Physique quantique et conscience, un débat à deux voix : « La science finira par reconnaître l’âme »

« La science conduit à se poser des questions de nature spirituelle », explique le journaliste scientifique Jocelin Morisson, qui a développé le concept de « spiritualité laïque » au cours d’une conférence organisée par l’association Les Cygnes, à Saint-Beauzire.

Le physicien Philippe Guillemant, spécialiste de l’intelligence artificielle et de la théorie du chaos, était également invité de cette journée sur le thème « physique quantique et conscience ».

L’ingénieur de recherche hors classe au CNRS a montré comment « au début du XX e siècle, la physique quantique a révolutionné la physique » et a évoqué la recherche fondamentale qu’il mène en physique de l’information.

Bousculant Descartes et ses héritiers – « gardiens du temple de la science » – Philippe Guillemant est l’auteur de plusieurs ouvrages exposant sa théorie de la double causalité, à l’origine des synchronicités, « ces coïncidences mystérieuses que nous attribuons souvent au hasard, à défaut d’en connaître le sens » (*).

Une théorie de l’espace-temps flexible, qui explique le phénomène des synchronicités par une influence du futur sur le présent. « Notre présent est à la fois sous l’influence de notre passé et de notre futur », a expliqué le conférencier au public, l’invitant à entendre qu’« un futur déjà réalisé peut être changé, que le présent crée le passé ».

Convaincu que « la science finira par reconnaître l’existence de l’âme, véhicule immatériel de la conscience », Philippe Guillemant constate que, « depuis 35 ans, la physique a fait d’énormes progrès, mais ceux-ci ne sont pas acceptés, car au début du XX e siècle, on a cru que la science était terminée ; l’homme moderne a un problème avec sa conscience, il ne veut pas entendre parler du pouvoir de sa conscience ».

S’il déplore le matérialisme qui limite la science occidentale, Philippe Guillemant voit avec satisfaction « émerger, peu à peu, en physique, la découverte de l’existence du vide… qui n’est pas vide du tout, qui est plein d’informations. Les informations qui nous manquent sont peut-être dans le vide… qui ne l’est pas ».

(*) Auteur de La route du temps (il y a dix ans), La physique de la conscience (2015).

Laurence Coupérier

Source : http://www.lamontagne.fr/clermont-ferrand/vie-associative/puy-de-dome/2017/04/30/physique-quantique-et-conscience-un-debat-a-deux-voix-la-science-finira-par-reconnaitre-lame_12384621.html

—note stopmensonges—

Il n’y a pas encore la vidéo en ligne de cette conférence mais en voici 2 autres avec Philippe Guillemant sur ce sujet :

Namaste

Laurent

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Physique quantique et conscience, un débat à deux voix : « La science finira par reconnaître l’âme »"

Me notifier des
avatar
3000
TAO
Membre

Super, encore MERCI Laurent pour cet article, le changement de paradigme et la transmutation se confirme, la science de la conscience, l’ordinateur quantique du grand TOUT dont nous sommes tous équipés entre enfin en osmose avec les spiritualités ancestrales de la source L’AMOUR DIVIN, la loi UN. GRATITUDE MERCI MERCI MERCI……………….. TAO

zebulon
Membre
zebulon
Je ne suis pas physicien , je tient a préciser se que dit Philippe Guillemant me parle énormément. Beaucoup de terriens on des synchronicité c’est quelque d’incroyable, sa ma prouver que l’être humain et bien plus que ça. un petit témoignage court: Les réponse sont en nous, et non a l’extérieur(quoi que c’est la même choses), je médite souvent pour me retrouver dans cette état de méditation profond, un calme, juste être, vous voyez comme être dans le ventre de sa maman. J’ai pu rencontré ma propre sphère couleur arc-an-ciel au fond de mon être, elle était toute petit du… Read more »
wpDiscuz