E.M.I ou Expérience de Mort Imminente

 

 

 

 

 

 

J'affectionne tout particulièrement ce thème car, sans avoir fait d'expérience personnelle de sortie du corps, j'ai eu l'occasion de m'y intéresser de près puisque j'ai été la maman d'un enfant très lourdement handicapé, ce qui m'a fortement incitée à essayer de comprendre les raisons profondes de la maladie, au-delà de l'explication médicale. Ces recherches m'ont menée, entre autres, à l'exploration de ce domaine qui m'était alors inconnu. Au fil de mes investigations, j'ai eu l'occasion de "rencontrer", au travers de lectures, les pionniers de cette nouvelle science - ces chercheurs qui sont des scientifiques pour la plupart, classent effectivement ces phénomènes dans la catégorie des nouvelles sciences.  Rendons hommage ici à Raymond Moody qui, dès les années 70 a osé parler publiquement des témoignages reçus de ses patients ayant vécu cette expérience. Ce fut là acte de courage, car la communauté scientifique, très matérialiste, n'a pas accueilli favorablement ses publications. Toujours est-il que  ces témoignages de plus en plus nombreux ont donné naissance à l'Association I.A.N.D.S (pour International Association for Near Death Studies).

Qu'en est-il vraiment de ces expériences ?

Du plus loin que je me souvienne, j'ai toujours entendu le commentaire suivant, comme si c'était une évidence : "Personne n'est jamais revenu pour nous expliquer ce qu'il y a de l'autre côté" ; (faisant quand même le pré-supposé qu'il y a un "autre côté"). D'ailleurs, il s'agit peut-être tout simplement d'une vague réminiscence inconsciente d'avoir connu d'autres réalités dans une autre forme d'existence.

Eh bien pour les "expérienceurs" rien n'est plus faux, puisqu'ils sont revenus je dirai à la conscience ordinaire du monde physique avec leurs extraordinaires témoignages. Je précise volontairement conscience ordinaire, car pour ces personnes qui sont revenues d'un autre monde, leur conscience était, de l'autre côté du voile, infiniment plus riche et plus claire que sur terre, et ceci dans des proportions incroyables. Je me souviens d'une femme victime d'un accident grave de la circulation qui expliquait qu'elle avait soudain accès à une connaissance phénoménale et qu'elle était capable de résoudre des équations complexes alors que les mathématiques n'avaient jamais été son fort. D'autres témoins racontent que, alors qu"ils se trouvaient hors de leur corps, ils pouvaient avec la plus grande facilité se rendre n'importe où au sein de l'hôpital et même explorer certaines régions de la Terre, sans parler de cette fabuleuse traversée du tunnel, qui semble être une constante chez tous les "expérienceurs".

Au bout de ce fameux tunnel qui ressemble à une spirale, se dévoile une resplendissante lumière qui, une fois atteinte, plonge le témoin dans un état d'extase, dans un bain d'amour inconditionnel. Il y règne une paix absolue, inégalée même dans les moments les plus harmonieux de notre existence terrestre.

Écoutez plutôt ces courts témoignages :

Chaque témoignage est différent, mais il existe une sorte de fil conducteur ; un processus que l'on pourrait résumer en onze étapes, définies par les médecins qui ont recueilli les témoignages :

- La phase 1 est marquée par l'impossibilité pour le patient de communiquer avec ceux qui l'entourent. (Incommunicabilité) .

- La phase 2 se distingue par le fait que le patient "entend" (bien qu'il soit privé de ses sens) le médecin déclarer qu'il est mort. (Audition du verdict).

- La phase 3 est caractérisée par une sensation de grand bien-être. (sensation de paix et de calme).

- Durant la phase 4, le patient est surpris par le bruit (grondements, sifflements, tintements de cloche, etc.). (Le bruit).

- Au cours de la phase 5, le patient se dit comme aspiré dans un tunnel obscur à une vitesse inimaginable, au bout duquel il voit une lumière qui l'attire. (Le tunnel obscur ).

- C'est pendant la phase 6 que le sujet prend conscience qu'il est séparé de son corps (cette phase peut, dans certains cas précéder la phase 5). (La sortie du corps ou projection extracorporelle).

- La phase 7 est le théâtre de rencontres avec des parents ou amis décédés qui viennent l'accueillir. (Rencontres avec d'autres êtres).

- Durant la phase 8, un Etre de Lumière apparaît et le sujet est plongé dans un état de béatitude. Il est immergé dans un océan d'amour indescriptible. (L'Etre de Lumière).

- La phase 9 est celle du bilan de vie durant lequel le patient revoit, de façon presqu'instantanée, mais très précise, toutes les scènes de sa vie passée, percevant parfois quelques bribes de son futur). (Bilan de vie).

- A la suite de la visualisation de paysages magnifiques et remplis d'une lumière indescriptible, une sorte de frontière apparaît au sujet, matérialisée par une rivière, une barrière, par exemple, ce qui constitue la phase 10. (La frontière).

Cette barrière est infranchissable et c'est en tentant d'aller plus avant que le patient réintègre brutalement son corps physique. C'est la phase 11. (Le retour).

Quand on commence à aborder ces sujets par le biais de lectures ou de vidéos, on est vite surpris par le silence total de la science officielle et des médias (qui ne sont en fait que leurs relais obéissants). Pourquoi ces thèmes sur l'après-vie sont si controversés, pourquoi constituent-ils encore maintenant un tabou et surtout quel est le but, de ceux qui souhaitent maintenir ces expériences sous silence. En en parlant avec des médecins, j'ai été surprise par non seulement leur désintérêt mais surtout par leur rejet, déclarant sur un ton péremptoire qu'il ne s'agissait là que d'hallucinations.

Eh bien, il est temps maintenant d'introduire le docteur Eben Alexander, neurochirurgien et spécialiste reconnu du cerveau  (ça tombe bien), qui lui-même est sorti consciemment de son corps pendant un coma qui a duré 7 jours. Il a conservé un souvenir très vif de son expérience et affirme sans conteste que la conscience hors du corps est infiniment plus élargie et claire que la conscience ordinaire du monde physique.  (Voir le site en français : http://www.e-ostadelahi.fr/eoe-fr/eben-alexander-un-neurochirurgien-raconte-sa-propre-experience-de-mort-imminente/ )

Je pense à l'instant au témoignage d'une femme ayant vécu une EMI alors qu'elle se trouvait sur la table d'opération suite à un accident. Elle fait alors le commentaire suivant dans son livre : " Je ne me suis jamais sentie aussi vivante que lorsque j'étais morte ". Intéressant, non ?

Je vois déjà les sceptiques froncer les sourcils d'un air désapprobateur. Eh bien, j'ai pensé à vous car j'ai un autre spécialiste de la question à vous présenter. Il s'agit du Professeur Gary E. Schwartz. Cet éminent chercheur est professeur de psychologie, médecine, neurologie, psychiatrie et chirurgie à l'université d'Arizona. Il est également docteur de l'université d'Harward et fut professeur à l'université de Yale. Il est directeur du centre de psychophysiologie et co-directeur d'une clinique de médecine comportementale. Voilà déjà une excellente entrée en matière pour commencer. Ajoutons que ce monsieur a eu le courage de réaliser son étude sans crainte d'être ridiculisé par la communauté scientifique qui se targue de posséder le savoir. Beaucoup de scientifiques, dans de nombreux domaines, ont même perdu leur réputation pour avoir divulgué des informations gênantes pour l'ordre établi, quand ils n'ont pas été purement et simplement supprimés.

Mais revenons à notre professeur. Lui-même et son amie Linda ont conduit une étude absolument fantastique sur le thème de la survie de la conscience après la mort. Linda venait de perdre son père qu'elle chérissait profondément et sa présence chaleureuse lui manquait. Un jour, elle s'entend poser la question suivante à son ami : Crois-tu possible que mon père soit toujours vivant ? Et c'est à la suite de cette remarque tout à fait inattendue de la part de cette scientifique, qu'ils se sont lancé tous les deux dans l'enquête la plus fabuleuse qui soit : celle de tenter de prouver la réalité de "la vie après la vie" (c'est aussi le titre du célèbre ouvrage du docteur Raymond Moody).

C'est alors qu'ils ont invité les médiums les plus réputés des Etats-Unis qui se sont dit prêts à se livrer à l'expérience qui consistait à recevoir des informations émanant de personnes ayant quitté ce monde. Un nombre important de participants ayant perdu récemment un être cher ont répondu favorablement à l'invitation et ont découvert avec stupéfaction que les informations fournies par le médium correspondaient exactement, au détail près, au vécu de la personne décédée. Cette expérience a été réalisée à grande échelle et sur une certaine période de temps, ce qui a permis d'établir la preuve, pour les deux scientifiques, de la réalité de la vie après ce passage que l'on nomme à tort la mort car ce mot très chargé négativement suggère la fin de toute vie ; ce qui n'est pas le cas, puisqu'il s'agit simplement d'un changement d'état, d'une réalité physique à une autre plus éthérée. Quand un être cher nous quitte, peut-être vaudrait-il mieux dire qu'il a transité ou bien qu'il est passé de l'autre côté du voile ou encore qu'il a quitté ce monde pour un monde meilleur. Mais évitons de dire qu'il est mort car ce mot est porteur de vibrations très négatives.

Vous trouverez ci-dessous une superbe vidéo sur le thème de l'Expérience de Mort Imminente (EMI). Ce témoignage est magnifique d'authenticité et de simplicité. Ici, pas de grands discours, pas de phrases alambiquées. Au contraire, on est vite partie prenante, comme s'il s'agissait de nous-même. On partage l'expérience avec elle, bref, on y est.

E.M.I.de Marie de Solemne

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "E.M.I ou Expérience de Mort Imminente"

Me notifier des
avatar
3000
chosson
Invité
chosson

Les personnes qui témoignent avoir vécu ces dite-expériences non jamais été mortes, puisque la mort est la détérioration du corps , en particulier du cerveau et donc l’impossibilité de retour.

L’explication de ces témoignages sont forcément autres.

Ne vous leurrez pas.

Rémi
Invité
Rémi

Sans doute les écrits les plus simples sur le sujet : https://www.lobsangrampa.org/ Un pur bonheur …
Bonne lecture !

HACHIMI Mohamed
Membre
HACHIMI Mohamed
J’ai expérimenté ce phénomène au moins 4 fois, dont la dernière je suis resté près de mon corps à le contempler, comme si s’était quelqu’un d’autre, alors qu’il s’agit de mon véhicule de chair. Cette nuit là je regardais mon et je me posais des questions, j’ai pris tout mon temps et je n’avais pas peur comme auparavant me croyant mort, je veux dire définitivement mort. A ce moment là je savais que j’étais mort, mais temporairement. Et puis cette belle sensation de légèreté et de liberté des mouvements et superman n’est plus une fiction sortie d’une bande dessinée, mais… Read more »
wpDiscuz