Attentat de Nice : la plainte de Sandra Bertin pour abus d’autorité classée sans suite !

Il y a en France aujourd’hui une certaine manie de la justice à classer sans suite des affaires extrêmement graves comme celle de Madame Bertin ainsi que d’autres affaires de menaces de mort, de braquage à main armée,… Il est certain qu’aujourd’hui si on veut que la justice soit faite et qu’elle suive son cours normal, Il faut déposer systématiquement plainte en constitution de partie civile afin d’obliger les institutions à enquêter et instruire une affaire. Ça coûtera beaucoup plus cher aux contribuables citoyens qui paient déjà assez de redevances en taxes et impôts divers, mais ça reste malheureusement la seule façon de procéder pour que justice soit rendue de nos jours.

Pourtant, on imagine que cette affaire aurait dû être simple à instruire, étant donné le nombre important de témoins ; mais on imagine aussi qu’elle est très difficile à instruire, sachant qu’elle mettra en cause les plus hauts responsables politiques de l’État dans une période politique tendue, voire brûlante à cause du terrorisme ..


« On rappelle que cette courageuse policière avait dénoncé le gouvernement français après les coup de fils qu’elle a reçu pour lui faire taire… »

cette dernière a porté plainte, mais comme d’habitude, quand quelqu’un dénonce une injustice ou abus au sein du gouvernement, ils se fait classer sans suite…

Le procureur de Nice a annoncé avoir classé la plainte pour abus d’autorité déposée par Sandra Bertin. Elle assurait avoir subi des pressions de Paris après l’attentat de Nice pour modifier un rapport sur le dispositif de sécurité déployé.

« Les éléments constitutifs d’une infraction d’abus d’autorité ne sont pas réunis », a déclaré le procureur de Nice Jean-Michel Prêtre au cours d’un point presse. Sandra Bertin, policière municipale, avait saisi d’un signalement pour abus d’autorité le procureur dix jours après l’attentat commis le 14 juillet sur la promenade des Anglais, le même signalement ayant été effectué par le maire de Nice, Philippe Pradal, et son premier adjoint Christian Estrosi.

À la suite d’une enquête confiée à l’Inspection générale de la police nationale, le procureur de Nice a estimé que les faits s’étaient déroulés dans « un contexte particulièrement tendu », un contexte où les gens étaient fatigués et où on avait la possibilité de « sur-interpréter telle ou telle chose ».

Christian Estrosi et Philippe Pradal ont réagi à cette décision en annonçant leur intention de vouloir «s’adresser à un juge d’instruction» en déposant «dans les meilleurs délais» une plainte avec constitution de partie civile. Adrien Verrier, avocat de Sandra Bertin, a lui aussi indiqué avoir décidé de déposer une nouvelle plainte pour que cette affaire soit confiée «à un juge d’instruction impartial et indépendant qui sera chargé de faire toute la lumière de façon contradictoire et de façon complète sur ce dossier».

Les procureurs dépendent en effet du ministère de la Justice. 

Dans un contexte alors marqué par la polémique opposant les élus locaux au gouvernement sur le dispositif de sécurité mis en place dans la ville le soir de la fête nationale, Sandra Bertin avait affirmé avoir été contrainte par des policiers parisiens de faire apparaître sur un rapport «modifiable» des effectifs policiers que cette responsable de la vidéo-surveillance ne voyait pas sur les images prises par les caméras de la ville lors de l’attentat. Ces accusations lui avaient valu d’être visée par une plainte pour diffamation par Bernard Cazeneuve, alors ministre de l’Intérieur : elle comparaîtra le 7 juin dans ce dossier à Paris.

La Résistance belge 

http://www.lelibrepenseur.org/attentat-de-nice-la-plainte-de-sandra-bertin-pour-abus-dautorite-classee-sans-suite/

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "Attentat de Nice : la plainte de Sandra Bertin pour abus d’autorité classée sans suite !"

Me notifier des
avatar
3000
infoveritas
Membre
infoveritas

Important!
Bernard Cazeneuve en grande difficulté dans l’affaire des caméras à Nice lors de l’attentat du 14 juillet 2016! Ouf pour la jolie policière!

Attentat de Nice : relaxe de la policière municipale poursuivie par Cazeneuve en diffamation
https://francais.rt.com/france/43604-attentat-nice-policiere-municipale-relaxee-accusations-diffamation-bernard-cazeneuve

FR33M4N R0CKW00D
Membre

Caluclateur mon beau calculateur, dis moi ce qui risque de lui arriver tout prochainement…

– Elle comparaitra le 7 Juin prochain et sera reconnue coupable de Diffamation :

SndrBrtnCmprtnCpblSptJn (Sandra Bertin Comparution Coupable Sept Juin) = 303 Alpha Inverse

SndrBrtnDffmtnRcnnCpblSptJn (Sandra Bertin Diffamation Reconnue Coupable Sept Juin) = 333 Alpha Logique

Comprenne qui pourra, tout est déjà écrit 😉

FR33M4N R0CKW00D
Membre

DSL j’avais oublié cette Alpha qui renforce fortement la captation de probabilité :

SandraBertinCulpabiliteDiffamation = 333 Alpha Logique

Ainsi lorsque je dis que tout déjà écrit ça se vérifie également 🙂

LeFuturEstDejaEcrit = 222 Alpha Logique

Plouf
Invité
Plouf

Oups, le lien ci dessous ne fonctionne pas…

nrv13NRV
Invité
nrv13NRV

Bon pour une réinsertion au sein de la Fondation pour l’Humanité, à retirer au bureau de l’éveil, http://www.rue du miroir 🙂

wpDiscuz