La grande image (exopolitique) de l’histoire d’une Collusion Trump Russie & son effondrement

0
3054

ÉCRIT PAR LE DR MICHAEL SALLA  le 26 MARS 2019. 

Avec l’effondrement stupéfiant du récit de collusion entre Trump et la Russie, beaucoup commencent à se demander pourquoi telle une hystérie anti-Russe a été alimentée par les principaux médias qui ont dissocié les plus grandes puissances nucléaires du monde et les ont amenées au bord d’un affrontement militaire direct. 

Une explication réside dans le rôle crucial que la Russie a joué dans les coulisses pour révéler la vérité sur les visites de Programmes Extraterrestres et Spatiaux Secrets, et sur le désir de Trump de collaborer à une telle entreprise.

Le rapport dramatique Mueller publié le 24 mars sous forme de résumé montre clairement ce que le Président Donald Trump a proclamé à haute voix depuis plus de deux ans. Le récit de collusion avec la Russie était un canular complet que Hillary Clinton et le Parti Démocrate ont inventé pour saper le surprenant triomphe électoral de Trump en 2016.

Dans un article publié par The Hill , un ancien rempart du récit de collusion Trump Russia, Sharyl Attkisson, journaliste d’investigation primé à un Emmy Award, a expliqué que les grands médias devraient présenter de nombreuses excuses à Trump:

Dans les médias, nous avons laissé des plaintes sans fondements et de fausses accusations dominer le paysage de l’information pendant plus de deux ans, d’une manière extrêmement déséquilibrée et démesurée par rapport aux preuves.

Nous avons très mal repéré les fuites de fausses informations. Nous n’avons pas réussi à peser de manière raisonnable les motifs de sources anonymes et de ceux qui prétendent détenir une preuve secrète et particulière de la «trahison» de Trump.

En tant que tel, nous avons rapporté une énorme quantité de fausses informations, toujours au détriment de Trump.

Et lorsque nous corrigions nos erreurs, nous doublions souvent plus que nous ne nous excusions. Nous aurions peut-être eu tort sur le plan technique sur ce petit point. Mais, dans le même souffle, nous voudrions insister sur le fait que Trump était si manifestement coupable d’être la marionnette du Président Russe Vladimir Poutine que les détails techniques importaient à peine.

Donc, une série d’excuses semble en ordre.

Attkisson poursuit en disant que maintenant l’accent est mis sur les questions de savoir comment et pourquoi ce récit de fausse collusion est apparu:

Devrions-nous essayer d’en savoir plus sur ces supposées sources Russes qui ont fourni de fausses «informations» contenues dans le «dossier» contre Trump, Page et d’autres? Devrions-nous savoir comment ces sources ont attiré l’attention de l’ex-espion Britannique Christopher Steele, qui a rassemblé le dossier et affirmé que certaines de ces sources étaient proches de Poutine?

Quand et où Steele a-t-il rencontré ces sources Russes de haut niveau qui ont fourni des informations apparemment fausses?  

S’agit-il de ceux qui ont pris des mesures concrètes et attestées pour s’immiscer dans les élections de 2016 et saboter la présidence de Trump, ce qui a commencé dès ses premiers jours?

Qui au juste a conspiré pour mettre le «dossier» entre les mains du FBI? Qui, au sein de notre communauté des Renseignements, a laissé tomber la tâche de vérifier les informations et les a plutôt révélées à la presse et les a présentées à la FISC comme si elles étaient légitimes?

On peut s’attendre à ce que beaucoup d’attention se concentre maintenant sur le dossier Steele discrédité et sur la façon dont il a été utilisé illégalement par les responsables de l’administration Obama pour obtenir des mandats de la FISA pour mener des opérations de surveillance sur les personnalités clés dans la campagne présidentielle de Trump et son nouveau gouvernement.

Les retombées seront probablement une enquête et la poursuite concernant de nombreux anciens fonctionnaires du gouvernement, qui ont sciemment utilisé le dossier discrédité comme une “police d’assurance” pour faire avancer leur programme anti-Trump.

Selon un groupe anonyme, Q Anon, lié à l’administration Trump et aux services de Renseignements Militaires Américains , une telle enquête est en cours depuis novembre 2017 par John Huber , l’avocat Américain de l’Utah, et Michael Horowitz, l’Inspecteur Général ) du ministère de la Justice.

Jeff Sessions, ancien Procureur Général, a accordé à Huber le pouvoir d’utiliser les ressources d’enquête du bureau de Horowitz pour enquêter et poursuivre les personnes impliquées dans les crimes susceptibles à être une source d’inquiétude pour différents comités de la Chambre des Représentants et du Sénat.

Q Anon a déclaré que des milliers d’actes d’ accusation sous scellés avaient été préparés, Huber et d’autres procureurs ayant convoqué de grands jurys pour entendre les preuves fournies par les anciens responsables des administrations Obama et Trump. Selon les estimations actuelles, il y aurait plus de 80 000 actes d’accusation scellés et ceux-ci seront bientôt révélés lors de procès civils et militaires.

Il convient de souligner que Q Anon a à plusieurs reprises qualifié l’État Profond (nouvel ordre mondial) de syndicat criminel mondial qui pratique des rituels sataniques impliquant des sacrifices d’enfants, le trafic d’êtres humains et des crimes sexuels utilisés pour compromettre de nombreux gouvernements, entreprises et vedettes des médias. Par exemple, dans un article du 11 novembre 2017, Q Anon a écrit :

Œil de la providence.
Suivez les lignées.
Quelle est la clé de voûte?
Satan existe-t-il?
La “pensée” de Satan existe-t-elle?
Qui vénère Satan?
Qu’est-ce qu’un culte?
Île d’Epstein.
Qu’est-ce qu’un temple?
Qu’est-ce qui se passe dans un temple?
Culte?
Pourquoi le temple est-il au sommet d’une montagne?
Combien de niveaux peuvent exister en-dessous?
Quelle est la signification des couleurs, du dessin et du symbole au-dessus du dôme?
Pourquoi est-ce pertinent?
Qui sont les maîtres de marionnettes?
Les maîtres de marionnettes sont-ils allés sur cette île?
Quand? À quelle fréquence? Pourquoi?
«Vladimir Poutine: le Nouvel Ordre Mondial vénère Satan»
Q

Si le cas de collusion Russie-Trump peut être attribué à une tentative du Deep State de soutenir la campagne présidentielle ratée de Clinton en 2016, et même d’aller jusqu’à empêcher l’inauguration de Trump, l’objectif ultime semble avoir été de tenter de saboter toute possibilité que Trump de collaborer avec le président Vladimir Poutine à la résolution de problèmes mondiaux complexes.

Pour explorer plus en détail la raison pour laquelle l’État Profond a pris pour cible la Russie de Poutine, nous pouvons commencer par le célèbre médium psychique Edgar Cayce qui, en 1935, a prédit de manière extraordinaire qu’une Russie post-communiste jouerait un rôle central dans la libération de la planète des sinistres forces obscures qu’il a nommées les «fils de Bélial» qui ont opprimé l’humanité pendant des siècles:

De la Russie monte l’espoir du monde, non pas celui que l’on appelle parfois du communiste, du bolchévique; non. Mais la liberté, Liberté! Que chaque homme vivra pour son prochain! Le principe est né. Il faudra des années pour que cela se cristallise, mais de la Russie renaît l’espoir du monde.

L’auteur à succès du New York Times, David Wilcock, qui est la réincarnation de Cayce d’après un livre populaire de 2010 , a beaucoup écrit sur les avancées scientifiques et technologiques en Russie qui ont été partagées ouvertement avec le monde après la chute du communisme. Dans son livre Les Investigations sur les Champs unifiés de Consciences, Wilcock expose de manière convaincante l’impact de ces avancées sur de nombreuses disciplines, telles que la santé, l’énergie, la physique des champs de torsion, etc.

De plus, dans une série d’articles (voir ici , ici et ici ), j’ai montré comment les dirigeants de la Russie post-communiste, les présidents Boris Eltsine, Poutine et Dmitri Medvedev, ont respectivement joué un rôle essentiel dans la libération de la vérité sur les visiteurs extraterrestres et sur la façon dont ces visiteurs ont aidé la Russie à combler le fossé avec les pays de l’OTAN plus développés sur le plan technologique.

Un certain nombre d’initiés ont signalé que le nouvel arsenal de systèmes d’armes hypersoniques de la Russie avait été mis au point avec l’aide d’extraterrestres à l’allure humaine. Certaines de ces technologies de pointe auraient été utilisées lors d’une bataille clandestine au-dessus de l’Antarctique en janvier 2016 par la Russie participant dans une bataille avec une «Alliance de la Terre» combattant un programme spatial transnational géré par l’État Profond, selon un initié du Programme Spatial Secret, Corey Goode. Il avait ceci à dire à propos de la bataille de la Russie contre le Nouvel Ordre Mondial Satanique:

Poutine et d’autres éléments de «l’Alliance Terrestre» qui composent l’Alliance BRICS, parmi d’autres qui travaillent ensemble, travaillent tous dans le but de vaincre la «Cabale Satanique / Luciférienne» qui contrôle maintenant la majorité du monde et responsable non seulement des incroyables tromperies sur de sa population et de celle des autres pays, mais aussi de certains des crimes les plus horribles contre l’humanité qui aient jamais eu lieu dans l’histoire connue. Nombre de ces crimes sont de plus en plus connus grâce aux récentes révélations en coulisse. Cela a seulement incité ces groupes et ces personnes à vouloir éliminer plus que jamais auparavant, ces syndicats secrets du gouvernement de la Terre.

Trump, par l’entremise de son oncle, John Trump, ancien professeur du Massachusetts Institute of Technology, connaît depuis longtemps les technologies incroyablement avancées , créées soit par des inventeurs tels que Nikola Tesla, soit inversées à partir de vaisseaux extraterrestres récupérés. Ces technologies avancées ont été développées pour des programmes spatiaux hautement classifiés et ont été interdites de diffusion publique pendant des décennies.

La possibilité que Trump collabore avec Poutine pour la divulgation de technologies supprimées, révèle la vérité sur les visiteurs extraterrestres et participe à une bataille mondiale secrète contre l’État Profond, offre une explication convaincante de la raison pour laquelle le récit de collusion de Russie et Trump a été inventé. 

Alors que se multiplient les enquêtes et les procès pénaux contre d’anciens responsables du gouvernement Américain ayant utilisé illégalement le dossier Steele de manière à aider la campagne Clinton et empêcher l’inauguration de Trump, il est important de ne pas perdre de vue la plus grande vision «exopolitique» des raisons pour lesquelles l’État Profond était si désespéré d’utiliser ses actifs cachés du gouvernement d’une manière aussi flagrante.

Si Trump et Poutine finissent par forger une véritable alliance entre la Russie et les États-Unis, cela libérerait non seulement la planète du contrôle de l’État Profond, mais mettrait au grand jour nombre des technologies supprimées qui peuvent transformer l’humanité et nous aider à devenir un membre digne communauté galactique.

© Michael E. Salla, Ph.D.

Traduction Petite Étoile

Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
  S’abonner  
Notifier de