Divulgation Cosmique – Témoignage de Boyd Bushman sur son lit de mort (vidéo en français)

Saison 7, Épisode 21, 23 mai 2017

La version vidéo a été rajoutée à cet article le 10 juillet 2017 (merci à Georges Beauregard)

David Wilcock: Très bien. Bienvenue à "Divulgation Cosmique". Je suis votre hôte, David Wilcock. Je suis ici avec Corey Goode, notre initié des initiés. Et dans cet épisode, nous avons des images rares d'un initié de chez Lockheed Martin, rien de moins que Boyd Bushman aujourd'hui décédé.

Donc, Corey, bienvenue à l’émission.

Corey Goode: Merci.

David: Très bien. Donc, voici notre premier extrait d'une interview, avec Boyd Bushman, que nous n'avons pas tourné nous-mêmes mais qui est du domaine public, une utilisation équitable sur Internet. Et compte tenu de son importance et de ce dont nous parlons dans cette série, elle vaut la peine ou le temps qu’on la regarde. Voyons ça.

* * * * * *

NOUS VOUS PRÉSENTONS DONC BOYD

Boyd Bushman: Je m'appelle Boyd Bushman. Je suis un scientifique senior de chez Lockheed Martin. J'ai 27 brevets à mon crédit.

Il y a environ 13 ans, j'ai rencontré une personne à qui le Dr. Teller avait donné un emploi.

Dr. Teller était le bras droit d'Oppenheimer.

Et même après qu’Oppenheimer ait été expulsé de la Zone 51, le Dr. Teller est resté là et était responsable de plusieurs programmes.

La personne avec laquelle j’ai été en contact à deux ou trois reprises, est maintenant le directeur de ce programme, et ils me tiennent continuellement à jour sur tout ce qu'ils peuvent. Je possède une autorisation de confidentialité de haut niveau.

Je choisis cependant, de part leurs propres objectifs, de ne pas l'utiliser parce qu'ils, les intelligences autour de moi et moi-même, croyons en fait qu'une grande partie de toutes ces informations devrait sortir de ces sombres activités de la Zone 51, et être placées de façon  à ce que les gens puissent y avoir accès.

Donc, c'est ce qui a commencé, il y a environ 13 ans.

Comme je suis scientifique, je ne crois pas aux théories. Je dis essentiellement: "Suivez les données; la théorie est sans importance." Si quelque chose ne peut pas être vérifié par un test physique en confirmant la véracité, je ne vais pas l’incorporer dans cette [information] que je vous présente.

Par conséquent, tout ce que nous présentons ici sera une donnée qui provient d’eux, directement de moi à vous.

* * * * * *

David: Il parle de l'idée que Teller travaillait avec un groupe d'initiés et qu'à présent, ceux-ci voulaient divulguer la vérité. Donc, est-ce que cela se passe assez souvent dans ces programmes classifiés, que les gens souhaitent réellement faire sortir les informations?

Corey: Oui, c'est assez courant. Et tous ceux qui sont responsables de la sécurité de ces groupes le savent. Ils ont fait des profils de personnalité de toutes ces personnes. Ils les surveillent de très près. Ils observent le langage corporel, les différentes micros expressions faciales. Ils les regardent très attentivement pour savoir s'il leur faut intervenir.

Donc  très souvent, ces gars auront généralement de ces conversations, vous savez, pour parler de cela, ils vont préférablement s’asseoir lors d'un repas du dimanche, au lieu d’en discuter au travail.

Et finalement, ils finissent par être découverts, pour la plupart. Il est très rare qu'ils ne se font pas découvrir, qu'ils en parlent "en dehors du bureau", comme ils le disent.

David: Il a dit: «J'ai un haut niveau de confidentialité, mais je choisis de ne pas l'utiliser.» Que penses-tu qu'il voulait dire par là?

Corey: Si vous entrez et travaillez dans le cadre d'une autorisation de sécurité supérieure, vous êtes lié légalement, par tout ce que vous avez accepté, lorsque vous avez signé l'accord pour le niveau de sécurité.

Donc, s'il essaie de faire ça, c’est qu’il tente de contourner les contraintes de sécurité et les éventuelles retombées légales, ou pour sa pension. Alors, il joue un peu comme un petit jeu.

David: Et puis, quand cette interview est sortie, et je suis certain que vous vous en souvenez, cela s’est répandu sur internet, et même dans les médias officiels, comme une traînée de poudre. Il y a eu quantité d’articles qui ont été écrits là-dessus, parlant de ce gars.

Alors donc, pour moi, ceci suggère qu'il ne travaille pas comme un arnaqueur, mais que ce qu'il a fait ici, faisait peut-être partie d'un plan orchestré. Pensez-vous que ce soit le cas?

Corey: Eh bien, ça se peut très bien, parce que les groupes que j’ai précédemment décrits, ceux qui ne se font pas prendre au piège, sont ceux qui trouvent dans les gens de la sécurité, des personnes du même niveau de pensée, et qui ferment les yeux à ce sujet.

Ce sont ceux-là qui ont réussi à faire progresser cette alliance PSS.

David: D’accord.

Corey: Vous savez? C’est comme cela que ça a démarré.

David: Quel serait l'objectif des articles sur cet homme et que dirait-il d’être vu du grand public, alors que nous avançons avec cet épisode?

Il semble avoir de la crédibilité. Il dit qu'il travaille pour Lockheed. Nous allons voir quelques photos d'extraterrestres, apparemment.

Quelle serait l’objectif final de promouvoir ces vidéos et de rendre public son témoignage, devant le monde entier?

Corey: Eh bien, l'Alliance de toute façon, et aussi – peu importe qui nous voulons nommer - le gouvernement de l'ombre, ils ont préparé la conscience de l'humanité par l’entremise des films et, vous savez, des bandes dessinées, et des personnes qui comme ça, lancent des déclarations sur leur lit de mort.

Ils veulent en quelque sorte livrer cette information d'une certaine manière, en petits morceaux à la fois, dans notre subconscient - de façon à pouvoir , au besoin, s'en distancer ou la nier.

David: Il a dit qu'il travaillait pour Lockheed, et qu’il avait 27 brevets.

Corey: Cela devrait être facile à vérifier, à moins qu'ils ne soient...

David: C'est ce que je pense.

Corey:...L'un des 5 700 brevets classifiés.

David: Maintenant, la raison pour laquelle je mentionne ceci, est-ce que vous pourriez vérifier si ces brevets étaient retenus, dans le cadre de la sécurité nationale et, par conséquent, nous ne pourrions peut-être pas les trouver, parce qu'ils pourraient faire partie de la technologie classifiée?

Et, pourrait-il y avoir assez de choses produites par Lockheed, qui ne soient pas classifiées, ou du moins, certains de ces brevets pourraient-ils être retracés?

Corey: Oui. Une bonne partie de leurs brevets ne sont pas classifiés, mais les plus sensibles finissent par figurer parmi les quelques 5 700 brevets maintenus sous secret jusqu’à ce jour.

David: Donc, si quelqu'un essaie de vérifier, il pourrait trouver certains brevets.Il  pourrait ne pas trouver tous les 27, mais il est probable qu'au moins certains d'entre eux puissent être retracés.

Corey: Oui.

David: Beaucoup de ces initiés, tels que William Tompkins, et les gens à qui il a parlé, se font dire: ''Hé là, calmez-vous! Vous savez, ce sur quoi vous travaillez, nous allons le publier dans 10 ans."

Alors, 10 ans passent, et rien ne se passe.

Comment cela influence-t-il ce que nous voyons maintenant, avec ce gars qui ouvre, surtout quand le docteur lui dit qu'il ne lui restait que quelques semaines à vivre?

Corey: Eh bien, c'est très courant, en leur disant « une décennie – c’est dans une dizaine d'années ». On a dit ça à beaucoup de gens dans les programmes dans lesquels j'étais.

David: Vraiment?

Corey: Beaucoup d'entre eux, qui avaient une conscience, voulaient savoir quand cette information allait être remise au public? Et ils voulaient aussi avoir le crédit pour ce qu'ils faisaient. Ils veulent que le public sache ce qu'ils ont fait.

David: Bien sûr.

Corey: On leur disait: «Tu seras un héros un jour. Tout le monde le saura dans dix ans.» Et ils continuent de pousser du pied sur l’échéance, et beaucoup de ces gens sont finis par être très désillusionnés et donc, mûrs pour devenir des membres de l'Alliance.

David: Comment l'Alliance est-elle en mesure de contacter les personnes à ce poste, sans se faire dénoncer, s'il y a tellement de surveillance? Comment réussissent-ils à le faire?

Corey: Ce sont généralement des gens sympathiques au sein de l’organisation de sécurité de ces différents groupes. C'est que habituellement, si vous voulez commencer une sorte de subversion, vous devez d'abord infiltrer la sécurité ou la police.

David: Donc, vous dites que cela se produirait alors en une conversation verbale avec, comme exemple, quelqu'un qui serait un gardien de sécurité?

Corey: Oh, oui. Seulement par le - Vous savez, - le bouche à oreille, le bouche à oreille.

David: Est-il possible pour les gens, de faire des échanges par lettres? J'ai entendu dire récemment, que les bureaux de poste des États-Unis, ne liront peut-être pas vos lettres, mais ils scannent maintenant le courrier de tout le monde, et regardent à qui vous envoyez du courrier.

Corey: Non, et il n'est pas conseillé d'avoir quoi que ce soit par écrit. Vous savez . . .

David: Vraiment?

Corey: Ouais. Et vous passez des informations vers le bas de l’échelle, ce qui peut être peu fiable, comme le jeu du téléphone. Cela passe par les filtres des différentes personnes, donc ça se modifie un peu, mais vous ne voulez rien mettre par écrit.

David: Lorsque nous étions en train de parler avant l’émission, de la validation de ce qui a été récemment présenté pour Boyd Bushman, il semble que c’est venu de cette fuite de la Voûte 7, qui a récemment eu lieu.

Donc, pour ceux qui n'ont pas fait attention à cela, puisque cela a passé très vite dans les médias, pouvez-vous nous expliquer quelle est cette histoire de Voûte 7, et comment cela se rapporte-t-il à la Divulgation?

Corey: Oui. La Voûte 7 était une lancée de données effectuée par WikiLeaks sur la CIA.

David: Et je comprends qu'il y a 8 700 documents dans cette Voûte 7.

Corey: C'est une très grande sortie.

David: Oui. Ce qui m'a le plus surpris, c'est que, lorsque WikiLeaks est sorti avec cela et a déclaré que 99% des histoires qu'il y a là-dedans, ne sont pas encore du domaine publique! Et nous avons vu Drudge Report appeler ça, un autre Snowden.

Quel serait le but de cette diffusion d'informations à partir de documents classifiés de la CIA? Et quel rapport cela a-t-il avec la divulgation?

Corey: Ils ont publié beaucoup de noms dans cette décharge de données de la Voûte 7, et beaucoup de ces noms, sont des personnes civiles qui ont été sous l’œil de la CIA.

David: Donc Boyd Bushman est dans les fuites de la Voûte 7.

Corey: Oui.

David: Ils l'observaient et le surveillaient.

Corey: Il s'agissait d'une liste de civils surveillés par la CIA.

David: Si la NSA est notre Agence de Sécurité Nationale, qui est vraiment une agence de surveillance nationale, et c'est ce qu'ils font, pourquoi la CIA doit-elle faire exactement la même chose, mais sous leur propre parapluie? Cela n'aurait pas de sens pour la plupart des gens.

Corey: Beaucoup de ces organisations ne sont pas complètement connectées en matière de données. Ils ne sont pas nécessairement tous connectés à la même meule de foin.

Ils auront leurs propres meules de foin. Et c'est superflu, mais ces groupes ne sont pas entièrement . . . Ces groupes ne partagent pas toutes les données entre eux. Ils passent par un genre de comité de partage des informations les uns avec les autres.

David: Une des choses qui vient juste de sortir sur la Voûte 7, était une fuite provenant des plus hauts niveaux, c’est que personne n'est autorisé à travailler les uns avec les autres dans la CIA pendant plus de trois ans, parce qu'ils sont tellement préoccupés par la possibilité que les individus d'une équipe puissent commencer à former leurs propres petites factions.

Corey: Collusion, oui.

David: Pensez-vous que ça provient en partie de l'Alliance, et comment tentent-ils d'empêcher l'Alliance de se développer?

Corey: C'est comme ça qu'ils tentent d'éviter tout effort coordonné contre eux.

David: Exactement. D'accord. Maintenant, voyons la prochaine partie très intéressante de l'entretien réalisé avec Boyd Bushman, l'initié de Lockheed Martin, dans sa confession sur son lit de mort. Regardez-ça.

* * * * * *

LES ALIENS SONT RÉELS

Boyd Bushman: Je lui ai demandé de me parler de ceux qui faisait voler ces engins. Il m’a donc dit: "D’accord...Ils sont approximativement d’une grandeur de 5', 4½' à 5'.”

Ils y en avaient un ou deux d'entre eux qui avaient 230 ans. Et nous en avons un total d'au moins 18, qui étaient là, et opéraient avec nos installations, lorsque Teller les a mises en place.

Et remarquez que les yeux sont différents, le nez est différent, mais ils ont cinq doigts, cinq orteils, deux yeux.

Et plutôt étrangement, je lui ai demandé comment ils communiquaient. Il dit: "Eh bien, c'est comme ça, Boyd...Vous avez disons, une question dans votre esprit. Vous entrez dans une pièce où se trouve l'un d'entre eux, et tout à coup, vous vous retrouvez à répondre à votre question, avec votre propre voix. Ils peuvent utiliser votre propre voix télépathique pour vous parler. "

Et j'ai dit: "D’accord!"

Maintenant, c'est à ça qu'ils ressemblent de face, mais lorsque vous tournez autour et les regardez de dos, ça ressemble à ça.

Maintenant, remarquez qu'ils ont trois os dans le dos. C’est en fait du cartilage. Néanmoins, c'est un système beaucoup plus efficace que le nôtre.

Ils ont également seulement  trois côtes dans leur système. Ceci est aussi le dos d'un Alien.

Et voici une photo à 45°.

Et maintenant, quand on parle d'extraterrestres, j'ai poussé la question, et il a dit: "Eh bien, il y a comme deux groupes d’Aliens". Ils les ont divisés en deux groupes. Un groupe qu'ils appellent. . . c'est comme si vous aviez un ranch. Donc vous avez un ranch, et vous vous trouvez avec un groupe, qui sont vos cowboys qui savent prendre soin de votre bétail.

Il y en a d'autres qui sont les truands, ceux qui volent votre bétail.

Et en effet, les deux groupes agissent différemment. Ceux qui sont des cowboys  sont beaucoup plus amicaux et ont une meilleure relation avec nous.

Et voici l'autre côté de l'Alien.

Maintenant, notez également leurs pieds,  ils ont cinq orteils, et les orteils sont reliées comme celles d’une grenouille, mais elles ne sont pas pareilles.

Et ceci, c'est la planète d’origine d’où ils viennent, ils l’appellent ''Quintumnia''

Et remarquez la main. . . C'est une main d’Alien.

Notez que les doigts sont pas mal plus longs que les nôtres, environ de 30%, et c'est exactement ainsi qu’ils sont assemblés.

* * * * * *

David: Hé Bien, dans cet extrait à lui seul, il y a de toutes évidences, beaucoup de choses très intéressantes dont on peut discuter.

L'une des choses qu'il a dites, et que je pense que, même les gens qui ont écrit les articles n'ont peut-être pas réellement saisies, n’a-t-il pas mentionné le nombre 18?

Et il m'a semblé très probable, quand il a dit qu'il y en avait au moins 18, qu'il parlait de différents types d'extraterrestres.

C'est un nombre beaucoup plus minime que ce que vous connaissiez. Cependant, est-ce que quelqu'un, qui pourrait simplement travailler comme ingénieur pour Lockheed, ne recevrait qu'un chiffre de cet ordre, dans le cadre de cette sécurité compartimentée?

Corey: Oui. Et il n'a probablement découvert la majorité d'entre eux, que vers la fin de la période où il a travaillé comme ingénieur, ou même après.

Généralement, ils vous permettent d'en connaître trois, peut-être huit, différents types, en fonction de la technologie, dont vous êtes en train de faire l'ingénierie inversée, de la technologie que vous étudiez.

Ils ne vont pas vous en faire savoir plus que vous "n’avez besoin de savoir".

David: Disons simplement que si l'un de ces gars regarde notre émission, et peut-être que vous pouvez lui montrer qu'il pourrait y en avoir plus qu'il ne croit savoir. Alors, que pourraient être ces trois à huit groupes? Que lui aurait-on dit, nécessairement?

Je veux dire, ça pourrait changer mais. . .

Corey: Oh, oui, ça pourrait changer. Certains connaissent les reptiliens, mais certains d'entre eux ne les connaissent pas.

David: Ok.

Corey: C'est intéressant. Certains d'entre eux ont été informés de ce groupe de type Eben.

David: D'accord. Ce serait quoi?

Corey: Certaines personnes les associent aux Gris, mais ils semblent plutôt très charnus. Ce sont des êtres bipèdes et charnus. Et vous savez, leurs globes oculaires ne sont pas noirs, à moins qu'ils n’aient des lentilles.

Ensuite, vous avez ces groupes, les Nordiques.

David: Ok.

Corey: Généralement, ils seront au courant à leur sujet, ou des Grands Blancs. Mais pour la plupart, ils feront connaissance de ces êtres. Et certains d'entre eux semblent connaître les Reptiliens, mais certains non.

David: Maintenant, il y aura une controverse juste face aux trucs de Boyd Bushman, car tous ces enfants sur Internet pensaient avoir remporté le prix Nobel pour avoir découvert que cette image ET qu'il détenait, n'était en réalité que la photo d'un jouet Walmart.

Corey: En effet.

David: Le jouet de 2008 ressemble exactement aux images qu'il nous montre maintenant.

Tant de personnes sur Internet ont essayé - en tant que détracteurs sceptiques - ils pensent que ce type a littéralement pris un jouet et en a pris des photos. Que répondez-vous à cela?

Corey: il est possible que ce jouet ait été publié en édition limitée, justement pour empêcher toute divulgation sur ce type d’Alien.

Maintenant, je vous ai déjà mentionné en privé, je crois, que j'avais vu ces types d'êtres, et je les ai vus en vie.

David: En effet.

Corey: On les appelait les "Oranges". Quand ils étaient vivants, leur couleur de peau était de couleur carotte, mais en plus foncée - de couleur carotte avec un peu de brunâtre, je suppose. Mais on les appelait les "Oranges".

Et ils étaient des êtres très positifs. Quand ils sont en vie, si vous avez déjà eu un oiseau ou que avez vu un oiseau mort, leurs yeux se renfoncent complètement dans leur tête.

David: En effet.

Corey: Et quand ils sont en vie, les yeux leur sortent de la tête. Et puis les petites zones de ridelles en-dessous et au-dessus des yeux, elles sont très, très. . . ils ont dans les yeux une énergie très agréable.

David: Mmm.

Corey: Et leurs yeux tournent tout à fait de bord et d’autre, et vous voyez les rides sous les yeux et autour des yeux s’accentuer et se déplacer, alors que les yeux sortent un peu de la tête, un peu – pas beaucoup.

David: Donc, vous dites que, quand ils sont vivants, les Oranges ont une apparence bien différente de celle de ce cadavre desséché.

Corey: En effet. Et ils étaient là pour essayer de nous aider. Je suppose qu'ils faisaient partie des cowboys.

David: Qu’il a mentionné. . .

Corey: Qu'il a mentionné. Ils ont essayé de nous aider à bien nous gérer, gérer la planète, vous savez, un peu comme des observateurs.

David: Certaines gens qui ne sont pas très bien informés, diront que n'importe quel type de ET ressemblant à ceci, est un Gris, et qu'ils enlèvent les gens, les torturent et leur installent des sondes et des implants. Que répondez-vous à cela, en ce qui concerne ce que font ces gars?

Corey: Eh bien, il y a un certain nombre de ces êtres qui ont à peu près la même description que les Gris.

David: En effet.

Corey: Donc, il y a beaucoup de confusion. Vous savez, il existe même une espèce de type reptilien, qui a la même configuration corporelle, et une apparence un peu comme celle de ces Gris.

Et dans la phase de réhabilitation, pour les gens qui avaient eu des contacts avec ces êtres, les militaires les ont enlevés à nouveau, et beaucoup de fois, les gens leur disaient que c’était des Gris, parce qu'ils avaient tellement vu diverses séries télévisées, et ils ont vu l’image des Gris tellement de fois, qu'ils essaient de les mettre tous dans la même catégorie, parce qu'ils se ressemblent.

David: Vous avez également mentionné que les gars, à un plus bas niveau de sécurité, et qui étaient quand même Top Secret, étaient au courant pour les Nordiques. Nous avons déjà discuté des Nordiques vivant à l'intérieur de la Terre.

Quelle serait la plaque critique typique, le plus bas niveau de divulgation impliquant les Nordiques? Que leur disait-on? D'où viennent-ils? Que font-ils?

Corey: Eh bien, les Nordiques ne proviennent pas tous de la Terre Intérieure.

David: D’accord.

Corey: Certains d'entre eux viennent d'autres étoiles, et ils ont été actifs dans une bataille millénaire contre les Reptiliens, et ils ont également eu des escarmouches avec d'autres êtres et d’autres civilisations.

Il y a eu une guerre galactique - sinon intergalactique - qui s’était répandue et ensuite a décliné, et cela s'est produit dans l'histoire, avant même que l'humanité n'existe.

David: Donc, ce mec des sciences matérielles, travaillant chez Lockheed Martin, travaillant sur la texture de la surface, peu importe, à ce genre de choses, d'accord, qu'est-ce qu'on lui a raconté à propos des Nordiques, en fonction de ce que vous venez de dire? Jusqu’à quel point pouvait-il être au courant?

Corey: Cela dépend simplement de son niveau de confidentialité. Quelle que soit la technologie sur laquelle il travaille, il doit seulement savoir ce qui est nécessaire pour interagir avec les êtres, ou savoir ce qui est associé à un certain type d'être, pour avoir une idée du type d'approche adoptée, pour le développement de la technologie sur leur planète.

En dehors de cela, à moins qu'il n'ait travaillé sur plusieurs programmes et qu'il ait connu plusieurs ETs, il ne va savoir que ce qu'on lui disait, pour son besoin dans le cadre de son travail.

David: Il a mentionné que les os sont faits de cartilage et qu'ils n'avaient que trois côtes, et que leur dos avait une structure inhabituelle.

Y a-t-il des ETs qui ont un squelette fait plus de cartilage, au lieu d'un squelette osseux comme le nôtre?

Corey: Oui, un squelette cartilagineux, mais beaucoup d'entre eux n’ont pas. . . Le squelette n'est pas entièrement du cartilage. Ils ont juste certaines fonctionnalités, comme nous avons du cartilage dans notre nez.

David: D’accord.

Corey: Ils pouvaient avoir différentes protubérances ou autres choses, qui sont quelque chose de semblable, faisant partie de tout ce qu'ils étaient, avant une certaine évolution, comme les doigts palmés.

David: Il a mentionné quelque chose d'étrange à propos de la télépathie, qui était que, non seulement vous expérimentez une communication télépathique dès que vous entrez dans la salle avec ces êtres, mais que vous l'entendiez comme si c'était votre propre voix qui vous parlait.

Quelles sont vos pensées à ce sujet?

Corey: C'est exactement comme ça, que cela se produit. Et cela vous faisait penser, quand vous avez des idées et ces pensées, d'où viennent-elles? Vous savez, cela pourrait provenir d’une autre source en dehors de vous-même.

Mais, oui, les communications que j'ai, tout le monde a dans leur monologue interne, cette voix unique qu'ils ont essayé d'entendre. C'est avec cette même voix que vous les entendez communiquer avec vous.

Et vous recevez également des images, des odeurs, des goûts, dépendamment des êtres.

David: Il a également mentionné que ces êtres avaient une planète d'origine, qu'il appelait Quintumnia. Je suis curieux de savoir si vous aviez déjà eu un dialogue avec ces Oranges, comme vous les appelez, pour les entendre dire quelque chose comme ça, ou s'il existe, en fait, des noms de planète et des choses qui apparaissent parfois comme ça.

Corey: Oui. Ils donneront les noms de leur planète, qui est évidemment selon leur emplacement. Ce n'est pas une sorte de traduction anglaise d'où ils viennent. Ceci peut très bien être le nom qu'ils ont donné à leur planète. C'est la première fois que je l'entendais.

David: Donc, s'il dit qu'il a été informé lors de séances d'information, il semble qu'il ait été informé de l'existence d'au moins 18 groupes, et il dit qu'ils se divisent nettement en deux grandes catégories.

Catégorie un: les cowboys. Catégorie numéro deux: les truands, qui seraient en fait ceux qui volent votre bétail.

Corey: En Effet.

David: Cela ressemble beaucoup à la traite d'esclave au niveau galactique, vous avez mentionnée. Donc, je suis curieux de connaître vos pensées lorsque vous avez vu cette partie de la vidéo.

Corey: C'est exact. Et pendant le temps où il recevait ses séances d'informations, très probablement beaucoup de choses très intenses se passaient, avant que nous n'ayons étendu suffisamment le Programme Spatial Secret assez loin, pour déterminer jusqu'où nous pourrions, je suppose, monter la garde - les Solar Warden - dans notre propre territoire.

Mais oui, ils entraient et ramassaient des gens, tout le temps, puis sortaient de notre système solaire de manière vraiment très rapide. Et même pour les non-terrestres, qui surveillaient les choses, cela arrivait quelquefois si vite, qu'ils n'avaient même pas le temps de réagir.

David: Depuis combien de temps pensez-vous que les gens, dans l'organisation de la défense des États-Unis, étaient au courant de ce qui se passait, avant d'avoir les moyens technologiques d'arrêter ça?

Corey: Ils l'étaient déjà. . . dès la création d'une communauté de renseignement, ils le savaient.

David: Et quand ont-ils atteint la capacité d'empêcher que cela ne se produise?

Corey: C'était probablement au début des années 80, qu'ils auraient pu démontrer assez de force, pour empêcher que cela ne se produise de manière régulière.

David: D'accord, notre prochaine section de l'interview de Boyd Bushman arrive à ce point-ci avec des informations beaucoup plus fascinantes. Allons y jeter un coup d'oeil.

* * * * * *

ZONE 51

Boyd Bushman: Je fais cela, pour de très bonnes raisons, garder les choses sous contrôle, mais je ne veux pas que nous soyons tous en arrière, face aux Russes et aux Chinois. Et le problème que j'ai, c'est que la Zone 51 travaille maintenant de concert avec les Russes et les Chinois, et ils essaient de fabriquer des ovnis.

Il y a eu un total de 39 citoyens Américains qui ont perdu la vie, en essayant de faire la rétro-ingénierie des OVNIs.

Et bien, le dernier fait dont j'ai entendu parler, c'était il y a un an et demi, où nous avons perdu 19 vies, lors d’un seul test. Ils ont voulu en fait, s’approcher de divers engins volants, ils se sont approchés tout près d'un OVNI, et l'OVNI s'est défendu et 19 de nos gens sont morts.

* * * * * *

David: Comment pensez-vous que cela aurait été ressenti chez quelqu'un comme Boyd Bushman, qui a probablement travaillé pendant la guerre froide, et sachant alors que les Russes et les Chinois travaillent en fait en collaboration avec les États-Unis, pour ce qui est de la Zone 51?

Corey: Les gens qui combattaient dans la guerre froide, étaient pour ainsi dire, fortement endoctrinés dans la mentalité anti-Russe. Ce qui les a amenés à produire leur propre ingénierie, c'était de protéger les États-Unis dans tout type d'échange nucléaire avec la Russie.

David: Eh bien, la Chine n'était pas autant. . . Ce n'est pas autant une menace dans les années 80 que c'est maintenant, mais pourquoi la Chine est-elle à la Zone 51? Qu'est-ce qui se passe vraiment ici?

Corey: Nous étions arrivés à un certain point dans notre Programme Spatial Secret, où nous ne pouvions plus le cacher aux autres pays évolués en technologie. Ils nous suivaient à la trace.

Donc, non seulement avions-nous cette Ligue Galactique Globale des Nations, qui a été mise en place, mais en. . . - Je ne me souviens pas de la période, mais je pense que c'était dans les années 90, - une sorte d'accord a été signé entre ces pouvoirs, de partager la technologie.

Ils échangent des scientifiques, pour s'assurer qu'il existe une continuité de l'information technique dans tous les groupes. Cela leur donne l'assurance qu'ils partagent tous ce qu'ils ont.

David: Quel serait le but d'être apparemment dans une compétition sur la force nucléaire avec la Russie dans le monde, et par en-dessous, collaborer gentiment avec eux, au sujet de la Zone 51? Pourquoi une telle disparité?

Corey: Eh bien, la collaboration avec les Russes, au pic de la guerre froide dans ces bases, était ouverte . . Vous n'avez pas beaucoup vu ça. C'était vers la fin de la guerre froide, en majeure partie après la guerre froide, lorsque nous avons commencé à conclure des ententes avec la Chine, la Russie, l'Inde et certains autres de ces groupes.

Et nous avons également des gens de l'Inde et de quelques autres pays, avec lesquels nous travaillons en étroite collaboration, et partageons la technologie, car nous avons découvert qu'ils étaient aussi rendus assez loin, dans leur développement.

Si vous concluez des ententes entre ces différents pays, le fait de partager cette information est également un moyen de la contrôler.

David: Il a mentionné 39 personnes qui auraient perdu leur vie au cours des travaux sur les OVNIs, mais il a également déclaré que 19 personnes étaient mortes, lorsqu'elles avaient volé avec un avion conventionnel et s'étaient approchés d'un OVNI dans le ciel, et que celui-ci s'est apparemment défendu.

Analysons ces infos. Donc, tout d'abord, le chiffre 39, basé sur tout ce qui est vraiment connu, semble très, très minime.

Corey: Il a passé rapidement là-dessus, sans donner beaucoup de détails. Cela aurait pu être 39 des employés de Lockheed, qui travaillaient sur ces programmes, et dont il a eu connaissance.

David: D'accord. Ne pensez-vous pas, cependant, que le nombre total de personnes qui ont perdu leur vie, essayant de faire la rétro-ingénierie des OVNIs, serait beaucoup plus élevé que 39?

Corey: Absolument. Il y a juste que. . . Nous avons perdu beaucoup de vies, à récupérer les engins, avant même de pouvoir commencer la rétro-ingénierie.

David: Wow!

Corey: Donc, oui. Beaucoup de vies ont été perdues à les récupérer, à en faire la rétro-ingénierie. Et puis, nous avons repris, au cours du Programme Spatial Secret Allemand, quand ils l'ont développé, nous avons eu beaucoup d'Allemands qui sont morts dans le processus, beaucoup de scientifiques qui meurent afin de produire ces technologies, sans parler de tout le travail d’esclaves qu'ils utilisaient.

David: Très bien. Dans notre dernière section de la vidéo de l'interview de Boyd Bushman, il nous parle d’un incident très intéressant à Roswell.

* * * * * *

BATAILLE AU-DESSUS DE NEW MEXICO

Boyd Bushman: Il s'est révélé que c’était un médecin. C'était un très, très gentil monsieur, et j'ai eu une conversation avec lui. Il a vu comment la conversation se dirigeait, alors il a simplement dit: "Eh bien, vous devez savoir ce que j'ai fait un jour".

Et j'ai dit: "D'accord."

Il a dit: ''J'étais en train de faire un examen sur un pilote d'essai, un pilote d'essai de la Marine, pour le gouvernement des États-Unis, et c'était en 1947."

Essentiellement, il m'a dit qu'il y avait. . . Que "eux, le groupe radar, avaient trouvé une anomalie au-dessus du Nouveau-Mexique, et qu'ils souhaitaient me désigner pour aller voir de quoi il en retournait".

Alors il dit: "Bien. Je vais y aller." Et il a utilisé l'avion le plus rapide qui existait alors, qui était à hélice à cette époque. Et il était complètement armé et tout équipé.

Il était en train de survoler, et il a trouvé l'objet, et il a immédiatement communiqué avec la base, et il a dit: "Je souhaite avoir l'autorisation. . . Tout d'abord, je veux que vous me disiez, y a t-il d'autres avions à proximité? Y a-t-il des vols publicitaires, commerciaux, ou autre chose que lui et moi?

Ils ont dit: "Juste vous deux."

Et il a dit: "Bien. La deuxième chose que je voulais savoir, est-ce que j'ai l'autorisation de l'abattre?

Ils ont dit: "Pourquoi voulez-vous avoir l'autorisation de le descendre?"

Il dit: '' Parce que je vole dans la chose la plus rapide que les États-Unis peuvent fabriquer, et il commence à me distancer. Par conséquent, je sais que, qu'il est soit un ami ou un ennemi, et que s'il s'éloigne de moi, c'est un ennemi. Par conséquent, j'aimerais avoir l'autorisation de l'abattre."

Le commandant a dit: "Bien." Il lui a accordé l'autorisation.

Il a tiré. Il l'a abattu. L'engin s’est écrasé au sol.

Il a survolé l'endroit de l'écrasement et a vu qu'il y avait une route à côté de la zone clôturée. Il est descendu et y a atterri son avion. Difficile à faire, mais il l'a fait. Et puis il traversa la clôture.

L'un d'eux . . . La porte était ouverte...L'un d'eux était sorti, se promenait, mais il ne s'en est pas occupé. Il se demandait c'était quoi, ce véhicule.

Alors il s’est aventuré un peu plus loin, et plutôt étrangement, lorsqu'il s'est accroupi --, il a vu qu'il pouvait voir à travers les murs. Non seulement cela, mais en entrant, il constate que le plancher était spongieux.

Il regarde les trois qui étaient là, et ils étaient morts. Il savait qu'ils l'étaient. Il les avait tués. Mais il savait aussi que les militaires viendraient, et il savait comment s’arranger avec ces gars depuis longtemps.

Alors il a jeté un coup d’œil autour, et est retourné traversant la barrière de barbelés, est entré dans son avion et a décollé.

Quand j’ai eu une rencontre avec mes contacts de la Zone 51, j'ai abordé cette histoire et ils ont dit: "Eh bien, c'est tout à fait vrai, mais nous ne pouvons pas en parler. Vous, vous le pouvez."

* * * * * *

David: Très bien. Donc, c'est clairement une histoire qui nous donne des détails sur le fait qu'il existe des vulnérabilités chez eux, parce qu'ils ne mesuraient que 5pi. de hauteur ces ETs. Ils ne sont pas nécessairement comme dans la bataille de Los Angeles, où cette chose a un bouclier autour, alors que notre armée lui tire dessus et que rien ne lui est arrivé.

Certains de ces engins, apparemment, peuvent être abattus. Est-ce vrai, en fait, vrai?

Corey: Oui. Et si vous les attrapez à différents stades de leur vol - et je ne sais pas quelles sont ces étapes - ils sont vulnérables aux armes perturbatrices à forte énergie. Comme ils l'ont dit, le radar sans peut avoir abattu le vaisseau de Roswell.

Ainsi, beaucoup d'entre eux peuvent être ciblés avec des armes à haute énergie. Il est rare que vous entendiez parler d'une arme cinétique.

Je ne sais pas si un missile a été utilisé. On dirait que il pourrait avoir été abattus par une arme conventionnelle.

David: D’accord.

Corey: Ce serait une circonstance très rare. Je spéculerais sur la raison pour laquelle ils ont pu, non seulement se rapprocher de la portée de cet engin, mais de pouvoir tirer sans qu'il n’effectue de manœuvres d’esquive.

Je devrai donc spéculer sur ce qui se passait à l'époque avec les engins non-terrestres.

David: Il a mentionné que, quand il est entré dans l'engin, les murs sont devenus transparents, et vous pouviez voir tout autour. Est-ce une chose normale pour ces vaisseaux?

Corey: Oui. Oh oui. Oui. C'est très courant. Vous ne verrez aucune fenêtre, mais de partout dans un vaisseau, vous pouvez voir autour. Il semble qu'il n'y ait pas de panneaux, comme si vous regardiez simplement dans un espace ouvert.

David: Est-il courant que des histoires comme celle-ci soient transmises, comme rumeurs dans peut-être des cafétérias, et ce genre de choses?

Corey: C'est habituellement après quelques bières dans un bar, qu'ils se sentent à l'aise de parler de ce genre d’histoires. Habituellement, la bière aide.

David: Ha, ha, ha! D'accord. Bien, c'est tout le temps que nous avons pour cet épisode, de  vous donner un aperçu unique de Boyd Bushman, qui a été largement diffusé dans les médias avec ce témoignage unique, clairement destiné à faire partie d'une divulgation en continue, pour nous apporter la vérité.

Je suis David Wilcock ici avec Corey Goode, et nous vous remercions de nous avoir regardé...!

Traduction Estelle P.

Ndlt : Pour ceux qui comprennent l’anglais, je suggérerais vraiment, que vous vous abonniez  à Gaia.com. Les gens comme eux travaillent fort pour nous, et ce, au péril de leur vie. Les soutenir est un tout petit moyen de leur témoigner notre reconnaissance.

Source : https://www.gaia.com/lp/wilcock/?utm_source=host&utm_medium=wilcock&utm_campaign=aff&utm_content=landp&utm_term=&ch=st

Transcription en anglais : http://spherebeingalliance.com/blog/transcript-cosmic-disclosure-boyd-bushmans-deathbed-testimonial.html

Traaduction Estelle Paradis

Livre au sujet de Corey Goode :

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Divulgation Cosmique – Témoignage de Boyd Bushman sur son lit de mort (vidéo en français)"

Me notifier des
avatar
3000
zebulon
Membre
zebulon

Merci Estelle de nous avoir traduit cette épisode, je prend un vrai plaisir de lire toutes c’est informations.

ckc
Invité

D. Wilcock va entacher tout ce qu’il touche. Même $e$ tune$…
David Wilcock Totally Exposed THE SMOKING GUN
https://www.youtube.com/watch?v=ZF-KT8CS5B8
Et ce n’est pas le seul.
Et c’est triste.
Il$ ont menti à propos de la méditation ayant fait baisser la criminalité. Menti sur les Indiens ne “comprenant” pas les caravelles de Christopher Colombus (alias). Et nus avons cru, cru, cru… Il$ salissent tout. Et entachent la Vérité. Il y a des fois du vrai; mais “ça” demande une vie de travail, continu, irréprochable, assidument lucides.
https://www.youtube.com/watch?v=rlPiXNlhKFo

wpDiscuz