efforts de ces croisés?

R: Je suis désireux d’être dans la non-violation de la distorsion de libre arbitre. Nommer ceux qui sont impliqués dans le futur de votre espace/temps c’est enfreindre; nous retenons donc cette information. Nous demandons votre contemplation des fruits des actes de ces entités que vous pouvez observer jouissant de la distorsion inclinant au pouvoir. De cette façon vous pouvez discerner par vous-mêmes cette information. Nous n’interférerons pas avec, dirons-nous, le jeu planétaire. Cela n’est pas primordial pour la moisson.

Q: Vous avez parlé de Missionnés. Qui sont les Missionnés? D’où viennent-ils?

R: Imaginez, si vous voulez, les sables de vos rivages. Aussi innombrables que les grains de sable sont les sources de l’infini intelligent. Quand un complexe mémoriel sociétal est parvenu à la complète compréhension de son désir, il peut conclure que son désir est le service d’autrui avec distorsion vers la main tendue, figurativement, à toutes les entités qui appellent à l’aide. Ces entités que vous pouvez nommer les Frères et Sœurs du Désarroi, se penchent vers cet appel de désarroi. Ces entités sont de tous les endroits de l’infinie création et sont liées entre elles par le désir de servir dans cette distorsion.

Q: Combien d’entre elles sont incarnées sur Terre actuellement?

R: Le nombre est approximatif dû à un fort influx de celles qui naissent actuellement à cause d’un besoin intense d’éclairer la vibration planétaire et aider ainsi à la moisson. Le nombre est proche de soixante-cinq millions.

Q: Est-ce que la plupart d’entre elles viennent de la quatrième densité? Ou de quelle densité proviennent-elles?

R: Peu sont de quatrième densité. Le plus grand nombre de Missionnés, comme vous les appelez, sont de sixième densité. Le désir de servir doit être distordu dans la perspective d’une grande pureté de mental et de ce que vous pouvez appeler témérité ou bravoure, selon le jugement de votre complexe de distorsion. Le défi/danger pour le Missionné est qu’il oublie sa mission, devienne karmiquement impliqué, et donc précipité dans le maelström dont il s’était incarné pour éviter la destruction.

Q: Quel est le niveau de densité de notre planète Terre en ce moment?

R: La sphère sur laquelle vous vous trouvez est de troisième densité dans son actualité de complexes mental/corps/esprit. Elle est maintenant dans un continuum espace/temps de quatrième densité. Cela provoque une moisson plutôt difficile. (G.B. Cela était vrai en 1980, il u a 37 ans ! Actuellement en 2017, Gaïa passe en cinquième densité, but de ce que vous appelez « l’ascension »)

Q: Comment une planète de troisième densité devient-elle une planète de quatrième densité?

R: La quatrième densité est, comme nous l’avons dit, aussi régulière dans son approche que le marteau de l’horloge qui frappe l’heure. L’espace/temps de votre système solaire a permis à cette sphère planétaire de spiraler vers l’espace/temps d’une configuration vibrationnelle différente. Ceci a pour effet que la sphère planétaire est à même d’être moulée par ces nouvelles distorsions. Cependant, les formes pensées de vos peuples pendant cette période de transition sont telles que les complexes mental/corps/esprit, tant des individus que des sociétés, sont éparpillés dans tout le spectre au lieu d’être devenus capables de saisir l’aiguille, dirons-nous, et de pointer la boussole dans une direction. Ainsi, l’entrée dans la vibration de l’amour, parfois appelée par vos peuples la vibration de la compréhension, n’est pas effective pour votre complexe sociétal présent. Dès lors, la moisson sera telle que beaucoup répéteront le cycle de troisième densité. Les énergies de vos Missionnés, de vos instructeurs, et de vos adeptes en ce moment, sont toutes orientées vers une augmentation de la moisson. Cependant, il y en a peu à moissonner.

Q: Je comprends, de ce qui a été dit précédemment, que cela s’est produit il y a 75.000 années. C’est alors qu’a commencé notre processus d’évolution de troisième densité. Pouvez-vous me faire le récit, en soulignant les points de développement survenus, dirais-je, au cours de ces 75.000 années, de tout moment auquel il y a eu contact pour aider à ce développement?

R: La première tentative, pour aider vos peuples, a eu lieu il y a 75.000 ans. Cette tentative d’il y a 75.000 de vos années a été décrite par nous précédemment. La tentative suivante a eu lieu il y a approximativement 58.000 de vos années et s’est poursuivie sur une longue période selon vos mesures, avec ceux de Mu comme vous nommez cette race ou complexe sociétal mental/corps/esprit. La tentative suivante a été longue à survenir et s’est produite il y a approximativement 13.000 de vos années, lorsque de l’information intelligente a été offerte à ceux de l’Atlantide, cela étant ce même type de guérison et de travail sur cristaux dont nous avons parlé précédemment. La tentative suivante a eu lieu il y a 11.000 de vos années. Ce sont là des approximations, car nous ne sommes pas tout à fait à même de manipuler votre système de mesure du continuum espace/temps. Cela a eu lieu dans ce que vous appelez l’Egypte, et de cela nous avons aussi déjà parlé. Les mêmes êtres qui sont venus avec nous sont revenus environ 3.500 années plus tard afin de tenter de venir une nouvelle fois en aide au complexe sociétal mental/corps/esprit d’Amérique du Sud. Cependant, les pyramides de ces cités n’ont pas été utilisées de manière appropriée. C’est pourquoi cela n’a pas été plus loin. Il y a eu un atterrissage il y a approximativement 3.000 de vos années, aussi dans votre Amérique du Sud comme vous l’appelez. Il y a eu quelques tentatives de venir en aide à vos peuples il y a approximativement 2.300 ans, dans la région de l’Egypte. Pendant la partie restante du cycle nous n’avons jamais quitté votre cinquième dimension, et nous travaillons tout au long de ce dernier cycle mineur à préparer à la moisson.

Q: George Van Tassel a construit une machine dans notre désert de l’Ouest, appelée un intégratron. Est-ce que cette machine fonctionnerait pour augmenter la durée de vie?

R: La machine est incomplète et ne fonctionnera pas dans le but cité plus haut. (G.B. exact, je suis allé « vérifier » récemment pendant « contact in the désert »)

Q: Qui a donné à George les informations concernant la manière de la construire?

R: Il y a eu deux contacts qui ont donné à l’entité du complexe vibratoire sonore George, ces informations. L’un était de la Confédération, le deuxième était du groupe d’Orion. La Confédération a dû trouver la distorsion vers le non-contact à cause de l’altération des schémas vibrationnels du complexe mental de celui qui est nommé George. Ainsi le groupe d’Orion a utilisé cet instrument; cependant, cet instrument, bien que désorienté, était un complexe mental/corps/esprit dévoué du fond du cœur au service d’autrui, de sorte que le pire, dirons-nous, qui pouvait être fait était de discréditer cette source.

Q: Est-ce qu’il serait de quelque utilité pour les gens de cette planète d’achever cette machine à présent?

R: La moisson se fait maintenant. Il n’y a pas, en ce moment, de raisons d’inclure des efforts selon ces distorsions vers la longévité, mais bien plutôt d’encourager des distorsions vers la recherche du cœur du soi, car c’est ce qui réside clairement dans l’énergie du rayon violet (G.B. 8ème chakra compté sur les 12, ou 7ème sur les sept) qui déterminera la moisson de chaque complexe mental/corps/esprit. (G.B. n.b. que le 8 couché est le signe de l’infini, de la source ou « créateur », ce chakra activé, vous met en contact avec la source).

Q: Pour en revenir au début, à cette période de 75.000 années, il y a eu une moisson 25.000 ans après le début, ce qui serait il y a 50.000 ans. Pouvez-vous me dire combien ont été moissonnés à cette époque?

R: La moisson a été aucun.

Q: Il n’y a pas eu de moisson? Et il y a 25.000 ans?

R: Une moisson a commencé à se faire dans la dernière partie, ainsi que vous mesurez le temps/espace, du deuxième cycle, avec des individus trouvant le passage vers l’infini intelligent. La moisson de cette époque, bien que très faible, a été des entités d’une distorsion extrême vers le service aux entités qui devaient maintenant répéter le cycle majeur. Ces entités, dès lors, sont restées en troisième densité, mais elles auraient pu, à tout nexus de moment/présent, quitter cette densité par l’utilisation de l’infini intelligent.

Q: Lors de la moisson d’il y a 25.000 ans, les entités qui auraient pu être moissonnées pour la quatrième densité ont alors choisi de rester ici au service de cette population planétaire-ci. Est-ce exact?

R: C’est exact. Ainsi, il n’y a pas eu de moisson, mais il y avait des entités moissonnables, qui vont choisir leur manière d’entrer dans la quatrième dimension.

Q: Alors, pendant ces derniers 2.300 ans vous avez travaillé à créer une moisson aussi grande que possible à la fin du cycle total de 75.000 ans. Pouvez-vous dire, par rapport à la Loi Une, pourquoi vous faites cela?

R: Je parle pour le complexe mémoriel sociétal nommé Ra. Nous sommes venus parmi vous pour vous aider. Nos efforts de service ont été pervertis. Notre désir est dès lors d’éliminer autant que possible les distorsions provoquées par ceux qui interprètent mal nos informations et nos conseils. La cause générale du service tel qu’offert par la Confédération est celle de la distorsion primale de la Loi Une, qui est le service. L’Etre unique de la création est comme un corps, si vous voulez bien accepter cette analogie de troisième densité. Ignorerions-nous une douleur à la jambe? Une contusion sur la peau? Une coupure qui suppure? Non. On n’ignore pas un appel. Nous, les entités du désarroi, avons choisi comme notre service de tenter de guérir le désarroi que nous qualifions d’analogue aux douleurs d’un complexe/distorsion de corps physique.

Q: De quel niveau de densité est Ra?

R: Je suis de sixième densité, avec une forte recherche de la septième densité. La moisson pour nous ne sera qu’approximativement dans deux et demi millions de vos années, et c’est notre désir d’être prêts pour la moisson qui s’approche de notre continuum d’espace/temps. (G.B. ne perdez pas de vue les « distorsions » temporelles en fonction des densités, comme nous vous l’avons expliqué maintes fois).

Q: Et vous vous apprêtez à cette moisson par le service que vous pouvez offrir. Est-ce exact?

R: C’est exact. Nous offrons la Loi Une, la résolution de paradoxes, l’équilibrage de l’amour/lumière et de la lumière/amour.

Q: Hier, vous avez dit: «la moisson c’est maintenant. Il n’y a pas, en ce moment, de raison d’inclure des efforts dans cette ligne de longévité, mais plutôt d’encourager la recherche du cœur de soi. C’est ce qui réside clairement dans le champ énergétique du rayon violet qui déterminera la moisson du complexe mental/corps/esprit». Pourriez-vous nous dire quel est le meilleur moyen de recherche du cœur de soi?

R: Nous vous avons donné ces informations libellées de diverses manières. Mais nous pouvons seulement dire que le matériau servant à votre compréhension est le soi : le complexe mental/corps/esprit. Vous avez reçu des informations sur la guérison comme vous appelez cette distorsion. Ces informations peuvent être vues dans un contexte plus général comme des moyens de comprendre le soi. La compréhension, l’expérimentation, l’acceptation et la fusion du soi avec le soi et le soi d’autrui, et enfin avec le Créateur, est la voie du cœur du soi. Dans chaque partie infinitésimale de votre soi réside l’Un dans toute sa puissance. Dès lors, nous ne pouvons qu’encourager ces voies de contemplation ou de prière comme moyen d’utiliser ou de combiner subjectivement/objectivement diverses compréhensions pour renforcer le processus de recherche. Sans une telle méthode pour renverser le processus analytique, on ne peut pas intégrer à l’unité les nombreuses compréhensions obtenues par cette recherche.

Q: Je ne voudrais pas poser deux fois la même question, mais il y a quelques domaines que je considère comme tellement importants qu’il est probable qu’une plus grande compréhension pourra être acquise si la réponse est formulée diverses fois en d’autres termes. Je vous remercie de votre patience. Hier, vous avez aussi mentionné le fait qu’alors qu’il n’y a pas eu de moisson à la fin de la dernière période de 25.000 ans: «il y a eu des entités moissonnables, qui vont choisir la manière dont elles vont faire leur entrée en quatrième densité». Pourriez-vous me dire ce que vous entendez par «elles vont choisir la manière dont elles vont faire leur entrée en quatrième densité»?

R: Ces bergers, ou, comme certains les ont appelés: “la race aînée », vont choisir le temps/espace de leur départ. Ils ne sont pas susceptibles de partir avant que leurs autres ‘soi’ soient devenus moissonnables eux aussi.

Q: Qu’entendez-vous pas leurs autres ‘soi’ devenus moissonnables?

R: Les autres ‘soi’ dont ces êtres se préoccupent sont ceux qui n’ont pas accédé à la moisson au cours du deuxième cycle majeur.

Q: Pourriez-vous me dire un peu de l’histoire de ce que vous appelez la Race aînée?

R: La question n’est pas claire. Veuillez reformuler.

Q: Je pose cette question parce que j’ai appris l’existence de la Race aînée par un livre: Road in the Sky, de George Hunt Williamson, et je me demandais si la Race aînée était celle dont il parle.

R: La question se résout ainsi d’elle-même, car nous avons parlé précédemment de la manière dont des décisions ont été prises, qui ont fait en sorte que ces entités sont restées ici lors de l’achèvement du deuxième grand cycle et de votre actuel cycle dominant. Il y a certaines distorsions dans les descriptions de celui qui est connu comme Michel; cependant, ces distorsions ont principalement à voir avec le fait que ces entités ne sont pas un complexe mémoriel sociétal, mais bien un groupe de complexes mental/corps/esprit dédié au service. Ces entités travaillent ensemble mais ne sont pas complètement unifiées; dès lors elles ne voient pas complètement leurs pensées, sentiments et motifs respectifs. Mais leur désir de servir est le type de désir de quatrième dimension, les mêlant ainsi dans ce que vous pourriez appeler une fraternité.

Q: Pourquoi les appelez-vous la Race aînée?

R: Je suis Ra. Nous les avons nommés ainsi pour vous familiariser vous, celui qui pose les questions, avec leur identité telle que comprise par votre distorsion de complexe mental.

Q: Y a-t-il des Missionnés parmi cette Race aînée?

R: Ce sont des entités planétaires moissonnées, des Missionnés, seulement en ce sens qu’ils ont choisi, dans l’amour de quatrième densité, de se réincarner immédiatement en troisième densité plutôt que de progresser vers la quatrième densité. Cela en fait des Missionnés d’un certain type, des Missionnés qui n’ont jamais quitté le plan terrestre à cause de leur libre arbitre plutôt qu’à cause de leur niveau vibrationnel. (G.B. il y a des « missionnés » en provenance d’autres systèmes stellaires, qui ont « accepté » une ou des missions sur Gaïa, qui impliquent des incarnations à des périodes « clés » comme actuellement)

Q: Y a-t-il une moisson d’entités orientées vers le service de soi comme il y a une moisson de ceux qui sont orientés vers le service d’autrui?

R: Il y a une moisson. Ceux qui sont à même d’entrer en quatrième densité grâce aux niveaux du complexe vibrationnel peuvent choisir la manière de poursuivre leur recherche du Créateur unique.

Q: Je présume qu’il n’est pas nécessaire qu’un individu comprenne la Loi Une pour passer de la troisième à la quatrième densité. Ai-je raison?

R: Il est absolument nécessaire qu’une entité réalise consciemment qu’elle ne comprend pas, pour être moissonnable. Comprendre n’est pas de cette densité.

Q: A quel point, dans les densités, est-il nécessaire qu’une entité soit consciente de la Loi Une pour pouvoir progresser?

R: La moisson de cinquième densité est de celles dont les distorsions vibratoires acceptent consciemment l’honneur/le devoir de la Loi Une. Cette responsabilité/cet honneur est la base de cette vibration.

Q: S’il est empiété avec succès sur un Missionné, dirais-je, par le groupe d’Orion, qu’est-ce qui arriverait à ce Missionné au moment de la moisson?

R: Si l’entité missionnée démontre par l’action une orientation négative envers les autres ‘soi’, elle serait comme nous l’avons dit précédemment, prise dans les vibrations planétaires et après la moisson elle devrait probablement répéter le maître-cycle de troisième densité comme une entité planétaire.

Q: Merci beaucoup. Je voudrais redire que nous considérons comme un grand honneur, privilège et devoir de pouvoir faire ce travail particulier. Je voudrais réitérer que certaines de mes questions peuvent parfois paraître hors de propos, mais je m’efforce de les poser de manière à m’assurer un point d’ancrage dans l’application de la Loi Une. Nous sommes à présent dans la quatrième densité. Est-ce que les effets de la quatrième densité vont augmenter au cours des trente prochaines années? Allons-nous observer davantage de changements dans notre environnement et nos propres effets sur l’environnement?

R: La quatrième densité est un spectre vibrationnel (G.B. tout est « ondes » comme nous vous l’avons expliqué). Votre continuum temps/espace a spiralé dans votre sphère planétaire et votre, ce que nous appellerions galaxie, que vous appelez étoile, jusqu’à cette vibration. Cela va déclencher le réalignement électromagnétique par la sphère planétaire elle-même (G.B. inversion des pôles magnétiques), de ses vortex de réception des forces cosmiques entrantes qui s’expriment comme des réseaux vibrationnels, et la Terre sera magnétisée de façon à atteindre la quatrième densité, si vous voulez l’exprimer ainsi. Cela se produira avec quelques inconvénients, comme nous l’avons déjà dit, à cause des énergies des formes pensées de vos peuples qui dérangent les constructions ordonnées de schémas d’énergie au sein de vos spirales énergétiques terrestres, ce qui accroît l’entropie et crée une chaleur inhabituelle. Cela provoquera pour votre sphère planétaire des fractures dans son revêtement externe (G.B. volcans / tremblements de terre) pendant qu’elle se magnétise elle-même de manière appropriée pour la quatrième densité. Cela, c’est l’ajustement planétaire. Vous allez observer une importante augmentation du nombre de gens, ainsi que vous nommez les complexes mental/corps/esprit, dont les potentiels vibrationnels incluent un potentiel de distorsions vibrationnelles de quatrième densité. C’est ainsi qu’il semblera qu’il y aura, dirons-nous, une nouvelle race. Ce sont ceux qui s’incarnent pour le travail de quatrième densité. Il y aura également une forte augmentation à court terme de complexes mental/corps/esprit et complexes sociétaux négativement orientés, à cause des conditions de polarisation de la nette délimitation entre caractéristiques de quatrième densité et orientation service de soi de troisième densité. Ceux qui resteront en quatrième densité sur ce plan seront d’orientation positive. Nombreux seront ceux qui viendront d’ailleurs, car il paraîtrait que malgré tous les efforts de la Confédération, ce qui comprend ceux des plans intérieurs, civilisations intérieures, et ceux d’autres dimensions, la moisson sera bien en-deçà de ce que cette sphère planétaire est capable de confortablement soutenir en service.

Q: Je voudrais éclaircir un point maintenant que je suis sûr de moi. Les gens de cette planète, qui suivent n’importe quelle religion ou pas de religion du tout, ou qui n’ont aucune connaissance intellectuelle de la Loi Une, peuvent malgré cela être moissonnés pour la quatrième densité s’ils sont de cette vibration. Est-ce que cela n’est pas exact ?

R: Cela est exact. Cependant, vous trouverez peu de moissonnables dont le rayonnement ne rendra pas les autres conscients de ce que pourriez appeler leur spiritualité, la qualité de distorsion du complexe mental/corps/esprit. Ainsi, il n’est pas particulièrement probable qu’une entité soit complètement inconnue de ses connaissances immédiates en tant que personnalité exceptionnellement rayonnante, même si cet individu n’est impliqué dans aucune des distorsions que vous appelez des systèmes religieux.

Q: En quelle densité est à présent l’entité connue comme Jésus? (G.B l’entité « jésus » n’a jamais porté ce nom).

R: Cette information est inoffensive bien que peu importante. Cette entité étudie à présent les leçons de la vibration de sagesse, la cinquième densité, aussi appelée la vibration de lumière. (G.B. actuellement en 7ème densité).

Q: Dans notre culture il est dit qu’il reviendra. Pouvez-vous me dire si cela est planifié?

R: Je vais essayer de résoudre cette question. C’est difficile. Cette entité a pris conscience qu’elle n’était pas une entité en tant que telle, mais opérait en tant que messager du Créateur unique que cette entité a vu comme l’amour. Cette entité avait conscience que ce cycle était dans sa dernière portion et a parlé de façon à ce que ceux de son niveau de conscience puissent retourner lors de la moisson. Le complexe mental/corps/esprit que vous appelez Jésus ne doit pas, en tant que ce que vous appelleriez une entité, revenir sauf en tant que membre de la Confédération parlant au travers d’un canal. Cependant, il y en a d’autres de congruence identique de conscience, qui accueilleront ceux qui vont vers la quatrième densité. Voilà la signification du retour.

Q: Pouvez-vous me dire pourquoi vous dites que la Terre sera de quatrième densité (G.B. cinquième) positive au lieu de quatrième densité négative, puisqu’il semble y avoir beaucoup de négativité actuellement?

R: La Terre paraît être négative. Cela est dû à, dirons-nous, l’horreur tranquille qui est la distorsion commune que les entités bonnes ou orientées positivement ont à l’égard des occurrences qui sont de votre présent temps/espace. Cependant, ceux orientés et moissonnables dans les voies du service d’autrui sont bien plus nombreux que ceux dont l’orientation vers le service de soi est devenue celle de la qualité moissonnable.

Q: Autrement dit, il y aura moins d’entités négatives que d’entités positives moissonnées pour la quatrième densité. Cela est-il exact?

R: C’est exact. La grande majorité de vos peuples répéteront la troisième densité.

Q: Comment Taras Boulba, Gengis Khan et Raspoutine ont-ils été moissonnés avant la moisson?

R: C’est le droit/privilège/devoir de ceux qui ouvrent consciemment le passage vers l’infini intelligent de choisir la manière dont ils quittent la troisième densité. Ceux d’orientation négative qui accomplissent ce droit/devoir choisissent le plus souvent d’avancer dans leur apprentissage/enseignement du service de soi.

Q: Dois-je comprendre que la moisson se produira en l’an 2011, ou bien sera-t-elle étalée?

R: Ceci est une approximation. Nous avons dit que nous avons des difficultés avec votre temps/espace. Ceci est un nexus de temps/espace probable/possible approprié pour la moisson. Ceux qui ne sont pas en incarnation à cette époque seront inclus dans la moisson.

Q: Je ne veux pas prendre plus de temps à reposer les mêmes questions. Il y a des domaines que je considère comme suffisamment importants, par rapport à la Loi Une, pour poser des questions d’une manière différente afin de recevoir une autre perspective dans la réponse. Dans le livre Oahspe il est dit que si une entité dépasse cinquante et un pour-cent de service d’autrui et est de moins de cinquante pour-cent service de soi, cette entité est moissonnable. Cela est-il exact?

R: C’est exact si la moisson doit se faire pour le niveau de quatrième (G.B. cinquième) dimension positive.

Q: Quel doit être le pourcentage de l’entité si elle doit être moissonnée en négatif?

R: L’entité qui souhaite suivre la voie du service de soi doit atteindre un degré de cinq, c’est-à-dire cinq pour-cent de service d’autrui, quatre-vingt-quinze pour-cent service de soi. Cela doit approcher la totalité. Dans la voie négative il est très difficile d’atteindre la moissonnabilité et cela requiert un profond engagement.

Q: Pourquoi la voie négative atteint-elle tellement plus difficilement la moissonnabilité que la voie positive?

R: Cela est dû à une distorsion de la Loi Une qui indique que le passage vers l’infini intelligent doit être un passage à la fin d’un chemin direct et étroit comme vous pourriez l’appeler. Arriver à un engagement de cinquante et un pour-cent pour le bien-être d’autrui est aussi difficile que d’atteindre un taux de cinq pour-cent d’engagement envers autrui. Le, dirons-nous, siphon de l’indifférence se trouve entre les deux.

Q: Alors, si une entité est moissonnée vers la quatrième densité avec un taux de cinquante et un pour-cent pour autrui et quarante-neuf pour-cent pour le soi, vers quel niveau de quatrième densité se dirigerait-il? Je présume qu’il y a divers niveaux de quatrième densité.

R: C’est exact. Chacun entre dans la sous-densité qui vibre en accord avec la compréhension de l’entité.

Q: En cette période proche de la fin du cycle (G.B. troisième sur sept), comment les réincarnations dans le physique sont-elles allouées, dirons-nous, sur cette planète?

R: Les entités qui souhaitent obtenir de l’expérience critiquement nécessaire afin de devenir moissonnables, sont incarnées en priorité, avant celles qui auront besoin, sans trop de doute probable/possible, de refaire l’expérience de cette densité ci.

Q: Depuis quand a lieu cette allocation?

R: Cela a lieu depuis que la première entité individuelle est devenue consciente de son besoin d’apprendre les leçons de cette densité. Cela a été le début de ce que vous pourriez appeler une supériorité de vibration.

Q: Pouvez-vous expliquer ce que vous entendez par supériorité de vibration?

R: La supériorité de vibration est le traitement préférentiel, dirons-nous, qui suit les moyens de la Loi Une, qui encourage les individus moissonnables, chaque individu devenant conscient du temps de la moisson et de la nécessité, à un certain niveau de soi, de faire pencher le mental/corps/esprit vers l’apprentissage/enseignement de ces leçons en leur donnant la priorité afin qu’une entité puisse avoir la meilleure chance, dirons-nous, de réussir dans cette tentative.

Q: Quand les premières entités de deuxième densité sont devenues de troisième sur cette planète, est-ce que cela s’est fait à l’aide du transfert d’êtres provenant de Mars, ou bien est-ce que les êtres de deuxième densité se sont transférés en troisième densité sans influence extérieure?

R: Je suis Ra. Il y a eu certaines entités de deuxième densité qui sont passées en troisième densité sans stimulus extérieur, mais seulement un usage efficace de l’expérience. D’autres de votre deuxième densité planétaire ont rejoint le cycle de troisième densité par les efforts de moissonnement par la même sorte d’envoi d’aide vibratoire que ceux de la Confédération vous envoient à présent. Cette communication a cependant été plutôt télépathique que télépathique/vocale ou télépathique/écrite, étant donné la nature des êtres de deuxième densité.

Q: Pour revenir un peu en arrière, qu’est-il advenu des entités de deuxième densité qui n’étaient pas moissonnables quand la troisième densité a commencé? Je présume que certaines n’ont pas réussi à entrer en troisième densité.

R: La deuxième densité est à même de répéter au cours de la troisième densité, une portion de son cycle.

Q: Alors des entités de deuxième densité qui n’ont pas été moissonnées au début de cette période de 75.000 ans, certaines sont toujours sur cette planète. Est-ce que certaines de ces entités de deuxième densité ont été moissonnées pour la troisième densité au cours de ces derniers 75.000 ans?

R: Cela est de plus en plus vrai.

Q: Comme je le comprends, au début de ce cycle de 75.000 ans nous avons eu alors un mélange d’entités, celles qui étaient passées de la deuxième densité sur Terre à la troisième densité, et ensuite un groupe d’entités transférées de la planète Mars pour continuer leur troisième densité ici. Est-ce exact?

R: C’est exact. Vous devez vous rappeler que ceux qui ont été transférés sur cette sphère-ci étaient au milieu de leur troisième densité, de sorte que cette troisième densité était une adaptation plutôt qu’un commencement.

Q: Quel pourcentage d’entités, de celles qui étaient ici en troisième densité à cette époque, étaient-elles martiennes et quel pourcentage a-t-il été moissonné à partir de la deuxième densité terrestre?

R: Peut-être la moitié de la population de troisième densité était-elle constituée d’entités venues de la Planète Rouge, Mars, comme vous l’appelez. Approximativement un quart venait d’autres sources, d’autres sphères planétaires dont les entités avaient choisi cette sphère planétaire-ci pour le travail de troisième densité.

Q: Quand elles se sont incarnées ici, est-ce que les trois types se sont mélangés en sociétés ou groupes ou bien étaient-elles séparées en groupes et sociétés?

R: Elles sont restées majoritairement non mélangées.

Q: Je suppose que si un maximum d’efficacité avait été obtenu sur cette période de 25.000 ans, les entités se seraient polarisées soit vers le service de soi, soit vers le service d’autrui, l’un ou l’autre. Cela les aurait rendues moissonnables à la fin de la période de 25.000 années, auquel cas elles auraient dû se rendre sur une autre planète parce que celle-ci allait être de troisième densité pendant encore 50.000 années supplémentaires. Est-ce exact?

R: Nous allons démêler votre supposition qui est complexe et correcte en partie. Le désir originel est que les entités cherchent à devenir et deviennent une. Si des entités peuvent réaliser cela en un moment, elles peuvent aller de l’avant en un moment et alors, si cela se produit au cours d’un cycle majeur, en effet la planète de troisième densité est vidée à la fin de ce cycle. (G.B. rappel de ce que nous vous avons écrit : un cycle majeur de Gaïa dure 25 920 ans dans vos mesures temporelles) C’est cependant vers la moitié ou le milieu, dirons-nous, des développements de troisième densité partout dans l’univers infini qu’il peut y avoir une petite moisson après le premier cycle; le restant s’étant significativement polarisé, le deuxième cycle a une moisson beaucoup plus grande; le restant étant encore plus significativement polarisé, le troisième cycle étant au point culminant du processus, la moisson est achevée.

Q: Est-ce que la Confédération surveillait et s’attendait à voir une moisson à la fin de la période de 25.000 années au cours de laquelle un pourcentage serait moissonnable pour la quatrième densité positive et un pourcentage moissonnable pour la quatrième densité négative?

R: C’est exact. Vous pouvez voir notre rôle dans le premier cycle majeur comme celui du jardinier qui, sachant quelle est la saison, se satisfait d’attendre le printemps. Si le printemps n’arrive pas, les semences ne germent pas; c’est alors que le jardinier doit travailler dans le jardin.

Q: Dois-je comprendre, dès lors, qu’il n’y a eu moisson ni d’entités positives, ni d’entités négatives, à la fin de ces 25.000 années?

R: C’est exact. Ceux de ce que vous appelez le groupe d’Orion n’ont fait aucune tentative pour offrir des informations à ceux de troisième densité au cours de ce cycle. Mais les informations ne sont tombées dans les oreilles d’aucun de ceux qui étaient concernés par la poursuite de cette voie de polarité.

Q: A la fin du cycle de 25.000 ans, est-ce qu’un quelconque changement physique est survenu rapidement, comme celui qui se produit à la fin d’un cycle de 75.000 ans (G.B. 3 cycles de 25 920 ans, soit 77 760 ans comme nous vous l’avons expliqué. Nous sommes à 2155 ans de la fin du troisième cycle ou rondes de Gaïa qui en compte 7 soit 181 440 ans), ou bien est-ce qu’il s’agit seulement d’un indice temporel indiquant que le temps de la moisson est arrivée?

R: Il n’y a pas eu de changement à l’exception de celui qui, selon l’énergie intelligente, ou ce que vous appelleriez évolution physique, a ajusté les complexes physiques à leur environnement, ceci étant la couleur de la peau due à la région de la sphère dans laquelle vivaient les entités, la croissance graduelle des peuples due à une meilleure alimentation.

Q: Alors, à la fin de la période de 25.000 ans je suppose que les Gardiens ont découvert qu’il n’y aurait pas de moisson: ni d’entités positivement orientées, ni d’entités négativement orientées. Dites-moi ce qui s’est passé. Quelle mesure a été prise.

R: Aucune mesure n’a été prise, sauf de rester conscients de la possibilité d’un appel à l’aide ou à la compréhension parmi les entités de cette densité. La Confédération se préoccupe de la préservation des conditions permettant l’apprentissage. Ceci, en majeure partie, tourne autour de la distorsion primale du libre arbitre.

Q: Alors les jardiniers de la Confédération n’ont rien fait jusqu’à ce que certaines plantes de leur jardin ne les appellent à l’aide. C’est ça?

R: C’est exact.

Q: Merci beaucoup. Veuillez m’excuser d’être aussi stupide dans la formulation de mes questions, mais ceci a bien éclairé ma compréhension. Alors pendant le deuxième cycle majeur de 25.000 ans y a-t-il eu développement d’une quelconque grande civilisation?

R: Dans le sens de grandeur de technologies, il n’y a pas eu de grandes sociétés pendant ce cycle. Il y a eu certains progrès parmi ceux de Deneb qui avaient choisi de s’incarner en tant que corps dans ce que vous appelleriez la Chine. Il y a eu des démarches adéquatement positives pour activer le complexe énergétique du rayon vert dans de nombreuses parties de votre sphère planétaire, y compris aux Amériques, sur le continent que vous appelez Afrique, sur l’île que vous appelez Australie, et ce que vous appelez l’Inde, ainsi que parmi divers peuples éparpillés. Aucun de ceux-là n’est devenu ce que vous appelleriez grand, comme vous est connue la grandeur de la Lémurie ou de l’Atlantide, à cause de la formation de forts complexes sociétaux et, dans le cas de l’Atlantide, de très grandes compréhensions technologiques. Cependant, dans la zone sud-américaine de votre sphère planétaire telle que vous la connaissez, s’est développée une grande distorsion vibratoire vers l’amour. Ces entités étaient moissonnables à la fin du deuxième cycle majeur, sans avoir jamais formé de complexes sociétaux ou technologiques forts.

Q: Vous avez parlé du groupe sud-américain qui était moissonnable à la fin du deuxième cycle. Quelle était leur durée de vie moyenne à la fin du deuxième cycle?

R: Ce groupe isolé a eu des durées de vie s’étendant vers le haut jusqu’à la durée de neuf cents années, appropriée à cette densité-ci.

Q: Je suppose que l’action planétaire dont nous faisons l’expérience en ce moment et qui, semble-t-il, raccourcit toutes les durées de vie ici, n’a pas été assez forte pour les affecter et réduire leur durée de vie. Est-ce exact?

R: Cela est exact. Il est bon de se rappeler qu’à ce nexus-là d’espace/temps un grand isolement était possible.

Q: Combien de gens peuplaient-ils la Terre en ce temps-là; c’est-à-dire étaient incarnés dans le physique?

R: Je présume que vous voulez questionner à propos du nombre de complexes mental/corps/esprit incarnés à la fin du deuxième cycle majeur, ce nombre étant d’approximativement 345.000 entités.

Q: Approximativement, combien étaient-ils moissonnables sur le nombre total à la fin du cycle?

R: Il y avait approximativement 150 entités moissonnables.

Q: Alors quand le cycle suivant a débuté, est-ce que ces entités qui sont restées étaient destinées à travailler sur la planète?

R: Ces entités ont reçu la visite de la Confédération et sont devenues désireuses de rester afin d’aider à la conscience planétaire. Cela est exact.

Q: Quel est le type de visite que la Confédération a rendue à ce groupe de 150 entités?

R: Un être de lumière est apparu, portant ce qui peut être appelé un bouclier de lumière. Il a parlé de l’unicité et de l’infinitude de toute la création et des choses qui attendent ceux qui sont prêts pour la moisson. Il a décrit en mots dorés les beautés de l’amour vécu. Il a ensuite permis qu’un lien télépathique montre progressivement à ceux qui étaient intéressés la situation difficile de la troisième densité vue comme un complexe planétaire. Il est parti ensuite.

Q: Est-ce que toutes ces entités ont alors décidé de rester et d’aider tout au long du cycle suivant de 25.000 années?

R: Cela est exact. En tant que groupe elles sont restées. Il y a eu celles, associées périphériquement à cette culture, qui ne sont pas restées. Cependant, elles non plus n’étaient pas en état d’être moissonnées et donc, en commençant à la plus haute, dirons-nous, des sous-octaves de troisième densité, elles ont répété cette densité. Bon nombre de celles qui ont été de nature aimante ne sont pas des Missionnés mais sont de cette origine particulière de deuxième cycle.

Q: Comme le cycle s’est achevé il y a 25.000 ans, quelle a été la réaction de la Confédération à l’absence de moisson?

R: Nous nous sommes sentis préoccupés.

Q: Comment le groupe d’Orion est-il passé au travers de la quarantaine il y a 3.600 ans? L’effet ‘fenêtre aléatoire’?

R: En ce temps-là, cela n’a pas été entièrement ainsi, puisqu’il y avait bien eu appel à des informations. Quand il y a un appel mixte, l’effet ‘fenêtre’ est bien plus souvent mis en mouvement par les voies des densités. La quarantaine dans ce cas n’était pas, dirons-nous, patrouillée de très près, vu l’absence de polarité forte, les fenêtres devant donc être très faibles pour permettre la pénétration. A mesure que votre moisson approche, les forces de ce que vous appelez la lumière travaillent en fonction de l’appel qui leur est adressé. Cet appel n’est pas, actuellement, du tout aussi grand. Dès lors, à cause de la manière de potentialisation ou des carrés, il y a beaucoup de résistance à la pénétration. Cependant, le libre arbitre doit être préservé et ceux qui désirent des informations orientées négativement, comme vous les appelleriez, doivent alors être satisfaits par ceux qui entrent grâce à l’effet ‘fenêtre’.

Q: Est-ce que la Loi Une a été communiquée au cours de ces quatre-vingts dernières années par une autre source à une entité de notre population?

R: Les voies de l’Un ont rarement été communiquées, bien qu’il y ait eu de rares cas au cours des précédentes quatre-vingts de vos années, ainsi que vous mesurez le temps. Il y a eu de nombreuses communications en provenance de la quatrième densité à cause de l’approche de la moisson en vue de la quatrième densité. Ce sont les voies de l’amour et de la compréhension universels. Les autres enseignements sont réservés à ceux dont la profondeur de compréhension, si vous voulez bien excuser ce terme mal approprié, recommande et attire de telles communications.

Q: Pouvez-vous me dire l’état des entités qui ont été tuées à Nagasaki et Hiroshima en ce moment?

R: Ceux qui ont eu ce traumatisme n’ont pas encore totalement entamé le processus de guérison. Ils sont aidés autant que possible.

Q: Quand le processus de guérison est achevé pour ces entités, est-ce que cette expérience de mort due à une bombe nucléaire les fait régresser dans leur ascension vers la quatrième densité?

R: Des actes comme une destruction nucléaire affectent la planète entière. Il n’y a pas de différences à ce niveau de destruction, et la planète devra être soignée.

Q: Je pensais plus précisément à une entité qui aurait été à Hiroshima ou Nagasaki à cette époque et qui aurait atteint la moissonnabilité à la fin de notre cycle, est-ce que cette mort par bombe nucléaire crée un traumatisme tel qu’elle n’aurait plus été moissonnable à la fin du cycle?

R: Ceci est inexact. Une fois que la guérison a eu lieu, la moisson peut se poursuivre sans obstacle. Cependant, la planète entière sera soignée pour cette action, aucune distinction n’étant faite entre victime et agresseur, ceci dû aux dommages faits à la planète.

Q: Alors est-ce que tous les atterrissages qui ont eu lieu, à l’exception de l’atterrissage qui a eu lieu quand (nom) a été contacté, étaient du groupe d’Orion ou des groupes similaires?

R: Excepté dans des cas isolés de ceux, dirons-nous, sans affiliation, ceci est exact.

Q: Est-il nécessaire, dans chacun de ces cas d’atterrissage, que les entités impliquées fassent appel au groupe d’Orion, ou bien est-ce que certaines de ces entités entrent en contact avec le groupe d’Orion même si elles ne font pas appel à ce groupe?

R: Vous devez sonder les profondeurs de la compréhension de la quatrième densité négative. C’est difficile pour vous. Une fois atteint le continuum d’espace/temps de troisième densité par ce que vous appelez des fenêtres, ces croisés peuvent piller comme ils le veulent, les résultats étant complètement fonction de la polarité du, dirons-nous, témoin/sujet ou victime. Cela est dû à la sincère croyance de la quatrième densité négative que s’aimer soi-même c’est aimer tous. Chaque autre ‘soi’ qui est instruit ou mis en esclavage de la sorte a un instructeur qui enseigne l’amour de soi. Exposé à cet enseignement, il est attendu que vienne à maturité une moisson de complexes ‘quatrième densité’ négative ou complexes mental/corps/esprit du service de soi.

Q: Eh bien, nous avons un large spectre d’entités sur Terre par rapport à la moissonnabilité, tant des orientées positivement que des orientées négativement. Est-ce que le groupe d’Orion vise les extrémités de ce spectre: celles qui sont positivement orientées et celles qui sont négativement orientées, pour le contact avec des entités terrestres?

R: Il est quelque peu difficile de répondre précisément à cette demande. Cependant, nous allons tenter de le faire. L’approche la plus typique des entités d’Orion est de choisir ce que vous pourriez appeler une entité au mental faible, ce qui peut suggérer qu’une plus grande quantité de philosophie d’Orion sera disséminée. Quelques rares entités d’Orion sont appelées par des entités plus hautement négatives de votre nexus d’espace/temps. Dans ce cas elles partagent des informations justes comme nous le faisons en ce moment. Cependant, c’est risqué pour les entités d’Orion à cause de la fréquence à laquelle les entités planétaires moissonnables négatives tentent alors d’offrir et d’ordonner au contact Orion, tout comme ces entités offrent des contacts planétaires négatifs. La lutte pour la maîtrise qui s’ensuit, si elle est perdue, est dommageable à la polarité du groupe d’Orion. De même, un contact mal aiguillé d’Orion avec des entités hautement polarisées positives peut mettre en déroute les troupes d’Orion à moins que ces croisés ne parviennent à dépolariser l’entité contactée par erreur. Cette occurrence ne se produit quasiment jamais. C’est pourquoi, le groupe d’Orion préfère entrer en contact physique seulement avec des entités de mental faible.

Q: Merci. A mesure que nous approchons de la fin de ce cycle majeur il peut y avoir une augmentation des catalyseurs pour les entités. Je me demande, comme les vibrations planétaires sont quelque peu en discordance avec les vibrations de quatrième densité et que les catalyseurs augmentent, si cela va créer davantage de polarisation, et ainsi permettre une moisson légèrement plus abondante.

R: Il faut répondre à la question en deux parties. Premièrement, les catastrophes planétaires, comme vous les appelez, sont un symptôme de la difficile moisson plutôt qu’un catalyseur consciemment programmé pour la moisson. Nous ne nous en préoccupons donc pas, car il est aléatoire par rapport à un catalyseur conscient tel que nous pouvons en fournir. La deuxième partie est: les résultats du catalyseur aléatoire de ce que vous appelez les changements terrestres sont aussi aléatoires. Nous pouvons donc voir une probabilité/possibilité de plusieurs vortex allant vers le positif et le négatif. Cependant, ce qui doit être, sera. Les véritables opportunités de catalyseur conscient ne dépendent pas des changements terrestres mais du résultat du système des priorités de réincarnation qui, au moment de la moisson, a placé en incarnation ceux dont les chances d’utiliser les expériences de vie afin de devenir moissonnables, sont les meilleures.

Q: Est-ce que ce système des priorités est aussi utilisé dans le service de soi afin de devenir moissonnables de ce côté?

R: C’est exact.

Q: Vous avez dit précédemment que la pénétration du huitième niveau ou infini intelligent permet à un complexe mental/corps/esprit d’être moissonné, s’il le souhaite, à n’importe quel temps/espace du cycle. Quand cette pénétration du huitième niveau se produit, quelle est l’expérience que fait l’entité qui y pénètre?

R: L’expérience de chaque entité est unique dans sa perception de l’infini intelligent. Les perceptions vont d’une joie sans limites à un très fort dévouement au service d’autrui pendant l’état d’incarnation. L’entité qui atteint l’infini intelligent perçoit le plus souvent cette expérience comme étant d’une profondeur indicible. Cependant, il n’est pas habituel que l’entité désire immédiatement la cessation de l’incarnation. Ou plutôt, le désir de communiquer ou d’utiliser cette expérience pour aider le prochain est extrêmement fort.

Q: Vous venez d’utiliser le terme ‘troisième rayon’ dans cette phrase. Est-ce bien le mot que vous vouliez utiliser?

R: Nous voulions dire le rayon vert. Notre difficulté réside dans notre perception du rayon rouge et du rayon violet comme étant fixes; de cette manière les rayons intermédiaires sont ceux qui varient et doivent être observés comme des indications de priorité dans les efforts de former une moisson.

Q: Est-ce que le rayon rouge, un rayon rouge intense, peut alors être utilisé comme un indice de priorité d’incarnation, tout comme un intense rayon violet?

R: Ceci est en partie exact. Dans le passage ou la moisson vers la quatrième densité positive, le rayon rouge est vu seulement comme celui qui, lorsqu’il est activé, est la base de tout ce qui survient aux niveaux vibratoires, la somme de ceci étant l’énergie de rayon violet. Ce rayon violet est la seule considération pour la quatrième densité positive. Quand on évalue la quatrième densité négative moissonnable, l’intensité des rayons rouge, ainsi que orange et jaune, est regardée très soigneusement, étant donné qu’une grande endurance et une grande quantité d’énergie de ce type sont nécessaires à la progression négative, étant donné qu’il est extrêmement difficile d’ouvrir le passage vers l’infini intelligent à partir du centre du plexus solaire. Ceci est nécessaire pour la moisson en quatrième densité négative.

Q: Vous est-il possible de prendre comme exemple notre Général Patton et me dire l’effet que la guerre a eu sur lui dans son développement?

R: Celui dont vous parlez, connu comme George, a été quelqu’un chez qui la programmation d’incarnations précédentes a créé un plan ou une inertie qui était inéluctable dans son incarnation dans votre temps/espace. Cette entité était d’une forte activation de rayon jaune, avec de fréquentes ouvertures de rayon vert et d’occasionnelles ouvertures de rayon bleu. Mais elle n’a pas été capable de briser le moule d’expériences antérieures traumatisantes, de nature belliqueuse. Cette entité s’est polarisée dans une certaine mesure vers le positif dans son incarnation, vu sa sincérité de croyance dans la vérité et la beauté. Cette entité était très sensible. Elle a ressenti comme un grand honneur/devoir envers la préservation de ce qui était ressenti par l’entité comme étant authentique, beau, et en besoin de défense. Cette entité se percevait comme un personnage chevaleresque. Elle s’est polarisée quelque peu vers le négatif dans son manque de compréhension du rayon vert qu’elle portait avec elle, rejetant le principe de pardon qui est implicite dans l’amour universel. Vibratoirement, le total de cette incarnation a été un léger accroissement de polarité positive mais un affaiblissement de la moissonnabilité à cause du rejet de la Loi ou Voie de Responsabilité, c’est-à-dire que voyant l’amour universel, elle a continué à se battre.

Q: Avons-nous assez de temps pour que je demande si la mort de cette entité presqu’immédiatement après la cessation de la guerre, a été telle qu’elle ait pu être immédiatement réincarnée, de sorte qu’elle puisse participer à la moisson?

R: Ceci est précisément exact.

Q: Je voudrais à présent demander le même genre d’informations au sujet d’Adolf Hitler. Vous en avez déjà donné quelques-unes. Il n’est pas nécessaire que vous répétiez ce que vous avez déjà donné. Pourriez-vous compléter ces informations?

R: En parlant de celui que vous nommez Adolf nous avons de la difficulté étant donné l’intense confusion présente dans les schémas de vie de cette entité ainsi que la grande confusion qui accueille toute discussion à propos de cette entité. Nous voyons ici un exemple de quelqu’un qui, en essayant d’activer les plus hauts rayons d’énergie tout en ne détenant pas la clé du rayon vert, s’est éliminé lui-même de toute polarisation, qu’elle soit positive ou négative. A la base, cette entité était négative. Cependant, sa confusion a été telle que la personnalité s’est désintégrée, laissant ainsi inmoissonnable et en grand besoin de soins, le complexe mental/corps/esprit. Cette entité a suivi le modèle de la polarisation négative, qui suggère une élite et de l’esclavage, cela étant vu par l’entité comme de nature utile à la structure sociétale. Cependant, en glissant de la polarisation consciente vers ce que vous pouvez appeler un monde crépusculaire où le rêve a pris la place des événements dans votre continuum d’espace/temps, cette entité a échoué dans sa tentative de servir le Créateur à un degré moissonnable sur le chemin du service de soi. Nous voyons ainsi l’insanité qui peut fréquemment survenir quand une entité s’efforce de se polariser avant que l’expérience ne puisse être intégrée. Nous avons conseillé et suggéré la prudence et la patience lors de communications précédentes, et nous le faisons à nouveau, en utilisant cette entité comme un exemple de l’ouverture trop hâtive de la polarisation sans une nécessaire attention au complexe mental/corps/esprit synthétisé et intégré. Vous connaître vous-mêmes c’est asseoir les fondations sur un sol ferme.

Q: Merci. Voilà un exemple important, je crois. Je me demandais si certains de ceux qui étaient sous les ordres d’Adolf à cette époque ont été à même de se polariser de manière moissonnable sur la voie négative.

R: Nous ne pouvons parler que de deux entités ayant la possibilité d’être moissonnables dans un sens négatif, les autres étant encore dans l’incarnation physique: une connue de vous comme Hermann; l’autre connue, ainsi qu’elle préférait être appelée, comme Himmler.

Q: Merci. Au cours de la séance d’avant-hier vous avez mentionné une vitesse variable de rotation ou d’activité des centres énergétiques. Qu’avez-vous voulu dire par là?

R: Chaque centre énergétique a un large éventail de vitesses de rotation ou, comme vous pouvez le voir plus clairement par rapport à la couleur, de brillance. Plus fortement la volonté de l’entité se concentre sur et raffine ou purifie chaque centre énergétique, plus brillant ou plus actif en rotation devient chaque centre énergétique. Il n’est pas nécessaire que les centres énergétiques soient activés dans l’ordre, dans le cas de l’entité qui a conscience d’elle-même. Ainsi donc, les entités peuvent avoir des centres énergétiques extrêmement brillants tout en étant très déséquilibrées dans l’aspect de leur rayon violet, à cause du manque d’attention portée à la totalité de l’expérience de l’entité. La clé de l’équilibre peut donc être vue dans la réponse non-étudiée, spontanée et honnête des entités aux expériences, utilisant ainsi l’expérience au maximum, puis appliquant les exercices d’équilibrage et adoptant l’attitude appropriée pour le spectre le mieux purifié de manifestations des centres énergétiques dans le rayon violet. Voilà pourquoi la brillance ou vitesse de rotation des centres énergétiques n’est pas considérée comme étant au-dessus de l’aspect équilibré ou manifestation du rayon violet d’une entité en ce qui concerne la moissonnabilité; car les entités qui sont déséquilibrées, spécialement par rapport aux rayons primaires, ne seront pas capables de soutenir l’impact d’amour et de lumière de l’infini intelligent dans la mesure nécessaire pour que la moisson soit possible.

Q: Au cours de la dernière séance vous avez dit: «Nous», c’est-à-dire Ra, «avons passé beaucoup de temps/espace en cinquième densité, à équilibrer l’intense compassion que nous avions acquise en quatrième densité». Pourriez-vous développer ce concept par rapport à ce que vous venez de dire?

R: La quatrième densité, ainsi que nous l’avons dit, abonde en compassion. Cette compassion est de la folie quand elle est vue par les yeux de la sagesse. Elle est le salut de la troisième densité, mais crée une discordance dans l’équilibre ultime de l’entité. Ainsi donc, nous, en tant que complexe mémoriel sociétal de quatrième densité, avons eu tendance à la compassion jusqu’au martyre, en aidant autrui. Quand la moisson de cinquième densité a été achevée, nous avons découvert que dans ce niveau vibratoire il y avait des failles dans l’efficacité de cette compassion non soulagée. Nous avons passé beaucoup de temps/espace dans la contemplation des voies du Créateur qui imprègnent l’amour de sagesse.

Q: Je me sens parfois perdu avant d’investiguer dans un domaine, me demandant si cela va mener à une meilleure compréhension. Ceci semblait simplement être lié d’une manière ou d’une autre aux centres énergétiques dont nous avons parlé. Je vais parler et vous laisser faire des commentaires sur la justesse de ce qui aura été dit: quand la lumière du Créateur est scindée ou divisée en couleurs et centres énergétiques aux fins d’expériences, alors pour se réunir au Créateur les centres énergétiques doivent être équilibrés exactement de la même manière que l’était la lumière divisée quand elle a été générée par le Créateur. Est-ce exact?

R: Donner à cette demande une réponse simple serait presque impossible. Nous allons simplifier en nous concentrant sur ce que nous considérons comme l’idée centrale qui vous pose problème. Nous avons, à de nombreuses reprises à présent, parlé de l’importance relative de l’équilibrage par rapport à la relative insignifiance de l’activation maximale de chaque centre énergétique. La raison est celle que vous avez correctement supposée. Ainsi, l’entité se préoccupe, si elle est sur la voie de la moissonnabilité positive, de la régulation des diverses énergies d’expérience. Ainsi, l’entité la plus fragile peut devenir plus équilibrée qu’une entité ayant une énergie extrême et une activité au service d’autrui, par la minutie avec laquelle la volonté est focalisée sur l’utilisation de l’expérience de la connaissance de soi. Les densités au-delà de la vôtre donnent à l’individu minimalement équilibré beaucoup de temps/espace et d’espace/temps grâce auxquels il peut continuer à affiner ces équilibres intérieurs.

Q: Quelle est, en nombre de nos années, la longueur du cycle d’expérience en quatrième densité?

R: Le cycle d’expérience est d’approximativement 30 millions de vos années si les entités ne sont pas susceptibles d’être moissonnées plus tôt. Il y a, dans cette densité, une moisson qui est complètement fonction de l’état de préparation du complexe mémoriel sociétal. Il n’est pas structuré comme le vôtre, car il s’occupe d’une distorsion plus transparente du Créateur infini unique.

Q: Alors, la grande différence de moissonnabilité entre troisième et quatrième densité est qu’à la fin de la troisième densité l’individu est moissonné en fonction du rayon violet individuel, mais c’est le rayon violet du complexe mémoriel sociétal tout entier qui doit être d’une nature moissonnable pour passer en cinquième densité. Est-ce exact?

R: Cela est exact, bien que les entités de cinquième densité puissent choisir d’apprendre ou bien en tant que complexe mémoriel sociétal ou bien en tant que complexes mental/corps/esprit, et peuvent passer en sixième densité dans ces conditions, car la densité de sagesse est une densité extrêmement libre, tandis que les leçons de compassion menant à la sagesse ont nécessairement trait aux autres ‘soi’.

Q: Alors est-ce que la moisson de sixième densité est d’une nature strictement de complexe mémoriel sociétal parce que, à nouveau, nous avons la sagesse et la compassion qui sont mêlées en dosant la sagesse?

R: Ceci est tout à fait exact.

Q: Sur cette planète, quand la moisson sera achevée, est-ce que des êtres de quatrième densité s’incarneront à la surface telle que nous la connaissons maintenant?

R: Les vortex de probabilité/possibilité (G.B. branches temporelles potentielles non coagulées dans le présent) indiquent que cela est très probable.

Q: Y aura-t-il alors des êtres de cinquième ou de sixième densité sur la surface de la planète?

R: Pas pendant une assez longue mesure de votre temps, car les êtres de quatrième densité ont besoin de passer leur espace/temps d’apprentissage/enseignement avec des entités de leur propre densité.

Q: Vous avez donné des valeurs de plus de 50% de complexes mémoriels sociétaux de service d’autrui pour la quatrième densité positive, et plus de 95% de complexes mémoriels sociétaux du service de soi pour la quatrième densité négative. Est-ce que ces deux valeurs correspondent au même taux, dirais-je, de vibration?

R: Je perçois que vous avez de la difficulté à exprimer votre demande. Nous allons répondre dans une tentative de clarifier votre demande. Les taux vibratoires ne doivent pas être compris comme étant les mêmes que pour les orientations positive et négative. Ils doivent être compris comme ayant le pouvoir d’accepter et de travailler avec l’infini intelligent à un certain degré ou intensité. Dû au fait que la couleur primaire ou énergie, dirons-nous, bleue, est absente du système de pouvoir orienté négativement, les énergies vibratoires vertes/bleues ne sont pas vues dans les plans ou modèles vibratoires des taux de vibration de quatrième et de cinquième négatives. Le positif, d’autre part, dirons-nous, a le spectre complet des schémas vibratoires des couleurs véritables de temps/espace, et contient donc un modèle ou plan vibratoire variable. Chacun est capable d’exécuter le travail de quatrième densité. C’est là le critère pour la moisson.

Q: Vous avez dit que le bleu était absent de la quatrième densité négative?

R: Clarifions davantage. Comme nous l’avons dit précédemment, tous les êtres ont le potentiel de tous les taux vibratoires possibles. Dès lors, le potentiel de l’activation des centres énergétiques du vert et du bleu est, bien sûr, précisément là où il doit être dans une création d’Amour. Cependant, l’entité polarisée négativement réussira à être moissonnée grâce à l’utilisation extrêmement efficiente du rouge et du jaune/orange, en allant directement à l’indigo du passage qui emmène au travers de ce canal d’énergie intelligente les afflux d’infini intelligent.

Q: Alors au passage de la quatrième densité vers la cinquième, y a-t-il quelque chose qui ressemble à ce que vous avez donné comme étant les pourcentages nécessaires, en polarisation, au passage de la troisième densité à la quatrième?

R: Il y a, dans vos modes de pensée, des réponses que nous pouvons faire et que nous allons faire. Cependant, le point important est que les passages de densité à densité ont bien lieu. La polarité positive/négative est une chose qui, au sixième niveau, devient simplement de l’histoire. C’est pourquoi, nous parlons dans un continuum temporel illusoire quand nous discutons de statistiques de moisson positive par opposition à la négative vers la cinquième. Un grand pourcentage d’entités négatives de quatrième densité continuent à suivre la voie négative d’expérience quand elles passent de la quatrième densité à la cinquième car, sans sagesse, la compassion et le désir d’aider autrui ne sont pas extrêmement bien informés. Dès lors, bien que l’on perde approximativement deux pour-cent en passant du négatif au positif pendant l’expérience de quatrième densité, nous trouvons approximativement huit pour-cent des passages en cinquième densité, de ceux qui sont du négatif.

Q: Ce que je voulais vraiment demander c’était s’il faut 50% pour passer de la troisième à la quatrième dans le sens positif, et s’il faut 95% pour le passage dans le sens négatif, est-ce que cela doit approcher le plus près possible des 100% dans les deux cas pour le passage de quatrième en cinquième densité? Est-ce qu’une entité doit être polarisée à 99% en négatif et peut-être à 80% en positif, pour pouvoir passer ?

R: Nous percevons la demande à présent. Donner ceci dans vos mots serait vous induire en erreur car il y a, dirons-nous, des supports visuels ou supports à la formation, qui sont disponibles en quatrième densité, et qui aident automatiquement l’entité dans sa polarisation tout en réduisant à l’extrême le prompt effet du catalyseur. Ainsi, la densité au-dessus de la vôtre prend davantage d’espace/temps. Le pourcentage de service d’autrui d’entités orientées positivement approchera harmonieusement les 98% en intention. Les qualifications pour la cinquième densité, cependant, impliquent la compréhension. Ceci devient alors la qualification primordiale pour le passage de la quatrième à la cinquième densité. Pour réussir ce passage l’entité doit être capable de comprendre les actions, les mouvements, et la danse. Il n’y pas de pourcentage descriptif qui mesure cette compréhension. C’est une mesure d’efficacité de perception. Elle peut être mesurée par la lumière. La capacité d’aimer, d’accepter, et d’utiliser une certaine intensité de lumière crée ainsi l’exigence d’une moisson à la fois positive et négative pour la cinquième.

Q: Notre littérature ésotérique mentionne une longue liste de corps. J’ai sur ma liste ici le corps physique, l’éthérique, l’émotionnel, l’astral. Pouvez-vous me dire si cette énumération mentionne le nombre approprié, et pouvez-vous me dire les usages et destinations ainsi que les effets, etc. de chacun d’eux et de tout autre corps qu’il pourrait y avoir dans notre complexe mental/corps/esprit?

R: Répondre complètement à votre demande serait le travail de nombreuses séances comme celle-ci, car les interrelations des divers corps et les effets de chaque corps dans diverses situations représentent une étude énorme. Mais nous allons commencer en faisant se référer une nouvelle fois votre mental au spectre des couleurs véritables et à l’usage de cette compréhension pour saisir les différentes densités de votre octave. Nous avons le chiffre sept qui est répété du macrocosme au microcosme, en structure et en expérience. C’est pourquoi, on s’attendrait seulement à ce qu’il y ait sept corps de base, dont nous pourrions peut-être dire le plus clairement qu’il s’agit du corps du rayon rouge, etc. Cependant, nous sommes conscients que vous souhaitez faire correspondre ces corps aux rayons des couleurs. Ceci peut provoquer une confusion, car différents instructeurs ont offert leur compréhension d’enseignement/apprentissage en termes divers. Dès lors, l’un peut nommer un corps subtil d’une façon et un autre peut trouver un nom différent. Le corps de rayon rouge est votre corps chimique. Mais ce n’est pas le corps qui vous revêt dans le physique. C’est le matériau non construit du corps, le corps élémental sans forme. Il est important de comprendre ce corps de base non formé car il y a des thérapies qui peuvent être appliquées par la simple compréhension des éléments présents dans le véhicule physique. Le corps de rayon orange est le complexe du corps physique. Ce complexe corporel n’est pas encore le corps que vous habitez, mais le corps formé, sans conscience de soi: le corps dans la matrice avant que le complexe esprit/mental y entre. Ce corps peut vivre sans être habité par les complexes mental et esprit. C’est cependant rarement le cas. Le corps de rayon jaune est votre véhicule physique que vous connaissez en ce moment et dans lequel vous faites l’expérience de catalyseurs. Ce corps a les caractéristiques du mental/corps/esprit, et est équivalent à l’illusion physique, ainsi que vous l’avez appelée. Le corps de rayon vert est le corps que vous pouvez voir lors de séances, quand ce que vous appelez un ectoplasme est fourni. Il s’agit d’un corps plus léger, plus densément rempli de vie. Vous pouvez l’appeler ‘corps astral’ suivant certains autres enseignements. D’autres ont appelé ce même corps le ‘corps éthérique’. Cependant, cela n’est pas correct, en ce sens que le corps éthérique est le corps du passage, et dans lequel l’énergie intelligente est à même de mouler le complexe mental/corps/esprit. Le corps de lumière ou corps de rayon bleu, peut être appelé le ‘corps dévachanique’. Il y a de nombreux autres noms pour ce corps, spécialement dans vos soutras ou écrits indiens, car il y en a, parmi ces peuples, qui ont exploré ces domaines et qui comprennent les différents types de corps devachaniques. Il y a de très, très nombreux types de corps dans chaque densité, y compris dans la vôtre. Le corps de rayon indigo, que nous choisissons d’appeler le corps éthérique est, comme nous l’avons dit, le corps du passage. Dans ce corps, la forme est substance, et vous ne pouvez voir ce corps que comme un corps de lumière, car il peut se modeler comme il le désire. Le corps de rayon violet peut sans doute être compris comme ce que vous appelez le corps de Bouddha, ou comme le corps qui est complet. Chacun de ces corps a un effet sur votre complexe mental/corps/esprit dans votre être de vie. Les interrelations, ainsi que nous l’avons dit, sont nombreuses et complexes. Peut-être une suggestion pouvant être indiquée est la suivante: le corps de rayon indigo peut être utilisé par un thérapeute quand ce thérapeute devient capable de placer sa conscience dans cet état éthérique. Le corps de rayon violet ou corps de Bouddha est d’une efficacité équivalente pour le thérapeute, car en ce corps existe un sens de complétude qui est extrêmement proche de l’unité avec tout ce qui est. Ces corps font partie de chaque entité et leur utilisation appropriée ainsi que la compréhension de ces corps sont, bien que très avancées du point de vue de la moisson en troisième densité, néanmoins utiles à l’adepte.

Q: Quels corps avons-nous immédiatement après la mort physique, à partir de ce corps de rayon jaune dans lequel je me trouve en ce moment?

R: Je suis Ra. Vous avez tous les corps en potentiel.

Q: Merci. Je voudrais prendre pour exemple une entité, en commençant avant la naissance, qui serait assez haut sur la liste des priorités pour la polarisation positive et la moisson possible à la fin de ce cycle, et suivre le cycle complet de son expérience en commençant avant son incarnation, quel corps est activé, quel est le processus pour devenir incarné, comment se passe l’activation du corps physique de troisième densité, quel est le processus à mesure que le corps passe par cette densité et est travaillé par les catalyseururir un circuit complet à partir d’un point avant l’incarnation, en faisant le tour de l’incarnation et de la mort, enfin un cycle d’incarnation dans cette densité. Pouvez-vous faire cela pour moi?

R: Votre demande est très fortement déformée, quel est le processus de la mort, comment se passe l’activation des divers corps de manière à parc omée, car elle suppose que les créations se ressemblent. Chaque complexe mental/corps/esprit a ses propres modèles d’activation et ses propres rythmes d’éveil. La chose importante pour la moisson c’est l’équilibre harmonieux entre les divers centres énergétiques du complexe mental/corps/esprit. Ceci est à noter comme étant d’une importance relative. Nous saisissons la portée de votre demande et allons faire une réponse très générale, en soulignant le peu d’importance de ce genre de généralisations arbitraires. Avant l’incarnation, l’entité demeure dans, dirons-nous, l’endroit approprié dans le temps/espace. Le type de couleur véritable de ce lieu dépend des besoins de l’entité. Par exemple, les entités qui, étant des Missionnés, ont la véritable couleur verte, bleue ou indigo au cœur de leur complexe mental/corps/esprit reposent dans celles-là. L’entrée en incarnation exige l’investissement ou activation du rayon indigo ou corps éthérique car c’est lui le ‘donneur de formes’. Le jeune ou petit complexe physique mental/corps/esprit a les sept centres énergétiques potentialisés avant le processus de la naissance. Il y a également des analogues en temps/espace, de ces centres énergétiques, qui correspondent aux sept centres énergétiques de chacune des sept densités de couleurs véritables. Ainsi, dans le microcosme existe toute l’expérience qui est préparée. En quelque sorte, le nourrisson contient l’univers. Les modèles d’activation d’une entité de haute priorité passent indubitablement avec une certaine rapidité au niveau de rayon vert, qui est le tremplin vers le bleu primaire. Il y a toujours une certaine difficulté à pénétrer dans l’énergie bleue primaire car elle exige ce que vos peuples ont en grande pénurie, c’est-à-dire l’honnêteté. Le rayon bleu est le rayon de la libre communication avec le ‘soi’ et avec autrui. Ayant accepté qu’une entité moissonnable ou presque moissonnable travaille à partir de ce tremplin du rayon vert, on peut ensuite poser en principe que les expériences du restant de l’incarnation seront focalisées sur l’activation du rayon bleu primaire de la communication librement donnée, sur l’activation du rayon indigo, celle de l’énergie intelligente librement partagée et, si possible, en traversant ce passage, sur la pénétration dans l’intelligent infini du rayon violet. Ceci peut être vu comme manifesté par un sens de la nature sacrée ou sainte des créations et activités quotidiennes. A la mort du complexe corporel, comme vous nommez cette transition, l’entité, dès qu’elle réalise son état, retourne immédiatement vers le corps indigo donneur de formes, et y repose jusqu’à ce que soit effectué le futur placement approprié. Ici nous avons l’anomalie de la moisson. Pendant la moisson l’entité transfère ensuite son corps indigo vers la manifestation de rayon violet comme vu dans la véritable couleur jaune. Ceci est destiné à sonder la moissonnabilité de l’entité. Après que cette activité anormale ait été soigneusement exécutée, l’entité retourne dans le corps indigo et est placée dans le locus correct de couleur véritable en espace/temps et temps/espace, auquel moment les guérisons et apprentissages/enseignements nécessaires sont finalisés et les besoins de l’incarnation suivante déterminés.

Q: Qui supervise la détermination des besoins de l’incarnation future et établit la liste des priorités pour l’incarnation?

R: Ceci est une demande à deux réponses. Premièrement, il y a ceux qui sont directement sous les Gardiens qui sont responsables des schémas d’incarnation de ceux qui s’incarnent automatiquement, c’est-à-dire sans prise de conscience individuelle du processus de l’évolution spirituelle. Vous pouvez appeler ces êtres des anges si vous préférez. Ils sont, dirons-nous, ‘locaux’ ou de votre sphère planétaire. La priorité de vibration est à comparer avec le placement de divers degrés de liquides dans un même verre. Certains montent vers le dessus, d’autres se déposent au fond. Des couches et des couches d’entités en découlent. A mesure que la moisson s’approche, ceux qui sont les plus remplis de lumière et d’amour sont en première ligne, dirons-nous, naturellement et sans supervision, pour l’expérience de l’incarnation. Lorsque l’entité prend conscience par elle-même, dans son complexe mental/corps/esprit, de la totalité du mécanisme de l’évolution spirituelle, elle arrange et place d’elle-même les leçons et entités nécessaires au maximum de croissance et d’expression de polarité dans l’expérience incarnative, avant que le processus d’oubli ne s’enclenche. Le seul désavantage de ce total libre arbitre des entités prioritaires qui choisissent la manières dont les expériences d’incarnation seront faites, est que certaines entités essaient d’apprendre tellement de choses pendant leur expérience d’incarnation, que l’intensité des catalyseurs désorganise l’entité polarisée et ainsi l’expérience n’est pas utile au maximum comme projeté.

Q: Quel processus serait alors recommandé pour éveiller correctement la Kundalini et quelle serait la valeur de cela?

R: La métaphore du serpent attiré vers le haut est immensément appropriée à la considération de vos peuples. Voici ce que vous tentez quand vous cherchez. Il y a, ainsi que nous l’avons dit, de grands malentendus concernant cette métaphore et la nature de la poursuite de ce but. Nous devons généraliser et vous demander de comprendre que ceci rend en fait beaucoup moins utile ce que nous partageons. Cependant, comme chaque entité est unique, les généralités sont notre lot quand nous communiquons pour votre possible édification. Nous avons deux types d’énergie. Nous tentons, en tant qu’entités de n’importe quelle couleur véritable de cette octave, de déplacer le point de rencontre des natures intérieure et extérieure de plus en plus loin le long des centres énergétiques, ou vers le haut. Les deux méthodes d’approche en suivant une méthode sensée sont d’abord la fixation à l’intérieur de soi des expériences qui sont attirées vers l’entité depuis le pôle sud. Chaque expérience devra être observée, faite, équilibrée, acceptée, et fixée à l’intérieur de l’individu. A mesure que l’entité croît en acceptation de soi et prise de conscience du catalyseur, la localisation de la fixation confortable de ces expériences monte vers la nouvelle entité de couleur véritable. L’expérience, quelle qu’elle soit, sera fixée dans le rayon rouge et considérée en fonction de son contenu de survie, et ainsi de suite. Chaque expérience sera comprise, séquentiellement, par le complexe mental/corps/esprit en croissance et recherche en termes de survie, puis en termes d’identité personnelle, puis en termes de relations sociales, puis en termes d’amour universel, puis en termes concernant la manière dont l’expérience peut engendrer la communication libre, puis en termes concernant la manière dont l’expérience peut être liée aux énergies universelles, en enfin en termes concernant la nature sacramentelle de chacune des expériences. Entretemps, le Créateur se trouve à l’intérieur. Au pôle nord, la couronne se trouve déjà sur la tête, et l’entité est potentiellement un dieu. Cette énergie est suscitée par l’acceptation humble et confiante de cette énergie via la méditation et la contemplation du soi et du Créateur. Là où ces énergies se rencontrent, c’est le point où le serpent a atteint sa hauteur. Quand cette énergie déroulée s’approche de l’amour universel et de l’être radieux, l’entité est dans un état où la moissonnabilité de l’entité est sur le point de se produire.

Q: Pourriez-vous donner un exemple de la manière dont une entité établit les conditions pour attirer un catalyseur expérientiel particulier et dont ce catalyseur est alors fourni ou est appris?

R: Nous avons fait une pause pour scanner la conscience de (nom) pour utiliser son expérience catalytique à titre d’exemple. Nous pouvons continuer. Ceci est un exemple, et une extrapolation peut être faite pour d’autres entités qui ont conscience de ce processus d’évolution. Cette entité a choisi, avant l’incarnation, les moyens par lesquels un catalyseur avait une grande probabilité d’être obtenu. Cette entité a désiré le processus d’exprimer de l’amour et de la lumière sans rien attendre en échange. Cette entité a aussi programmé d’entreprendre d’accomplir un travail spirituel et de se réconforter elle-même avec de la compagnie dans l’accomplissement de ce travail. Des accords ont été pris avant l’incarnation; le premier avec les parents et la famille de cette entité. Ceci a fourni le catalyseur expérientiel pour la situation d’offre de rayonnement de l’être sans attente de retour. Le deuxième programme impliquait des accords avec plusieurs entités. Ces accords ont fourni et fourniront, dans votre continuum de temps/espace et d’espace/temps, des opportunités pour le catalyseur expérientiel de travail et de compagnie. Il y a des événements qui faisaient partie d’un programme pour cette entité-ci seulement, en ce sens qu’il s’agissait de certains vortex de possibilité/probabilité ayant trait à votre culture sociétale. Ces événements incluent la nature de la vie ou style de vie, le type de relations formées dans votre système en vigueur, et le climat social pendant l’incarnation. L’incarnation a été comprise comme devant se produire lors de la moisson. Ces données s’appliquent, dirons-nous, à des millions d’entre vous. A ceux qui ont conscience de l’évolution et qui sont désireux à l’extrême d’atteindre le cœur de l’amour et du rayonnement qui donnent la compréhension, peu importent les leçons programmées: elles concernent les autres ‘soi’ et non pas les événements; elles concernent le fait de donner et non pas de recevoir, car les leçons de l’amour sont de cette nature, tant pour le positif que pour le négatif. Ceux qui sont moissonnables négativement seront vus à ce moment comme s’efforçant de partager leur amour d’eux-mêmes. Il y a ceux dont les leçons sont plus aléatoires à cause de leur présente incapacité à comprendre la nature et le mécanisme de l’évolution du mental, du corps et de l’esprit. De ceux-là nous pouvons dire que le processus est surveillé par ceux qui ne cessent jamais leur attente vigilante de rendre service. Il n’y a aucune entité qui soit sans aide, que ce soit par la conscience personnelle de l’unité de la création, ou par les gardiens du ‘soi’ qui protègent le mental/corps/esprit moins sophistiqué, de toute séparation permanente d’avec l’unité pendant que se poursuivent les leçons de votre densité.

Q: Comment est-ce que la capacité à maintenir des images visuelles dans le mental peut aider l’adepte à se polariser en conscience sans une action extérieure?

R: Ceci n’est pas une demande simple car l’adepte est quelqu’un qui va au-delà du rayon vert qui signale l’entrée dans la moissonnabilité. L’adepte ne puise pas simplement dans l’énergie intelligente en tant que moyen de se rendre prêt pour la moisson, mais il puise à la fois dans l’énergie intelligente et dans l’infini intelligent dans le but de transmuer la moissonnabilité et la conscience planétaires. Les moyens d’accomplir ce travail sont internes. La clé est d’abord le silence puis l’uniformité de pensée. Ainsi donc, une visualisation pouvant être maintenue devant l’oeil intérieur pendant plusieurs de vos minutes, ainsi que vous mesurez le temps, sera le signal de l’augmentation de l’uniformité de pensée chez cet adepte. Cette uniformité de pensée peut alors être utilisée par l’adepte positif pour travailler avec des visualisations rituelles en groupe afin d’élever l’énergie positive, et par l’adepte négatif pour augmenter son pouvoir personnel.

Q: Comme nous entamons le Livre III de La Loi Une, j’ai deux questions d’une importance relativement non transitoire et une que je considère comme de nature transitoire, mais que je me sens obligé de poser. La première est pour éclaircir le point final concernant la moisson. Je me demandais s’il y a une supervision de la moisson et dans l’affirmative, pourquoi cette supervision est-elle nécessaire et comment fonctionne-t-elle puisque la moissonnabilité d’une entité est déterminée par le rayon violet? Est-il nécessaire que des entités supervisent la moisson ou bien est-elle automatique?

R: Au temps de la moisson il y a toujours des moissonneurs. Les fruits seront ce qu’ils seront, mais une certaine supervision est nécessaire pour assurer que cette récolte sera placée comme elle doit l’être, sans heurts ni meurtrissures. Il y en a de trois niveaux qui veillent sur la moisson. Le premier niveau est planétaire et peut être appelé angélique. Ce type de gardiens inclut la totalité du complexe mental/corps/esprit ou le soi supérieur d’une entité, ainsi que les entités du plan intérieur qui ont été attirées vers cette entité par la recherche intérieure de celle-ci. La seconde catégorie de ceux qui veillent sur ce processus rassemble ceux de la Confédération qui ont l’honneur/devoir de se tenir aux petites places aux extrémités des marches d’amour/lumière afin qu’aucune des entités moissonnées, aussi désemparée ou incapable d’entrer en contact avec son ‘soi’ supérieur soit-elle, ne trébuche et tombe pour n’importe quelle raison autre que celle de la force de la lumière. Ces entités de la Confédération rattrapent ceux qui trébuchent et les remettent droits, de manière à ce qu’ils puissent poursuivre leur chemin vers la lumière. Le troisième groupe qui veille sur ce processus est le groupe que vous appelez les Gardiens. Ce groupe est de l’octave au-dessus de la nôtre et sert de cette manière en tant que porteurs de lumière. Ces Gardiens fournissent les émissions précises d’amour/lumière en diffusion délicatement méticuleuse de discrimination, afin que la vibration de lumière/amour de chaque entité soit assurée. Ainsi donc la moisson est automatique en ce sens que ceux qui sont moissonnés réagissent de manière appropriée à ce qui est inchangeable pendant la moisson. C’est-à-dire l’émanation de rayon violet. Mais ceux qui aident sont présents pour assurer une moisson appropriée, de façon à ce que chaque entité ait la plus grande opportunité d’exprimer son ‘soi’ de rayon violet.

Q: Je perçois qu’il y a probablement une connexion entre ce que vous venez de dire et la raison pour laquelle tant de Missionnés ont choisi le temps de la moisson sur cette planète pour s’incarner. Ai-je raison?

R: Il est exact que dans les chances de se souvenir de ce qui a été perdu dans le processus d’oubli il y a énormément d’opportunités de polarisation positive. Nous croyons que ceci est la portée spécifique de votre demande. Veuillez poser d’autres questions si ce n’est pas le cas.

Q: Je voudrais seulement inclure la question de savoir pourquoi le temps de la moisson est choisi par tant de Missionnés comme période d’incarnation?

R: Il y a plusieurs raisons pour s’incarner pendant la moisson. Elles peuvent être divisées en termes de ‘soi’ et d’autrui. La raison dominante pour laquelle ces Frères et Sœurs de la Peine s’offrent à l’incarnation est la possibilité d’aider d’autres ‘soi’ par l’allègement des distorsions de la conscience planétaire et la probabilité d’offrir un catalyseur à d’autres ‘soi’, ce qui accroît la moisson. Il y a deux autres raisons au choix de ce service, et elles ont à voir avec le ‘soi’. Le Missionné, s’il se souvient et se consacre au service, se polarise bien plus rapidement que cela n’est possible dans les mondes de loin plus étiolés de catalyseurs d’une densité supérieure. La raison finale se trouve à l’intérieur de la totalité du mental/corps/esprit ou de la totalité du complexe mémoriel sociétal qui peut juger qu’une entité ou des membres d’une entité sociétale peut/peuvent faire usage d’un catalyseur de troisième densité pour récapituler un apprentissage/enseignement jugé comme étant moins que parfait. Cela s’applique spécialement à ceux qui entrent et traversent la sixième densité, où l’équilibre entre compassion et sagesse est perfectionné.

Q: Eh bien, nous avons un large spectre d’entités sur Terre par rapport à la moissonnabilité, aussi bien d’orientation positive que négative. Est-ce que le groupe d’Orion vise les extrémités de ce spectre, les orientés positivement et les orientés négativement, pour entrer en contact avec des entités de la Terre?

R: Il est plutôt difficile de répondre précisément à cette question Mais nous allons essayer de le faire. L’approche la plus typique des entités d’Orion est de choisir ce que vous pourriez appeler une entité au mental faible, ce qui permet de suggérer qu’une quantité plus grande de philosophie d’Orion puisse être diffusée. Quelques rares entités d’Orion sont appelées par des entités plus fortement polarisées négativement dans votre nexus d’espace/temps. Dans ce cas elles partagent des informations tout comme nous sommes en train de le faire en ce moment. Cependant, cela constitue un risque pour les entités d’Orion à cause de la fréquence à laquelle les entités planétaires négatives moissonnables invitent et ordonnent le contact Orion tout comme ces entités invitent les contacts planétaires négatifs. La lutte qui s’ensuit pour la maîtrise, si elle est perdue, endommage la polarité du groupe d’Orion. De même, un contact d’Orion entrepris par erreur avec des entités autrement polarisées positivement peut semer la panique dans les troupes d’Orion à moins que ces guerriers ne soient capables de dépolariser l’entité contactée par erreur. Cette occurrence ne se produit pour ainsi dire jamais. C’est pourquoi le groupe d’Orion préfère établir des contacts physiques seulement avec des entités dont le mental est faible.

Q: Quelles sont les entités actuellement incarnées sur cette planète qui sont dans la catégorie de celles qui fabriquent elles-mêmes tous leurs catalyseurs?

R: Nous trouvons votre demande indéterminée mais pouvons répondre que le nombre de celles qui ont complètement maîtrisé les catalyseurs extérieurs est très petit. La plupart de celles qui sont moissonnables à ce nexus d’espace/temps exercent un contrôle partiel sur l’illusion extérieure et utilisent les catalyseurs extérieurs pour travailler sur certaines inclinations non encore équilibrées.

Q: Je souhaite poser quelques questions sur la matière précédente que je n’ai pas comprise. J’espère que ceci va m’éclairer par rapport aux configurations mentales que nous avons abordées. Au cours de l’avant-dernière séance vous avez dit: «Cependant, ceci est un risque pour les entités d’Orion à cause de la fréquence à laquelle les entités planétaires négatives moissonnables tentent d’offrir et d’ordonner le contact Orion juste comme ces entités offrent des contacts planétaires négatifs». Pouvez-vous expliquer les mécanismes qui affectent la polarisation de conscience par rapport à cette phrase?

 R: La polarisation négative est grandement aidée par la subjugation ou mise en esclavage d’autrui. Le potentiel entre deux entités polarisées négativement est tel que l’entité qui en met une autre en esclavage ou en fait des offres à autrui, gagne en polarité négative. L’entité ayant reçu ces propositions ou étant mise en esclavage, en servant un ‘autre soi’ va nécessairement perdre de la polarité négative, bien qu’elle gagne en désir de gagner davantage de polarisation négative. Ce désir tend alors à créer des opportunités de regagner de la polarité négative.

Q: Dois-je alors comprendre que le simple fait qu’une entité fasse appel ou une proposition à un guerrier d’Orion représente un type d’action polarisante qui affecte les deux entités?

R: Ceci est inexact. Le mécanisme d’appel n’est pas le moins du monde congruent avec le mécanisme de proposition. Dans l’appel, l’entité qui lance l’appel est un néophyte suppliant qui demande de l’aide dans une compréhension négative, si vous voulez bien excuser cette expression inexacte. La réponse d’Orion augmente sa polarité négative à mesure qu’il diffuse la philosophie négative, mettant ainsi en esclavage ou se proposant à l’entité qui lance l’appel. Il y a des cas, cependant, où le contact devient combat, ce qui est prototypique de la négativité. Dans cette lutte, celui qui appelle s’efforce, non pas de demander de l’aide, mais d’exiger des résultats. Puisque l’entité de troisième densité moissonnable, négativement orientée, a à sa disposition un nexus expérientiel incarnatif et puisque les soldats d’Orion sont, en grande part, retenus dans la première distorsion pour pouvoir progresser, l’entité d’Orion est vulnérable à de telles offres si elles sont faites de manière appropriée. Dans ce cas, l’entité de troisième densité devient le maître, et le guerrier d’Orion est piégé et peut recevoir l’offre. Ceci est rare. Cependant, quand cela se produit l’entité ou le complexe mémoriel sociétal d’Orion impliqué expérimente une perte de polarité négative en proportion de la force de l’offre de l’entité de troisième densité.

Q: A la fin du deuxième cycle majeur il n’y avait sur Terre que quelques centaines de milliers de gens. Il y a actuellement sur Terre plus de quatre milliards de gens (G.B. sept milliards sept cent millions actuellement 8/17). Est-ce que les plus de quatre milliards de personnes incarnées actuellement étaient sur des plans terrestres et non incarnées, ou bien sont-elles venues d’ailleurs au cours de ces derniers 25.000 ans?

R: Il y a eu trois divisions fondamentales des origines de ces entités. Premièrement et principalement, celles de la sphère planétaire que vous appelez, Maldek, étant devenues à même de reprendre une nouvelle fois la troisième densité, ont graduellement été libérées des limitations auto-imposées de la forme. Deuxièmement, il y a eu l’entrée d’autres, ou de néophytes, de troisième densité, dont les schémas vibratoires concordaient avec le nexus expérientiel terrien. Ceux-là se sont infiltrés par les processus d’incarnation. Troisièmement, pendant environ ces 200 dernières de vos années, vous avez fait l’expérience de nombreuses visites de Missionnés. Il peut être noté que toutes les occasions possibles d’incarnation sont saisies en ce moment à cause de votre processus de moisson et les opportunités qu’il offre.

Q: Je vais parler et vous demander de corriger. Le groupe d’Orion a pour objectif d’amener la plus grande moisson possible d’entités polarisées vers le service de soi. Cette moisson va construire leur potentiel ou leur capacité à travailler en toute conscience dans ce qui a été donné comme la distorsion de la Loi Une appelée ‘Loi des Carrés’ ou ‘des Redoublements’. Est-ce exact?

R: C’est exact.

Q: Y a-t-il d’autres groupes du service de soi qui se sont joints à ceux de la constellation d’Orion, par exemple ceux de la Croix du Sud, qui travaillent en ce moment pour le même type de moisson par rapport à la Terre?

R: Ceux que vous dites de la Croix du Sud sont des membres du groupe d’Orion. Ce n’est pas, dirons-nous, en accord avec aucune formule comprise qu’un groupe de diverses galaxies soit nommé selon l’une. Cependant, les complexes mémoriels sociétaux planétaires de ce qui est appelé la constellation d’Orion ont la haute main, et dirigent les autres membres. Vous devez vous rappeler qu’en pensée négative il y a toujours une hiérarchie, dirons-nous, et pouvoir contre pouvoir dans la séparation.

Q: En créant une moisson aussi grande que possible d’entités négativement orientées sur la Terre, le complexe mémoriel sociétal du groupe d’Orion gagne de la force. Ai-je raison de supposer que cette force réside dans la force totale du complexe, l’ordre hiérarchique restant approximativement le même, et ceux du haut gagnant en force par rapport à la force totale du complexe mémoriel sociétal? Est-ce exact?

R: C’est exact. C’est aux plus forts que vont les plus grandes parts de polarité.

Q: Quel est l’objectif? Qu’est-ce que le chef, celui tout au sommet de la hiérarchie en cinquième densité, a pour objectif? Je voudrais comprendre sa philosophie par rapport à ses objectifs et plans pour ce que nous pourrions appeler l’avenir, ou son avenir?

R: Cette façon de penser ne vous sera pas si étrange. C’est pourquoi nous pouvons parler au travers de toutes les densités puisque votre planète a à l’ordre du jour une certaine orientation négative à ce nœud d’espace/temps. L’entité de début de cinquième densité négative, si elle est orientée vers le maintien de la cohésion en tant que complexe mémoriel sociétal peut, de son propre libre arbitre, déterminer que la voie vers la sagesse est dans la manipulation, en toute normalité, de tous les autres ‘soi’. Alors, en vertu de ses aptitudes de sagesse, elle est capable d’être le chef d’êtres de quatrième densité qui sont sur la route de la sagesse en explorant les dimensions de l’amour de soi et de la compréhension de soi. Ces entités de cinquième densité voient la création comme quelque chose à mettre en ordre. En ayant affaire à un plan tel que cette troisième densité-ci en cette période de moisson, l’entité verra plus clairement le mécanisme de l’appel et aura beaucoup moins de distorsion vers le pillage ou la manipulation par des pensées données à des entités négativement orientées, bien qu’en permettant à cela de se produire et en envoyant des entités moins sages pour faire ce travail, tous les succès rejaillissent sur les chefs. La cinquième densité voit les difficultés posées par la lumière et de cette façon dirige les entités de cette vibration vers la recherche de cibles d’opportunités telles que celle-ci. Si les tentations de quatrième densité, dirons-nous, vers la distorsion de l’ego, etc. n’aboutissent pas, alors l’entité de cinquième densité pense en termes de retrait de la lumière.

Q: En ce moment nous avons en incarnation de troisième densité, sur ce plan-ci, les entités de troisième densité de la planète Terre qui sont ici depuis un certain nombre d’incarnations et qui vont passer de degré en se divisant en trois: d’une part la polarité positive demeurant sur cette planète pour l’expérience de quatrième densité, d’autre part la polarité négative moissonnable qui ira sur une autre planète, et enfin tous les autres, non moissonnables, de troisième densité qui iront sur une autre planète de troisième densité. En plus de ces entités, je présume que nous avons ici certaines entités déjà moissonnables en provenance d’autres planètes de troisième densité, qui sont arrivées ici et se sont incarnées en forme de troisième densité pour opérer la transition vers la quatrième densité, avec cette planète, plus les Missionnés. Est-ce exact?

R: C’est exact, excepté que nous notons un petit point. Les entités positivement orientées moissonnées resteront sous cette influence planétaire-ci, mais non pas sur ce plan-ci.

Q: Je pense que vous avez dit qu’il y a environ 60 millions de Missionnés, ici en ce moment. Est-ce que je me souviens bien?

R: Ceci est approximativement exact. Il y a un peu plus que ce nombre.

Q: Est-ce que ce nombre inclut les entités moissonnables qui viennent sur cette planète-ci pour l’expérience de quatrième densité?

R: Non.

Q: Environ combien y en a-t-il ici qui sont venues d’autres planètes et qui sont de troisième densité, moissonnables pour l’expérience de quatrième densité?

R: Ceci est un phénomène récent, dirons-nous, et le nombre ne dépasse pas encore les 35.000 entités.

Q: Est-ce que le but du fait de transiter par la Terre avant la commutation complète est l’expérience à obtenir ici avant que la moisson ne commence?

R: C’est exact. Ces entités ne sont pas des Missionnés dans le sens où cette sphère planétaire-ci serait leur planète de domicile de quatrième densité. Cependant, l’expérience de ce service n’est obtenue que par les entités moissonnées de troisième densité qui ont fait la preuve d’une grande orientation vers le service d’autrui. C’est un privilège de pouvoir obtenir si tôt une incarnation car il y a, en cette période de moisson, abondance de catalyseurs expérientiels du service d’autrui.

Q: Je présume que la raison de cela est que les entités de troisième densité moissonnable s’incarnent ici suffisamment tard pour ne pas affecter la polarisation par leurs enseignements. Elles ne transgressent pas la première distorsion parce qu’elles sont enfants en ce moment et ne seront pas assez âgées pour influer sur la polarisation avant que la transition ne soit bien en cours. Cependant, les Missionnés qui sont arrivés ici sont plus âgés et ont une plus grande capacité d’affecter la polarisation. Ils doivent le faire en fonction de leur habileté à pénétrer le processus d’oubli afin d’être dans la première distorsion. Est-ce exact?

R: C’est tout à fait exact.

Q: Il me semble que certaines des entités moissonnables de troisième densité sont cependant assez âgées, car je connais certaines personnes capables de courber des métaux par le mental, et elles ont plus de 50 ans, d’autres ont plus de 30 ans. Est-ce qu’il y a d’autres entités qui peuvent courber les métaux pour d’autres raisons que la double activation de corps?

R: C’est exact. Toute entité qui, par accident ou intention soigneusement dirigée, traverse le passage de l’énergie intelligente, peut utiliser les pouvoirs permettant de donner une forme à cette énergie.

Q: Est-ce qu’il y a en ce moment des habitants de cette sphère de quatrième densité qui sont déjà passés par ce processus? Est-ce qu’elle est en train d’être peuplée?

R: Ceci n’est exact que pour le très récent passé, dirons-nous.

Q: Je suppose que cette population provient d’autres planètes, puisque la moisson ne s’est pas encore produite sur cette planète-ci. Elle vient de planètes où la moisson s’est déjà produite. Est-ce exact?

R: C’est exact.

Q: Alors est-ce que les entités dont nous avons parlé sont les moissonnables de troisième densité qui ont été transférées, celles qui, par reproduction bisexuée, vont créer les complexes de quatrième densité qui sont nécessaires?

R: Les influx des complexes énergétiques de couleur verte véritable vont créer, au fur et à mesure, les conditions dans lesquelles la structure atomique des cellules des complexes corporels sera de la densité d’amour. Les complexes mental/corps/esprit habitant ces véhicules physiques seront et, dans une certaine mesure, sont, ceux dont vous avez parlé et, lorsque la moisson sera achevée, les entités moissonnées de cette influence planétaire.

Q: Pendant que se poursuit cette transition vers l’activation de la quatrième densité, pour pouvoir habiter cette sphère de quatrième densité il va falloir que tous les corps physiques de troisième densité passent par le processus que nous appelons ‘mort’. Est-ce exact? (G.B. ce n’est pas obligatoire, nous pouvons « osciller » entre 3, 4 et 5 D, comme certains le font entre la 6 et la 9 D. Il faut plutôt « entendre » la mort psychologique de l’égo, des « croyances », etc.)

R: C’est exact.

Q: Alors est-ce que les entités dont nous avons parlé sont les moissonnables de troisième densité qui ont été transférées, celles qui, par reproduction bisexuée, vont créer les complexes de quatrième densité qui sont nécessaires?

R: Les influx des complexes énergétiques de couleur verte véritable vont créer, au fur et à mesure, les conditions dans lesquelles la structure atomique des cellules des complexes corporels sera de la densité d’amour. Les complexes mental/corps/esprit habitant ces véhicules physiques seront et, dans une certaine mesure, sont, ceux dont vous avez parlé et, lorsque la moisson sera achevée, les entités moissonnées de cette influence planétaire.

Q: J’ai supposé que la raison pour laquelle de si nombreux Missionnés et entités de troisième densité déjà moissonnées qui ont été transférées ici, trouvent que c’est un privilège et une période particulièrement bénéfique pour l’incarnation sur cette planète, est que l’effet dont je viens de parler leur fournit l’opportunité de rendre davantage service à cause de l’accroissement de la recherche. Est-ce que cela est exact d’une manière générale?

R: Cela a été l’intention des Missionnés avant l’incarnation. Il y a de nombreux Missionnés dont le dysfonctionnement par rapport aux usages planétaires de vos peuples a provoqué, dans une certaine mesure, un état de coincement dans une activité de complexe mental qui, dans une mesure correspondante, peut empêcher le service planifié.

Q: Quelle est la fréquence, dans l’univers, d’une moisson mixte, sur une planète comprenant à la fois des complexes mental/corps/esprit orientés positivement et négativement?

R: Parmi les moissons planétaires qui donnent une récolte de complexes mental/corps/esprit, approximativement 10% sont négatives, approximativement 60% sont positives, et approximativement 30% sont mixtes avec presque toute la moisson étant positive. Dans le cas d’une moisson mixte, il est quasiment inconnu que la majorité de la moisson soit négative. Quand une planète se dirige fortement vers le négatif, il n’y a presque pas d’opportunités de polarisation positive moissonnable.

Q: Pouvez-vous me dire pourquoi il n’y a presque pas d’opportunités dans ce cas?

R: La capacité à polariser positivement exige un certain degré d’autodétermination.

Q: Alors, comme apparaissent les jours finaux du cycle, si la moisson devait se produire maintenant, aujourd’hui, il y aurait un certain nombre de moissonnés positivement et négativement, et un certain nombre de ‘redoubleurs’. Je vais supposer que, vu le catalyseur qui sera expérimenté entre maintenant et le temps de la moisson réelle, le nombre des entités moissonnables va augmenter. De manière générale, et non pas spécialement par rapport à cette planète-ci mais par rapport à l’expérience générale de la moisson, de quel ordre sera l’augmentation d’entités moissonnables que vous pouvez logiquement estimer à cause du catalyseur qui survient à la période finale, comme celle-ci, ou bien est-ce que je me trompe en supposant que d’autres planètes ont un supplément de catalyseur à la fin de la période de moisson quand il y a une moisson mixte?

R: Dans l’éventualité d’une moisson mixte il y a presque toujours inharmonie et donc un supplément de catalyseur sous la forme de ce que vous appelez des ‘changements terrestres’. Dans cette supposition, vous avez raison. La Confédération a le désir de servir ceux qui peuvent en effet chercher plus intensément à cause de ce catalyseur supplémentaire. Nous ne choisissons pas d’essayer de projeter le succès de nombres supplémentaires à la moisson car cela ne serait pas approprié. Nous sommes des serviteurs. Si nous sommes appelés, nous servons de toutes nos forces. Compter les chiffres est sans vertu.

Q: Merci. Le processus d’oubli m’intriguait parce que vous avez dit que les gens activés en quatrième densité qui se trouvaient ici et qui ont été moissonnés n’avaient pas le même problème d’oubli. Pourriez-vous me dire pourquoi le Missionné perd le souvenir?

R: La raison est double. Premièrement, les propriétés génétiques de la connexion entre complexe mental/corps/esprit et structure cellulaire du corps de troisième densité n’est pas la même en troisième et en troisième/quatrième densité. Deuxièmement, le libre arbitre des entités de troisième densité doit être préservé. C’est ainsi que des Missionnés optent pour des connexions génétiques ou d’ADN de troisième densité avec le complexe mental/corps/esprit. Le processus de l’oubli peut être pénétré dans la mesure où le Missionné se rappelle ce qu’il est et pourquoi il se trouve sur la sphère planétaire. Cependant, il y aurait transgression si les Missionnés pénétraient l’oubli assez profondément que pour activer les corps plus denses et étaient ainsi capables de vivre d’une manière divine, dirons-nous. Cela ne serait pas approprié pour des entités qui ont choisi de servir. Les nouvelles entités de quatrième densité qui manifestent diverses aptitudes plus nouvelles le font en résultat de l’expérience actuelle, et non en résultat de souvenirs. Il y a toujours quelques exceptions, et nous vous demandons de nous pardonner les constants obstacles de la sur-généralisation.

Q: Qu’en est-il de ceux qui ont un type de corps de troisième et quatrième densité, avec double activation, et qui sont moissonnés à partir d’autres planètes de troisième densité? Est-ce qu’ils sont capables de soigner en utilisant les techniques dont nous avons discuté?

R: Dans de nombreux cas c’est ainsi, mais en tant que débutants en quatrième densité, le désir peut ne pas être présent.

Q: Dans une transition de la troisième vers la quatrième densité nous avons deux autres possibilités, outre le type dont nous faisons actuellement l’expérience. Nous avons la possibilité d’une moisson de polarisation totalement positive, et la possibilité d’une moisson de polarisation totalement négative, et je comprends que cela s’est produit de nombreuses fois ailleurs dans l’univers. Quand il y a une moisson polarisée entièrement négativement, la planète entière qui s’est polarisée négativement opère la transition de troisième en quatrième densité. Est-ce que la planète fait l’expérience de la distorsion de maladie dont cette planète-ci fait actuellement l’expérience avant cette transition?

R: Vous percevez bien. La moisson négative est une moisson d’intense inharmonie et la planète exprime cela.

Q: Je me préoccupais de la quantité de distorsions physiques, maladies et ces sortes de choses en troisième densité négative juste avant la moisson et en quatrième densité négative juste après la moisson ou en transition. Quelles sont les circonstances des problèmes physiques, maladies, etc. en fin de troisième densité négative?

R: Chaque expérience planétaire est unique. Les problèmes des actes belliqueux, dirons-nous, sont plus susceptibles de causer du souci aux entités négatives de la fin de la troisième densité que les réactions de la Terre à la négativité du mental planétaire, car c’est souvent par ce genre d’attitudes guerrières sur une échelle globale que la polarisation négative nécessaire est obtenue. quand la quatrième densité survient, il y a une nouvelle planète et un nouveau système de véhicules physiques qui s’exprime graduellement, et les paramètres d’actes belliqueux deviennent des actes en pensée et non plus des armes manifestées.

Q: Et alors est-ce que les troubles et maladies physiques tels que nous les connaissons sur cette planète sont répandus sur une planète de troisième densité négative avant la moisson pour la quatrième densité négative?

R: Les distorsions de complexe physique dont vous parlez sont susceptibles d’être moins présentes à mesure que la quatrième densité négative commence à être un choix probable de moisson à cause de l’intérêt extrême pour le ‘soi’ qui caractérise l’entité moissonnable de troisième densité. Beaucoup plus d’attention est accordée au corps physique et beaucoup plus de discipline est offerte mentalement au ‘soi’. Ceci est une orientation de grand intérêt pour soi et de grande autodiscipline. Il y a encore des cas de types de maladies qui sont associées aux distorsions d’émotions négatives du complexe mental, comme la colère. Cependant, chez une entité moissonnable ces distorsions émotionnelles sont plus probablement utilisées comme des catalyseurs dans un sens d’expression et de destruction par rapport à l’objet de la colère.

Q: Merci beaucoup. J’ai ici quelque chose à dire et que je vous demanderai de commenter quant à son exactitude ou inexactitude. De manière générale, le mental archétypal est une représentation des facettes de la Création Une Infinie. L’archétype du Père correspond à l’aspect mâle ou positif de l’énergie électromagnétique et est actif, créatif, et irradiant comme l’est notre Soleil local. L’archétype de la Mère correspond à l’aspect femelle ou négatif de l’énergie électromagnétique et est réceptif ou magnétique comme l’est notre Terre quand elle reçoit les rayons du Soleil et donne la vie au travers de la fertilité de troisième densité. L’archétype du Fils Prodigue correspond à chaque entité qui paraît avoir dévié de l’unité et aspire à retourner vers le Créateur infini unique. L’archétype du Diable représente l’illusion du monde matériel et de l’apparence de mal, mais est plus précisément le fournisseur de catalyseurs pour la croissance de chaque entité au sein de l’illusion de troisième densité. Le Magicien, le Saint, le Thérapeute ou l’Adepte correspond au ‘soi’ supérieur et, à cause de l’équilibre à l’intérieur de ses centres énergétiques, il perce l’illusion pour contacter l’infini intelligent et démontrer ainsi sa maîtrise des catalyseurs de troisième densité. L’archétype de la Mort symbolise la transition d’une entité du corps de rayon jaune vers le corps de rayon vert, soit temporairement entre les incarnations ou, de manière plus permanente, lors de la moisson. Chaque archétype présente un aspect de la Création infinie unique pour enseigner au complexe mental/corps/esprit individuel en fonction de l’appel ou de la configuration électromagnétique du mental de l’entité. L’instruction se fait au travers de l’intuition. S’il y a une configuration appropriée de recherche ou de mental, le pouvoir de volonté utilise l’esprit comme une navette pour entrer en contact avec l’aspect archétypal nécessaire à l’enseignement/apprentissage. De la même manière, chacun des autres informant de l’intuition est contacté. Ils sont hiérarchiques et vont du propre subconscient de l’entité vers le mental de groupe ou planétaire, vers les guides, vers le ‘soi’ supérieur, vers le mental archétypal, vers le mental cosmique, ou l’infini intelligent. Chacun d’eux est contacté par l’esprit qui sert de navette selon la configuration électromagnétique harmonisée de l’aspirant et selon les informations recherchées. Voudriez-vous s’il vous plaît commenter l’exactitude de ces observations, corriger les erreurs, et réparer les omissions?

R: L’entité a utilisé de l’énergie transférée pendant la majeure partie de cette séance étant donné ses niveaux physiques épuisés. Nous allons entamer cette réponse plutôt complexe, qui est intéressante, mais nous ne nous attendons pas à la finir. Les parties auxquelles nous n’aurons pas répondu, nous vous demandons de les redemander lors d’une séance de votre futur.

Q: Bien. Alors, comment est-ce que cette entité de cinquième densité procède pour ce travail, depuis le tout début, quand elle est avertie du fait que nous existons?

R: L’entité prend conscience d’une puissance. Cette puissance a la capacité de dynamiser ceux qui peuvent être disponibles pour la moisson. Cette entité est désireuse de neutraliser cette source de puissance. Elle envoie ses légions. Des tentations sont offertes. Elles sont ignorées ou rejetées. La source de puissance persiste et améliore en fait ses connexions internes d’harmonie et d’amour du service. L’entité détermine qu’elle doit essayer la neutralisation. Au moyen de la projection elle entre dans l’environnement de cette source de puissance. Elle évalue la situation. Elle est liée par la première distorsion, mais peut profiter de toute distorsion du libre arbitre. Le libre arbitre, les distorsions pré-incarnation de l’instrument par rapport au véhicule physique, paraissent la cible la plus prometteuse. Toute distorsion éloignant du service d’autrui est également appropriée. Quand l’instrument quitte son véhicule physique elle le fait librement. De la sorte, le déplacement du complexe mental/corps/esprit de l’instrument n’est pas une violation de son libre arbitre si elle suit librement l’entité. Voilà le procédé. Nous sommes conscients de votre désir pressant de savoir comment devenir imperméables, en tant que groupe, à des influences comme celle-ci. Les procédés que vous recherchez concernent votre libre choix. Vous êtes conscients des principes du travail de magie. Nous ne pouvons pas parler pour conseiller, mais seulement pour suggérer, comme nous l’avons déjà fait, qu’il serait approprié pour ce groupe de s’embarquer dans une telle voie en tant que groupe mais non pas individuellement, pour des raisons évidentes.

Q: Est-ce qu’il y a eu des Missionnés sur cette planète depuis ces dernières 50.000 années?

R: Il y en a eu quelques-uns. Il y en a eu beaucoup plus qui ont choisi de se joindre à ce dernier cycle de 25.000 ans, et beaucoup, beaucoup plus qui sont venus pour la moisson.

Q: Au cours de cette séance j’espère pouvoir poser diverses questions permettant d’établir un point d’entrée dans une investigation qui se révélera fructueuse. Je voudrais d’abord demander s’il est possible d’accroître la polarité sans accroître la moissonnabilité.

R: La connexion entre polarisation et moissonnabilité est extrêmement importante dans la moisson de troisième densité. Dans cette densité, une augmentation dans le service d’autrui ou dans le service de soi accroît quasi inévitablement la capacité d’une entité à bénéficier d’une plus haute intensité de lumière. Dès lors, dans cette densité, nous pouvons dire qu’il n’est pratiquement pas possible de se polariser sans un accroissement de moissonnabilité.

Q: Cela est probablement possible dans les densités supérieures comme la cinquième par exemple. Est-ce exact?

R: Dans la moisson de cinquième densité la polarisation a très peu à voir avec la moissonnabilité.

Q: Ce que j’essaie en fait de comprendre, puisque ces vingt et une bases philosophiques aboutissent toutes à la vingt-deuxième qui est Le choix, c’est pourquoi ce choix est si important, pourquoi le Logos semble-t-Il tant mettre l’accent sur ce choix, et quelle est précisément la fonction de ce choix de polarité dans l’évolution ou l’expérience de ce qui est créé par le Logos?

R: La polarisation ou choix de chaque mental/corps/esprit est nécessaire à la moissonnabilité qui permet de sortir de troisième densité. Les densités supérieures opèrent en fonction de la polarité acquise en faisant ce choix.

Q: Alors notre Logos particulier, quand Il a créé Sa propre Création particulière, était en quelque sorte loin sur la spirale de l’évolution de l’expérimentation, avec le signifiant devenant ce qu’il n’était pas, et dès lors, je présume, Il s’est d’abord préoccupé d’élaborer les archétypes de manière telle que ceux-ci créent l’accélération de cette polarisation. Est-ce qu’il y a quelque chose d’exact ici?

R: Nous allons seulement commenter brièvement. De manière générale c’est exact. Vous pouvez fructueusement voir chaque Logos et ce qu’il a élaboré comme le Créateur faisant l’expérience de Lui-même. Le concept-semence du signifiant vu en tant que complexe introduit deux choses: premièrement, le Créateur contre le Créateur dans un sub-Logos, dans ce qu’on peut appeler une ‘tension dynamique’; deuxièmement, le concept du libre arbitre ayant été rendu plus complet par son extension aux sub-Logoï, connu comme les complexes mental/corps/esprit, crée, recrée, et continue à créer, comme une fonction de sa nature propre.

Q: Vous avez dit précédemment que le Choix est fait dans cette troisième densité et qu’il est l’axe autour duquel tourne la Création. Pourriez-vous détailler la raison pour laquelle vous avez dit cela?

R: Cela est une affirmation de la nature de la Création telle que nous vous en parlons.

Q: Je n’ai pas compris. Pourriez-vous dire cela d’une autre façon?

R: Ainsi que vous l’avez noté, la Création dont fait partie votre Logos est une entité protéiforme qui croît et apprend à l’échelle macrocosmique. Le Logos ne fait pas partie du temps. Tout ce qui est appris par expérience dans une octave est, dès lors, une moisson concernant ce Logos, et cela est ensuite la nature de ce Logos-là. L’expérience originelle des Logos a été, vue dans l’espace/temps, courte; à présent ils expérimentent davantage. C’est pourquoi nous disons, pendant que nous vous parlons en cet espace/temps, que la nature de la Création est comme nous l’avons décrite. Cela ne nie pas le processus par lequel cette nature a été élaborée, mais ne fait que ratifier le produit.

Q: C’est bien ce que je pensais. Je n’ai probablement pas formulé correctement la question. C’est une question très difficile à formuler. Je ne sais pas si elle mérite d’être poursuivie, mais ce que je voulais dire c’est que quand cette toute première expérience avec le voile s’est produite, est-ce qu’il y a eu pour résultat une polarisation ‘service de soi’ à la première expérience?

R: Les premiers, si nous pouvons utiliser ce terme, Logoï ont immédiatement produit des complexes mental/corps/esprit ‘service de soi’ et ‘service d’autrui’. La moissonnabilité de ces entités n’a pas été aussi immédiate, de sorte que des affinements des archétypes ont rapidement débuté.

Q: Comme Ra le sait bien, les informations que nous collectons ici vont éclairer un pourcentage très mineur d’habitants de cette planète, simplement parce qu’il y a très peu de gens qui peuvent les comprendre. Cependant, il semble que notre visiteur de cinquième densité soit absolument opposé à cette communication. Pouvez-vous me dire pourquoi cela est si important pour cette entité, puisque l’effet sur la moisson de cette planète sera si limité je suppose?

R: La pureté ne disparaît pas avec la moisson de troisième densité. La fidélité de Ra en ce qui concerne les tentatives d’éliminer les distorsions est totale. Cela constitue une acceptation de responsabilité, dans le service d’autrui, qui est d’une pureté relative. L’instrument par l’intermédiaire duquel nous parlons et son groupe de soutien ont une fidélité similaire et, faisant fi de tous les inconvénients personnels, désirent servir autrui. De par la nature du groupe, les questions qui nous ont été adressées par ce groupe ont rapidement mené à des domaines abstrus de commentaires. Ce contenu n’atténue pas la pureté sous-jacente du contact. Cette pureté est comme une lumière. Une telle intensité de lumière attire l’attention.

Q: Pourquoi est-ce que cette participation à la pensée originelle possède un gradient radialement dirigé vers l’extérieur? C’est comme cela que je comprends votre énoncé.

R: C’est là le plan du Créateur infini unique. La Pensée Originelle Une est la moisson de toute l’expérience précédente, si vous voulez, du Créateur par le Créateur. A mesure qu’Il décide de se connaître Lui-même, Il s’engendre Lui-même dans ce plenum rempli de la gloire et de la puissance du Créateur infini unique, qui est manifesté à vos perceptions en tant qu’espace ou espace extérieur. Chaque génération de cet acte de connaissance engendre des connaissances ayant la capacité, au travers du libre arbitre, de choisir des méthodes Lui permettant de Se connaître. C’est pourquoi, graduellement, pas à pas, le Créateur peut Se connaître et les portions du Créateur participent de manière moins pure de la puissance du Verbe, ou Pensée, Originel. A proprement parler, le Créateur ne crée pas autant qu’il fait l’expérience de Lui-même.

Q: Quelle a été la forme, la condition, ou l’expérience de la première division de la conscience, qui s’est produite au début de cette octave, au début de cette expérience galactique?

R: Nous abordons là de la matière antérieure. La moisson de l’octave précédente était le Créateur de l’Amour manifesté dans un mental, un corps et un esprit. Cette forme du Créateur faisant l’expérience de Lui-même peut éventuellement être vue comme la première division.

Q: Vous avez dit, au cours d’une séance bien antérieure, qu’il est nécessaire de se polariser à plus de 59% vers le service d’autrui pour être moissonnable pour la quatrième densité positive. Est-ce que cette condition était telle à l’époque d’avant le voile?

R: Ceci sera la dernière question complète de cette séance de travail. Il n’est pas facile de répondre à cette question car le concept du service de soi n’était pas en vigueur avant ce que nous avons appelé le processus de mise en place du voile. La nécessité de la réussite du passage en quatrième densité est une aptitude à utiliser, accueillir, et apprécier une certaine intensité de la lumière blanche du Créateur infini unique. Dans vos propres termes, à votre nexus d’espace/temps, cette aptitude peut être mesurée par les pourcentages de service que vous avez cités antérieurement. Avant le processus de mise en place du voile, la mesure était comme celle d’une entité montant une volée de vos escaliers, chacune d’elles imprégnée d’une certaine qualité de lumière. La marche sur laquelle l’entité s’arrêtait était soit en lumière de troisième densité, soit en lumière de quatrième densité. Entre les deux volées il y a un palier. Franchir ce palier est difficile. Il y a une résistance au bord, dirons-nous, de chaque densité. La faculté de la foi ou de la volonté doit être comprise, nourrie et développée, afin que l’entité cherche au-delà de la limite de la troisième densité. Les entités qui ne font pas leurs devoirs, même si elles sont des plus aimables, ne passeront pas. C’est cette situation qui se présentait aux Logoï avant que le processus de mise en place du voile ne soit introduit dans le continuum expérientiel de la troisième densité. Pouvons-nous demander s’il y a l’une ou l’autre question brève pour cette séance de travail?

Q: Est-ce que la plupart des Logoï ont planifié avant le voile de créer un système d’activité sexuelle aléatoire, ou bien une mise en couple spécifique d’entités pour des périodes déterminées, ou bien ont-ils eu un objectif à cet égard?

R: Ceci sera la dernière question complète de cette séance de travail. La moisson de la Création précédente a été une moisson qui a inclus le mental/corps/esprit mâle et femelle. Il était dans l’intention des Logoï originels que les entités s’accouplent les unes avec les autres de toute manière, provoquant une plus grande polarisation. Il avait été constaté, après l’observation du processus par de nombreux Logoï, que la polarisation augmentait considérablement quand les accouplements n’étaient pas indiscriminés. Les Logoï suivants ont dès lors conservé une inclination à la relation en couple, qui est plus caractéristique des personnalités plus disciplinées et de ce que vous pouvez appeler des densités supérieures. Le libre arbitre de chaque entité a cependant toujours prédominé, et les inclinations n’ont pu être que proposées.

Q: Alors le chemin du service d’autrui a potentialisé ce qui n’est pas. Pourriez-vous détailler un peu afin que je comprenne mieux?

R: Si vous voyez les centres énergétiques dans leurs diverses couleurs compléter le spectre, vous pouvez voir que le choix du service à soi est un choix qui nie le centre même du spectre, c’est-à-dire l’amour universel. C’est pourquoi, tout ce qui est construit sur la pénétration d’une lumière de qualité moissonnable par de telles entités est basé sur une omission. Cette omission va se manifester en quatrième densité comme l’amour de soi; c’est-à-dire l’expression la plus complète des centres énergétiques orange et jaune, qui sont ensuite utilisés pour potentialiser la communication et l’adeptat. Lorsque l’affinement de cinquième densité a été achevé ce qui n’est pas est reporté, la densité de la sagesse étant explorée par des entités qui n’ont ni compassion ni amour universel. Elles font l’expérience de ce qu’elles souhaitent par libre choix, étant sérieusement convaincues que l’énergie de rayon vert est de la folie. Ce qui n’est pas peut être vu comme une obscurité auto-imposée, dans laquelle l’harmonie est changée en une éternelle disharmonie. Cependant, ce qui n’est pas ne peut perdurer à travers toute l’octave de troisième densité et, comme l’obscurité finit par appeler la lumière, ainsi ce qui n’est pas finit par appeler ce qui est.

Q: Pourriez-vous étoffer le concept de l’acquisition de polarité par cette entité particulière, son utilisation spécifique de cette polarité, à part la simple et manifeste nécessité de la moisson de sixième densité si cela est possible, s’il vous plaît?

R: Nous le pourrions. La nature des densités au-dessus de la vôtre est telle que l’on peut dire que l’objectif est d’être partagé par les polarités tant positives que négative. Cet objectif est l’obtention de la capacité d’accueillir de plus en plus l’amour/lumière et la lumière/amour de moins en moins distordus du Créateur infini unique. Dans la voie négative, la densité de sagesse est une densité dans laquelle le pouvoir sur autrui a été affiné jusqu’à approcher le pouvoir absolu. Toute force telle que la force offerte par votre groupe et de ceux de Ra, qui ne peut être contrôlée par la puissance d’un tel complexe mental/corps/esprit de cinquième densité négative dépolarise alors l’entité qui n’a pas le contrôle de l’autre ‘soi’. Il n’y a pas moyen, dans votre ‘soi’ conscient, d’affronter un pouvoir aussi raffiné, mais c’est l’harmonie, l’amour mutuel et l’honnête appel à l’aide des forces de la lumière qui vous ont donné le bouclier et l’armure.

Q: Désolé que mon manque de clarté sur cette question me l’ait fait poser de manière incorrecte. Il y a un point philosophique d’une importance capitale que j’essaie d’éclaircir ici. Il a trait au fait que ceux de quatrième densité négative paraissent avoir conscience de la première distorsion. Ils sont dans un état de non-voile et semblent utiliser cette connaissance de la première distorsion pour maintenir la situation dans laquelle ils maintiennent les contacts avec cette planète. J’essaie d’extraire leur capacité à comprendre le mécanisme de la première distorsion et les conséquences du processus de mise en place du voile, alors qu’ils restent dans une configuration mentale de séparation sur la voie négative. J’espère que j’ai été clair ici. Il m’a été très difficile de poser cette question.

R: Je suis Ra. La réponse ne satisfera peut-être pas encore celui qui a posé la question. Nous demandons que vous continuiez jusqu’à ce que vous soyez satisfait. L’entité de quatrième densité négative rend le choix accessible à tous lors de la moisson de troisième densité. Elle a connaissance de toute la gamme des méthodes possibles pour voir l’univers du Créateur unique, et est convaincue que l’ignorance et la non-utilisation du centre énergétique de rayon vert est la méthode la plus efficace pour produire de la moissonnabilité de quatrième densité. Ses actions parmi ceux de troisième densité qui n’ont pas encore fait ce choix sont destinées à offrir à chacun l’opportunité de prendre en compte la polarité du service de soi, avec ses attraits possibles.

Q: Il me semble que c’est un acte ‘service d’autrui’ que d’offrir la possibilité d’une voie de service de soi. Quel est l’effet relatif de polarisation dans cet acte? Je ne comprends pas.

R: Dans vos bandes armées, un grand groupe maraude et pille avec succès. Le succès des simples soldats rejaillit sur les caporaux; le succès des caporaux sur les sergents, puis les lieutenants, les capitaines, les commandants, et enfin le général-en chef. Chaque tentation réussie, chaque entité rendue moissonnable, correspond à un renforcement de la puissance et de la polarité du complexe mémoriel sociétal qui a remporté ce succès.

Q: Quand un complexe mental/corps/esprit est moissonné de troisième densité au bénéfice d’un complexe mémoriel sociétal de quatrième densité, est-ce que la puissance globale du complexe mémoriel sociétal d’avant l’absorption de cette seule entité double quand cette entité a été absorbée?

R: Non.

Q: Alors la Loi de Redoublement ne fonctionne pas de cette manière? Dans quelle mesure est-ce que la puissance du complexe mémoriel sociétal s’accroît par rapport à cette seule entité qui est moissonnée et absorbée dans ce complexe?

R: Quand une entité du complexe mémoriel sociétal est responsable d’une addition à ce complexe, alors ce complexe mental/corps/esprit absorbe, de manière linéaire, la puissance contenue dans la recrue, disons. Si c’est un sous-groupe qui est responsable, la puissance va alors à ce sous-groupe. Il est très rare qu’un complexe mémoriel sociétal de polarité négative soit capable d’agir totalement comme un seul être. La perte de polarité due à cette difficulté, à laquelle nous avons fait allusion antérieurement comme à une sorte d’entropie spirituelle, est très grande.

Q: Alors en assumant qu’une seule entité négativement orientée soit responsable du recrutement d’une entité moissonnée de troisième densité et ajoute sa polarité à sa propre polarité négative et à sa propre puissance, de quel type de capacité, ou de quel type de bénéfice s’agit-il, et comment cela est-il utilisé par l’entité?

R: Disons que la hiérarchie est immédiatement remise en cause et que l’entité dont la puissance est accrue exerce cette puissance pour contrôler davantage d’autres ‘soi’ et pour progresser à l’intérieur de la structure du complexe mémoriel sociétal.

Q: Très bien; c’est moi qui vais devoir me charger de cela. Ra a dit qu’une avancée majeure s’est produite quand l’importance appropriée a été accordée au vingt-deuxième arcane. Cela ne s’est pas produit avant que Ra ait achevé la troisième densité. Je présume de cela que Ra, étant polarisé positivement, a probablement éprouvé certaines des mêmes difficultés qui se sont révélées avant la mise en place du voile, en ce sens que la polarité négative n’a pas été appréciée. Ceci est une supposition. Est-elle correcte?

R: Dans un sens elle est précisément correcte. Notre moisson a été des plus positives, et notre appréciation de ceux qui étaient négatifs a relativement manqué d’informations. Cependant, nous avions l’intention de suggérer que dans l’utilisation du système connu de vous comme étant ‘le tarot’ pour progresser dans l’évolution spirituelle du soi, une bonne compréhension, si nous pouvons utiliser ce terme mal approprié, du vingt-deuxième archétype est extrêmement utile pour préciser le point de vue de base du Signifiant du Mental, du Corps et de l’Esprit et, en outre, pour mieux mettre en relief la Transformation et la Grande Voie des complexes Mental, Corps et Esprit.

Q Est-ce que certains de la population de Ra ont fait partie d’une moisson négative à la fin de la troisième densité de Ra?

R: Nous n’avons pas eu de moisson négative en tant que telle, bien qu’il y ait eu deux entités qui se sont moissonnées elles-mêmes, au cours de la troisième densité, dans la voie négative ou ‘service de soi’. Il y a cependant eu certains, sur la surface planétaire, pendant la troisième densité, dont les modèles vibratoires se sont trouvés dans la gamme négative, mais ils n’étaient pas moissonnables.

Q: Quelle a été en moyenne la population totale de Ra incarnée sur Vénus en troisième densité?

R: Nous étions une petite population qui a dû affronter ce que vous considéreriez comme des conditions difficiles. Notre moisson a été d’approximativement six millions cinq cent mille complexes mental/corps/esprit. Il y a eu environ trente-deux millions de complexes mental/corps/esprit qui ont répété la troisième densité ailleurs.

Q: Quelle a été l’attitude, avant la moisson, des entités moissonnables de Ra par rapport à ceux qui étaient manifestement immoissonnables?

R: Ceux d’entre nous qui avaient le don de la polarité ont ressenti une profonde compassion envers ceux qui paraissaient demeurer dans l’obscurité. Cette description est très appropriée, étant donné que notre planète était peu lumineuse dans le sens physique. Tous les efforts ont été faits pour tendre à obtenir tout ce qui paraissait nécessaire. Cependant, ceux de la voie positive avaient le réconfort de compagnons et nous, de Ra, avons donné beaucoup de notre attention aux possibilités d’atteindre l’adeptat spirituel ou métaphysique, ou bien au travail dans le rayon indigo au moyen des relations avec d’autres ‘soi’. Par conséquent, la compassion envers ceux de l’obscurité a été équilibrée par l’appréciation de la lumière.

Q: Est-ce que, à ce nexus-ci, Ra aurait la même attitude envers les entités non moissonnables ou bien serait-elle différente de celle du temps de la moisson de fin de troisième densité?

R: Pas substantiellement. A ceux qui souhaitent dormir nous ne pouvons offrir que le confort qui entoure le sommeil. Le service n’est possible que dans la mesure où il est demandé. Nous étions prêts à servir de toutes les manières possibles. Ceci paraît toujours être satisfaisant comme attitude envers les autres ‘soi’ de troisième densité. Nous avons le sentiment qu’être chacune des entités que l’on s’efforce de servir c’est simplifier la compréhension de la sorte de service qui est nécessaire ou possible.

Q: Quelles sont les techniques que les deux entités moissonnées négativement ont utilisées pour la polarisation négative sur une planète aussi positivement polarisée?

R: La technique du contrôle sur autrui et de la domination jusqu’à la mort physique a été utilisée dans les deux cas. Sous une influence planétaire aussi peu accoutumée au meurtre, ces entités sont parvenues à polariser par ce moyen. Dans votre environnement de troisième densité, au temps de votre expérience, cette sorte d’entités seraient tout simplement considérées comme des despotes sans pitié, disons, qui mèneraient une guerre ‘sainte’.

Q: Quel a été le catalyseur qui les a fait changer?

R: Parmi nos peuples il y avait ce qui peut être considéré, du point de vue de la sagesse, une surabondance d’amour. Ces entités regardaient ceux qui étaient encore dans les ténèbres et voyaient que ceux d’un point de vue neutre ou un peu négatif trouvaient cette harmonie écœurante, disons. Les Missionnés ont ressenti qu’une manière plus orientée vers la sagesse de rechercher l’amour pourrait être plus attrayante pour ceux qui étaient dans l’obscurité. D’abord une entité a entrepris son travail. Rapidement, la deuxième a trouvé la première. Ces entités s’étaient mises d’accord pour servir ensemble, ce qu’elles ont fait, en glorifiant le Créateur, mais pas comme elles en avaient eu l’intention. Autour d’elles se sont rapidement assemblés ceux qui trouvaient facile de croire qu’une série de connaissances et sagesses spécifiques les feraient avancer vers le Créateur. La fin de tout cela a été le passage en quatrième densité négative des Missionnés, qui avaient une grande puissance de personnalité et un petit peu d’approfondissement de l’élément négativement polarisé de ceux qui ne se polarisent pas positivement. Il n’y a pas eu de moisson négative comme telle.

R: Je ne parviens pas à comprendre pourquoi ils ont pu penser qu’une planète qui faisait aussi bien que le faisait la population de Vénus, autant que je sache, aurait besoin de Missionnés pour aider à la moisson. Est-ce que c’était au début de la troisième densité de Ra?

R: C’était pendant le deuxième cycle de 25.000 ans. Nous avons eu une moisson de, grosso modo, six sur trente millions de complexes mental/corps/esprit, moins de 20%. Les Missionnés sont toujours attirés vers le pourcentage qui n’est pas encore polarisé, et viennent quand il y a un appel. Il y a eu un appel de la part de ceux qui n’étaient pas positivement polarisés tels quels, mais qui aspiraient à être polarisés positivement, et qui recherchaient la sagesse, voyant la compassion des autres ‘soi’ sur Vénus comme de la complaisance ou de la pitié pour autrui.

Q: Quelle a été l’attitude de ces deux entités après qu’elles soient passées en quatrième densité négative et que, le voile étant levé, elles ont réalisé qu’elles avaient basculé de polarité?

R: Elles ont été déconcertées.

Q: Est-ce qu’elles ont alors continué à s’efforcer de se polariser négativement pour une moisson de cinquième densité dans le sens négatif, ou bien est-ce qu’elles ont fait autre chose?

R: Elles ont travaillé avec la quatrième densité négative pendant une certaine période jusqu’à ce que, dans ce cadre, les modèles de ‘soi’ antérieurement appris aient été recaptés et que la polarité soit, à grands efforts, renversée. Il y a eu ensuite beaucoup de travail de quatrième densité positive à rattraper.

Q: Je dirai seulement que je perçois qu’une moisson de polarité négative est possible avec moins de négativité dans un environnement comme celui de Ra, que dans un environnement tel que celui que nous avons à présent, et je vais demander si cela est exact; et aussi s’il y a quelque chose que nous puissions faire pour faciliter le contact ou augmenter le confort de l’instrument?

R: D’abord, les conditions de la moisson sont fixes. Il est cependant plus facile de servir le ‘soi’, complètement ou presque, s’il y a peu de résistance. En ce qui concerne les soins à l’instrument, nous suggérons une nouvelle manipulation du côté dorsal et des appendices de cet instrument, ainsi que des tourbillons d’eau si possible. Les alignements sont consciencieux. Nous demandons votre vigilance dans les alignements et préparations. Tout est bien mes amis.

Q: Alors est-ce que notre Logos espérait voir générée une moisson positive et négative à partir de chaque densité jusqu’à la sixième, en commençant à la troisième comme étant la forme la plus efficace pour générer l’expérience qui Lui était connue au temps de Son élaboration de ce système d’évolution?

R: Oui.

Q: Est-ce que cela pourrait être la raison d’une plus grande moisson positive? Je soupçonne que ce n’est pas le cas, mais y aurait-il des Logoï qui ont des plus forts pourcentages de moisson négative du fait de ce type d’inclination?

R: Non. Il y a eu des Logoï qui ont eu des pourcentages plus élevés de moisson négative. Cependant, les mécanismes des inclinations ne peuvent pas modifier ce qui est nécessaire pour obtenir la moissonnabilité soit dans un sens positif, soit dans un sens négatif. Il y a des Logoï qui ont offert un contexte neutre de polarisation. Ce Logos-ci a choisi de ne pas le faire, mais de permettre plutôt que davantage d’amour et de lumière du Créateur infini soient visibles tant intérieurement qu’extérieurement, et accessibles aux sensations et conceptualisations des complexes mental/corps/esprit qui sont sous sa responsabilité en ce qui concerne l’expérimentation.

Q: Si je comprends bien, avant le processus de mise en place du voile toutes les polarités électriques, les polarités de rayonnement et d’absorption, existaient dans une certaine partie de la Création, mais la polarité Service D’Autrui/Service De soi qui nous est familière n’avait pas évolué et n’est apparue qu’après le processus de mise en place du voile, comme une addition à la liste des polarités possibles dans la Création. Est-ce exact?

R: Non.

Q: Voulez-vous me corriger?

R: La description de la polarité comme étant Service De Soi et Service D’Autrui réside, depuis le début de notre Création, dans l’architecture du Logos primal. Avant la mise en place du voile l’impact des actes des mentaux/corps/esprits sur leur conscience n’était pas palpable à un degré suffisamment significatif pour permettre que l’expression de cette polarité soit significativement utile. Au cours de la période de ce que vous appelez ‘le temps’, l’expression de la polarité a en fait fonctionné de façon à altérer les inclinations des mentaux/corps/esprits pour qu’ils puissent par la suite être moissonnés. La mise en place du voile a rendu la polarité de loin plus efficace.

Namasté. G.B.B.L.K.A. 13/08/2017

13
Poster un Commentaire

avatar
3000
4 Comment threads
9 Thread replies
2 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
4 Comment authors
filPierre ALe rakshasaTAO Recent comment authors
  Subscribe  
Me notifier des
fil
Invité
fil

Il y a à mon sens un paradoxe dans leur intervention: Etant donné que dans le domaine de l’évolution spirituelle (comme pour les autres dimensions), des êtres supposés plus évolués doivent connaitre le chemin et le processus effectif pour l’élévation et devraient donc obtenir d’excellent résultat sur la Terre avec les humains.Or ce n’est pas le cas, bien au contraire.J’en viens à déduire que ces entités ne sont pas supérieures à nous mais au contraire.Leur intervention seraient afin de nous ralentir par la création de complexe et de “distortion”(notament l’introduction des technologies qui finissent par avoir des finalités de pouvoir… Read more »

pierrea21
Membre
pierrea21

Bonsoir ! je trouve ton commentaire assez intéressant, j’ai commandé le livre 1 (séances 1 à 50) dans l’idée de m’instruire et de m’aider dans mon processus d’ascension et d’élévation (e suis un débutant :-))Pourrais-tu développer l’idée de poison ? Ne penses-tu pas que ce groupe ne nous a pas plus aiguiller sur la façon d’expérimenter la Loi Une (concept qui m’est encore très peu familier) justement pour qu’on trouve la voie par nous même ? Avec notre Libre Arbitre. En fait je suis assez d’accord avec toi, ils connaissent sûrement très bien le processus et auraient pu le développer.… Read more »

fil
Invité
fil

La “loi du UN”est basé sur une donné élémentaire ;nous baignons tous dans le même milieu et sommes en interaction.Ce qui touche l’un touche l’autre, même ceux qui ne le veulent pas(dans leur “retraite”, et” îlot perdu”).Le Dalaï Lama parle lui de conscience égoiste étendue pour parler du fait de s’interésser aux autres puisque(l’autre c’est nous) notre intérêt est que l’autre aille bien, si on a un peu d’intelligence ça se comprends..sinon il y a des conséquence comme l’onde d’un caillou sur l’eau.Mais les “esprits” numériques (marchands, caballe, satatanistes, etc.)pensent dans la logique que “le malheur des uns fait le… Read more »

fil
Invité
fil

Correction de phrase:…”Ou sinon ils sont obligé de scier la branche Où ils sont comme nous autres afin que personne “gagne”…sinon pardon pour les autres fautes.Je suis plutot dans le son des mots quand j’écris, je suis plus un oral qu’écrivain.

fil
Invité
fil

Le “poison”est déjà substantiel au milieu dans lequel nous sommes.Le ble n’est pas séparé de l’ivraie.De l’eau dans lequel est mélangé du charbon en somme sur Terre.Les eaux sont alors plus ou moins troublées par les distortions diverses et le charbon se nourris de l’énergie de l’eau en le pompant.La lumière pénétrant le milieu mixte ne peut transmettre efficacement sont message.Le charbon surtout l’absorbe.En faisant la séparation nécessaire, l’eau pourra continuer son évolution et se purifier , se vaporiser se qui a pour effet de la désolidariser des élément lourd.Le charbon necessite un traitement différent, plus long.Il doit être mis… Read more »

fil
Invité
fil

Un exemple de “poison” induit dans l’article questions/réponses sur “la moisson” et la séparation (“distortion”pour reprendre leur terme spécial) entre le service de soi et d’autrui.Je ne vois pas ailleurs que dans la société même actuelle ce genre de différenciation et de mise en contradiction.Alors qu’à mon sens cela ne l’est pas, au contraire: Ne peut-on pas trouver l’épanouissement personnel dans l’accomplissement d’une tâche necessaire à la collectivité?Doit-on partir toujour du principe du sacrifice sans retour et encore “mieux” avec de la souffrance.C’est alors le régne du maitre et des esclaves, du sadique et du soumis, et j’en passe comme… Read more »

TAO
Membre
TAO

Bonjour à tous. Tout d’abord grand MERCI à GÉRARD pour cette présentation questions/réponses de la Loi de UN expliquant la moisson à venir. Après avoir lu assidûment jusqu’à la fin, ce qui demande pas mal de concentration et de volonté car le sujet est relativement complexe et subtil et pas toujours très clair avec nos esprits GAIENS, nous pouvons penser que nous sommes des êtres spirituels , fractales de la création avec une infinité de corps subtils multi-dimentionnels et un véhicule terrestre, compose’ d’environ 100 mille milliards de cellules et bactéries conscientes et intelligentes, elles mêmes fractales composées de 99,… Read more »

fil
Invité
fil

La “loi du Un” n’est pas un concept issu du “Nous” répondant aux questions:Il est Universelle, il ne faudrait pas que cela devienne leur propriété intellectuelle.Chez les peuples Tribaux le concept existe déjà. Les adeptes de “Râ” ont des maitres au dessus d’eux qui doivent certainement mettre en évidence leur propre “distortion mental/corps/esprit”si bien qu’ ils nous en font écho (car c’est sur cela qu’ils doivent travailler eux aussi en ce moment)et cela est une forme d’obsession chez eux, un complexe a dépasser. Il n”y a pas assez de collibris pour apporter de l’eau et éteindre les incendies qui sont… Read more »

Le rakshasa
Invité
Le rakshasa

Les archontes contrôlent tout de A à Z.

fil
Invité
fil

En effet même dans le cas des “prédicateur du UN”, il se peut que ceux ne soient que des archontes ou des désincarnés d’espèces venant du dessous de la Terre de moindre evolution et maintenant sur de basses sphères se faisant passer pour d’autres afin de retarder notre évolution et nous doubler (dans tous les sens du terme).Car j’ai pu constater que certaines entités sont doués pour jouer des personnages et imiter les voix.Ils aiment nous destabiliser et nous induire ne erreurs, se jouer de nous.Dans le cas du texte, il y qu’en même certains éléments déciminés qui conduisent à… Read more »

Le rakshasa
Invité
Le rakshasa

Merci du retour, pas évident c’est vrai, possible que la moisson soit au final pour le roi yadalbaoth, son bétail près de lui sur une terre terra transformé chimiquement avec les reptiliens comme sous-fifres. Déjà que ça fait 300 000 ans qu’on est rien du tout. Complexe tout ça ^^^^.

fil
Invité
fil

Effectivement le sens “moisson” pourrait être compris dans son revers:Le nombre de gens qu’ils auront réussi à négativer, à faire involuer.Dans ce cas ils peuvent se sentir ravis…
Merci du dialogue.

fil
Invité
fil

Je risque de présenter, partager mon ressenti vis à vis du grand tier du texte que j’ai pu lire (seulement? Mais après tout pour moi il n’y aurait pas plus à y trouver dans l’essence du message à part glâner encore des informations encombrantes pour l’âme, seulement nourrir le mental ) je suis désolé j’ai trouvé ces entités trop dans le “mental/corps/esprit” et robotique, pas dans le coeur de façon évidente.D’ailleur le terme “moisson” tend à exprimer suivant mon point de vue leur attitude “numérique” (c’est à dire: commerciale, intéréessée, “je te donne donc je reçois et c’est pour recevoir… Read more »