Graham Hancock explique pourquoi sa vidéo virale sur Ted Talk “War on Consciousness” a été interdite

5
5294

Qui est Graham Hancock ?

Il est l'auteur de nombreux best-sellers internationaux, comme The Magicians of the Gods, et Fingerprints of the Gods, entre autres. Ses livres se sont vendus à plusieurs millions d'exemplaires dans le monde entier et sont disponibles en plus de 25 langues. Évidemment, avec tant de gens, y compris de nombreux érudits réunis dans son travail, quand on va à l'encontre de la sagesse conventionnelle, on va recevoir des critiques sévères de la part du courant dominant. Cela est particulièrement vrai si vous avez accumulé et présenté des preuves d'une manière crédible qui remet en question le cadre actuel de la connaissance.

Article connexe : Des découvertes archéologiques étonnantes confirment les travaux de Graham Hancock

La spécialité de Graham, en plus d'être un formidable penseur et chercheur critique (ce qui est évident si vous avez lu son travail), se concentre davantage sur les civilisations anciennes. Non seulement les civilisations antiques standard, mais aussi les civilisations anciennes perdues qui ne sont pas communément reconnues dans l'histoire traditionnelle. Ses travaux montrent que bon nombre de ces civilisations ont été extrêmement avancés de multiples façons, et, dans certains cas, plus intellectuellement, et peut-être, plus technologiquement avancés.

C'est pour le moins fascinant. Graham a écrit pour nous dans le passé et l'article ci-dessous est écrit par lui si vous voulez avoir un avant-goût de son travail et de ses sources d'information:

Gobekli Tepe, Noahs Art & Lost Atlantis

Il y a quelques années, Graham a donné une conférence sur TED intitulée The War on Consciousness. C'est un titre intéressant, et la première chose qui me vient à l'esprit en lisant le titre seul est l'idée que oui, il y a une guerre contre notre conscience, de plusieurs manières différentes.

L'une d'entre elles passe par les médias et la manipulation de l'information. Notre monde extérieur nous éclaire constamment de ce que nous devons penser, ce que nous devons faire, comment nous devons vivre nos vies et ce qui est considéré comme réel ou non.

Un autre serait la censure massive de l'information.

Son discours sur la TED (vidéo ci-dessous) allait tout simplement à l'encontre du but recherché. Ce n'est pas que ses informations et ses idées étaient invalides, c'est simplement explorer un sujet qui est craint par le grand public. Lorsque de nouvelles informations sont présentées d'une manière crédible qui remet en question les anciens cadres d'information, des réponses et des actions sévères sont toujours envisagées.

Ce que nous pensons savoir, c'est qu'il y a toujours des changements.

Ce sont eux qui sont les artisans du changement, ceux qui reçoivent tant de critiques, mais en même temps tant d'éloges. Manifestement, ils font quelque chose de bien et bouleversent de nombreuses figures d'autorité en cours de route.

Graham, dans son discours interdit, fait valoir que la société moderne ne nous permet pas d'explorer réellement notre conscience en rendant illégales diverses drogues psychédéliques. Il est compréhensible que cela soit offensant dans le courant dominant, étant donné que les substances psychédéliques sont interdites de recherche depuis des années. Aujourd'hui, l'interdiction a été levée et leur capacité à traiter de multiples troubles médicaux, entre autres, commence à apparaître.

Il fait valoir que le fait que la société n'est pas ouvertement autorisée à explorer notre propre conscience en toute liberté est une mauvaise chose.

Je peux comprendre son point de vue, bien que je ne prenne pas de substances psychédéliques moi-même, je crois, comme l'ont montré les recherches scientifiques, qu'elles peuvent être très bénéfiques et que les individus devraient avoir le droit de les explorer s'ils choisissent de le faire.

Qui est "l'homme" pour nous dire ce que nous pouvons et ne pouvons pas faire de nous-mêmes ?

Surtout à la lumière des preuves démontrant qu'ils peuvent être utilisés de manière non nocive et que la médecine moderne n'apportent aucune preuve de leur nocivité.

Il est assez étrange de constater à quel point les substances qui sont légales aujourd'hui sont beaucoup plus dangereuses et nocives pour la vie que la plupart des substances illégales.

"Il y a eu un effort concerté pour me discréditer et c'est un peu une conspiration... Quand on a des universitaires qui écrivent à la BBC et qu'ils disent," il faut faire tomber cet homme "... Quand ils disent cela et que la BBC fait une émission qui est conçue pour nuire à ma réputation, et que cette émission est ensuite jugée injuste par la Commission des normes de radiodiffusion, il se passe quelque chose d'étrange ici, quelque chose qui a quelque chose à voir avec...” (source vidéo ci-dessous)

Graham a expliqué que la décision de TED d'interdire ses propos était le résultat de leur conviction qu'il parlait d'"idées pseudoscientifiques". Comme la plupart des gens qui qualifient l'information de pseudo-scientifique, aucun appui n' a été fourni pour justifier cela.

Un autre grand exemple serait la science non matérielle. Malgré le fait qu'il s'agit clairement d'une entreprise scientifique des plus éminents scientifiques, dont les résultats statistiquement significatifs sont considérables, la science non matérielle est encore en grande partie écartée des milieux académiques traditionnels. Pour en savoir plus à ce sujet, cliquez ici.

Traduction :
"Je pense qu'il est évident que les psychédéliques sont diabolisés et rendus illégaux par notre société car les contrôleurs mentaux de notre société ont réalisé le potentiel de ces substances , ils ont le pouvoir de défaire la hiérarchie de contrôle."
Graham Hancock.

 

Source: CollectiveEvolution

Ttraduction : Stopmensonges.com

par Arjun Walia, le 11 janvier 2018

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "Graham Hancock explique pourquoi sa vidéo virale sur Ted Talk “War on Consciousness” a été interdite"

avatar
3000
  Subscribe  
Me notifier des
Odal GOLD
Invité
Odal GOLD

J’ai repris dans l’article la citation de Graham Hancock, car il est vrai que :
« Réfléchir, c’est commencer à désobéir » – Vivre et apprendre à se connaître soi-même, c’est commencer à réfléchir.
>> http://www.odalgold.com/exploration-des-etats-de-conscience-modifies

BlueGhost
Invité
BlueGhost
nrv
Invité
J’aime bien Graham H. mais le nombre de ventes est loin d’être un critère de fiabilité. Plutôt de mode commerciale zombie. La dépossession de nos attributs humains est bien en cause. C’est un gros bout du plan cia, dont sont sortis d’autres “voies sans issues”, mockingbirds et disons des ‘gladio’ intellectuels. T. MacKenna, D. Pinchbeck et autres descripteurs de la surface de la mer, Woodstock rock et satanisme. Le tout très lié aux services spéciaux militaires, comme les abductions/implants. Ben voyons…!!! D’autre part, je ne vois pas Graham et ses potes à succès (multilingues et millions), se réunir pour fonder… Read more »
Odal GOLD
Invité
Odal GOLD

Je ne crois pas que d’un point de vue spirituel humain, il faille attendre grand chose de bon de quelque organisation présente ou future “reconnue de recherche”. La démarche reste forcément individuelle et donc potentiellement contestataire. Donc pas que reconnue, en tous cas ?

armando
Membre
armando

intéressent merci !