Est-ce “Justice” que d’ajouter de la peine à la peine ?

10
1991

Quelles sont les solutions apportées par le système décadent actuel à la peine infligée à un être par un autre ?

Réponse : la justice des hommes

Et quelle est cette justice des hommes ?

Apporter plus de peine à la peine déjà existante. Punir l’agresseur, le tueur, le violeur, le voleur, et l’emprisonner dans des conditions parfois inhumaines… ajouter de la peine dans le monde.

Cette solution radicale (mécanique mentale) est tellement ancrée dans la programmation mentale de l’humanité depuis des millénaires qu’elle nous semble tout à fait normale. Mais l’est elle pour autant ? N’y a t il pas d’autres solutions ?

Cet article m’est venu suite au visionnage de cette vidéo :

Dans cette vidéo, on voit que des jeunes ont brulé une bibliothèque en réponse à leur peine d’avoir perdu un de leur camarades tué lors d’un contrôle de police.

Leur réponse à été d’ajouter de la peine à la peine. Ce qu’on appelle communément “Vengeance”.

Sur quel modèle de pensées ces jeunes ont créé cette réaction qui n’apporte au monde que plus de souffrance ?

Si on regarde du coté de la soit distante “Justice” humaine officielle, c’est exactement ce que font les juges, ils ajoutent de la peine à la peine. La justice humaine ressemble comme deux gouttes d’eau à de la Vengeance en bande organisée.

Untel a commit tel acte, on l’envoi en prison créant encore plus de peine dans le monde non seulement pour celui qui a commit la faute, mais aussi pour tous ses proches qui l’aiment.

Mais alors comment faire ?
On ne peut pas laisser des gens dangereux pour autrui en liberté. Là dessus ont est d’accord. Mais quelles sont les autres solutions ?

D’où vient le mal qui a fait de ces gens des dangers pour autrui ?
Quel est le bug dans notre système qui a créé ces maladies mentales et comment y remédier ?
Pourquoi rajouter du vinaigre sur la blessure ? Est pour régler le problème ou pour éviter de regarder la racine du mal ?

Le monde est il plus sur depuis que la Justice Vengeance en bande organisée est ?

A en croire ce qu’on voit cette Justice des hommes n’arrange rien, il y a toujours plus de crimes dans les rues car le système fabrique lui même ses propres dérèglements mentaux.

Peut être serait il intéressant de s’attaquer a la racine du mal plutôt qu’a ses conséquences ?

I AM – Quel est la cause des causes du problème avec notre monde ?

Dans certains villages en Afrique, chaque naissance donnent lieu à une chanson, un air de musique, chanté par la mère et l’ensemble du village au nouveau né. Chaque enfant reçoit sa propre chanson, sa propre musique.

Quand un crime est commit par un des membres de la Tribu, le coupable est mit au centre d’un cercle formé par tous les membres de la Tribu et la chanson donnée à sa naissance lui est chanté par tous les villageois, jusqu’à ce que le coupable s’effondre sous le poids de l’Amour et reprenne sa raison. Il est soigné et aimé, et non pas puni.

Cela est possible dans les villages traditionnels car le lien de vie en communauté les unis tous. Ce sont ces liens qui nous ont été coupés et qui provoques de telles dérives mentales.

La Justice humaine ne prend pas en compte le lien invisible qui nous unis tous, que nous nous connaissions ou pas. La justice humaine traite des individus séparés et non pas le corps de l’humanité toute entière.

Quand un doigt de cette humanité est malade, il est coupé au lieu d’être soigné. C’est notre propre humanité à chaque fois qui est amputée.
C’est l’illusion de la séparation qui conduit a de telles délire égo-maniaques de “œil pour œil, dent pour dent”…

“On ne peut pas résoudre un problème avec le même niveau de pensée que celle qui l’a créé.” Albert Einstein.

Le problème est créé par le mental, il doit être résolu par le cœur.

La Justice humaine ne comprend pas notre inter-dépendance et les liens énergétiques qui eux ne connaissent pas les murs des prisons et se propagent telle une peste énergétique au reste du corps de l’humanité. Sans parler des conséquences mentales désastreuses pour ceux qui sortent de prison encore plus violents que lorsqu’ils y sont entré.

La Justice Divine existe déjà, cela s’appelle le Karma, et c’est pas la peine d’en rajouter.

Jeshua disait à ceux qui voulaient lapider la femme adultère : “Que celui qui n’a jamais péché lui jette la première pierre“.

Lequel d’entre nous pourrait jeter cette première pierre ?

Quelle est la limite de votre perception de la réalité ?

Si vous pensez “je n’ai jamais commit tel ou tel acte dans ma vie” de quelle vie parlez vous ?
Vous rappelez vous vos autres vies ?
Qu’en savez vous si vous n’avez pas commit un tel acte ?

Jusqu’où pouvez vous vous voir ? Qui êtes vous ?

Quand un être a atteint l’illumination, le Samadhi, il sait qu’il est le Tout. Donc impossible de punir un autre reflet du Soi car il n’y a rien d’autre a punir que soi-meme.

D’où les mots : “Ce que tu fais aux autres tu te le fais a toi même”.

Ou bien encore : “Celui qui vit par l’épée périra par l’épée”.

Celui qui porte l’épée peut se targuer d’être un Juge, un justicier, un protecteur ou peut importe… le bon punisseur n’existe pas, c’est juste une idée dans le mental malade de certains humains qui se prennent pour ce qu’ils ne sont pas.

Alors quelles sont les solutions ?

En Amont :

Étaler la vérité (ce qui est en train de se faire) concernant l’inter-connexion de toutes choses (merci aux physiciens quantiques pour cela).

Arrêter les disparités causées par le Capitalisme.

Ré-inverser (remettre a l’endroit) les valeurs… la compétition est une maladie mentale, la collaboration est ce qui est naturel, organique, voulu par Dieu.

Arrêter la programmation mentale de la violence dans les films et les jeux.

Redonner l’autonomie et retisser les liens. Le retour des Tribus.

Rétablir la connexion a Dieu dans le cœur des gens.

En Aval :

Quand un crime est commit, celui qui a commit la faute doit être isolé pour être traité comme le serait tout malade. Ceci peut se faire dans la nature, sur une ile ou dans un endroit délimité par des murs mais pas dans des cellules de 4m2, dehors en pleine nature. Les “prisonniers” pourraient y apprendre le jardinage et l’autonomie, tout le nécessaire pour qu’une fois soignés ils puissent vivre une belle vie en harmonie avec les autres et leur environnement.
Avec amour, patience, tolérance et bienveillance, on pourrait sortir du positif pour tout le monde au lieu simplement de punir celui qui souffre déjà.

C’est sur que vu d’ici, en 2018, on a du mal à voir cela car on est tous tellement programmés à la violence et la vengeance et la facilité…

C’est sur aussi qu’il y aura des ratés… mais n’y en a t il pas déjà beaucoup ?

Une roue qui tourne dans le mauvais sens depuis de millénaires mettra du temps a s’inverser au niveau collectif. Mais il faut bien commencer non ?

C’est a nous de trouver les solutions, mais ce qui est certain c’est que le système actuel mène droit dans le mur. Il faut tout changer.

Terre 2.0 arrive a grands pas. Et cela commence par un changement intérieur. En chacun de nous. Et c’est pas la peine de regarder ailleurs qu’en vous pour voir les progrès des autres, occupez vous de vous, ça se propagera naturellement.

Patience et courage <3

Namaste

L.

10
Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
avatar
3000
6 Fils de commentaires
4 Réponses de fil
1 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
7 Auteurs du commentaire
Laurent FreemanXillisCatherine GarelBrunoguy51 Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
Notifier de
Catherine Garel
Invité
Catherine Garel

Hello Laurent, Merci pour cet article, j’ai déjà cité cette pratique africaine quelques fois sur ma page et en commentaires (je n’ai pas exactement la même version, mais ça revient au même). Si chaque humain est suffisamment responsable de lui-même et de ses enfants (tant qu’ils ont besoin de comprendre, d’apprendre), si cet humain est heureux, qu’il a appris le respect, la joie et la liberté, il n’y a pas besoin de prisons…..pas d’armes, etc., on peut vivre une vie terrestre magnifique ! La planète, et bien des espèces animales, nous procure gracieusement le potager, le jardin, le verger, l’eau,… Lire la suite »

guy51
Invité
guy51

je n’accepte pas ce que vous écrivez.L’homme a dans son interieur le bien et le mal,il ne doit pas accepter le mal,cas contraire il devient um danger pour la société.Pour moi c’est comme les mauvaises herbes elles vont supprimer.Um tal est pris avec X.kilos de drogue,c’est um assassin,pour moi il peut avaler sa drogue en une seul fois,au moin il meurt Felice.J’habite le Brésil ici c’est comme une guerre,meurt um inocente il cherche tout de suíte um coupable e si est une balle d’um policier il punisse le policier.Dans ma région dans l’autobus um assaltant des travailleurs tot le matin… Lire la suite »

Dan
Invité
Dan

faire rire est plus difficile que faire pleurer, pour l’instant l’humanité expérimente le coté le moins difficile, une minorité égarée a su la manipuler, de ce fait nous descendons de plus en plus dans la forte densité, les plus conscients sont aspirés par cette spirale involutive, peu importe, s’occuper de son intérieur est primordial, l’extérieur est secondaire, le contraire est fait, ce qui crée et amplifie des blessures, comment peut on soigner en étant blessé ? reconnaitre et suivre son intuition et lui faire confiance ou s’identifier au mental égo ? regarder notre planète et votre réponse y est !… Lire la suite »

Bruno
Invité
Bruno

La prison c’est l’université du crime .. qui ne le sait pas ? Par contre avec ce genre de vidéos ” émotives ” , la police peut très bien faire ce genre d’actions , pour détourner les regards des masses gobant leurs ” news” , sur leur crime réel , d’exécution sommaire . Du coup , retourner les masses choquée par un crime de police , en montrant autre chose , des jeunes pillards sans foi ni loi … du classique de false flag .. et de dictature , genre Colombia où je vis et j’ai l’habitude de tels montages… Lire la suite »

Xillis
Membre
Xillis

La matrice “spirituelle” nous balance bien dans le bas astral ou nous force à vivre des incarnations difficiles avec traumatismes pour nous faire rentrer ses leçons dans le crâne. Où est le pardon et la douceur ? Par contre, nous, on doit faire preuve de compassion, de pardon sans attendre de dédommagement, tout ce que la matrice ne fait pas, en gros.

Bruno
Invité
Bruno

L’interrogation de Laurent est très bien vue ! Notre erreur de jugement vient de notre conscience limitée , de croire à l’illusion de notre monde physique, du point A de notre naissance , au point B de notre mort . Hors cette vie , n’est qu’une partie de NOS vies. Dans un cycle de réincarnations , dans un système de plans de matière , physique et son reflet astral . Une justice ABSOLUE , d’actes entrainent conséquences. Le coupable paie , mille fois s’il le faut en revivant les souffrances des victimes , sans pardons sans douceurs , pas de… Lire la suite »

Xillis
Membre
Xillis

Je le sais, mais ce que je dénonce depuis le début est ce système spirituel. Tout ce plan divin avec ces cycles d’évolution qui ne profite qu’à la Source. La seule qui à le droit d’évoluer en accumulant toutes nos expériences de vie, la seule à être libre et avoir une volonté propre (son mental). Toutes ces lois, ces dogmes sont fabriquées par elle, pour son seul intérêt. Nous ne sommes ni plus, ni moins que des pions qui doivent la vénérer, accepter tout comme étant parfait et obéir à sa volonté, tandis que celle-ci en a que faire des… Lire la suite »

Spiritonfire
Invité
Spiritonfire

Mettre en prison, ça n’aide personne, ce n’est pas une vie de garder des prisonniers ça c’est sûr, ils doivent être tout autant prisonnier vue d’une autre “perception”, l’idée c’est de les aider à avancer sans en restreindre, comment faire ? Simple, il suffirait de les envoyer dans des endroits loin de tout (île) mais avec la possibilité si ils le veulent de vivre dans le bon sens, sans surveillance, sans contrainte “qu’ils” s’auto suffisent” et si ils y arrivent alors ils auront choisis le changement, il n’y a pas besoin qu’ils soient proche de nous pour qu’on soient ensemble… Lire la suite »