« Ce n’est pas un conte de fées, les arbres parlent » : la découverte d’une professeur de Colombie-Britannique

14
6625

Si on vous disait que les arbres peuvent se parler entre eux, échanger des informations et communiquer, pourriez-vous le croire ? On pourrait se dire que cette réalité est impossible et relève d’un conte de fées pour enfants. Récemment, la science a néanmoins prouvé que ce « conte de fées » était un fait.

Suzanne Simard, professeur de sciences forestières à l’université de Colombie-Britannique (UBC), a prouvé que les arbres pouvaient communiquer avec leurs pairs à travers plus de 80 expérimentations scientifiques. Les résultats de ces expériences ont eu un fort impact après leur publication.

« Les arbres échangent des informations et des nutriments entre eux »

La professeur était intéressée par la forêt depuis son enfance.  Elle a répété ses expériences dans une forêt canadienne avec ses collègues durant 25 années pour déterminer si les arbres communiquaient entre eux.

L’expérience a été conduit comme suit :

  • Couvrir en avance trois types de pins, de bouleaux et de cèdres avec des sacs en plastique,
  • Injecter dans le sac du bouleau du gaz dioxyde de carbone marqué au carbone 14 radioactif, et injecter dans le sac du pin du dioxyde de carbone marqué au carbone 13,
  • Mesurer les radiations échangées entre les racines du bouleau et du pin.

Après une heure, le bouleau et le pin ont échangé de leur carbone respectif à travers leurs racines. Le cèdre n’était pas connecté au réseau de racines du bouleau et du pin, et n’avait donc pas effectué d’échanges avec les autres espèces.

La prof. Simard a confirmé que les arbres utilisaient des dispositifs évolués pour échanger en plus du carbone de l’azote, du phosphore, de l’eau, ainsi que des signaux de défense, des produits chimiques alléliques et des hormones.

Même en étant éloignés, les arbres sont connectés entre eux par leur réseau souterrain

Selon la prof. Simard, bien que les arbres semblent indépendants entre eux en surface, dans le sol se trouve tout un monde invisible aux humains, où les racines s’étendent dans toutes les directions et où le grand rayon d’action des fungi semble construire un « réseau symbiotique » par des fils. Un arbre peut ainsi être connecté à des centaines d’autres arbres. Des informations et des nutriments sont fréquemment échangés par ce réseau mycorhizien (fait de l’association symbiotique entre les fungi et les racines des arbres) entre une même espèce d’arbres, différentes espèces d’arbres, différents types de plantes, et il existe même des « arbres mères » jouant un rôle de nœud dans le réseau.

Un « arbre mère » reconnaît ses enfants, et développe avec eux des réseaux mycorhiziens plus larges. Il envoie beaucoup de nutriments à ses propres enfants par ce réseau souterrain, et laisse de la place dans ses racines pour le développement de ses enfants. Lorsque « l’arbre mère » est blessé, il envoie des messages de sagesse à ses enfants sous forme de carbone de signaux de défense, leur permettant une meilleur résistance au stress dans le futur.

L’étude des émotions des plantes existe depuis 50 ans

Mr. Backster lors d’une expérience sur les émotions d’une plante.

Un homme avait déjà découvert qu’il existe une communication entre les plantes. Il s’agit de l’américain Cleve Backster, un spécialiste en détecteur de mensonges, qui a testé l’appareil sur des plantes. Il a ainsi affirmé par sa recherche il y a 50 ans que les plantes « pensaient ».

Mr. Backster a découvert que les plantes expérimentaient des émotions comme la peur et la joie en 1966.  En 1968, Baxter a soumis à la revue américaine International Journal of Parapsychology une publication résumant le phénomène et ses résultats expérimentaux. L’« effet Backster » a ainsi fait grand bruit dans la communauté scientifique internationale.

Lire aussi sur les travaux de Backster : 

Avec les études du professeur Simard, nous pouvons de nouveau confirmer que les plantes ont une vie et une sagesse. L’acte de prendre la vie d’une plante pourrait dans un sens être aussi sérieux que prendre la vie d’une personne. Des désastres comme les changement climatiques, les inondations et les sécheresses se déroulant plus fréquemment ces dernières années pourraient en être le prix.

Source : http://www.epochtimes.fr/les-arbres-parlent-comme-les-humains-26841.html

14
Poster un Commentaire

avatar
3000
9 Fils de commentaires
5 Réponses de fil
2 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
9 Auteurs du commentaire
KraKaVeNKadfilwake up and livePAM2/3 Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
Notifier de
KraKaVeN
Invité
KraKaVeN

depuis que je suis petit je dis aux gens que les plantes, arbres ect ont une conscience, que se sont des êtres vivant, ont m’a toujours pris pour un fou lol

KAD-RIK
Membre
KAD-RIK

Merci Laurent belle ouverture sur ces réalités paralleles qui font partis de notre quotidien.

fil
Invité
fil

Les arbres sont capables de faire venir la pluie ….par message chimique “émis dans l’atmosphère.
Pour les peuples tribaux les arbres sont des bibliothèques (surtout les plus vieux).Mais nous avons nous aussi des mémoirs de l’histoire de la Terre dans notre adn

PAMdether
Membre
PAMdether

Je ne saurais trop vous suggérer de vous renseigner aussi sur la communauté de DAMAHUR, en Italie. Les plantes s’enseignent entre elles, et en l’occurence elles s’apprennent à jouer d’un instrument de musique; puis font un concert….

wake up and live
Invité
wake up and live

la “communauté ” damanhur est très sectaire, dirigée par un contrôleur en chef, qui magouille bien et se fait un blé monstre en passant! pour vivre là-bas il en faut beaucoup, par mois! c’est donc élitiste; de toute façon, dès qu’il y a un chef quelque part, même s’il y a des choses très intéressantes qui y sont développées, je tourne la tête; je me demande en plus si ce ne sont pas à l’origine, des franc-macs! mon ancien prof de Kundalini yoga y enseigne régulièrement et il est, en plus de plein d’autres cartes, franc-mac! méfiance, discernement!

fil
Invité
fil

Dommage que tu ne laisses pas de lien car j’aimerais savoir ce qu’ils appellent “musique” et “jouer d’un instrument”.J’imagine que certains diront que le vent qui souffle dans les cordes d’un violon “fait de la musique”aussi, mais c’est juste une manière de transfère subjectif.La musique tel qu’on la conçoit en tant qu’être humain est une notion bien précise…même entre humains on n’est pas toujours d’accord pour dire qu’untel ou tel autre font de la “musique” ou plutôt “du bruit” 😉

fil
Invité
fil

Cet comme le fait que Laurent écrive “parler” alors que le scientique précise bien en mesuranr ses mots d'”échanges d’information” …ce qui n’est pas la même chose.Certains Humains parlent beaucoup mais n’échangent pas vraiment d’information pertinente…;)

Monyka
Membre

Bonjour, je ne sais s’ils parlent, mais nous sommes tous liés à la nature, nous en faisons une partie intégrante, Certains sages Africains font une cérémonie à l’arbre avant de le couper. L’arbre est lié avec une partie de notre corps, celle de nos oreilles ! j’ai chez une amie, vu un superbe cerisier en fleurs et elle l’a pris en photo. Quand on vu la photo, on a découvert des genres de petits bonhommes dans les noeux de l’arbre. Et son frère avaient coupés les mêmes arbres derrière la maison; quelque temps après, il a commencé à se plaindre… Lire la suite »

Hépha
Invité
Hépha

A l’intention du modo:

Est-ce que limiter l’accès à la parole aux gens qui vont dans votre sens, s’épargnant ainsi d’éventuelles contradictions/débats, fait parti de votre démarche de “recherche de vérité”?

andcatdup
Membre

j’en avais déjà entendu parler. quant à l’être humain, il lui suffit d’aller embrasser un arbre .
Est-ce les arbres , les esprits mais voilà une bonne nouvelle http://nativenewsonline.net/currents/oil-company-pulls-uncontacted-tribes-land-pressure-survival/
Il est vrai qu’ils veulent faire passer cela sur un territoire qui semblent bien protégé par la Nature (Phusis) en général , qu’on la voit ou la percçoive, elle est partout en chaque être.

Nicole
Membre
Nicole

Quand le ressenti rejoint la science 🙂

Hépha
Invité
Hépha

Oups, probable faute de syntaxe, laisse moi te corriger:

“Quand les convictions personnelles sont renforcées par le cherry picking pseudo-scientifique”

Voila c’est mieux.

fil
Invité
fil

Oups , probablement manquement d’information, laisses moi te fesser:
Les sources ne sont pas “pseudo” mais proviennent d’un spécialiste en la matière, il est grands pontes en la matière. 😉
…Pour lui le règne végétal est au sommet de la “hièrarchie” de la vie.Après tout on peut les voir aussi comme des boudhas en contemplation en se permettant l’anthropomorphisme réductif.

wake up and live
Invité
wake up and live

c’est une évidence!!! mais ils communiquent aussi avec nous et vice- versa! j’avais planté des légumes et des plantes( sauges, etc) devant ma caravane à une époque où je vivais en camping, je les arrosais amoureusement , leur parlais mais ne pouvais les manger! c’étaient mes amis! un jour que j’avais trop faim, je voulais aller acheter à manger au village, en vélo, mais quelque chose me retenait… mes plantes! elles ne voulaient pas que je parte! je suis restée un long moment et leur demandais ce qu’elles avaient! je leur ai dit “je reviens vite”; au retour, ça sentait… Lire la suite »