Attaque au phosphore blanc de la coalition US sur l’hôpital de Raqqa : 43 morts

La vice-présidente de l’association du Croissant-Rouge de la ville de Raqqa au nord de la Syrie a annoncé que la coalition internationale avait bombardé au phosphore blanc l’hôpital public de cette ville, jeudi dernier. Bilan : 43 civils tués.

Selon Sana News, Dina al-Assad, qui vit elle-même à Raqqa, a ajouté que l’hôpital avait été ciblé par 20 obus de mortier qui avaient infligé des dégâts dans différents services de l’hôpital, à des véhicules présents dans l’établissement et aux générateurs électriques du bâtiment.

La vice-présidente du Croissant-Rouge de Raqqa a expliqué que cet hôpital fournit des soins à plus de 100 000 personnes dans la ville et que Daech y a fait monter pour ses éléments un autre hôpital.

Il est utile de rappeler qu’une attaque au phosphore blanc de la coalition dite anti-Daech, lancée le 9 juillet sur la partie ouest de Raqqa, avait causé la mort de 17 civils.

Dina al-Assad a par ailleurs indiqué : « Ce que l’on constate à Raqqa, ce n’est pas une libération de la ville, mais sa destruction. Il n’y a actuellement plus d’école, plus de mosquée et les bâtiments publics ont tous été détruits. Les puits qui fournissaient l’eau à boire aux civils sont aussi tous en train d’être bombardés. Et il n’y a plus que deux boulangeries pour toute la ville. »

Cette responsable syrienne a alors appelé la communauté internationale et l’ONU à entrer en action contre les attaques de la coalition internationale et des FDS qui semblent vouloir détruire l’ensemble des infrastructures syriennes.

Le président du Croissant-Rouge de Raqqa, Fouad al-Asaf, a lui aussi affirmé que la coalition internationale et les FDS poursuivaient « la politique de la terre brûlée », qu’elles avaient détruit 65 infrastructures publiques, dont la plus importante était l’usine de sucre, un élément crucial de l’économie de Raqqa. Il a ajouté aussi que ladite coalition attaquait aveuglément les écoles, les boulangeries et les bazars qui sont désormais vidés de leurs clients et de leurs marchandises.

source: http://www.presstv.ir/DetailFr/2017/08/05/530816/43-civils-tus–Raqqa

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "Attaque au phosphore blanc de la coalition US sur l’hôpital de Raqqa : 43 morts"

Me notifier des
avatar
3000
BCPANORAMA
Invité
BCPANORAMA

Ces criminels font fi du droit international. Phosphore, Napalm , Sous munitions à l’Uranium, Agent Orange font partie de la panoplie de leurs armes préférées.

nrv
Invité

Double-jeu constant, pernicieux et néfastement toxique.
Bon, pour le sucre, quand on y pense, c’est aussi un ennemi.
Mais pas l’eau, bien au contraire…

infoveritas
Membre
infoveritas

Damas dénonce auprès de l’ONU l’utilisation par la coalition de bombes au phosphore sur un hôpital
https://francais.rt.com/international/41752-damas-denonce-aupres-onu-violations

wpDiscuz