Êtes vous relatif ? Ou Absolu ?

2
2555

La relativité implique toujours des Objets observables.

Les objets peuvent être par exemple des planètes, des étoiles, des galaxies…
A une échelle plus petite les objets peuvent être des humains, des animaux, une table, une chaise, une voiture, un arbre…
A une échelle plus petite encore, les objets peuvent être des cellules, des atomes, des électrons, des photons, des neutrinos… en fait tout ce qui peut être observé.

Tout ce qui peut être observé est un objet, y compris les pensées et les émotions.

A partir du moment ou il y a un objet observable, cet objet est sur le plan relatif, il peut être observé, comparé, mesuré…

Pour qu’il y ait un déplacement, il faut une relation entre 2 objets, comme la Terre qui tourne autours du soleil, ou une voiture qui roule sur la route sur un sol paraissant immobile.

Aucun objet n’est immobile, ils bougent tous, sans aucune exception.

Regardez une tasse à café sur votre table de salle à manger. Elle parait immobile sur la table, mais en réalité elle bouge à toute vitesse comme le corps physique que vous croyez être, donnant l’illusion de l’immobilité car le sujet qui observe va à la même vitesse que l’objet observé, car en effet, la Terre, tourne sur elle mème, laquelle tourne en plus autours du soleil, lequel système solaire tourne en plus autours du soleil central de la Galaxie, laquelle Galaxie tourne aussi en rapport avec d’autres Galaxies. Tout bouge dans le monde relatif des objets.

C’est comme quand vous êtes dans le train qui avance, si vous êtes dans le train vous ne voyez pas le mouvement des wagons sauf si vous regardez par la fenêtre pour ajouter un autre objet en référence (le paysage).

Tout ce qui est relatif a un début et une fin. Les cycles sont plus ou moins longs en fonction de l’objet, mais tous ont un cycle qu’il s’agisse d’une galaxie, d’une étoile, d’une planète, d’un corps humain, une cellule…

Tout ce qui est né, finira par mourir.

Il en est de même pour la pensée et les émotions, ce sont aussi des objets qui apparaissent et disparaissent. On dit dans le langage courant qu’une pensée ou une émotion, “nous traverse”.

Ceci est Relativité, ceci est le monde relatif, toujours en mouvement. Jamais immobile quelque soit l’illusion de l’immobilité provoqué par un observateur ancré sur le même plan relatif.

L’homme méditant sous un arbre paraissent tous 2 immobiles… en fait ils bougent dans l’espace à toute vitesse mais sont sur le même plan relatif (La Terre), donnant l’illusion de l’immobilité alors que le soleil qui est sur un autre plan relatif bouge en face d’eux.

Fermez les yeux et méditez la dessus, prenez de la distance par rapport à votre plan relatif et vous verrez que votre corps physique (qui est un objet) bouge à toute allure dans l’espace avec La Terre… et vous pouvez aller aussi plus loin que le plan Terrestre et ressentir le mouvement de la galaxie…

Votre mental peut concevoir cela. C’est un fait indéniable, même si vous n’êtes pas habitué à le ressentir consciemment.

Votre mental est un objet lui aussi car il peut être observé. Il apparaît et disparaît toutes les nuits entre le sommeil profond sans rêves et le réveil.

Mais qu’il soit totalement désactivé ou pas, dans les 2 cas VOUS ÊTES

En méditation nous avons l’habitude d’observer notre mental, notre activité mentale comme on dit… des pensées qui jaillissent et qui s’en vont… des émotions qui jaillissent et s’en vont… des visions qui jaillissent et qui s’en vont… les visions aussi sont des objets…

La lumière aussi est un objet, elle voyage dans l’espace.

Les notes de musiques, les sons, sont des objets, ils apparaissent et s’en vont, ils circulent comme la lumière, dans l’espace. Les senteurs sont aussi des objets, avec un début et une fin.

Une personnalité est aussi un objet. Tout ce qui naît, change et meurt est un objet.
Une identité est donc un objet. On peut donc aussi dire que l’égo est UN OBJET.

Ceci est le Plan Relatif…

Maintenant, voyons ce qui ne bouge pas,
ce qui est Absolu.

Dans l’Univers créé, ce que nous appelons le monde, voyons ce qui ne bouge pas

Fermez les yeux et imaginez un espace vide contenant 1 soleil et une planète qui tourne autours, sans aucun autre objet autours d’eux pour ne pas distraire votre attention pendant votre visualisation… vous les voyez ?

Gardez cette visualisation pendant le maximum de temps que vous pouvez sans que cela devienne trop forcé.

Observez le mouvement, et en même temps observez ce qui ne bouge pas.

Vous le voyez ?

Vous le ressentez ?

Ce qui n’a jamais bougé dans votre visualisation c’est l’espace lui même !

L’espace était là avant que vous y mettiez les 2 objets en visualisation, il était là pendant, et maintenant que vous avez ré-ouvert les yeux, il est toujours là !

Il est en face de vous et en vous à tout moment, il est même dans les objets que vous voyez autours de vous les yeux ouverts à cet instant précis.

Tel l’éléphant au milieu du salon que personne ne voit, “Il” Est 😉
Ou plutôt “ça” EST, car cela n’a pas de polarité, pas de genre, “CELA” est NON-DUEL.

N’étant pas un objet, l’espace n’a pas de limites, il est infini et UN.

N’étant pas un objet définissable, cela ne peut avoir d’identité !

Cela n’a pas d’histoire, pas de début ni de fin. Mais cela est le support de tout ce qui apparaît, bouge et disparaît en “ça”.

Il n’y a pas des morceaux d’espace différents pouvant se comparer les uns aux autres.

L’espace n’est pas relatif car il n’a rien d’autre auquel se comparer.

L’espace n’a pas de préférence, pas de polarité, pas d’identité, il est “incréé”, il n’a pas d’histoire, juste, “IL” EST. Dans un ICI et MAINTENANT éternel.

L’espace n’a pas d’age, n’est pas sujet au temps (le temps est relatif aux objets).

L’espace n’est pas en mouvement, il est immobile, le mouvement des objets se crée en lui.

Ce que vous voyez à l’extérieur et qui ne bouge jamais c’est l’espace, le vide. Ce que vous ressentez à l’intérieur de vous qui ne bouge pas et n’a pas d’identité, c’est la Conscience, l’Être, La Vie, Dieu, votre pure présence. Je Suis.

En Réalité, tout est espace, même l’illusion de la matière solide.

Les physiciens qui étudient la matière, n’arrivent pas a la trouver, créant des accélérateurs de particules toujours plus puissants pour trouver de la matière, mais ni parvenant jamais… Ils cherchent la particule de Dieu, ils cherchent Dieu dans la matière, l’infiniment petit, le quantique…

D’autres physiciens beaucoup plus ouverts d’esprit ont comprit qu’il fallait étudier non pas la matière, mais le vide. L’espace…
Et oh miracle, dans cet espace infini et UNIQUE, ils s’aperçoivent que tout est contenu dedans. Une énergie potentielle infinie, et toute l’information.

L’UNIVERS CONNECTÉ: La Solution de masse holographique et la Source de la Conscience NASSIM HARAMEIN

On appelle cela l’énergie du point zéro.

Et les mémoires/annales Akashique.

Tout est espace, à l’extérieur de vous, comme à l’intérieur de vous.

Quand vous vous plongez dans votre cœur en méditation, vous retrouvez cet espace infini et pourtant contenant tout ce qui est. Toute l’énergie de l’univers, tout l’Amour universel et Infini du Créateur pour sa Création, reflet extérieur de sa beauté intérieure infinie.

Plus aucune identification aux objets… à une quelconque identité que vous vous seriez créée dans votre mental au fil du temps relatif.

Alors, la question vient pour chacun…

Suis-je un objet ?

Suis relatif ?

Ou Absolu ?

Si vous croyez être quelqu’un, vous êtes dans le plan relatif.
Si vous croyez être quelqu’un, quelque chose, une chose descriptible sur laquelle on peut mettre un label “je suis ceci”, “je suis cela”… alors vous avez fixé une ancre et vous vous êtes identifié à un objet.

Vous vous donnez l’illusion d’être relatif. Et ainsi vous naissez, et mourrez, renaissez, et re-mourrez… c’est maya. L’illusion du “MOI”. Le cycle de réincarnation de l’égo.

Voyez comme dans la société humaine, tout a été fait pour maintenir cette grande illusion, le culte de la personnalité. Un corps de bébé naît sur Terre, il est doté d’un corps mental aussi, pour interagir dans cette dimension avec les objets (plan relatif), et hop celui-ci est programmé, on lui colle un label, des parents, une identité personnelle et culturelle/nationale/humaine.

Voyez a quel point vous êtes attaché a cette identité, ses histoires, ses déboires, ses peurs, ses mémoires, ses désirs et attentes…

Perdu dans votre mental, identifié à “vos” pensées, émotions, systèmes de croyances, tout ce que vous avez accepté qui vous définisse. Ce que vous avez prit et qu’on vous a aidé a prendre avec toute la programmation mentale exercée sur Terre, pour ARGENT COMPTANT.

Une cage de CROYANCES dans laquelle votre mental est enfermé et s’est créé une identité. Une PRISON. L’Ego.

Pour rappel, la définition de l’égo, c’est l’identification au corps et aux pensées/croyances.

Vous avez créé un personnage qui est destiné a mourir, comme tous les objets dans l’univers créé.

Mais êtes vous cet objet ? Ou Êtes vous l’ABSOLU ?

Un objet dans l’univers dit physique (monde créé), ne peut apparaître et disparaître que dans l’Espace Éternel et Immobile.

Qu’en est il de ce personnage ?

De cet Individu ?

De cet Objet que vous croyez être ?

En Qui ? Ou Plutôt en Quoi cet Individu/objet est il/elle apparu ?

Je vous donne la réponse, Tout ceci est apparu en VOUS. Votre véritable VOUS, pas celui que vous croyez être, mais celui que VOUS ÊTES, AVEZ TOUJOURS ÉTÉ, et SEREZ FORCEMENT TOUJOURS. La Conscience.

La Conscience est Infinie et Unique.

Elle n’a pas d’identité. Pas d’Histoire. Ni début, ni fin.
La Conscience est Infinie et dans l’univers extérieur visible c’est l’Espace immuable, UN, Omniprésent, complètement détaché de l’espace temps, un éternel présent, VOTRE PRÉSENCE, ICI et maintenant.

Je vous donne une autre méthode de visualisation…

Prenez une feuille blanche et voyez des mots qui s’écrivent dessus. Les lettres sont noires, chacune est interprétée par votre mental et émet un son mental, des syllabes se forment, puis des phrases, en lisant ces phrases des émotions surgissent ainsi que des idées, des pensées. Tout se met en mouvement… tout ?

Non, c’est juste une question de focalisation, d’attention, si vous vous focalisez sur les mots, vous ne voyez plus l’essentiel, l’essence-ciel, la page blanche qui n’a jamais bougée.

La page blanche est le support neutre sur lequel tout peut s’exprimer.

La page blanche permet a une histoire de feu ou a une histoire d’eau, de s’exprimer.
Mais ni le feu ni l’eau contenue dans l’histoire qui est écrite dessus ne pourra brûler ou mouiller la page blanche.

Tous les sons s’élèvent et retombent dans le silence Absolu.

Toutes les couleurs proviennent de la lumière blanche la plus pure.

Quand vous êtes dans un parc et entendez les oiseaux, votre attention se porte sur les sons des oiseaux, qui se détachent du silence Absolu derrière tous les sons.

Quand il y a une grande agitation émotionnelle en vous, si vous portez votre attention sur ces émotions, vous remarquerez que c’est forcément lié à un Individu relatif, celui que vous appelez “moi je”, mais que derrière ce bruit émotionnel, toujours là en arrière plan, c’est une paix profonde. C’est la Conscience. C’est la page blanche sur lequel le film de la vie de votre personnage se déroule.

C’est le silence Absolu, UN et Infini, dans lequel la symphonie infinie de diversité de la vie se joue.

Qui êtes vous ?

Êtes vous Relatif ou Absolu ?

Quand la question était posée “aux” êtres Réveillés : Qui êtes vous ?

Jésus répondait : Je Suis ce que Je Suis.

Bouddha répondait : Je Suis Réveillé.

Ramana Maharshi répondait : Pour découvrir qui Je Suis, découvrez Qui Vous Êtes.

Mooji réponds : Je Suis Cela.

Que cela soit Jésus, Bouddha, Ramana Maharshi, Mooji, ou n’importe quel autre être réveillé, vous ne pouvez ni être plus qu’eux, ni moins qu’eux, tout le monde est égal, nous sommes déjà tous cela, réveillé ou non. Nous Sommes Cela.

Le non réveillé est dans sa tête, perdu dans son identification au mental, le réveillé est dans le cœur, l’amour absolu, UN avec le Créateur. Fondu et disparu en Lui, ne formant qu’un UN Indéfinissable. Absolu.

Mais tant qu’il reste un SUJET, il reste un OBJET. Et une analyse de l’un à l’autre (mentale).
Là se crée le jugement et la comparaison, le désir de changer les choses.

Quand l’égo rencontre Dieu.

L’Ego est le sujet, et Dieu est l’objet.

Hors la Réalité est Une !

Le réel est l’Absolu, ce qui ne bouge jamais, ce qui est toujours là, ici et maintenant.

La conscience, ce que Bouddha appelait la Vacuité, et ce qui est dans l’univers physique le vide.

Quand l’égo rencontre Dieu, les 2 disparaissent. Car l’égo fond comme neige au soleil face a la puissance du soleil. Et s’il n’y a plus d’égo, qui peut définir que ceci est le Soleil ? Personne, donc que reste il ?

Il reste ce qui EST.

Sans personne pour pouvoir le définir. C’est un pure moment éternel d’extase.

C’est l’instant présent, sans aucune pensée, sans comparaison, sans analyse, le pure moment présent et éternel.

L’égo recherche Dieu ou a devenir Dieu, il recherche l’Absolu, il cherche a être et devenir. Il cherche un sens à “sa vie”. Toujours dans le passé ou le futur, jamais satisfait, un abîme sans fond. Il s’invente (et on lui invente aussi) des histoires passées et des histoires futures, il est jamais dans l’instant présent, jamais dans la vacuité, jamais en paix. Il a toujours des soucis et pense être l’auteur de ses actions et le responsable de sa propre survie.

Tel l’éléphant au milieu du salon qu’on ne voit pas, la Réalité de l’Être est omniprésente, dans notre cœur universel infini et unique (dont l’accès tant qu’il y a identification à l’individu se fait dans le chakra du cœur).

La Conscience est à la fois extérieure et intérieure (ces mots n’ont de sens que pour l’ego, pour la Conscience étant Infinie et Unique, intérieur et extérieur n’existent pas).

A ses disciples qui lui demandaient quel jour le Royaume viendrait, Jésus répondit : “Ce n’est pas en guettant qu’on le verra arriver. On ne dira pas : le voici, il est ici ! ni : voici le moment ! Le royaume du Père s’étend sur la terre, mais les hommes ne le voient pas.”
Source : Apocryphe: L’Évangile selon Thomas (ouvrage du IIe siècle écrit en copte découvert en 1945, à Nag Hamadi, dans le désert égyptien), logia 113

Comment faire pour voir ce qui ne peut être vu ?

Seul l’œil Unique du Cœur (La Conscience) peut voir ce qui est invisible aux yeux physiques. Mais je vous pose la question… Un œil peut il se voir lui même ?

Tout ce que vous pouvez observer, que ça soit avec n’importe quel sens, y comprit le troisième œil, ne peut pas être vous puisque vous le voyez. Puisque vous êtes l’Observateur.

Tout ce que vous voyez ne peut être qu’une manifestation, une projection, une infime et minuscule partie de ce que vous avez créé/manifesté dans l’Absolu que “NOUS” SOMMES.

En Réalité, nous sommes UN.

Quand pour vous le deux sera l’Unique, quand l’intérieur sera l’extérieur et le haut comme le bas, afin de faire le mâle et la femelle en un seul, de sorte que le mâle ne soit pas mâle et la femelle femelle, quand vous verrez des yeux à la place d’un œil, quand pour vous une main sera une main, quand un pied sera un pied et une image une image, alors vous entrerez dans le Royaume.
Source : Apocryphe: L’Évangile selon Thomas (ouvrage du IIe siècle écrit en copte découvert en 1945, à Nag Hamadi, dans le désert égyptien), logia 22  

Le 2 n’existe pas, dans le sens que ce n’est pas un deuxième ÊTRE, même si il parait être un objet séparé, en Réalité, Tout n’est que UN. Un vide infini dans lequel LA VIE que “NOUS SOMMES” exprime son infinie diversité.

Pour approfondir ce sujet et en faire l’expérience directe et consciente je vous invite à me rejoindre dans le monde relatif des objets, le 27 Avril 2019 à Mâcon 😉

Conférence sur la Réalité de l’Unité et la sortie de l’illusion de la dualité – Par Laurent Freeman

Je ne peux pas vous promettre que cela se réalisera forcement à cette date pour vous, seul la Grace du Créateur Infini Unique (pour l’égo) peut en connaître avec certitude la date relative. Mais en attendant votre Réveil de l’aide aussi bien extérieure qu’intérieure (relatif à l’égo) vous est disponible en permanence. Vous êtes invité donc <3

Je vous souhaite une bonne journée relative et vous dit à bientôt relatif 😉

Namaste

L.

Nous sommes tous UN : l’illusion de la séparation

2
Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
2 Auteurs du commentaire
MervPetChMessage gj Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
Notifier de
MervPetCh
Invité
MervPetCh

“Les physiciens qui étudient la matière, n’arrivent pas a la trouver, créant des accélérateurs de particules toujours plus puissants pour trouver de la matière, mais ni parvenant jamais… Ils cherchent la particule de Dieu, ils cherchent Dieu dans la matière, l’infiniment petit, le quantique…” C’est tout à fait faux. Tout d’abord par ce que “les physiciens” ne représentent pas une entité de gens qui cherchent tous la même chose, mais surtout par ce que la plupart ne cherchent pas Dieu dans la matière. La particule dite “de Dieu” ou Boson de Higgs a bien été trouvée, grâce au Large Hadron… Lire la suite »

Message gj
Invité
Message gj