Droit d’auteur (manger la pomme) : la Pologne dit non aux nouvelles directives de l’UE

6
1625

Il y a deux mois, l’Union européenne a adopté une nouvelle loi concernant le droit d’auteur sur Internet, dont le but est d’adapter l’ancienne loi à l’ère numérique. Si les intentions des eurodéputés sont louables, certains pays membres de l’UE n’adhèrent pas du tout à cette réforme.

C’est notamment le cas de la Pologne qui a officiellement contesté la nouvelle loi en portant plainte devant la Cour de Justice de l’Union européenne. La plainte a été déposé ce vendredi 24 mai, et l’initiative annoncée par Konrad Szymanski, le vice-ministre polonais des Affaires étrangères.

Crédits Pixabay

Loading...

Durant le vote, la nouvelle loi a été majoritairement rejetée par les députés polonais : ils ont été 33 à voter contre la mesure, contre huit voix pour, deux abstentions, six non-votants et deux manquants.

Une menace pour la liberté d’expression

Dans un entretien avec la chaîne locale TVP Info, le vice-ministre Szymanski a expliqué que pour le gouvernement polonais, cette fameuse réforme européenne du droit d’auteur n’est qu’un pas vers une prochaine « adoption des régulations similaires à une censure préventive. »

« Nous voyons dans ce texte, par moments peu clair, une menace importante pour la liberté d’expression, et particulièrement pour la liberté d’expression sur Internet », a-t-il déclaré.

À préciser qu’outre la Pologne, six autres pays membres de l’UE sont également opposés à la nouvelle loi. Il s’agit de la Belgique, la République tchèque, la Finlande, la Hongrie, l’Irlande et les Pays-Bas.

Que doit-on retenir de cette nouvelle loi ?

Nous avons affaire à une réforme très controversée qui a demandé environ deux ans de débats acharnés avant d’avoir été adoptée par l’Union européenne. Le texte fait particulièrement parler de lui du fait qu’il veut donner davantage de droits de licence aux auteurs et éditeurs de presse sur Internet. Une fois la nouvelle loi adoptée, ces derniers seront en droit d’exiger des royalties de la part des plateformes de nouvelles (Google News, Facebook…) qui publient leurs œuvres.

Pour les détracteurs de la réforme, le texte est considéré comme une « restriction d’accès aux savoirs ». Ils pointent particulièrement du doigt l’article 13 qui propose la mise en place d’un système de filtrage sur les plateformes de partage comme YouTube, dans le but de bloquer automatiquement les contenus en violation avec le droit d’auteur.

Pour Susan Wojcicki, la PDG de YouTube, « l’article 13 menace des centaines de milliers d’emplois, de créateurs européens, d’entreprises, d’artistes et tous leurs employés. La proposition forcera les plateformes, comme YouTube, à donner la priorité au contenu d’un petit nombre de grandes entreprises. Le fardeau de la preuve du droit d’auteur sera trop lourd pour la plupart des créateurs indépendants. »

En octobre dernier, Wojcicki avait appelé les créateurs de contenus à protester contre la réforme. Reste à savoir si l’opposition officielle de la Pologne pourrait peser sur la balance, quand on sait que la réforme va entrer en vigueur le vendredi 7 juin prochain.

Source : http://www.fredzone.org/droit-dauteur-la-pologne-dit-non-aux-nouvelles-directives-de-lue-776/amp

—Note L. SM—

J’ai rajouté “manger la pomme” dans le titre car c’est de cela dont il s’agit, le premier péché originel à savoir garder la connaissance pour soi, pour son bénéfice personnel ou de groupe, au lieu de partager la connaissance qui nous a été transmise.

Car en vérité je vous le dis, rien ne vient de nous, que ce soit les idées, l’énergie et la force de mettre en œuvre, tout est transmit par Dieu selon la loi du Dharma, et tout est destiné à être partagé entre tous et sans restriction aucune.

Ceux qui disent : “ceci est mon fruit, ceci est à moi”, vont droit dans le mur du Karma.

« Le premier qui, ayant enclos un terrain, s’avisa de dire « Ceci est à moi », et trouva des gens assez simples pour le croire, fut le vrai fondateur de la société civile. »
Jean Jacques Rousseau

En vérité, ceux qui se considèrent détenteurs d’un quelconque droit sur une chose ne se rendent pas compte que même une seule respiration ne serait pas possible sans que Dieu ne vous la donne.

Tout nous a été donné, alors que voulez vous donner qui soit “à vous” ?

Extraits de “Dialogues avec l’Ange” de Gitta Mallasz

Quand ceux qui ont reçu plus, le partageront à ceux qui ont reçu moins. La Terre sera un Paradis pour tous.

Namaste

L.

Loading...

6
Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
3 Auteurs du commentaire
gwLaurent FreemanPoget Thierry Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
Notifier de
gw
Membre
gw

Pom pom pom pom !!! Bon, Laurent, puisque tu as ouvert le feu, je vais m’autoriser à m’immiscer dans ton commentaire, pour le pur bonheur d’un dialogue. Tu dis : « rien ne vient de nous, que ce soit les idées, l’énergie et la force de mettre en œuvre, tout est transmit par Dieu selon la loi du Dharma, et tout est destiné à être partagé entre tous et sans restriction aucune ». Ceci est de toute évidence, une profession de foi, c’est ainsi que tu envisages l’existence et sa finalité. Ok, tant qu’il n’est pas obligatoire de penser de même, çà ne me… Lire la suite »

gw
Membre
gw

Hors toute interprétation métaphysique, ce que nous voyons autour de nous et plus encore dans le monde des hommes, c’est que rien ne se fait juste par l’opération d’un Saint Esprit. Nous ne voyons que des êtres qui façonnent leur espace avec plus ou moins de talent, d’intelligence et de réussite, avec leurs mains, avec leur savoir faire, leur courage, leurs connaissances, avec leurs inspirations. Nous savons tous que rien ne tombe du ciel, il faut se bouger le cul en toutes circonstances. Quand on se donne de la peine, on éprouve la joie née de l’effort, avec un sentiment… Lire la suite »

gw
Membre
gw

Je crois, pour ma part, que la liberté d’expression ou la soit-disante liberté de consommer des biens culturels gratos, ait du plomb dans l’aile. Quand des Gaffa se font des milliards de dollars à longueur de temps en diffusant à des centaines de millions d’usager des contenus protégés par des droits d’auteur mais sans jamais s’acquitter du moindre paiement aux ayants droit, c’est du vol pur et simple de propriété intellectuelle. Puisque nous vivons dans une époque où le support n’est plus (ou en tout cas de moins en moins) l’élément déterminant la rémunération des créateurs de contenus, il ne… Lire la suite »

Poget Thierry
Membre
Poget Thierry

Commentaire en partage sur mon compte Facebook : Bonjour, Ca s’est bien une loi stupide. Premièrement c’est contre-productif : Ainsi un écrit qui était passé totalement inaperçu, deviendra peut être connu, uniquement pour le fait qu’il aura été partiellement reproduit (l’important étant que même pour un court extrait copié-collé que toutes les informations de source soient transmises) dans un article ou dans une vidéo sur internet, comme sur le site Stopmensonges.com ou sur Youtube, et ainsi verra peut-être ses ventes repartir. A contrario, un auteur et une œuvre très connue, a déjà été tellement diffusée quelle a certainement si c’est de la… Lire la suite »