Le Groupe « Chimera »

Note ExoPortail : Ceci est un condensé de 3 articles, veuillez pardonner les répétitions. Pour les profanes je vous invite vraiment à tout lire et à adopter une ouverture d’esprit. Si vous ne maîtrisez pas l’Anglais pour lire certain lien, n’hésitez pas à utiliser Google Traduction pour avoir une idée générale.


Le temps est venu de relâcher plus d’information sur le groupe Chimère. Certaines parties de cet information peut sembler incroyable pour certains, mais la vérité est plus étrange que la fiction.

Ce groupe comprend les dirigeants des forces obscures de la galaxie d’Andromède. Ils sont venus sur Terre dans des corps physiques humanoïdes il y a 25.000 ans et ont mis la planète en quarantaine. Ils ont construit une clôture électromagnétique scalaire autour de la Terre (le voile), empêchant les contacts avec les extraterrestres positifs et isolant ainsi l’humanité. Puis ils ont construit un vaste réseau de villes souterraines, en utilisant les Draconiens en tant que gestionnaires d’esclaves et les Reptiliens comme esclaves et ont contrôlés la population humaine sur la surface de la planète à partir de là.
Leurs principaux bastions de l’époque étaient en Afrique, en Chine et au Tibet. Ils n’avaient pas de contact direct avec la civilisation de la surface jusqu’au début du 20ème siècle. Cette période a connu des développements occultes intéressants.
Tout d’abord, en 1917, les forces de la Lumière ont formé la société de Thulé en Allemagne. Très vite, elle a été infiltré par l’agent Rothschild contrôlé par les Archontes, nommé Adolf Schicklgruber (Hitler) et est devenu un instrument de l’obscurité et s’est davantage transformé en la société Vril qui développaient le programme spatial secret Allemand :
Lorsque le groupe Chimère vit cela, ils ont réalisé que la population humaine de la surface a atteint le développement technologique suffisant pour atteindre les étoiles et percer le voile. Pour mettre un terme à cela, ils ont fait leur premier contact avec la population de la surface à travers Karl Haushofer sur ses voyages au Tibet. Après que le contact a été faite, Haushofer, contrôlé par les Chimères était la principale force occulte derrière l’Allemagne Nazie.
Après que les Nazis ont perdu la deuxieme guerre mondiale, ils ont été importés aux États-Unis à travers l’Opération Paperclip, où ils ont formé l’épine dorsale du complexe militaro-industriel, ont continué à développer leur programme spatial secret et ont commencé à construire des bases militaires souterraines profondes, financés par l’or Yamashita. Le groupe Chimère était dans les coulisses, en regardant attentivement les mouvements du complexe militaro-industriel des États-Unis et faire en sorte que le statut de quarantaine de la planète était maintenue et conservée intacte. L’arsenal nucléaire croissante des militaires négatif était une grande inquiétude pour les forces de la Confédération Galactique et ils ont fait une expérience pour minimiser le rendement de la bombe thermonucléaire à l’essai nucléaire au Château Koon en 1954 :
Après, la Confédération a diminué avec succès le rendement de la bombe de près de 90%, le complexe militaro-industriel a eu peur et ont uni leurs forces contre la menace perçu des «grands blancs«. C’était exactement ce que le groupe Chimère voulaient, parce que maintenant ils avaient les militaire négative unis dans le monde, en travaillant sur l’objectif commun du maintien de la quarantaine. Des protocoles secrets très strictes ont été établies et aucune fuite sur les  «profonds événements» qui pourraient perturber l’état de la quarantaine ont été tolérés. C’est la raison pour laquelle vous pouvez trouver aucune preuve réelle de l’existence d’autres civilisations et la plupart des «preuves» est fabriqué par la CIA pour brouiller un peu plus la question. C’est aussi la raison pour laquelle vous ne pouvez pas trouver d’informations profondes à ce sujet sur internet, mais juste le recyclage sans fin de faits bien connus à la place. Vous avez peut-être déjà remarqué que presque tous les informations sur les ovnis et les bases militaires souterraines profondes sont vieux de plusieurs décennies.
Vous pouvez trouver la seule mention du groupe Chimère dans l’interview de James Casbolt. Il est l’un des très rares personnes ayant accès à des Intel profondes qui se sont rendus publics. Bien que pas tout ici est correcte, il mérite d’être lu :
Le groupe Chimère vénèrent le Soleil Noir, qui est leur symbole du Soleil Central Galactique. Leur chef est toujours en possession d’un seul morceau de la Pierre Noire, qui est un morceau lourd de top / antitop quark condensat. Il a été apporté sur la Terre à partir de Rigel en 1996. La Pierre Noire est le centre de l’anomalie cosmique primaire de l’obscurité et est beaucoup plus dangereux que la bombe strangelet, comme les top quarks sont beaucoup plus lourds que les quarks étranges
Les dirigeants du groupe Chimère sont les gardiens de la zone nulle électromagnétique.
Le groupe Chimère avaient leur propre réseau de bases souterraines jusqu’à ce qu’ils ont été récemment dégagés par la Résistance. Ces bases ont été reliés à un système de train à grande vitesse. Pour clarifier la situation, jusqu’à récemment, il y avait trois systèmes de trains souterrains: l’un reliant les bases militaires souterraines profondes des militaires négatifs, celui reliant les bases Chimère et celui reliant les bases de la Résistance. Le système de train de la Résistance était celui que j’ai vu en 1977. L’existence du système de trains des militaires négatifs a été divulgué à la population de la surface à travers ce document de RAND :
Maintenant, seulement le système de trains de la Résistance est pleinement opérationnel. Le groupe Chimère est principalement contenue dans les parties souterraines supérieures des bases militaires de la surface, plus proche de 100 pieds (30 mètres) de la surface. Leurs principaux bastions actuels, à travers laquelle ils contrôlent la surface de la planète, sont les suivants :
* Borgo Santo Spirito, Rome, Italie
* Base d’Aviano OTAN, Italie
* Une certaine emplacement classifié, Europe Centrale
* Une autre emplacement classifié, Europe Centrale
* Base Ramstein OTAN, Allemagne
* Base Fairford RAF, Royaume-Uni
* Montauk, New York
* Wright-Patterson AFB, OH
* Sandia / Los Alamos, NM
* White Sands / Région 6413, UT
* Nellis AFB / Zone 51, NV
* Edwards AFB, CA
Chacun de ces lieux a sa propre bombe de strangelet sur son territoire. Ces bombes de strangelet sont très dangereux et ils sont la raison principale pour laquelle les militaires positifs n’est pas encore fait leur pas pour l’Événement :
Un emplacement à proximité du point d’entrée / sortie de Montauk est Cold Spring Harbor, un laboratoire génétique où les Chimère produit des clones des membres haut placés de la Cabale, selon certaines sources non confirmées :
Les forces de la Confédération Galactique surveillent constamment l’installation et mettra fin au programme de clonage lorsque la situation sera prêt pour cela :
Le groupe Chimère a détourné le système financier mondial aux mains des banquiers centraux de la dernière décennie par le logiciel  »PROMIS » et grâce à des programmes d’échanges à haute vitesse. La Résistance et l’Organisation (son prédécesseur) étaient au courant de ces programmes pour un certain temps et ont pu siphonner environ 70 milliards de dollars à partir des fonds noirs de la Cabale. Cet argent sera rendu à l’humanité après la Réinitialisation du système financier à travers les comptes de garantie.
Le groupe Chimère ne doit pas être confondu avec la civilisation de rupture. La civilisation de rupture tire son origine du programme spatial occulte Nazie et a évolué en un complexe militaro-industriel avec de nombreux projets noir, tandis que le groupe Chimère est la force motrice derrière la civilisation de rupture, la manipulant pour aider le maintien de l’état de la mise en quarantaine de la planète Terre. La ligne de démarcation entre le groupe Chimère et la civilisation de rupture est appelé la limite de phase, dont plus rien ne peut être dit publiquement, et l’Événement / la Percée par Compression peut aussi être appelé la transition de phase.
Les forces de la Lumière ont mis au point un protocole pour la défaite du groupe Chimère et le protocole est en cours.
La victoire de la lumière est proche.

LE GROUPE CHIMÈRE (« Chimera » en anglais)

(– dans la mythologie grecque, la chimère est une créature fantastique malfaisante )

La plupart de ceux qui appartiennent au groupe Chimère sont des Andromédiens ou des hybrides d’Orion. Ils proviennent d’un certain secteur de la galaxie d’Andromède et sont passés par la formation d’Orion, pourrait-on dire, quand ils ont été acceptés. Ils faisaient partie de l’obscur Empire Draco / Reptilien d’Orion. Ils avaient essentiellement repris le contrôle de cet empire.
Ils ont été les administrateurs, les gestionnaires de l’Empire Draco / Reptilien d’Orion durant une longue période. Ils étaient les plus avancés technologiquement et scientifiquement de cet empire. C’est pourquoi ils sont les derniers restants.

Source Cobrahttp://portail2012-fr.blogspot.fr/…/interview-de-cobra-du-1…

Le groupe Chimère a contrôlé le développement du programme spatial secret nazi allemand (GNSSP) qui a pris deux directions. La partie la plus secrète du GNSSP était dirigée par Hans Kammler.

Hans Kammler

Le programme spatial nazi officiel a été développé par Wernher von Braun. Les deux ont ensuite été {secrètement} acheminés vers les États-Unis durant l’opération « Paperclip » avec beaucoup d’autres scientifiques et absorbés dans le complexe militaire et industriel américain. Ils ont développé à la fois le programme officiel de la NASA et le programme Solar Warden plus secret (par une faction plus militaire de la Cabale) et le programme spatial institutionnel (par une faction plus institutionnelle de la Cabale).

Les programmes Solar Warden et Corporate Space ont été interconnectés mais profondément compartimentés. Au sommet, ils ont été dirigés par les « Quatre Impies » {en anglais : ‘The Four Unholly’} : George Bush Senior, Henry Kissinger, Dick Cheney et Donald Rumsfeld.
Les « super-soldats » supérieurs ont été acceptés dans le programme et ont subi un lavage de cerveau avec l’idée qu’ils défendent la Terre des extraterrestres négatifs.

Certains diplomates de l’ONU connaissaient l’existence de Solar Warden et ils croyaient naïvement qu’il s’agissait d’un programme mondial de défense de la Terre contre une menace étrangère. En réalité, le but du programme spatial secret était de construire une infrastructure conjointe Humaine / Draconienne dans tout le système solaire pour l’invasion Archonte qui s’est produite en 1996.

(voir Cobra ► https://exoportail.com/cobra-le-grand-oubli-de-lannee-1996/ ).

Il existe une flotte de vaisseaux-mères de la Confédération Galactique située juste à l’extérieur de notre système solaire et cette flotte présente une barrière à travers laquelle aucun véhicule spatial du groupe Chimère ne peut échapper.

Les « Quatre Impies » espéraient secrètement que les Chimères leur fourniraient la voie d’évacuation au-delà de ce système solaire vers l’Étoile de Barnard juste avant les arrestations massives, car c’était la promesse que les Chimères faisaient à leurs « meilleurs » cabalistes.

Les « Quatre Impies » sont en réalité des Draconiens qui ont pris des incarnations humaines il y a 26 000 ans et sont les quatre hybrides Draco / Humains les plus visibles :

– George Bush Senior
– Henry Kissinger
– Donald Rumsfeld
– Dick Cheney.

Approfondissement sur le bastion Brookhaven-Montauk du Groupe Chimera

Un approfondissement vous est proposé ici, peut-être que j’en ferai sur d’autres sujets, si cela s’avère nécessaire. Aujourd’hui, nous allons nous focaliser sur le groupe Chimera et plus particulièrement, sur leur forteresse principale qui est Brookhaven, à Long Island.

Il est impératif de lire les informations complémentaires qui entourent le Groupe Chimera et Brookhaven, pour ne pas tomber dans l’incompréhension et la critique habituel lambda, sans réel argument qui manifeste simplement une méconnaissance sur le sujet. La connaissance est la clé, j’encourage donc moi et chacun de vous à lire et approfondir les recherches pour mieux comprendre la situation et la substance des différents intels fournis . Vous verrez notamment ici que Cobra n’invente rien de « farfelu » sur ce sujet ( farfelu car on méconnaît plutôt oui, comme pour les bombes strangelet, j’ai vu des gens dire que c’était une invention sortie tout droit du génie de Cobra. Sachez qu’il peut dire des « choses folles » parfois dépassant l’entendement, vous avez le droit de le penser, mais les strangelet existent réellement, Stephen Hawking a même mis en garde la communauté scientifiques sur le danger que peut entraîner la manipulation de celle ci récemment.), puisque de rares travaux qui ont échapper à l’étouffement révèlent la vérité sur ce lieu mystérieux.

Vous allez découvrir des choses extraordinaires, notamment le lien entre Brookhaven-Shoreham-Montauk, les armes à particules utilisé par Chimera ( le groupe Chimera est composé d’individus humains aux vibrations extrêmement lourde. Leur source ne fait pas partie de l’humanité. Ils croient aux trans-humanisme. La plupart d’entre eux ont été projetés dans des corps clonés, grâce à leur technologie. La majorité d’entre eux vivaient dans des bases souterraines. ), les projets de contrôle de l’esprit, voyage dans le temps etc.

Photo aérienne de Brookhaven-Montauk-Shoreham

Analyse de la photo aérienne:

La photo ci-dessous est une image composite, créé à partir des cartes aériennes de l’USGS ( Institut d’études géologiques des États-Unis), montrant l’extrémité Est de Long Island, New York. Cette photo illustre les relations géographiques entre les différents emplacements des installations et des événements.

Analyse de Brookhaven

Analyse de la photo aérienne :

La photo de droite est une vue aérienne du Laboratoire national de Brookhaven ( BNL ). L’un des dix laboratoires nationaux supervisés et financés principalement par le Bureau des Sciences de l’US Department of Energy ( DOE ). La grande zone circulaire au milieu supérieur de la photo  est le rayon de 2,4 mile du RHIC ( Collisionneur d’Ions Lourds Relativistes).

Photo prise par l’USGS

Au moment de cette photo (août 1994), le RHIC était encore en cours de construction. Ci-dessous et légèrement à gauche, un deuxième petit anneau appelé AGS (alternance synchrone gradient) est également visible. Ces dispositifs sont collectivement connus comme les accélérateurs de particules. Le RHIC utilise des aimants conducteurs super-refroidis par de l’hélium liquide, et nécessite 5 millions de watts d’énergie électrique juste pour la réfrigération.

Bien que les données ne sont disponibles pour les besoins totaux d’énergie du RHIC, une valeur de l’ordre de 20 à 40 fois la charge de réfrigération est une hypothèse sûre. Ce serait égal à 100-200 million watts de puissance électrique.

Maintenant, nous voyons le vrai but de la centrale nucléaire de Shoreham. Bien que les accélérateurs de particules actuels sont enterrés dans des tunnels souterrains, la plupart des structures de soutien sont au dessus du sol. Notez que la plupart, et des installations de recherche administratives, sont établies dans une grille, mais certaines structures sont orientées avec des angles bizarres. En particulier, la ligne violette (image ci-dessus) reliant le bord gauche de l’anneau RHIC et le bord droit de l’anneau AGS, se termine par un groupe de structures dans le milieu de la photo ci-dessous.

Photo prise par le BNL

Dans la photo de couleur supérieure, ces structures sont situées dans le coin inférieur droit, et semblent être une rangée de hangars métalliques, avec le premier ensemble à un angle légèrement différent, comme si elles arrivent juste à suivre la route. En réalité, leur emplacement et leur orientation n’est pas un simple accident de commodité.

Ce bâtiment loge les équipements de support pour un premier système d’arme à faisceau de particules de génération . Ce n’est également pas un hasard si une ligne tracée à partir de l’extrémité inférieure de cette ligne de structures croise le site du crash de vol TWA 800 ( note SM: explosion de l’avion en plein vol au large de l’île de Long Island, le 17 juillet 1996 qui a fait plus de 220 victimes) . Les anneaux du RHIC et AGS sont utilisés pour accélérer des paquets de particules subatomiques à des vitesses proches de la vitesse de la lumière.Ces paquets sont ensuite mis en forme, concentré, et lancé sur la cible par des équipements situés sous la rangée de hangars métalliques.

Photo prise par le BNL

L’image de couleur ci-dessus montre une vue rapprochée d’une autre installation située le long de cette même alignement de faisceau de particules, connu sous le nom NSLS (National Synchrotron Light Source – Broohaven) également visible dans la photo précédente. Cette installation utilise un électron (anneau) accélérateur pour produire de la Lumière laser ultra-violette à grande puissance. Le faisceau laser sert à deux choses.

A faible puissance, il est utilisé pour la réception et le suivi des cibles. Toutefois, sa fonction principale (puissant courant) est de créer un vide partiel, cad un « tunnel » à travers l’atmosphère à la cible. Cela permet au faisceau de particules de voyager sans atténuation ou la diffusion par les molécules d’air. Les équipements mentionnés dans la présente analyse sont des exemples de la «double utilisation»de la doctrine. En d’autres termes, ces installations comprennent un système d’arme à faisceau de particules avancé , déguisé en laboratoires de recherche scientifique légitime. La majorité des scientifiques et techniciens qui travaillent sur ​​ce site ont aucune idée du fait que leurs efforts sont utilisés pour dissimuler une tel dessein sinistre.

Pour cacher cet appareil monstrueux de l’œil innocent des scientifiques,  ils ont créé des infrastructures secrètes souterraines en Amérique.

Calcul de l’énergie du faisceau de particules

Présentation du faisceau de particules :
Ce qui suit sont des extraits d’un document de relations publiques appelé «RHIC par les chiffres», publié par le Laboratoire national de Brookhaven (BNL).

Citation 1 :

le faisceau de RHIC se déplace à 99,995 pour cent de la vitesse de la lumière (186,000 miles par seconde, soit plus de 300 000 000 mètres par seconde).

Citation 2 :

le faisceau de RHIC n’est pas continu – il est composé de 57 « paquets » différents contenant chacun des milliards d’ions.

Citation 3 :

Les ions de RHIC sont si petits que, même à près de la vitesse de la lumière, la force de leur impact est quasiment le même équivalent que l’impact de deux moustiques entrant en collision.

Sur le site BNL (Broohaven National Laboratory), nous découvrons que des atomes d’or sont utilisés pour le faisceau de particules.

Tunnel RHIC, photo BNL

Calcul de l’énergie du faisceau de particules:

L’énergie contenue dans un objet en mouvement, que ce soit une voiture, boule de neige, ou faisceau de particules composées d’atomes d’or est calculé ainsi:

[Eq. 1]

Où: E = énergie en Joules.

      m = masse en kilogrammes.

     V = vitesse en mètres par seconde.

La masse d’un atome d’or est de 3,2697 -21 grammes, et la masse de 2 milliards d’atomes d’or est de 6,5394 -12 grammes ou 6,5394 -15 kg. Merci à la relativité d’Einstein, la masse effective de tout objet se déplaçant à une vitesse proche de la lumière augmente par:

[Eq. 2]

À 99,995% de la vitesse de la lumière, la masse effective est un peu plus de 100 fois la masse au repos, donc nos 2 milliards d’atomes d’or ont une masse effective de 6,5394 -13 kg. Ensuite, la vitesse de la lumière est de 299 792 458 mètres par seconde dans le vide, et 99,995% de vitesse de la lumière est 299 777 468 mètres par seconde.

Par conséquent:

E = 6,5394 -13 * 299 777 486 2 * 0.5 = 29.383,7 Joules

Et puisque le RHIC stocke 57 paquets de particules, l’énergie totale est: 57 * 29383,7 = 1674871 Joules. Ceci est près de 3 fois l’énergie d’une automobile de 1587 kg s’écrasant dans un mur à 96.5 km/h ! Et toute cette énergie concentrée dans 57 paquets, chaque petite que la période à la fin de cette phrase, et se déplaçant à une vitesse proche de de la lumière. Il semble rappeler l’extrait numéro 3 (ci-dessus) dit la vérité, mais pas toute la vérité … Il convient de mentionner que, selon BNL, le RHIC n’a pas produit un faisceau de particules jusqu’à Juillet 1999. Cependant, étant donné le nature secrète de DOE, cette date est suspecte. En outre, comme la ligne tracée sur la photo aérienne de BNL montre clairement, l’anneau AGS est également capable de fournir des faisceaux de particules dans les bâtiments de systèmes d’armes

Analyse de l’installation nucléaire de Shoreham

Analyse photo aérienne :
La photo ci-dessous  est une vue aérienne de l’installation de production d’énergie nucléaire Shoreham, propriété de Long Island Power Authority ( LIPA ). Selon LIPA, cette installation a été mise hors service en Juin 1987 et le combustible nucléaire enlevé. Cette photo a été prise en Août 1994. Notez le parking plein de voitures, dans le coin supérieur droit de la photo. A noter également les voitures garées le long des bords de gauche des bâtiments dans le coin inférieur gauche de la photo. Une autre particularité est le complexe isolé de bâtiments dans la partie moyenne supérieure de la photo. Remarquez comment une bande de forêt a été laissé entre le complexe et la plage pour la dissimulation.  Notez en outre la dissimulation de la route à faible trafic reliant le complexe à la route dans le centre de la photo.

 Une autre caractéristique intéressante est le sentier qui mène à la plage, au bord de la partie droite du complexe. Quand tout cela est regroupé, ce complexe a la signature classique d’un point d’accès souterrain rural.

Photo prise par l’USGS

Cette installation est pleinement opérationnelle et est utilisé pour fournir la puissance électrique du système à faisceau de particules caché à Brookhaven National Laboratory. (…)

Analyse de Montauk
aérienne Analyse photo :
La photo ci-dessous est une vue aérienne de Montauk Point State Park, et de la base militaire Camp Hero, tous deux situés à l’extrémité Est de Long Island. L’autoroute en boucle et un grand parking dans le coin en haut à droite sont à côté de the Montauk light house(un monument national).

Le complexe de routes et de vastes structures à partir du bord gauche de la photo, et qui continuent au bord droit comprend la base militaire Camp Hero. Pendant de nombreuses années, il y a eu une controverse persistante autour de la basemilitaire Camp Hero ( CHMR ).

Selon de nombreux témoignages, ce site a été secrètement utilisé pour des expériences de contrôle de l’esprit, recherches des armes de pointe / tests, et comme un portail de machine à remonter le temps. Ces efforts clandestins sont généralement connus et collectivement par le terme « Projet Montauk ». À première vue, le contrôle de l’esprit , les armes à faisceaux de particules, et le Voyage dans le temps peut sembler avoir peu en commun. Cependant, les trois tâches utilisent une puissance élevée énergie électro-magnétique. Les accélérateurs à faisceaux de particules à Brookhaven sont utilisés pour fournir l’énergie nécessaire (directement dans le cas des armes à faisceaux de particules, et indirectement dans le cas de contrôle de l’esprit, et Voyage dans le temps).

La photo ci-dessus est un agrandissement de la partie centrale inférieure de la photo précédente. Remarquez la forme d’anneau artefact qui mesure environ 100 mètres de diamètre. Une vérification croisée de la carte topologique USGS avec une vue générale Indique indique l’artefact ne correspond pas à une fonction naturelle du sol.

Cet artefact est la signature de la surface visible d’une structure souterraine. Les manifestations de ce genre sont causées par deux processus distincts.

(1) Perturbation de l’aquifère naturel par la structure souterraine.

(2) EM ou une fuite de la chaleur à partir de la structure souterraine de modifier la croissance de la végétation de surface.

Un anneau de 100 yards est trop petit pour être un principal accélérateur de faisceau de particules, mais il est juste à la bonne taille pour un synchrotron à électrons du même type que celui utilisé pour créer un vide partiel « tunnel » à travers l’atmosphère de la cible (voir analyse NSLS, Brookhaven bien au-dessus). Une autre utilisation de rayonnement synchrotron à électrons généré est la modulation du comportement humain ( contrôle de l’esprit ).Bien que le rayonnement EM est elle-même pure, le processus de génération de synchrotron à électrons permet d’accéder à des parties du spectre électromagnétique qui ne sont pas normalement disponibles grâce à l’utilisation de générateurs RF classiques. Ces longueurs d’onde sont particulièrement utiles, car ils sont de la même ampleur (taille) que certaines des microstructures au sein du cerveau humain.

En outre, étant donné que les longueurs d’onde en question ne se produisent pas dans le milieu naturel, le cerveau humain n’a pas de l’immunité innée. Les niveaux élevés de puissance qui peuvent être atteints avec un synchrotron à électrons permet à ceux que beaucoup de sujets soient «traités» simultanément.

La photo ci-dessus est un autre élargissement d’une section de la première photo. Encore une fois nous voyons un anneau artefact  (bien mieux caché). L’artefact est plus indicatif de la perturbation de l’aquifère que de la perturbation directe de la végétation. Cet anneau est situé au-dessus et un peu à gauche de l’anneau plus petit sur ​​la photo précédente. En outre, une fois que vous savez où chercher, l’anneau est en réalité considérablement plus grand que l’autre photo. Avec un diamètre approximatif de 275 mètres, l’anneau est approximativement de la même taille que l’accélérateur de particules AGS de Brookhaven. L’anneau pourrait être un accélérateur de faisceau de particules principal, mais avec l’installation Brookhaven si proche, une meilleure utilisation serait comme un anneau de stockage secondaire pour l’accélérateur de faisceau de particules principal, à Brookhaven .

Cette conclusion est étayée par le fait que les accélérateurs nécessitent beaucoup plus d’énergie que les anneaux de stockage, et une pléthore d’équipements auxiliaires qui représenterait la duplication inutile des installations de Brookhaven. La localisation de l’installation de lancement d’armes à faisceau de particules est plus problématique.

À Brookhaven, la nature de la double utilisation des installations rend la tâche relativement facile, mais le complexe souterrain Montauk est par définition une base secrète et donc beaucoup moins d’indices sont disponibles pour l’analyse.

En supposant que l’installation de lancement d’armes de faisceau de particules n’est pas complètement camouflé, et en supposant que les deux anneaux se connecte à l’installation de lancement via la ligne de faisceau droit, le meilleur choix pour la ligne de lancement de faisceau de particules est sur la photo ci-dessus.

La deuxième photo ci dessus montre une vue agrandie du point de lancement de faisceau de particules suspect. Il est intéressant de noter que tous ces composants d’armes à faisceaux de particules sont en dehors de la partie clôturée de CHMR. C’est un exemple classique de mauvaise orientation, et de l’idée qu’il faut  » le cacher de la vue ». L’analyse des systèmes de portail de machine à remonter le temps est au-delà de la portée de ce document. Il suffit de dire que les expériences impliquant le déplacement de temps est extrêmement dangereux et est donc situé un site isolé, à l’écart des grands centres de population et une infrastructure importante (comme le Brookhaven National Laboratory) est conseillé.

Cependant, la nature de ces expériences nécessite également l’accès à des concentrations d’énergie qui ne peuvent être obtenus par des accélérateurs de particules (telles que Brookhaven). Sur la base de cet ensemble d’exigences, point de Montauk (et CHMR) semble être le compromis idéal. Cependant, il est de l’avis des auteurs que si un accident se produit, Montauk se révélera beaucoup trop près pour ne pas être atteint …

Sourcehttp://www.bibliotecapleyades.net/

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
3000
wpDiscuz