Coca-Cola et Nestlé bientôt maitre de l’eau

14
3659

La richesse d’une civilisation se mesurera bientôt en litres. On entend dire depuis quelque temps que le manque d’eau sera la cause de guerres dans un avenir pas très lointain et que la possession de cette ressource sera un trophée inestimable.

Or ici, dans le Sud, au cœur d’une région partagée entre quatre pays, se trouve la perle rare, l’aquifère Guarani, qui non seulement passe actuellement pour être la troisième réserve souterraine d’eau douce du monde mais aussi qui pourrait être la plus grande nappe d’eau existant sous terre, selon les dernières estimations.

Toutes les questions alarmistes habituelles, même les plus extravagantes, commencent à se faire entendre. Est-ce que les gens qui n’ont plus d’eau vont venir puiser dans le Guaraní ? Est-ce qu’ils risquent de nous prendre notre eau par la force ?

Et bien nous y sommes ….Quand les trusts apatrides, plus puissants que les états qu’ils corrompent, auront fini de prendre le contrôle de toutes les ressources, de l’argent, de la santé, et de la nourriture, nous serons les bienvenus dans le meilleur des mondes où, nous ne déciderons plus de rien et serons esclaves de tout.

C’est déjà en bonne voie, dans l’indifférence de la majorité des gens.  L’eau est une ressource vitale pour tous, malheureusement, pas tout le monde y a accès. Elle devrait être gratuite. Souvenez vous du  chef Raoni qui luttait contre le barrage Belo Monte et de la corruption des autorités.

Allons nous laisser faire et nous laisser déposséder de cette eau qui appartient à toute l’humanité pour le profit?

Des sociétés privées comme Coca-Cola et Nestlé sont en train de privatiser la plus grande réserve d’eau, dans l’indifférence générale . L’aquifère est situé sous la surface du Brésil, de l’Argentine, du Paraguay et de l’Uruguay, il constitue le deuxième plus grand système aquifère connu au monde.

Les principaux conglomérats transnationaux “avancent” dans leurs négociations pour privatiser le système aquifère. Des réunions ont d’ores et déjà été organisées avec les autorités du gouvernement actuel, comme Michel Temer, pour définir les procédures nécessaires à l’exploitation des sources d’eau par les entreprises privées. Les contrats de concession dureront plus de 100 ans.

Le premier entretien public sur ce dilemme a eu lieu le 25 janvier, le jour même de l’ouverture du vote pour la destitution du Président Dilma Rousseff. Comme le rapporte Central Politico : « Cette coïncidence a été fatale pour l’ajournement de la réunion. Il doit y avoir une autre liste de projets à accorder ou à privatiser à moyen terme, avec des ventes aux enchères pouvant aller jusqu’à un an, comme les distributeurs d’énergie Eletrobras et les sources d’eau douce. », ajoute le site de nouvelles.

Cette question s’étend au-delà de l’Amérique du Sud, car tous les êtres humains seront touchés par la décision de privatiser le deuxième plus grand système aquifère du monde. Essentiellement, les sociétés tirent profit d’une ressource naturelle qui devrait être librement accessible à tous.

Dans le cadre du Projet de protection de l’environnement et de développement durable du projet d’aquifère Guarani, connu sous le nom de Projet d’aquifère Guarani de l’ANA (SAG), l’aquifère serait géré et préservé pour les générations présentes et futures. Après la victoire des conservateurs en Argentine et le coup d’État, poussé par l’ultra-droite au Paraguay et au Brésil, seul l’Uruguay a pu voter sur la privatisation de l’aquifère.

Environ les deux tiers (1,2 million de km²) de la réserve sont situés sur le territoire brésilien, en particulier dans les États de Goiás, Mato Grosso do Sul, Minas Gerais, São Paulo, Paraná, Santa Catarina et Rio Grande do Sul. Les générations futures en souffriront si cet accord est conclu, et c’est pourquoi les organisations de défense des droits de la personne du monde entier s’y impliquent.

« La société civile organisée est attentive aux éventuelles stratégies de privatisation des groupes économiques transnationaux. Depuis 2003, l’Organisation des États américains (OEA) et la Banque mondiale, par l’intermédiaire du Fonds pour l’environnement mondial (FEM), ont mis en œuvre le projet de protection de l’environnement et de développement durable visant à rassembler et développer la recherche sur l’aquifère Guarani, dans le but de mettre en œuvre un modèle institutionnel, juridique et technique commun pour les pays du Mercosur. », indique un document de l’Organisation des droits de l’homme Terra de Direitos.

Rien ne changera si nous, en tant que population, restons les bras croisés et regardons des individus avides exploiter l’environnement et arracher des ressources précieuses aux générations présentes et futures.
Si vous êtes d’accord, veuillez partager cet article pour sensibiliser les gens.

Petite aparté : c’est bien de s’indigner, et de faire passer l’info.

Mais sinon pour être concret à ce niveau, n’achetez plus de soda, ni de l’eau en bouteille, et surtout, interpellez vos chers Zélus pour la (re)mise en place de régie communale pour la gestion et la distribution de l’eau du robinet.

L’eau est un bien commun. Ce ne sont pas à des intérêts privés d’en monopoliser la distribution, en se gavant sur notre dos au passage.

Sources:
Mondialisation.ca
Truththeory

14
Poster un Commentaire

avatar
3000
11 Fils de commentaires
3 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
11 Auteurs du commentaire
leonovitchBobvéroniquePAM2/3Géronimo Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
Notifier de
leonovitch
Invité
leonovitch

et comme, le plus grande réserve d’eau souterraine du monde se trouve partagée entre l’Algerie et la Libye, il fallait bien trouver un moyen de la récuprer!!..du coté libyen bien sur!..comme quoi le chaos et la destruction des pays a qd même un sens et surtout des objectif vorace de la cabale financière mondialiste!

Bob
Invité
Bob

Alors il est bientôt temps de mettre tous les actionnaires à la porte des multinationales et de rendre ça aux peuples en leur disant merci et que si ils veulent on leur donne gratuitement à boire !

véronique
Invité
véronique

Je veux bien que les mécréants de la City de Londres soient les propriétaires de leur monnaie de singe qu’ils “créent” à partir de rien pour spolier la masse laborieuse du fruit de son travail.C’est inouï de malfaisance et de cynisme mais cela durera tant que l’arnaque ne sera pas publiquement démontée… Henry Ford l’a bien dit lui même :”Si le peuple comprenait le fonctionnement du système financier il y aurait une révolution avant demain matin”. Mais là où cela dépasse toutes les bornes, c’est quand ces mafieux qui ont imaginé cette arnaque planétaire de la monnaie-dette veulent prétendre posséder… Lire la suite »

PAMdether
Membre
PAMdether

Maitres, maitres…??? Qui et où sont les Maitres ?
THE BOSSES ARE UP THERE, FAR AWAY (VO.D.FR-ST.Angl)
https://www.youtube.com/watch?v=daTsgJuWWfQ&t=4s

Géronimo
Invité
Géronimo

Une honte !! Pas d’autre mot !! Tout comme la spéculation sur le blé, le sucre et les matières premières en général ! Il est normal que les agriculteurs gagnent de l’argent mais les centrales stockent afin de créer des pénuries afin que les cours montent. C’est comme ça que l’on crée des famines. Si même l’eau est privatisée…. Nos “élus” ne risquent pas de bouger, ils font partie intégrante du projet. A quand le réveil de la masse endormie ?

Dan le Vicking
Membre
Dan le Vicking

il n’y a pas que l’eau qui est un bien commun, l’énergie, les terres, toutes les ressources terrestre en fait !! des truands se sont accaparés les richesses de l’endroit ou sont nés nos ancêtres en les tuant pour la plupart, ça continu aujourd’hui,
y’a personne ici ben c’est a moi alors !
si y’a quelqu’un on le bute !
c’est la loi du plus violent !

tout les humains ont droit au vital point a la ligne !!
mais les truands eux ne lâcheront pas le morceau !

véronique
Invité
véronique

On a le nombre pour nous et les truands ont l’ignorance pour eux.

infoveritas
Membre
infoveritas

_ Veulent-ils vraiment piller l’eau pour l’humanité? _ Ou menacent-ils d’aspirer les nappes déjà existantes pour les civilisations Extraterrestres vivants sous notre Terre? Tout en polluant leur écosystème naturel? Puisque dans la réunion entre le militaire Corey Goode et Sept représentants Extraterrestres, il était exposé ceci en résumé: “_ Les attaques qui avaient eu lieu contre diverses villes souterraines, et des pertes encourues. Des problèmes environnementaux des gens de la Terre qui construisaient de plus en plus leurs propres villes sous la surface, et dans le processus, polluaient le très délicat écosystème souterrain.” 23-09-2015-La Rencontre Souterraine Extraterrestre Secrète https://www.scribd.com/document/324827662/23-09-2015-La-Rencontre-Souterraine-Extraterrestre-Secrete Ce… Lire la suite »

véronique
Invité
véronique

“Lorsque les maires, chefs d’Etat, communautés d’agglomérations se procureront ses containers éco-logiques” Encore faut-ils qu’ils en connaissent la réalité!Et les escrocs purs jus sauront sans doute se montrer très généreux (comme avec tous les complices politiques) avec eux en faisant le même chantage à l’intégrité de leurs familles pour qu’ils aient bien trop peur de leurs menaces.Tous les lanceurs d’alerte ont fini par perdre la vie -à part quelques chanceux…-Il suffit de penser à Corey Goode et à Emery qui ont failli y laisser leur peu.Tous n’ont pas leur courage ou une protection adéquate. Le système perdure grâce au chantage… Lire la suite »

nrv
Invité
nrv

Ce n’est pas à eux.
Ni l’air non plus.
Ni rien si on regarde leur ascenSion.
F*** parasites !
Justice et Vérité !!

therese
Membre
therese

Bonjour, Il y a 2 ou 3 ans le maire de ma commune parlait que l’eau serait un enjeu,et je prends conscience que cet enjeu , est déjà là, sur le site” Mr mondialisation “il y a un article qui parle des bassines à eau, dans les deux Sèvres et en Charente Maritime,les gens de ces communes n’en veulent pas,car ils disent que l’eau est réservé qu’à des gens qui ont besoin d’avoir cette réserve pour leurs cultures ,pour prévenir les années de sécheresse, cette eau serait à leur disposition , les industriels pourraient aussi être intéresser, alors que l’eau… Lire la suite »

BlueGhost
Invité
BlueGhost

Le boycott des produits de ces deux entreprises sont nos toutes premières “armes”. Commencer par ne plus acheter aucun de leur produit et se focaliser sur la meilleure façon de construire autre chose sans eux. En fait, avons nous vraiment besoin de leurs produits?

véronique
Invité
véronique

100% d’accord.Ils ne produisent que du poison bien emballé sous un vernis racoleur. Les pubs sont à mourir de rire…Les gosses qui redemandent du Nutella ou d’autres cochonneries sucrées le sourire jusque derrière les oreilles sous le regard ébahi de leur géniteurs. Des pubs pour des voitures de plus en plus chères qui ne sont rien que des amas de tôle.Une fois sorties de leur écrin publicitaire toutes ces bagnoles sont d’une mocheté finie, elles se ressemblent toutes et pour s’en débarrasser les constructeurs les bradent grâce au crédit.Souvent la bagnole est dans un état pitoyable au bout de quelques… Lire la suite »

Alain Hardy
Membre
Alain Hardy

Vous savez, au Québec, région gorgée d’eau, on nous vend de l’eau du robinet embouteillée aux EU.
Ça se vend bien…

Ceci dans des bouteilles en plastique (pétrole) qui sont en train de transformer nos océans et plages en dépotoirs et continents de plastique.