Et si la maladie n’était pas un hasard du Dr. Pierre-Jean Thomas-Lamotte

° Quelques mois après son divorce, une femme développe un cancer du sein. ° Un cadre supérieur vit dans la hantise permanente de ne pas répondre aux attentes de la nouvelle direction et se retrouve avec un ulcère à l'estomac. ° Après une rupture sentimentale, un journaliste de 28 ans fait une crise cardiaque, inexplicable du corps médical, illustrant parfaitement l'expression «avoir le coeur brisé». ° À l'âge de quatre ans, le chanteur Ray Charles assiste impuissant à la noyade de son petit frère de trois ans. Six mois plus tard, il devient totalement aveugle.

° Une femme est invitée à quitter son poste du jour au lendemain pour être remplacée par plus jeune qu'elle. En deux jours, elle développe une infection. «Un directeur de banque vit une prise d'otage. Quelques mois plus tard, un virulent cancer se développe. «Un enseignant vit dans la crainte d'être muté et quelques jours après la nouvelle de la mutation, il fait une hémorragie cérébrale. ° Une fois retraité, un diplomate de carrière entre dans une dépression chronique.

° À force de s'angoisser pour la santé de son mari au chômage, sa femme finit par vivre plusieurs malaises. ° Un attaché commercial se découvre un psoriasis à la suite d'un conflit de territoire avec l'un de ses collègues.

Et si la maladie n'était pas un hasard ? Et si elle n'était que la réponse organisée par notre corps pour compenser nos petites et grandes déceptions émotion­nelles de la vie ? Après avoir examiné des milliers de patients, le Dr Thomas-Lamotte, neurologue français, a développé une approche différente des symp­tômes de ses patients : pour lui, la plupart des maladies que nous développons ont pour origine une émotion inavouée et le simple fait de comprendre ce mécanisme nous permettrait déjà de les éviter. L'expression populaire : "s'en rendre malade "trouve dans ce livre sa plus belle illustration avec les clés pour décoder nos déceptions et comment les empêcher d'agir sur notre corps.

Si le sujet vous intéresse, voici les deux derniers livres du Dr Pierre-Jean Thomas-Lamotte :

Jonathan

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "Et si la maladie n’était pas un hasard du Dr. Pierre-Jean Thomas-Lamotte"

Me notifier des
avatar
3000
steven
Invité
steven
Quand je regarde, je m’aperçois que ma copine stress tout le temps pour un rien et le résultat est qu’elle à un traitement à vie car son sang circule trop vite. Son fils, stress un peu moins mais pense avoir toujours raisons même quand il a tort, s’engueule souvent avec sa mère et le résultat est qu’il est fragile des intestins ce qui fais qu’il doit faire attention à son alimentation (piment fort à éviter par exemple). Je pense qu’en effet leur problème provient de leur tempérament et ils se rendent malades eux-mêmes. J’avais déjà fait ce rapprochement mais cela… Read more »
Plouf
Invité
Plouf

La corrélation entre la maladie et le psychique me parait évident.
Si cela intéresse certains, lire les livres de Lise Bourbeau.
Quand mes enfants étaient petits, dès qu’un me disait j’ai mal à la gorge, je lui répondais : depuis quelques mns ou heures, t’es tu senti blessé par ce que t’a dit ton frère, ta soeur, papa ou moi ou autre (bref pas digéré mais pas pu l’exprimer) ?
Même si l’enfant ne s’en souvenait pas, le mal de gorge disparaissait comme si son corps avait reçu le message qu’il a été entendu….
Et j’ai bcp d’autres exemples similaires.

FILIPOS
Invité
FILIPOS

Ce Monsieur je l’ai vu en 2003 énoncer sans le nommer les decouvertes du Dr Hamer, à l’occasion d’un colloque “cancer opportunité ou hasard” qui a eu lieu dans les murs du conseil général des bouches du Rhône.

Il a notamment projeté le tableau de la correspondance entre la coloration psychologique d’un conflit et l’organe concerné. C’était à l’identique celui du Dr Hamer.

Bien entendu il se démarque de Hamer sur des motifs futiles et ne se prononce pas sur le comment prendre en compte cette correlation psychisme/organe dans la guérison d’un cancer.

http://www.pansemiotique.com/12-interview-du-dr-thomas-lamotte/

Bill
Invité

Il faudrait aussi parler du docteur Claude Sabbat et sa théorie de la biologie totale.
Lui a été ostracisé en France alors que son tableaux de correspondance entre conflits et pathologies est beaucoup plus complet et précis.
Un site de présentation : http://www.ibbtev.be/

skarp
Invité
skarp

Tiens encore qui n’a travaillé que pour un laboratoire

wpDiscuz