Voici la preuve que notre univers n’est qu’une illusion!

Citation de "la Loi Une" : "Il est très difficile pour les gens de cette planète de renoncer à leur illusion, de renoncer aux idées toutes faites quant à ce qu’ils croient être des causes et des effets. Cela n’est pas une réalité. Cela est une illusion. Cela est un simple produit de la complexité engendrée par l’homme sur la Terre." HATONN, une entité de la Confédération évoluant en sixième densité, soit 3 densités "au-dessus" de la notre.

L'exercice mental que vous allez vous imposer en lisant cet article ne vous a jamais été proposé à l'école. Pourtant il est fort probable que beaucoup d'entre vous y ont déjà réfléchit dès leur enfance. C'est inné et c'est notre destinée.

POUR L'HOMME, LA QUESTION DE L'UNIVERS EST PREMIÈRE.

Si votre mental n'est pas programmé pour la métaphysique, c'est voulu par le système éducatif. Tout est fait pour que les questions et les affirmations que l'on va soulever ici ensemble, vous paraissent complètement farfelues! On nous vend du "prêt-à-penser" scientifique et philosophique. Remettre en question le Big-Bang ou les diverses théories de la communauté scientifique est juste impensable. Même la Tradition et ses prophètes sont de plus en plus moqués. Ainsi, il n'est pas étonnant que seulement 17% des lycéens choisissent un Bac Littéraire tandis que 52% choisissent la filière scientifique. On fait de nous des Cartésiens en puissance. Voyez comme il est honorable de nos jours de s'auto-proclamer "Cartésien" : "Je ne crois que ce que je vois moi !". Paradoxalement, toute notre éducation aurait dû tourner autour d'un seul principe : l'essentiel est invisible.

Je vous demanderai donc de bien vouloir faire abstraction de vos idées reçues, de votre esprit cartésien (qui donne tout pouvoir à la matière), de votre éducation et surtout de votre "self-esteem"

Essayez simplement de penser comme un être humain déconditionné.

Lorsque vous observez le ciel de nuit, celui-ci vous semble sans fin. La couleur noire dominante suggère des espaces inconnus.  Si l'on observe la matière en détail avec un microscope électronique, ont découvre un nouvel univers sans fin. Vous pourriez passer 1 an à observer les moindres recoins d'une surface d'1cm²! L'infiniment petit et l'infiniment grand sont des concepts bien présent dans notre quotidien, on ne peut le nier.

De toute évidence l'infini est partout! Et c'est vrai! D'ailleurs l'infini, on en parle à l'école! On lui attribut même un symbole en pensant que cela lui donnera une certaine réalité. On ne peut pas s'empêcher de le DÉFINIR! Ça c'est l'héritage de John Wallis...

Cet infini est en fait la clé de notre compréhension. Il est hors de notre mode de pensée actuel et semble impalpable, incompréhensible, insaisissable. Il nous rend fou et on le fuit. Alors on fait comme s'il n'existait pas...
Ainsi, on obéit aux diktats de la matière, elle s'impose à nous et on en devient finalement esclave, incapable de se reconnaître créateur.

Mais pensez au fait que l'infini est bien là, qu'il est bien présent partout, réalisez bien que:

CE QUI EST INFINI NE PEUT ETRE "DÉFINI", et CE QUI NE PEUT ETRE DÉFINI N'A PAS DE RÉALITÉ OBJECTIVE.

Si JE SUIS c'est uniquement parce que je me reconnais comme FINI et non infini. L'infinitude ne peut pas être vue, touchée, sentie, entendue ou goûtée, elle est hors de portée. Nos sens sont fait pour sentir et on ne peut sentir qu'une chose limité, soit, quelque chose de fini.

Essayez de toutes vos forces d'imaginer un objet d'une taille infinie, vous verrez que cela n'est pas compatible avec notre notion d’exister. Un tel objet n'existe pas, ce qui existe c'est ce qui est fini, donc ce que je peux sentir. Mais ÊTRE et EXISTER ce n'est pas la même chose... Nos 5 sens nous permettent de sentir ce qui existe mais pas ce qui est. Ce qui est, je le sens uniquement en moi:

Les sensations liées à nos 5 sens, celles qui donnent une réalité à la matière, sont toujours une sensation du « Je-suis » et lui sont donc subordonnées.  SEULE la sensation du "Je-suis", elle-même, est parfaitement objective, car elle n'est pas une interprétation d'informations extérieures. Elle est intérieure et intrinsèque à l'être.

Je ne peux pas dire : "Non non, tu n'as pas la sensation d'être." Ce serait ridicule. La sensation d'être EST, indiscutablement. Par contre, la réalité de la matière est tout à fait discutable! En quoi est-ce que le fait de toucher une table prouve-t-il une quelconque réalité objective à celle-ci? Je ne peux être objectif en affirmant cela puisque cette "sensation de table" provient de ma conscience!

Impossible de séparer l’Esprit qui observe et l’objet observé. Ils sont indissociables.

En fait, à y regarder de plus près, tout tend justement à prouver que ma table est belle et bien une illusion:

L'atome est le plus petit système découvert à ce jour. Il est composé d'un noyau et de un ou plusieurs électrons. C'est en tout cas ce que nous disent les scientifiques. Ce qu'ils oublient souvent de nous rappeler, c'est que la représentation d'un atome telle qu'on la connaît tous, est en fait très loin de la réalité.

Regardez comme les boules noires représentant les électrons sont proches du noyau et comme leur taille est presque équivalente à celle du noyau...

Un rapide calcul nous montre que si l'on voulait représenter un atome A L’ÉCHELLE, en représentant le noyau par un point d'1mm sur notre feuille, il faudrait placer les électrons à 100m de celui-ci! On est très loin du modèle ci-dessus!

Il n'est donc pas étonnant que les scientifiques s'accordent à dire que nous sommes composés à 99,9999% de vide. Cela prouve bien que la matière est illusion puisque ce n'est pas du tout ce que l'on ressent. Mon clavier sur lequel j'écris ne me semble pas être fait de 0.0001% de "matière solide", mais plutôt 100%!

En réalité, lorsque vous touchez une pierre, aucun atome ne se touche entre la surface de la pierre et votre main. La seule chose qu'il y a c'est des échanges d'informations. Des vibrations résonnants à diverses longueur d'onde, vous faisant croire à une "chose" plus ou moins dure, molle, douce, froide ou chaude. VOUS AVEZ UNE SENSATION DE MATIÈRE, D'ODEUR, DE GOUT, DE SON, mais cela n'est qu'une interprétation (par le cerveau) d'une vibration dont on peut mesurer la fréquence et sa longueur d'onde.

Il est important de ne plus se voiler la face et de voir la vérité en face:

PERSONNE NE POURRA JAMAIS PROUVER UNE RÉALITÉ OBJECTIVE A LA MATIÈRE. D'ailleurs aucun scientifique ne le fera ni s'y risquera...

Cependant, il y aura toujours quelqu'un pour dire : "mais si regarde, ce mur en plâtre il existe bien puisque lorsque je me cogne la tête dessus, il y a un trou, j'ai une bosse et j'ai mal!". On lui répondra alors que cela ne change pas le fait que l'on soit toujours en présence de "vibrations" interprétées par le cerveau:

  • Quand je tape ma tête sur le mur, j'envoie de l'énergie à sa surface et je romps l'équilibre (par échanges vibratoires) d'une partie des systèmes d'atomes. C'est le trou.
  • La bosse sur ma tête est aussi une rupture d'équilibre de la structure atomique qui composent les cellules de ma peau. Ici, c'est les atomes du mur qui ont transmis trop d'énergie à ma tête.
  • La sensation de douleur est un signal électrique envoyé par des neurotransmetteurs vers le cerveau, suite aux déséquilibres engendrés par le choc.

Tout cela n'est que transfert d'informations vibratoires. Il n'y a rien de PHYSIQUE là-dedans puisque aucun atome ne s'est en fait touché! Il n'y a que dans les accélérateurs de particules que l'on peut faire entrer 2 particules en "collision". C'est le principe du nucléaire! On est bien loin du trou dans le mur...

Pensez à méditer plus souvent sur les concepts suivants:

- Comment l'infiniment grand et l'infini petit peuvent-ils être réels alors que seul ce qui est "définissable" existe?

- Comment la matière peut-elle me paraître si "réelle" alors qu'il n'y a en fait rien de vraiment "solide" dans sa composition?

L'explication est en fait assez simple et elle fera l'objet d'un prochain article :

Je ne peux exister si je ne suis pas limité par une sensation d'univers "extérieur" (la matière). C'est pour cette raison que je ne peux avoir conscience de l'infini. C'est la fonction première de la conscience: SÉPARER POUR ETRE. Ma conscience créé donc l'univers dont j'ai besoin pour me permettre d'exister et évoluer. Je ne peux évoluer si je suis infini.

Citation de "La loi Une" allant dans ce sens : "Mes amis, dans l’illusion que vous vivez actuellement, il semble souvent que vous n’obtenez pas ce que vous désirez. En fait, c’est le contraire qui paraît se produire dans de très, très nombreux cas. On pourrait penser qu’il y a un paradoxe et qu’on affirme telle chose alors que tels résultats apparents du désir se produisent; cependant, nous affirmons que, sans exception, l’homme reçoit exactement ce qu’il désire." HATONN.

TOUT EST SENSATIONS, TOUT EST ESPRIT, TOUT EST SOI.

L'éveil c'est justement comprendre que l’univers est le fruit de notre conscience collective. (Cf article sur le Règne Causal: http://stopmensonges.com/comment-ascensionner-vers-le-regne-superieur/)

"L’homme croyait que ce qu’il voyait. Mais il va comprendre que ce qu’il voit ne peut pas exister et que ce qui existe vraiment, il ne peut pas le voir." F.Hatem.

Paul Newego.fr

Note de l'auteur : cet article a été rédigé dans le but de vous éveiller à une approche plus métaphysique des choses. N'y voyez aucune "leçon de vie". Je ne suis pas un guide spirituel, je suis uniquement ici pour donner MA vision des choses avec MON interprétation de métaphysicien. Vos commentaires et vos questions sont les bienvenues évidemment. Pour en savoir plus visitez la page "Club Métaquantique".

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "Voici la preuve que notre univers n’est qu’une illusion!"

Me notifier des
avatar
3000
fil
Invité

“Sensation”: il faut savoir que comme dans “matrix”, les entités ésotériques et autres manipulateurs technologiques peuvent vous induire des sensations, des pensées à votre insu.Du coup s’identifier à “ses” sensations peut-être périlleux…

fil
Invité
“…Je ne peux évoluer si je suis infini…”je n’adhère pas à cette (ce groupe de phrases en gras)phrase, je pense même le contraire par définition (ce qui est fini ne peu pas évoluer: logique, c’est évident non!?)Donc pour moi, vous prétez beaucoup de contre sens aux autres il me semble.Encore une fois (je l’ai dit sur une autre page du site):Les mots ont pour chacun des définitions très différentes.Peut-être que c’est pour cela que nous avons du mal à communiquer (en plus de ne pas forcément avoir envie de comprendre et d’écouter l’autre soi-même qui est coupé lui aussi de… Read more »
fil
Invité

Descartes dans le texte ne correspond pas vraiment à ce que vous appelez le “cartésianisme”.Comme beaucoup de chose les personnes, les idées, les mots sont dévoyés, chacun à sa propre définition des mots parfois même (comme : “Amour”, “liberté”, libre arbitre, réalité?…etc.)voir même le sens est retourné pour exprimer le contraire.

Nicole
Membre
Nicole

Cet article est très bien.
Il fait sens, si JE puis dire 😉

wpDiscuz