Historique ! L’équation de la Gravité découverte !

19
12825

COMMUNIQUÉ DE JEAN SEIMPLE

Découverte De l’Équation De La Constante Fondamentale De La Gravitation.
Pyramide Apocalypsia.
Par Jean Seimple, le 15 août 2018 .
Un Grand pas vers les étoiles…

Un nouveau Grand Jour pour l’Humanité. (Photo Interstellar.)

Cher(e)s lecteurs et lectrices,
grâce à tout mon travail sur la grande pyramide, de son authenticité et de sa cohérence, j’ai réussi en restant sur le chemin de la vérité, de faire une des plus grandes découvertes de notre temps.
Cette découverte a fait l’objet d’une publication scientifique posté le 10 août 2018 pour soumission auprès de la communauté scientifique et transmit le 11 août 2018 aux revues scientifiques françaises
(La Recherche, Pour La Science) et internationales (Nature, Science), avec pour espoir, de réveiller les hommes…

Extraits de la publication scientifique :
(Consultable en ligne dans son intégralité avec ses hypothèses géométriques et théoriques; Lien.)

Proposition pour La Formule, La Définition et de la Valeur Mathématique de la Constante Universelle de Gravitation, G.

Par Jean Seimple.
(Note de Jean : Tout cela était inconnu, la constante de proportionnalité de la gravité est une des plus importantes et mystérieuses constantes de la physique, elle est seulement estimé et mesuré par la proportion.)
(Les références sont écrites à 10^-9 au lieu de 10^-11, par ex. 6,11 x 10^-11 = 0,0611 x 10^-9)

Référence utilisé :

Valeur en SI recommandé par le CODATA (comité de données pour la science et la technologie.) (CODATA 2014 Newtonian constant of gravitation NIST, 2017.)

G(réf.) = 0,0667 408(31)10^-9m3.kg^-1.s^-2

Formule Fondamentale de La Constante G :

1. Première écriture


Définition :
10(π -1/ 2π ²) – 1, est le coefficient multiplicateur de l’inverse du périmètre du cercle C = 2π ² /π -1, dont le rayon r = π / π -1, est l’unique solution de l’égalité, Pi x r = Pi + r .

((5π /6) -1), est une proportion remarquable de Pi (~ √ Φ).

Valeur numérique :

G = 10 (π -1/ π ²) -1 / √ ((5π /6) -1)

G = 0,0667792…

Cette solution de G, correspond à 99.942 % à G(réf.) = 0,0667 408(31)10^-9m3.kg^-1.s^-2.
(Note de Jean : la probabilité que cette formule, qui découle d’une solution unique de Pi,
tombe sur une valeur unique de la physique, soit une coïncidence , est à la limite du 0…la perfection appartient au Ciel.)

2. Seconde écriture :

G = 0.067482…

~99 % of G(ref.)

(…)
On peut supposer l’existence d’au moins neuf autres espaces de PI, de densités inférieures, dans un espace-temps légèrement décalé du nôtre, donc non observables et qui correspondrait à la fameuse «énergie noire» / «matière noire» de la cosmologie (…)
Que dans un système universel standardisé, la formule de A.Einstein s’écrit, E = m π².
Qu’il y aurait un petit “trou” au centre de chaque particule élémentaire de matière à l’image et probablement à l’origine des trous noirs du cosmos.

Souhaits :

I. Si cette formule gagne l’intérêt de la communauté scientifique, je souhaiterais qu’elle soit nommée, « La Formule Antarctique ».

II. Par un contrat moral et de conscience, j’autorise l’utilisation commerciale de cette publication, en demandant qu’une ‘ belle proportion’ des revenues engrangés, soit reversés au profit d’une œuvre de charité consacrée aux enfants.

Remerciement :

Merci à l’Architecte de la Grande Pyramide.

INCROYABLE !

Ceci est la preuve scientifique irréfutable, que les pyramides du plateau de Gizeh ont était bâtis par une civilisation supérieure à la notre.

Le mensonge est terminé.

Dans ma dernière vidéo, j’avais annoncé qu’elle serait probablement la fin d’une longue série, pensant être arrivé au bout du chemin, comme deux fois déjà dans le passé.
Ce chemin que j’ai suivi, c’était le chemin de la vérité, qui m’a emmené très très loin, comme vous pouvez le voir ; et au bout de ce chemin, il y aura, je pense, les bâtisseurs et cet incroyable architecte.

C’est donc avec une autre vérité que je vais finir.

« Car en vérité je vous le dis, » dirait le fils de l’Homme, qui est lié à cette pyramide, comme je l’ai révélé, cette publication scientifique n’a pas pour but d’être jugé par les hommes de science, mais qu’ au contraire, c’est elle et le ciel a travers elle, qui va les juger…

En tant que garant des lois de l’Univers, ces gardiens du temple, ces hommes de science, seront les premiers à être jugés, car la véritable science est la science de la vérité et sans vérité, il ne reste plus que la loi des hommes.

Ceux qui travaillent pour la vérité.

Nous verrons alors, qui travaillent pour la vérité et ceux qui continueront de mentir.
Les masques vont tomber.

Comme je l’ai annoncé, nous sommes au temps de l’Apocalypse, le temps de la révélation, du déchirement de voile, le temps du jugement, et l’heure du jugement arrive…

Si je me suis évertué de transmettre ce message avec mon cœur, pour toucher les hommes de cœur, il me fallait pour les autres… Frapper leurs esprits !

C’était le plan du ciel…

Préparez-vous et que Dieu vous garde…

Jean Seimple.

Le Plan du ‘Maître’…


Et la Clé qui explique tout.


1 Pi, 1 Phi, 1 coudée et le tout en mètre…


Soyez acteur de la révélation et devenez un contributeur de la vérité, non pas en achetant des DVD ou des tee-shirts, mais en diffusant la publication en « masse » auprès des rares médias qui sont encore indépendants, ou un peu plus honnêtes que les autres, (le jugement arrive), afin que cette « inondation » de mails, rappelle celle dont ont été victimes nos ancêtres, pour qu’ils puissent enfin se reposer en paix et aplanir le chemin du retour, du fils de l’Homme !

Exemple de médias : Mediapart, Le Canard Enchainé, Rt france

Presse spécialisé : sciencesetavenir.fr, science-et-vie.com, Futura Science

Lien à joindre : https://www.academia.edu/37214381/Proposition_of_the_fundamental_formula_of_the_constant_G.

Nos enfants auront les étoiles…


« Dans mes rêves d’enfants, je possédais deux pouvoirs qui me permettaient d’échapper aux griffes du monstre et que les autres enfants ne possédaient pas.
Le premier c’était que je pouvais sauter d’une grande hauteur sans jamais m’écraser… le second, c’était de pouvoir m’élever au-dessus du sol, tout doucement, atteindre l’espace , d’où je pouvais contempler, la terre et les étoiles… »
Ça aussi, c’est incroyable…

* * *

(Rappel note : pour ceux qui souhaite chercher et trouver; le site www.poureuxlivre.fr est à votre disposition ou bien le livre, qui n’est malheureusement pas disponible physiquement dans les librairies françaises (seulement deux) , il s’agit d’une autoédition, exclu de tout intérêt commercial, vous devrez donc le commander chez votre libraire habituel avec la référence suivante : Pyramide Apocalypsia, ISBN 9 782322 14770. Il est néanmoins disponible sur la plupart des sites de vente en ligne. Pour un petit retour, nous vous proposons, la librairie CULTURA, puisque l’un de ses franchisés (l’une des deux seules librairies), l’a élu, « Coup de Cœur privilège 2017 », en Sciences Humaines).

19
Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
simple-ad

This is a demo advert, you can use simple text, HTML image or any Ad Service JavaScript code. If you're inserting HTML or JS code make sure editor is switched to "Text" mode.

avatar
3000
11 Fils de commentaires
8 Réponses de fil
1 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
14 Auteurs du commentaire
cecchinipeaceZahrMickla mère deni Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
Notifier de
peace
Invité
peace

Alors sait on ce qu’il est advenu de la publication en revue scientifique?

Zahr
Invité
Zahr

Pour information “la recherche” et “pour la science” ne sont pas des revues scientifiques à proprement parler, ce sont des journaux de vulgarisation et d’actualité scientifiques qui s’adressent à l’ensemble de la population. “Science” et “Nature” sont bien des revues scientifiques qui publient des articles scientifiques où des chercheurs exposent leurs expériences, les résultats obtenus et les interprétations. Les articles de ces revues sont relus par d’autre scientifiques censés valider la démarche scientifique appliquée par les auteurs et sont destinés aux autres chercheurs du même domaines. La rédaction d’un article scientifique suit un plan assez classique et codifié : introduction… Lire la suite »

Mick
Invité
Mick
Ahouiquandmeme
Invité
Ahouiquandmeme

Un complot sur la constante gravitationnelle? Et bien votre vie ne doit pas etre facile tout les jours. Au passage, la physique est une science naturelle. Les constantes fondamentales sont des variables d’ajustement des modeles sur la nature. Elles ne se predisent pas, ou alors depuis un modele plus fondamental. Auquel cas ce n’est plus une constante fondamentale.

Il faut une vanite sans nom pour soumettre ceci a quelconque journal scientifque….. Et Nature, rien que ca! Plus c’est gros et plus ca passe c’est ca? J’espere que vous soumettez vos dessins au musee Pompidou.

Poget Thierry
Membre
Poget Thierry

Bonjour,

Je ne vais pas faire la blague, je n’y comprends rien, les math et moi ça fait deux. C’est un sujet d’une telle gravité… En tous cas j’espère que cette équation permettra l’anti-gravité, soit quelque chose d’un peu plus léger.

Cordialement.

Thierry Poget

PS: Par contre l’intuition me dit que la gravité n’a d’existence que dans ce plan vu comme étant matière, mais pas au-delà.

HYRKHANE
Membre
HYRKHANE

Juste pour information E=m n2 n’est pas de Einstein. C’est un fantasme médiatique car il est juif et tout le monde sait qu’ils sont supérieur aux autres sur tous les points. Cette formule à été démontré 20 ans avant par Poincaré!

baron william de l herminé
Membre
baron william de l herminé

et cicéron comme une queue de pelle va falloir demander à coburne dwap j974 t cie des formules dont il ignore le sens l’est très fort la dedans comme pour répéter de travers les avis plus calé que les siens un cas type de la gloriole à la française dénigrant la compétences pour faire valoir la médiocrité en bon capo de empire c’est tout le problème des maths dans l’enseignement à l’école ils nous font appliquer niaisement des formules par coeur et expliquent le ba ba de la numération en licence de maths toutes les autres fillières devant se contenter… Lire la suite »

María Alejandra
Invité
María Alejandra

Merci!!! Amé leer esta nota! ( los números no son lo mío, siempre lo digo, pero entendí, y mucho, el concepto general. Merci beaucoup!!! ❤

j974
Invité
j974

Secondement, l’auteur reprend sa valeur Φ pour donner une autre formule de calcul. Je ne vais pas reproduire les calculs, on trouve : G = 0,0674819018626794 Qu’on multiplie lui aussi par 10^-9 parce que c’est les soldes et on obtient un nombre qui est encore moins la constante gravitationnelle que la précédente. Il faudrait une marge d’incertitude d’au moins 0.07380 × 10^-11, ce qui est deux ordres de grandeur supplémentaires que le degré d’incertitude admise. Alors, ici l’article est coupé, mais on retrouve la suite dans le PDF. Et j’ai malheureusement pas tout compris, car c’est très peu expliqué (mis… Lire la suite »

Willie
Invité
Willie

Sauf que G n’est pas une valeur, mais une proportion… Le G qui donne est la valeur pur et fondamentale, le G reference = 6,67408 × 10^-11m3.kg^-1.s^-2 ± 0,00031 × 10^-11m3.kg^-1.s^-2 c’est pour 1m3 et 1 kg… C’est une quantité humaine et non universelle. Ton raisonnement est une erreur classique de débutant.

j974
Invité
j974

Vous avez raison quand vous dites que G dépend de la mesure de l’unité de masse (gramme) et de l’unité de distance (mètre) dans le sens ou si on change ces unités, alors la valeur de G change. De plus vous avez raison, ces unités de mesure sont artificielles et arbitraires. On pourrait triffouiller ces unités de mesure, pour s’approcher du nombre de l’auteur. Mais si on commence à trifouiller ces unités de mesure, vous vous rendez compte qu’on peut trouver à peu près tous les nombres que l’on souhaite ? De plus, si vous regardez les vidéos de l’auteur… Lire la suite »

j974
Invité
j974

Par la suite, l’auteur décide de s’attaquer à la constante gravitationnelle. L’auteur fait observer à raison que la valeur de cette constante (qu’on nommera G ) est : G = 0,0667408(31) × 10^-9m3.kg^-1.s^-2 En notation scientifique traditionnelle elle est de : G = 6,67408(31) × 10^-11m3.kg^-1.s^-2 Ici le (31) indique l’incertitude, c’est à dire que : G = 6,67408 × 10^-11m3.kg^-1.s^-2 ± 0,00031 × 10^-11m3.kg^-1.s^-2 6,67377 × 10^-11m3.kg^-1.s^-2 < G < 6,67439 × 10^-11m3.kg^-1.s^-2 Si on peut admettre que G puisse avoir une valeur comprise dans le degré d'incertude, on peut aussi admettre que toute valeur hors de ce degré… Lire la suite »

Chris 75
Invité
Chris 75

Bonjour J974, La valeur G qu’il emploi n’est qu’une ESTIMATION de référence recommandé par un organisme, il existe d’autres référence et plus récentes, qui restent toujours des ESTIMATIONS, par ex : employé par l’ UNION ASTRONOMIQUE INTERNATIONALE; Ton raisonnement n’est pas correct malheureusement. Nouvelles valeurs obtenues D’après le rapport d’Erland Myles Standish (en) à l’Union astronomique internationale, en 1994, la meilleure estimation de la valeur de G était : {\displaystyle G=6{,}672\,59(30)\times 10^{-8}\;{\rm {cm^{3}\cdot g^{-1}\cdot s^{-2}}}} G=6{,}672\,59(30)\times 10^{{-8}}\;{\rm {cm^{3}\cdot g^{{-1}}\cdot s^{{-2}}}} En 2007, J. B. Fixler, G. T. Foster, J. M. McGuirk et M. A. Kasevich ont obtenu la valeur suivante8… Lire la suite »

j974
Invité
j974

Oui, vous avez parfaitement raison. Il y a plusieurs estimations de la constante, ici est référencél’estimation du NIS (actualisée dernièrement en 2014). Il y a effectivement d’autres estimations (qui sont référencés publiquement, on peut toutes les retrouver, il y en a déjà pas mal sur Wikipédia, dont celles que vous avez cité). Mais si on regarde l’évolution de ces estimations, elles ont tendance avec le temps de s’éloigner du premier résultat trouvé par l’auteur. De plus sa mesure n’est jamais rentré dans les estimations issues des expérimentations scientifiques (à ma connaissance, ces 20 dernières années). Quant au second résultat de… Lire la suite »

j974
Invité
j974

Je vais reprendre l’article dans un ordre un peu différent. Tout commence avec une équation : π × x = π + x La solution de cette équation, est : x = π / (π – 1) On peut observer que ce n’est pas vrai que pour π mais pour n’importe quel nombre différent de 1, appelons ce nombre y, l’équation suivante : y × x = y + x a pour solution y = x / (x – 1) et x ≠ 1 donc on a tout aussi bien 15 × x = 15 + x x = 15… Lire la suite »

Willie
Invité
Willie

1.466… ou PI/PI-1 est la seule solution de PI x X = PI + X que tu le veuilles ou non, pas la peine de nous souler avec tes lignes de bla bla.
Pourquoi muliplier par 100 la valeur 1.466 ? par ce que la pyramide serait de la taille de tes chiottes… et disparue depuis longtemps, ou bien il suffit que tu lises 1.466 hectometre, et là tu n’as pas besoin de multiplier par 100 pauvre idiot…
Tes raisonnements sont tellement biasés qu’ils sont bien suspects…

Michel Cecchini
Invité
Michel Cecchini

J.P Adam avec ses calculs des probabilités que l’on trouve de tout avec une simple Chaise serais content !

laurence
Invité
laurence

Il n’y a pas besoin d’équation pour comprendre que la gravité découle de 2 faits , l’un la force centrifuge et l’autre la force centripète !

la mère deni
Invité
la mère deni

la mesurer pour application parait nécessaire nonobstant