Donald Trump a-t-il trop peur de nommer George Bush Sr. et la P2 Franc-Maçons comme étant les Assassins de Kennedy?

1
7388

Par Benjamin Fulford Société Dragon Blanc

Le président de la Corporation U.S., Donald Trump, a annoncé la semaine dernière qu'il dévoilerait tous les dossiers relatifs à l'assassinat du président John F. Kennedy," à l'exception des noms et adresses de toute personne mentionnée qui est toujours en vie".

En d'autres termes, il semble qu'il soit trop effrayé pour évoquer l'implication de George Bush (Scherf, Pecce) Sr. et du franc-maçon de la loge P2 du Vatican loge fasciste faction du Nouvel Ordre Mondial.

Les responsables du Pentagone, cependant, disent:"Trump a contraint la CIA, le Mossad, le FBI et la Cabale Bush pour libérer TOUS les fichiers JFK, puisque BEN GURION le [premier ministre Israélien de l'époque] voulait la mort de JFK, et les mêmes coupables ont également fait 9/11."

Ce sont ces personnes qui aspirent à créer un gouvernement fasciste mondial contrôlé par des membres des familles royales européennes qui se réclament de la descendance des Césars et du roi David, comme le révèlent les recherches médico-légales menées pendant de nombreuses années.

Cette recherche, y compris des rencontres avec de nombreux membres de ce groupe familial, nous a amené à conclure qu'il s'agit des véritables "anciens de Sion".

Grâce aux aveux de Benjamin Freedman....

http://www.sweetliberty.org/issues/israel/freedman.htm

et d'autres, John F. Kennedy avait pris conscience d'un complot visant à lancer la troisième guerre mondiale, à éliminer 90 % de l'humanité et à transformer le reste en esclaves.

Les Sionistes y sont presque parvenus en déclenchant une guerre nucléaire totale pendant la crise des missiles cubains.  C'est pourquoi Kennedy a décidé de supprimer leur principale source de pouvoir - la capacité de créer de l'argent à partir de rien.

George Bush Sr. (dont le vrai nom de famille remonte à Sherf et Pearce jusqu'au nom aristocratique Romain Pecce) et les Sionistes avaient fait assassiner Kennedy afin d'empêcher la nationalisation de la Réserve Fédérale.

Ces gens contrôlent toujours la création du dollar Américain, de l'euro et du yen Japonais.  Les chercheurs de la vérité sont d'accord à dire que leur principal instrument de pouvoir aux États-Unis est toujours la Réserve Fédérale Sioniste Bush/Clinton/Rockefeller.

Un exemple très intéressant de la façon dont ces gangsters distribuent leur argent fiat peut être vu dans l'article au lien ci-dessous qui montre comment la hausse du cours de l'action Amazon correspond à la hausse d'impression de la monnaie de banque centrale et se déplace dans la direction opposée des résultats réels d'Amazon.

Il ne fait guère de doute que Jeff Bezos est désormais "l'homme le plus riche du monde", car il a été sélectionné comme premier distributeur de monnaie Fiat.
http://www.zerohedge.com/news/2017-10-27/amazon

Des recherches médico-légales ont montré que la plupart des grandes sociétés cotées (si ce n'est pas toutes) sont contrôlées, via des fonds spéculatifs comme Vanguard, BlackRock, State Street, Fidelity, etc., par ce groupe familial, connu aujourd'hui sous le nom de mafia Khazariane.

Au Japon, cet écrivain a identifié les stratagèmes utilisés par la mafia Khazariane, grâce aux témoignages d'anciens assassins employés ici.  Ces gens disparaissent maintenant un par un, car leurs anciens tueurs à gages se retournent maintenant contre eux, disent les assassins.

L'homme politique Seiji Maehara a joué un rôle clé dans le récent vol de l'élection Japonaise par les mafieux Khazarians dirigés par Michael Greenberg, agent de Rothschild, et Richard Armitage, cousin de Barbara Bush.

Maehara est le fils de l'agent Nord-Coréen Son Tae Chuk, également connu sous le nom de Daisaku Ikeda.  Pendant des années, Ikeda a été le dirigeant absolu du groupe Bouddhiste laïc Soka Gakkai et le contrôleur du parti politique Komeito, dont les membres dupes sont cruciaux pour maintenir le contrôle Khazarian du Japon.

Ikeda est dans un état végétatif (probablement mort) depuis plusieurs années, de sorte que Maehara est effectivement en charge maintenant, même s'il appartient ostensiblement à un groupe politique différent.  Les sources de la Société du Dragon Blanc (WDS) au Japon disent que Maehara entre régulièrement à l'ambassade des États-Unis à Tokyo et qu'on ne lui demande jamais de présenter une pièce d'identité.

Les Khazarians ont volé l'élection Japonaise parce que le Parti de l'Espoir dirigé par Koike Yuriko projetait de nationaliser la Banque du Japon, disent des sources proches de l'empereur Japonais.

Alors que le président Américain Donald Trump prévoit se rendre au Japon du 5 au 7 novembre, le Center for Strategic and International Studies (CSIS, employeur de Greenberg et Armitage) a tenu d'importantes réunions le week-end dernier à Tokyo pour discuter de l'ordre du jour qu'ils allaient présenter à Trump.

Avant cette rencontre, le CICS avait envoyé un haut fonctionnaire rencontrer un représentant de la Société Dragon Blanc.  Lors de cette rencontre, le représentant du CICS, qui personnellement n'approuve pas Armitage, a déclaré qu'il avait été envoyé par le président philippin Rodrigo Duterte pour... enquêter sur le mystérieux Dr Michael Van de Meer, alias Dr Michael Meiring, qui a eu les deux jambes arrachées par une bombe à Davao, aux Philippines quand Duterte était maire.

Le fonctionnaire a été informé que Van de Meer croyait que la bombe avait été posée par Duterte, qu'il croyait que celui-ci travaillait pour George Bush Sr.  Le fonctionnaire du SCRS a répondu en disant que Duterte avait nié toute implication dans le déclenchement de la bombe.

Lorsqu'on lui a demandé ce que Van de Meer faisait aux Philippines, on lui a expliqué qu'il cherchait de l'or.  Van de Meer représentait ce qu'il appelait "la famille" et avait besoin d'or pour éviter leur faillite.

La " famille " à laquelle il faisait référence, n'était autre que ces gens qui prétendaient être les descendants du roi David, c'est-à-dire la mafia  Khazariane.

Pour comprendre la situation désastreuse à laquelle la mafia Khazariane est confrontée, jetez un coup d'oeil au graphique de la dette mondiale dans le lien ci-dessous.
http://www.zerohedge.com/news/2017-10-28/visualizing-63-trillion-world-debt

Cela montre que les pays du G7, contrôlés par la mafia Khazariane, représentent 64 % de la dette mondiale.

Le Japon et la Corporation des États-Unis à eux seuls doivent 51 % de la dette mondiale. Les créanciers principalement Asiatiques des nations Khazarianes demandent un paiement en or, ce dont les Khazarians sont à court.

Les Khazarians ont gagné du temps en 2001 en faisant sauter le World Trade Center et en envahissant l'Irak, afin de voler du pétrole pour rembourser leurs dettes.

Cette fois-ci, les Sionistes Khazarians hystériques tentent désespérément de se libérer de leurs obligations de paiement en organisant un événement Armageddon en utilisant la Corée du Nord, c'est pourquoi le vol des élections Japonaises était si important pour eux.

C'est pourquoi il est crucial que Donald Trump ne soit pas manipulé par une fausse "menace Nord-Coréenne" Khazariane lorsqu'il viendra en Asie la semaine prochaine.

Donald Trump s'est déjà laissé berner par l'histoire des " victimes de kidnapping en Corée du Nord   : par exemple, la mafia Khazariane raconte que Megumi Yokota, âgée de 13 ans, a été kidnappée par la Corée du Nord, et que ses parents défilent régulièrement devant les écrans de la télévision à verser des larmes sur leur " fille disparue ".

En fait, Megumi est devenue la mère du dictateur Nord-Coréen Kim Jong Un et ses parents ont des réunions secrètes régulières avec elle et leur petit-fils Kim Jong Un à Moscou et Ulan Bator, Mongolie, selon les services secrets militaires du Japon, des membres de la famille Rothschild, et d'autres.

Le régime fantoche Japonais, dès qu'ils ont volé l'élection, a commencé à crier avec docilité sur la "menace Nord-Coréenne" comme leur avaient ordonné leurs maîtres esclaves Khazarians.

L'assassin Yamaguchi-gumi "Mr. K" a déclaré à cet écrivain la semaine dernière, que ses prédictions d'une catastrophe naturelle au Japon à l'approche des élections, étaient basées sur les menaces Khazarianes de lâcher des armes sismiques afin de s'assurer de l'obéissance des Japonais à leur gouvernement.

Il a été signalé à M. K que les armes sismiques ne sont pas une voie à sens unique et qu'un épisode soudain de tremblements de terre à La Palma, une des îles Canaries de l'Atlantique, a fait courir la menace du risque d'un tsunami de 100 mètres contre la côte Est des États-Unis et le sud de l'Europe la semaine dernière.

C'est la véritable raison pour laquelle les Khazarians ont reculé quant à l'utilisation de leur arme sismique, lui a-t-on dit.
http://www.independent.co.uk/travel/news-and-advice/canary-islands-volcano-eruption-tsunami-warning-cumbre-vieja-tenerife-a8018776.html

Tant que la situation en Corée du Nord restera sous contrôle, le monde a cette fois-ci une chance réelle de mettre définitivement ces criminels Khazarians en faillite.

Dans un indice qui pourrait bien se produire, une source Canadienne de la Société Dragon Blanc fait remarquer que: "Au cours des huit prochains jours, le Canada, l'Europe, le Japon, l'Amérique et le Royaume-Uni vont tous tenir des réunions de la banque centrale.  Il se passe quelque chose."

Ce quelque chose pourrait être une fin à la banque de fiat, ce qui est inévitable.  Mais quand cela se produira, nous verrons bien.

En tout cas, le contrôle de la mafia Khazariane au Moyen-Orient, et donc du pétrodollar, s'effrite. En Irak, le membre du Mossad, Massoud Barzani, " a été démis du pouvoir du fait que le peuple Kurde s’est retourné contre lui pour avoir servi Israël ", notent des sources du Pentagone.

Et les sources ajoutent, que la Russie a maintenant pris le contrôle de l'oléoduc Kurde vers la Méditerranée et pourrait couper le pétrole vers Israël.

L'Arabie Saoudite, l'État esclave Khazarian, tente désespérément de montrer un visage modéré et de trouver des investisseurs, alors que sa puissance pétrolière continue de s'affaiblir.  Mais tant que les Saoudiens n'auront pas appris à travailler et à ne pas dépendre de serviteurs étrangers, ils ne trouveront pas beaucoup de preneurs dans leurs projets.

Aux États-Unis aussi, la purge des Khazarians se poursuit. La semaine dernière, Donald Trump et Steven Bannon ont resserré leur emprise sur le Parti Républicain avec l'exode des sénateurs anti-Trumper, Bob Corker, Jeff Flake et Luther Strange, qui étaient soutenus par le leader de la majorité du Sénat des États-Unis, Mitch McConnell, et l'establishment du GOP.

De plus, la purge des médias corporatifs Khazarians s'est poursuivie la semaine dernière, avec le congédiement du bureau de Washington de NBC, de Mark Halperin accusé de harcèlement sexuel.

Il y en aura encore beaucoup plus, car le Pentagone et les représentants des agences promettent, qu'Hollywood et les conglomérats de médias privés sont coupés du contrôle Khazarian.

Des sources du Pentagone ont également fait le commentaire suivant à propos du nouveau gouvernement en Chine:

"[Le tsar anti-corruption] Wang Qishan s'est fait beaucoup d'ennemis et a peut-être démissionné du comité permanent du Politburo, pour que le nouveau Zhao Leji puisse sévir contre la corruption, mais il est toujours le bras financier de Xi et un canal de secours pour Trump, parce qu'il possède tant de propriétés Américaines."

Le nouveau comité permanent du Politburo Chinois comprend deux représentants de la faction de Jiang Zemin à Shanghai, deux de la faction de Hu Jintao à Guangdong et trois de la faction du Nord de Xi Jinping.

Cela signifie qu'au moins deux des principaux centres de pouvoir doivent approuver toute décision majeure et qu'aucune faction ne peut exercer un contrôle dictatorial.

Ce groupe Chinois discutera comment améliorer la gouvernance mondiale, avec le pouvoir Orthodoxe Russe Chrétien symbolisé par le Président Poutine, et la stratocratie nationaliste des États-Unis (gouvernement militaire) symbolisée par Trump.

Si le monde est chanceux, de nombreuses grandes et bonnes décisions seront prises lorsque Trump visitera l'Asie du 3 au 14 novembre 2017.

Traduction Estelle Petite Étoile.

Relecture Lucette G.

Ndlt : Pour ceux qui comprennent l’anglais, je suggérerais vraiment, que vous vous abonniez à la lettre hebdomadaire de Benjamin Fulford et à Gaia.com. Les gens comme eux travaillent fort pour nous, et ce, au péril de leur vie. Les soutenir est un tout petit moyen de leur témoigner notre reconnaissance et leur permettre de continuer.

https://benjaminfulford.net/register

1
Poster un Commentaire

avatar
3000
1 Comment threads
0 Thread replies
1 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
infoveritas Recent comment authors
  Subscribe  
Me notifier des
infoveritas
Invité
infoveritas

Ou se trouve la traduction en francais de la dernière Newsletter de Benjamin Fulford du 06 nov. 2017 intitulé:

Purge of Khazarian mobsters intensifies as Trump is kept safe in Asia
https://benjaminfulford.net/2017/11/06/purge-khazarian-mobsters-intensifies-trump-kept-safe-asia/

Estelle Petite Étoile, nous aurait-elle oubliée? 😉