Kidnapping au Vatican, l’histoire impossible //REPORTAGE 2019//

1
2771

Le Vatican est un état minuscule qui compte environ 440 habitants en 1983. Emanuela y vit paisiblement avec sa famille. Son papa travaille à la préfecture du Vatican. A 15 ans, Emanuela est passionnée par la musique et prend des cours. Le 26 juin 1983, elle disparaît sur le trajet de son cours de musique sans laisser de trace. Sa famille contacte immédiatement la police qui ignore l’affaire durant 10 jours.

Ce sera le pape Jean-Paul II lui-même qui y fera allusion dans un de ses discours publics. Un agent de la circulation se manifeste : il l’a vue ce jour-là, accompagnée d’un homme d’envrion 35 ans. Treize jours plus tard, la famille reçoit un appel des ravisseurs.

C’est là que surgit l’étrange revendication de libération de Mehmet Ali Agca, l’homme qui a tiré sur le pape deux ans auparavant et qui purge une peine de prison.

1
Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
avatar
3000
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
Enki Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
Notifier de
Enki
Invité
Enki

Et pour continuer dans les frasques de ce que certains osent encore nommer la Sainte Eglise, je vous invite toutes et tous à regarder le reportage d’ARTE!

https://www.youtube.com/watch?v=C3KD-VWYh18