Hollywood : 410 films réalisés sous l’influence et la supervision du Pentagone (Vidéo)

2
3245

Il y a un an, les auteurs Tom Secker et Matthew Alford ont présenté un rapport détaillé sur l’ampleur réelle des programmes de partenariat d’Hollywood avec le Pentagone et la CIA, basés sur quelque 4 000 nouvelles pages de documents archivés précédemment classifiés.

Le  rapport notait à l’époque que  « Ces documents démontrent pour la première fois que le gouvernement américain a travaillé dans les coulisses sur plus de 800 films majeurs et plus de 1 000 productions pour la télé ».

En regardant la liste en constante évolution, le spectateur de cinéma moyen pourrait être choqué de découvrir quels films y sont inclus  –  il y a les plus prévisibles comme  « La Chute du faucon noir », « Zero Dark Thirty » et  « Du sang et des larmes » ; mais aussi des projets tout à fait inattendus qui, apparemment, avaient besoin de la propagande du complexe militaro-industriel, comme « Le père Noël est en prison »,  « Karaté Kid 2 »,  « Le Silence des agneaux »,  « Twister », les  films « Iron Man »  et plus récemment « Pitch Perfect 3 » .

Loading...

Lorsqu’un écrivain ou producteur hollywoodien se met en relation avec le Pentagone et demande à avoir accès à des moyens militaires pour réaliser son film, il doit soumettre son script aux bureaux de liaison du secteur du divertissement pour examen. En fin de compte, l’homme ayant le dernier mot est Phil Strub, le chef de la liaison avec Hollywood du Département de la Défense, qui a dirigé cet ancien département semi-secret depuis 1989.

S’il y a des personnages, des actions ou des dialogues que le DOD n’approuve pas, le cinéaste doit faire des changements pour répondre aux demandes de l’armée. S’ils refusent, le Pentagone remballe ses jouets et rentre chez lui. Pour obtenir une coopération totale, les producteurs doivent signer des contrats, appelés accords d’assistance à la production, qui les forcent à utiliser une version du script approuvée par les militaires.

Il y a quelques mois, Strub a de nouveau été présenté dans un rapport intitulé  Elisting an Audience: How Hollywood Peddles Propaganda , qui l’a cité en train d’essayer de faire face à la couverture médiatique croissante l’année dernière : « Nous n’essayons pas de laver le cerveau des gens ! Nous sommes prêts à présenter le point de vue le plus clair et le plus authentique. », a déclaré Strub à The Outline .

[…]

Vous trouverez ci-dessous une liste partielle de films classés par ordre alphabétique dans lesquels le Pentagone était impliqué dans la rédaction du scénario ou dans la phase de production, selon les documents déclassifiés du gouvernement américain. Étonnamment, la liste des 410 films ne représente que la moitié du nombre total (par exemple,  Zero Dark Thirty et d’autres importants ne sont pas présents) et a été compilée par le site Web d’enquête FOIA  Spy Culture . 


Documentaire – Operation Hollywood :

Depuis les années 1920, Hollywood et l’armée américaine ont développé un protocole de réciprocité permettant aux films de guerres, le « cinéma de sécurité nationale », de bénéficier de l’aide matérielle et logistique de l’armée américaine. Lorsque les films répondent à des exigences de pure propagande idéologique favorable à l’armée, et, de fait, aux États-Unis, celui-ci est autorisé à bénéficier de tout matériel sous la juridiction de l’armée. Lorsqu’un film de guerre ne remplit ni les obligations ni la censure de l’armée, il se verra dans l’obligation de ne pas bénéficier de l’accès aux soldats, avions, chars, porte-avions (etc.), dont la production pourrait autrement bénéficier.

Loading...

2
Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
2 Auteurs du commentaire
marcoThierry Poget Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
Notifier de
marco
Membre
marco

Hollywood . Bois sacre .La ou les israelites sacrifiaient aux faux dieux. Cette mafia d endoctrinement ,d alienation satanique qui forme et deforme la popu mondiale pour la rendre homo ,avorteuse ,tatouee ,veule etc ,,c est connu depuis des decennies ,,perso je l aie comprit losque a chaque fois la famille a jimy est sauvee des vilains rastacoueres indiens par la cavalerie ,que charlton eston explique doctement que si on laisse un singe des milliers d annees sur une machine a ecrire il finira par ecrire une oeuvre ,,endoctrinement a la theorie de l evolution ,,y tutti quanti comme ca… Lire la suite »

Poget Thierry
Membre
Poget Thierry

Bonjour, Pour autant que le sujet intéresse, ce qu’il serait bien de connaitre c’est quelle type de modification l’armée américaine et la CIA, voir d’autre(s) agence(s) impliquées ont été sollicitées et amenées à faire valoir où a demandé afin qu’un film ou l’autre aie pu bénéficier de leur expertise ou de leurs matériels. Puis il serait bien de connaitre la liste des films dont le scénario a passé le filtrage sans avoir à faire de modifications, ceux qui ont du faire des modifications, savoir lesquels et pouvoir comparer les scripts avant et après le filtrage par ces agences, ainsi que… Lire la suite »