La Loi de Un – Guide d’étude Section 4

0
539

Guide d’étude rédigé par Bob Childers, Ph.D. Mise en forme, édition et compilation supplémentaire sur le Web par David Wilcock

Dédié à Carla Rueckert dont le service joyeux a permis aux paroles de Ra de parler à l’humanité, malgré les conséquences presque fatales et les épreuves subies par le complexe du corps physique.

RA MATERIAL : La Loi de Un

Section 1
Section 2
Section 3

Loading...

Section 5

CROISSANCE

24. CROISSANCE SPIRITUELLE

I. BEAUCOUP DE PLUS DE PROGRÈS PEUVENT ÊTRE EFFECTUÉS ICI ENTRE DES INCARNATIONS

QUESTION: Est-il exact que les entités peuvent accélérer leur croissance beaucoup plus dans la 3ème densité qu’entre des incarnations de cette densité?

RA: C’est correct. (La raison en est que l’on peut travailler dans le cadre des deux distorsions primales de la loi de Un.) En 3ème densité, chaque entité est libre d’accepter, de rejeter ou d’ignorer les autres à son sujet. Pourtant, nombreux sont ceux qui pratiquent les voies de l’amour.

Si, en plus de cela, une entité choisit d’accepter la responsabilité de chaque moment d’expérience, alors cela renforce son progrès. ( B1, S10, 113 )

II. LE CŒUR DU PROBLÈME

QUESTION: Y a-t-il autre chose d’important pour la croissance spirituelle sur le chemin du service aux autres que la connaissance de soi, les disciplines de la personnalité et le renforcement de la volonté?

RA: C’est technique. Ce n’est pas le coeur. Rappelons-nous que nous sommes tous un. C’est le grand apprentissage et l’enseignement. C’est dans cette unité que réside l’amour. Dans cette unité se trouve la lumière. C’est l’enseignement fondamental de tous les plans d’existence dans la matérialisation: l’unité, l’amour, la lumière et la joie. Les leçons de 2e rang sont dans la méditation et le service. ( B3, S52, 16 )

III. QUELS SONT CERTAINS EXERCICES À EFFECTUER?

B1, S10, 114 )

RA:

EXERCICE 1: RÉALISEZ QUE LE MOMENT PRÉSENT CONTIENT L’AMOUR.

C’EST LA LEÇON DE CETTE DENSITÉ.

CONSCIENT DE VOIR CET AMOUR EN SENSIBILISATION

ET DANS DES DISTORSIONS COMPRENANTES.

EXERCICE 2: L’UNIVERS EST UN ÊTRE. QUAND VOUS VISIONNEZ UN AUTRE,

VOIR LE CRÉATEUR.

EXERCICE 3: SE REGARDER DANS UN MIROIR.

VOIR LE CRÉATEUR.

EXERCICE 4: CONSERVEZ À LA CRÉATION, QUI SE TROUVE SUR L’ESPRIT / LE CORPS / L’ESPRIT DE CHAQUE ENTITÉ.

VOIR LE CRÉATEUR.

Le fondement de ces exercices est la méditation, la contemplation ou la prière. Avec cette attitude, ces exercices peuvent être traités. Sans cela, les données ne s’enfoncent pas dans les racines de l’esprit de l’arbre, permettant ainsi d’ennoblir le corps et de toucher l’esprit. ( B1, S10, 114 )

IV LE MYSTÈRE DE L’UN

RA: Contemplez le mystère étonnant du Créateur Un Infini. Voyez la gloire, la majesté, le mystère et la paix de l’unité. Qu’aucune considération d’oiseau ou de bête, d’obscurité ou de lumière, de forme ou d’ombre ne retienne rien de ce qui est recherché par la considération centrale de l’unité. B4, S97, 194 )

RA: (Pourtant) aucune source de la 3ème densité ne résoudra tous les paradoxes ou ne mettra tous dans l’unité. ( B4, S97, 194 )

V. LE MEILLEUR SERVICE

QUESTION: Quels sont certains des «meilleurs moyens» de rendre service aux autres?

RA: Le meilleur moyen de servir les autres est la tentative constante de chercher à partager l’amour du Créateur tel qu’il est connu de soi-même. Cela implique la connaissance de soi et la capacité de

OUVRIR LE SOI À L’AUTRE SANS HÉSITATION ET RADIER CELUI QUI EST L’ESSENCE OU LE CŒUR. B1, S17, 166-167 )

QUESTION: Quel est le plus grand service que notre population puisse rendre individuellement?

RA: Il n’y a qu’un service. La loi est une. L’offrande de soi au Créateur est le plus grand service, la fontaine. (B1, 43)

VI. DISTILLE L’AMOUR ET LA LUMIÈRE DANS CHAQUE EXPÉRIENCE

RA: Le rôle propre de l’entité dans cette densité est d’expérimenter toutes les choses souhaitées, puis d’analyser et de comprendre.

ACCEPTER TOUTES LES EXPÉRIENCES, DISTILLANT DE CELLES-CI L’AMOUR / LA LUMIÈRE À L’INTÉRIEUR. CELA N’EST PAS NÉCESSAIRE. (B1, 169-170)

VII. PRENDRE CONSCIENCE QUE L’AUTRE ET TOI SONT LES MÊMES

RA: Nous vous suggérons d’essayer de prendre conscience de l’autre comme soi.

Prendre conscience de l’énergie intelligente exprimée dans la nature et exprimée dans un amour-propre partagé le cas échéant. (B1, 171)

VIII. POURQUOI Y A-T-IL DES HOMMES ET DES FEMMES?

QUESTION: La reproduction bisexuelle commence en 2ème densité. Quelle est l’idée derrière ceci?

RA: La 2ème densité est celle dans laquelle le travail préparatoire est effectué pour un travail de 3ème densité. Le mécanisme de reproduction capitule en 3ème densité dans un vaste potentiel de service aux autres et à soi-même. De nombreux types de transfert d’énergie se produisent.

Ceux qui sont attirés magnétiquement, les uns par les autres, ont des opportunités pour de nombreux types de services qui ne seraient pas disponibles pour l’entité indépendante. (B2, 28)

QUESTION: Donc, la raison fondamentale de la reproduction bisexuelle était d’augmenter les chances de l’expérience du Créateur Unique? Est-ce exact?

RA: Ce n’est pas simplement correct, mais c’est la clé de ce qui se produit dans toutes les densités. (B2, 28)

IX. LES LEÇONS NON APPRISES SERONT RÉPÉTÉES

RA: Si une opportunité est manquée, une autre apparaîtra jusqu’à ce que l’étudiant de l’expérience de la vie comprenne qu’une leçon est offerte et entreprenne de l’apprendre. (B2, 46)

X. ENFANCE PERPÉTUELLE

RA: La plus grande prépondérance de vos entités se trouve dans ce qui peut être considéré comme une enfance perpétuelle. (B1, 188)

XI. DÉFENSES

QUESTION: Même la 4ème densité positive a le concept d’action défensive, mais au-dessus du niveau de 4ème densité, le concept d’action défensive n’est pas utilisé. Les actions offensives et défensives se produisent fréquemment dans notre densité actuelle.

Si une entité est suffisamment polarisée dans sa pensée dans un sens positif, une action défensive ne lui sera pas nécessaire car la possibilité d’appliquer une action défensive ne lui sera jamais originaire. Est-ce exact? (B2, 47)

RA: C’est inconnaissable. Une entité capable de programmer des expériences peut choisir le nombre et l’intensité des leçons à retenir. Il est possible qu’une entité extrêmement orientée positivement programme pour elle-même des situations mettant à l’épreuve la capacité de son moi à s’abstenir de toute action défensive mort de soi ou de l’autre soi.

C’est une leçon intensive et on ne sait pas quelles entités se sont programmées. Nous pouvons, si nous le désirons, lire cette programmation. Cependant, il s’agit d’une infraction et nous avons choisi de ne pas le faire. (B2, 47)

XII. LE RÔLE DE LA LUMIÈRE, LA LUMIÈRE  » ASCENDANTE  » EN SPIRALE

RA: Le terme «lumière ascendante en spirale» ne signifie pas aller vers le haut dans le sens habituel; il fait référence à ce qui atteint la source de l’amour et de la lumière. (B3, 61)

QUESTIONNAIRE: Je suppose que de tous les points de l’espace, la lumière rayonne dans notre illusion sous un angle solide de 360 degrés et que cette forme exclusive de pyramide est comme un mécanisme de focalisation. Est-ce que c’est exact ?

RA: Ceci est précisément correct. (B3, 61)

DÉCLARATION: L’adepte voit ou visualise la lumière qui descend du chakra de la couronne jusqu’aux pieds. Ra a déclaré que le Créateur entre par les pieds et monte, que cette lumière en spirale entre par les pieds et monte. (B3, 170)

RA: La lumière en spirale ascendante développée sur son chemin par la volonté et finit par atteindre un haut lieu d’accouplement avec le feu intérieur du Créateur Unique. Néanmoins, ceci n’est encore que la préparation pour le travail sur l’esprit / corps / esprit qui peut être fait par l’adepte. (B3, 172)

XIII. LE DÉSIR, LA VOLONTÉ ET LA POLARITÉ SONT LES CLÉS

QUESTION: Le désir et la volonté sont les facteurs importants de ce processus. Est-ce correct?

RA: Nous ajouterions une autre qualité. Dans la personnalité magique, la volonté et la polarité sont les clés. (B3, 172)

XIV. LE PROBLÈME DES MÉTHODES DES ÉVANGÉLISTES

QUESTION: Beaucoup de soi-disant évangélistes ont un grand désir et une très grande volonté et peut-être une grande polarité. Mais il semble que dans de nombreux cas, il existe un manque de conscience qui crée un travail moins qu’efficace au sens magique du terme. Est-ce correct? (B3, 172)

RA: Vous avez partiellement raison. Mais le libre-arbitre doit être considéré comme primordial dans l’examen de la polarité d’un service rendu aux autres.

Les entités dont vous parlez tentent de générer des changements positifs dans la conscience tout en restreignant le libre arbitre. Cela provoque le blocage de la nature magique du travail, sauf dans les cas où une entité désire librement accepter le travail de l’évangéliste. (B3, 172)

V. L’ADEPTE

RA: L’ADEPTE EST CELUI QUI S’EST LIBÉRÉ DE PLUS EN PLUS DES CONTRAINTES DES PENSÉES, DES OPINIONS ET DES OBLIGATIONS D’AUTRES SOI.

Que cela soit fait pour le service des autres ou pour le service de soi-même, c’est un élément nécessaire de l’éveil de l’adepte. Cette liberté est vue par ceux qui ne sont pas libres comme ce que vous appelleriez le mal ou le noir. La magie est reconnue; la nature ne l’est souvent pas. (B4, 50)

RA: Dans le service aux autres, il existe une association avec le cœur de tous les autres et une dissociation des enveloppes illusoires qui empêche l’adepte (ou quiconque) de percevoir correctement le soi et les autres comme un seul. (B4, 51)

QUESTION: L’adepte polarisé positivement ou négativement est en train de construire un potentiel pour puiser directement dans l’esprit du pouvoir, est-ce correct?

RA: Il serait plus juste de dire que l’adepte appelle directement l’univers par l’esprit pour son pouvoir, car l’esprit est une navette. (B4, 51)

XVI. LES RÊVES COMME OUTIL DE CROISSANCE SPIRITUELLE

A. UN ESPRIT CONSCIENT N’UTILISE PAS DE MOTS

RA: La nature de l’inconscient est de la nature du concept plutôt que du mot. (B4, 97)

B. INDICES POUR ENLEVER LES BLOCAGES

QUESTION: Vous avez déclaré que rêver, s’il était mis à la disposition de l’esprit conscient, contribuerait grandement à la polarisation. Pouvez-vous dire comment il fait ça?

RA: Rêver est une activité de communication à travers le voile entre l’esprit inconscient et l’esprit conscient. Chez Quelqu’un qui est bloqué dans deux des trois centres d’énergie inférieurs, le rêve facilitera la polarisation car il y aura une répétition du catalyseur récent, ainsi que des blocages plus profonds, donnant ainsi à l’esprit éveillé des indices sur la nature de ces blocages. (B4, 97)

QUESTION: En se souvenant de ses rêves, un individu peut trouver des indices spécifiques sur les blocages actuels des centres énergétiques et ainsi réduire ou éliminer ces blocages. Est-ce correct?

RA: C’est correct. (B4, 99)

C.  L’OUTIL LE PLUS UTILE DE L’ADEPTE SI L’AIDE DES GUIDES EST DEMANDÉE

RA: Rêver devient l’outil le plus efficace pour la polarisation lorsque trois choses se passent:

(1) on choisit consciemment le chemin de l’adepte (ou chercheur spirituel) et

(2) chaque centre énergétique est équilibré au moins au minimum , et

(3) on commence à ouvrir le centre rayon-indigo (psychique).

Si l’adepte sait que le travail peut être accompli dans la conscience alors que le soi-disant esprit conscient repose, cet adepte peut faire appel à ceux qui le guident, et surtout à la personnalité magique qui est le Soi supérieur le mode de conscience de sommeil. (B4, 98)

D. GUÉRISON DIRECTE DANS L’ÉTAT DE RÊVE

RA: L’activité de rêver est une activité de fourmis dans laquelle on crée un pont finement façonné et parfaitement façonné, de la conscience à l’inconscient. Dans cet état, les diverses distorsions sont guéries. L’absence persistante de cette possibilité peut causer de graves problèmes. (B4, 99)

QUESTION: Cette partie de la profondeur a été appelée REM. Est-ce correct? (B4, 100)

RA: Oui

XVII.  PERCER LE VOILE : L’ÉNERGIE DES RAYONS VERTS

RA: L’interaction d’entités polarisées est de loin l’opportunité la plus éclatante, voire la plus extravagante, de percer la zone du voile. (B4, 77)

QUESTION: Par quel processus deux entités polarisées tentent-elles de pénétrer dans le voile?

RA: La pénétration du voile a ses racines dans le développement de l’activité du rayon vert, cet amour compatissant qui n’exige aucun retour. Si cette voie est suivie, les centres d’énergie supérieurs seront activés et cristallisés jusqu’à la naissance de l’adepte.

Au sein de l’adepte, il est possible de démonter le voile dans une certaine mesure, de sorte que tous puissent être considérés à nouveau comme un seul. L’autre soi est le principal catalyseur de cette trajectoire particulière vers la perforation du voile. (B4, 78)

RA: La conscience de tous en tant que Créateur est celle qui ouvre le centre du rayon vert. (B4, 82)

XVIII.  RÉALISATION DE L’UNITÉ

RA: Le chercheur cherche l’Un.

CELUI-CI DOIT ÊTRE RECHERCHÉ PAR LE SOI ÉQUILIBRÉ ET AUTO-ACCEPTANT QUI CONNAÎT À LA FOIS SES DÉFORMATIONS APPARENTES ET SA PERFECTION TOTALE.

Reposant dans cette conscience équilibrée, l’entité OUVRE alors le soi à l’univers qu’elle est. L’énergie lumineuse de toutes choses peut alors être attirée par cette recherche intense et partout où la recherche intérieure rencontre le prana cosmique attiré, la réalisation de l’Un a lieu.

La suppression de chaque centre d’énergie a pour but de permettre à ce lieu de rencontre de se produire au niveau de la vibration des rayons indigo, de prendre ainsi contact avec l’infini intelligent et de dissoudre toutes les illusions. Le service aux autres est automatique à l’énergie libérée générée par cet état de conscience. (B3, 51)

RA: Le contact avec l’infini intelligent est le plus susceptible de produire une joie indescriptible dans l’entité éprouvant un tel contact. (B4, 53)

25. ÊTRE VRAIMENT UTILE

I. NOURRIR CEUX QUI ONT FAIM

QUESTION: Beaucoup de gens essaient d’aider ceux qui sont dans le besoin, en leur donnant à manger s’il y a faim, comme c’est le cas actuellement dans les pays africains, en leur apportant des médicaments en cas de besoin. Cela crée une vibration qui est en harmonie avec le rayon vert (amour) ou la 4ème densité, mais ce n’est pas équilibré avec la compréhension de la 5ème densité que ces entités expérimentent des catalyseurs, et

une administration plus équilibrée des besoins des affamés consisterait à leur fournir l’apprentissage nécessaire pour atteindre l’état de conscience de la 4e densité, plutôt que de subvenir à leurs besoins physiques à l’heure actuelle. Est-ce correct? (B2, 96)

RA: Ceci est incorrect.

LA RÉPONSE APPROPRIÉE EST L’ALIMENTATION DU CORPS À UNE ENTITÉ QUI COMMENCE.

Vous pouvez extrapoler à partir de cela. D’un autre côté, vous avez raison de penser que la réponse du rayon vert n’est pas aussi précise que celle qui a été imprégnée de sagesse.

la sagesse permet à l’entité d’apprécier ses contributions à la conscience planétaire par la qualité de son être sans tenir compte d’activités ou de comportements qui attendent des résultats sur les plans physiques. (B2, 96)

II. RELATION PARENT-ENFANT

QUESTION: Quel type de relation parent-enfant aiderait à activer les centres d’énergie du rouge au violet? (B2, 99)

RA: L’appareil pédagogique approprié pour les parents est le caractère ouvert d’esprit du parent et l’acceptation totale de l’être de l’enfant.

Il y a deux choses particulièrement importantes dans cette relation autres que l’acceptation fondamentale de l’enfant.

(1) Premièrement, l’expérience de tous les moyens que le parent utilise pour adorer et donner son action de grâce au Créateur Un Infini devrait, si possible, être partagée avec l’entité enfant chaque jour.

(2) Deuxièmement, la compassion du parent envers l’enfant peut très bien être tempérée par le recours à la discipline, étant entendu que l’entité enfant peut bien apprendre les préjugés du service aux autres ou du service-à-soi de la part du parent. -soi. C’est la raison pour laquelle une discipline est appropriée. (B2, 99)

III. APPORTER SON SOUTIEN DANS LES MOMENTS DIFFICILES

QUESTION: Pouvez-vous donner des suggestions concernant l’expérience hospitalière à venir de l’instrument?

RA: Nous pouvons faire une suggestion et laisser le reste au Créateur.

Il est bon que chacun se réalise lui-même en tant que Créateur.

Ainsi, chacun peut soutenir chacun, y compris le soutien de soi par un humble amour de soi en tant que créateur. (B3, 188)

26. UNE VARIABLE IMPORTANTE: LA POLARITÉ

I. ANALOGUE À L’ÉLECTRICITÉ

QUESTION: Il semble qu’il existe un potentiel extrême dans cette polarisation identique à celle de l’électricité. Dans une batterie, il y a un pôle ou une borne positive et négative. Plus vous accumulez la charge sur l’un ou l’autre, plus la différence de tension ou de potentiel est importante et plus grande est la capacité de faire un travail physique. Est-ce une analogie correcte? (B1, 182)

RA: Ceci est précisément correct.

QUESTION. Si nous n’avons pas de polarité dans l’électricité, nous n’avons aucune action. Si nous n’avons aucune polarité dans notre conscience, nous n’avons aucune action ni expérience. Est-ce correct?

RA: C’est correct. La chose qui manque sans polarité est la charge. La charge est fournie par l’entité individualisée en utilisant les entrées et les sorties d’énergie par les choix du libre arbitre. (B1, 185)

QUESTION: Pour faire une analogie, quand une polarisation dans l’atmosphère se produit pour créer des orages, des éclairs et beaucoup d’activités, cette expérience plus vive peut être assimilée à la polarisation de la conscience qui crée l’expérience plus vive. Est-ce correct? (B4, 165)

RA: Étant donné le déni de responsabilité concernant les conditions de la tempête, nous sommes d’accord avec cette analogie.

II. LE TOURNANT

RA: Il y a un tournant, un point d’appui qui bascule au moment où une entité exprime sa volonté de servir. Si cette volonté et ce désir concerne le service aux autres, la polarité correspondante sera activée.

Dans les circonstances de ce groupe, trois de ces volontés agissent en un, l’instrument se trouvant au centre de la fidélité au service. C’est comme cela que ça doit être pour l’équilibre du travail et la continuité du contact.

Notre complexe vibratoire est pointu dans ces travaux et notre volonté de servir est également d’un certain degré de pureté. Cela a attiré l’attention de l’opposé opposé que vous rencontrez. (B3, 165)

III. INVOQUER LA FORCE LUMINEUSE

UNE CONFIGURATION DE LIBRE ARBITRE, UNIDIRECTIONNELLE DANS LE SERVICE À AUTRUI, A AUSSI LE POTENTIEL D’ATTIRER UNE GRANDE MASSE DE FORCE LUMINEUSE.

CETTE PUISSANCE LUMINEUSE POSITIVE FONCTIONNE AUSSI DE PLEIN GRÉ ET DOIT ÊTRE INVOQUÉE.

Nous ne pouvons pas en parler et ne vous guiderons pas, car la nature de ce contact est telle que la pureté de votre libre arbitre doit, avant tout, être préservée. (B3, 165)

RA: Ceux qui sont sur le chemin du service aux autres peuvent également faire appel à la force de la lumière en proportion directe avec la force et la pureté de leur volonté de servir. (B3, 170)

IV RETOUR DE L’ORIENTATION NÉGATIVE AU POSITIF

RA: L’entité qui s’incarne dans un espace / temps négatif ne pourra pas maintenir une polarité positive significative car la négativité, quand elle est pure, est un type de gravité qui attire tout en elle.

Ainsi, l’entité, tout en se souvenant de sa polarité apprise et préférée, doit utiliser le catalyseur donné et récapituler les leçons du service rendu à soi-même afin de constituer une polarité suffisante pour que le potentiel d’inversion de polarisation se produise. (B3, 154)

V. RELATION ENTRE LA CAPACITÉ DE RÉCOLTE ET LE DEGRÉ DE POLARISATION

QUESTION: Est-il possible d’augmenter la polarisation sans augmenter la capacité de récolte?

RA: Dans la 3ème densité, une augmentation du service d’autrui ou du service de soi augmentera presque inévitablement la capacité d’une entité à bénéficier d’une intensité de lumière supérieure. Il est donc presque impossible de polariser sans augmenter la capacité de récolte en 3ème densité.

Dans la récolte de 5ème densité, la polarisation a très peu à voir avec la capacité de récolte. (B3, 156)

27. MÉDITATION

I. KUNDALINI

RA Le pôle d’énergie inférieur (chakra racine) attirera l’énergie universelle en elle-même du cosmos. Ensuite, elle va monter pour être rencontré et réagir avec l’énergie positive en spirale descendant de l’intérieur.

La mesure du niveau d’activité des rayons d’une entité est le lieu où l’énergie extérieure du pôle sud a été rencontrée par l’énergie positive en spirale intérieure. À mesure que l’entité se polarise davantage, ce locus se déplace vers le haut. Vos peuples appellent cela la kundalini. C’est le lieu de rencontre de la compréhension vibratoire cosmique et intérieure. (B2, 125)

RA: La métaphore du serpent enroulé appelé vers le haut est très appropriée. Nous essayons donc, en tant qu’entités de toute couleur vraie de cette octave, de déplacer le lieu de rencontre des natures interne et externe plus haut vers le haut, le long des centres énergétiques. Une méthode d’approche est la suivante:

Asseyez-vous au sein de vous-même de ces expériences qui sont attirées vers l’entité par le pôle sud (chakra racine).

CHAQUE EXPÉRIENCE DEVRA ÊTRE OBSERVÉE, EXPÉRIMENTÉE, ÉQUILIBRÉE, ACCEPTÉE ET ASSISE À L’INTÉRIEUR DE L’INDIVIDU.

Au fur et à mesure que l’individu acquiert de l’acceptation de soi et prend conscience du catalyseur, l’emplacement des sièges confortables de ces expériences passera à la nouvelle entité de vraie couleur.

L’expérience, quelle qu’elle soit, sera placée dans le rayon rouge et examinée quant à son contenu de survie, etc. Chaque expérience sera comprise séquentiellement par le chercheur en termes de:

1. survie (première densité) puis en termes de

2. identité personnelle, (deuxième densité) puis en termes de

3. relations sociales (troisième densité) puis en termes de

4. amour universel, (quatrième densité) puis en termes de

5. comment l’expérience peut être liée aux énergies universelles (cinquième et

6. sixième densité) et enfin en termes de

7. la nature sacramentelle de chaque expérience (septième densité). En attendant, le Créateur est à l’intérieur.

Au pôle nord, la couronne est déjà sur la tête et l’entité est potentiellement un dieu. L’énergie découle de l’acceptation humble et confiante de cette énergie par la méditation et la contemplation de soi et du Créateur. Là où ces énergies se rencontrent, c’est là que le serpent aura atteint son apogée. (B2, 125-126)

II. DEUX AUTRES TYPES DE MÉDITATION

QUESTION: Dans la méditation, est-il préférable de laisser l’esprit aussi vide que possible et de le laisser s’effondrer ou est-il préférable de se concentrer sur un objet pour se concentrer? (B2, 126)

RA: Chaque type est utile pour une raison particulière. (B2, 127)

A. QUESTIONNER L’ESPRIT

RA: La médiation passive consistant à vider l’esprit, à vider le fouillis mental, est utile pour ceux qui souhaitent réaliser un silence intérieur comme base d’écoute du Créateur. (B2, 127)

B. VISUALISATION = L’OUTIL DE L’ADEPTE

RA: L’autre type de méditation que l’on peut appeler la visualisation a un objectif différent. C’est l’outil de l’adepte.

Ceux qui apprennent à garder des images visuelles à l’esprit développent un pouvoir de concentration interne qui peut transcender l’ennui et l’inconfort. Lorsque la capacité est cristallisée, on peut affecter la conscience planétaire.

Seuls ceux qui souhaitent poursuivre l’élévation consciente de la conscience planétaire trouveront la visualisation particulièrement satisfaisante. (B2, 127)

RA: La clé est le premier silence et, deuxièmement, l’unicité de la pensée. Ainsi, une visualisation qui peut être maintenue stable pendant plusieurs minutes à l’œil intérieur signalera l’augmentation de la pensée unique de l’adepte. Ceci est fait dans le but de transmuter la récoltabilité planétaire. (B2, 130)

III. LA CONNEXION LA PLUS PUISSANTE

RA: Lorsque l’adepte positif touche l’infini intelligent de l’intérieur, c’est la connexion la plus puissante. Les adeptes deviennent des canaux vivants pour l’amour et la lumière et sont capables de canaliser ce rayonnement directement dans le réseau d’énergie de la planète (ou points focaux) de la planète. Le rituel se terminera toujours par des louanges, des actions de grâces et la libération de cette énergie dans le tout planétaire. (B2, 131)

IV LA COLONNE VERTÉBRALE DOIT-ELLE ÊTRE VERTICALE?

QUESTION: Un positionnement vertical de la colonne vertébrale est-il utile ou utile dans la procédure de méditation?

RA: C’est un peu utile. (B3, 119)

28. ÉCLAIRAGE

QUESTION: Existe-t-il un moyen d’aider une entité à atteindre la 4ème densité ces derniers jours?

RA: Il est impossible d’aider un autre être directement. Il est uniquement possible de rendre le catalyseur disponible sous quelque forme que ce soit, le plus important étant le rayonnement de réalisation de l’unité avec le Créateur à partir de soi, les informations moins importantes que nous partageons avec vous. Nous ne pouvons pas offrir de raccourcis à l’illumination. L’illumination est du moment, une ouverture vers l’infini intelligent. Cela ne peut être accompli que par le soi, pour le soi. Un autre soi ne peut pas enseigner l’illumination, mais seulement enseigner / apprendre des informations, une inspiration ou un partage de l’amour, du mystère, de l’inconnu qui amène l’autre à s’étendre et à commencer le processus de recherche. (B1, 161-162)

JÉSUS

29. JÉSUS, UN GUÉRISSEUR ÉCLAIRÉ

I. JÉSUS EST VENU DE LA PLUS HAUTE PARTIE DE LA 4E DENSITÉ

RA: L’entité Jésus était un membre de la 4ème densité du plus haut niveau de cette sous-octave. Il désirait entrer en service planétaire afin de partager la vibration de l’amour de la manière la plus pure possible.

Cette entité aurait pu passer à la 5ème densité, mais a plutôt choisi de revenir à la 3ème densité pour cette mission particulière. (B1, 162)

II. LE GROUPE D’ORION S’EST OPPOSÉ À LUI

QUESTION: Quand Jésus s’est incarné, le groupe Orion a-t-il tenté de le discréditer?

RA : C’est correct. Ils se sont basés sur des informations négatives déjà présentes données par celui que vos peuples appellent « Yahvé ». Ceci conduisit Judas à croire que Jésus, s’il était acculé, pourrait avoir la sagesse d’utiliser le pouvoir de l’infini intelligent pour diriger les autres. Cela a entraîné la mort de Jésus.

III. POURQUOI JESUS ​​A-T-IL ÉTÉ UN BON GUÉRISSEUR?

QUESTION: Si Jésus était de la 4ème densité et qu’il y a des vagabonds sur la planète qui sont venus des 5ème et 6ème densités, qu’est-ce qui a fait de Jésus un si bon guérisseur et est-ce que ces êtres de 5ème et de 6ème densité ici pourraient faire de même? (B1, 164)

RA: Ceux qui guérissent peuvent être de n’importe quelle densité ayant la conscience de l’esprit (c’est-à-dire du 4ème au 7ème). La porte de l’infini intelligent ne peut être ouverte que si le guérisseur comprend parfaitement les flux d’énergie intelligente.

La vraie guérison est simplement le rayonnement de soi créant un environnement dans lequel un catalyseur peut se produire pour provoquer la reconnaissance de soi par soi-même. (B1, 164)

Jésus découvrit pour la première fois sa capacité à pénétrer dans l’infini intelligent quand il se mit en colère contre un camarade de jeu blessé par le toucher de Jésus. Jésus a décidé de découvrir comment utiliser cette énergie pour le bien et non pour le négatif.

Jésus était extrêmement positivement polarisé et se souvenait plus que ne le font la plupart des vagabonds.

Il a été galvanisé par cette expérience et il a quitté son domicile à l’âge de 13 ans et s’est rendu à pied dans de nombreux autres endroits pour rechercher des informations complémentaires. Cela a duré jusqu’à l’âge de 25 ans, lorsqu’il est rentré chez lui.

Lorsqu’il est devenu capable d’intégrer et de synthétiser toutes les expériences, il a commencé à parler aux autres. Il a été absous karmiquement de la destruction de l’autre lui-même quand il a pardonné à ceux qui l’ont mis à mort. Dans le pardon réside l’arrêt de la roue d’action, de ce que vous appelez le karma. (B1, 164-165)

IV MAINTENANT JÉSUS EST DANS LA 5E DENSITÉ

QUESTION: En quelle densité est Jésus maintenant?

RA: Cette entité étudie maintenant les leçons de la vibration de sagesse, la 5ème densité, également appelée vibration lumineuse. (B1, 165)

V. LE CHOIX D’ÊTRE UN MARTYR

RA: Lorsque Jésus a décidé de retourner à Jérusalem pour les jours saints, il s’est détourné d’un travail mêlant amour et sagesse et a embrassé le martyre, qui est l’œuvre de l’amour sans sagesse. (B3, 185)

RA: Cette entité (Jésus) est consciente de certains déséquilibres vis-à-vis de l’amour, même du martyre, mais n’a pas encore, de manière significative, équilibré ces déformations. Nous n’impliquons pas que ce cours de compassion débridée a une faute mais affirme sa perfection.

C’est un exemple d’amour qui a servi de phare à beaucoup. Pour ceux qui cherchent plus loin, les conséquences du martyre doivent être considérées, car dans le martyre se trouve la fin de l’occasion, dans la densité du martyr, d’offrir la lumière et l’amour. Chaque entité doit chercher son chemin le plus profond. (B3, 186)

RA: Jésus incarné avec le plan du martyre. Ce plan ne contient aucune sagesse, mais plutôt une compréhension et une compassion étendues à leur perfection. (B4, 82)

Dernière mise à jour (mardi 29 juillet 2008)

https://divinecosmos.com/books-free-online/the-law-of-one-study-guide/126-law-of-one-study-guide-section-four/

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer l’auteur, les sources, et le site: https://elishean-portesdutemps.com

Source : https://elishean-portesdutemps.com/la-loi-de-un-guide-detude-section-4/

Loading...

Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
  S’abonner  
Notifier de