Allaitement maternel et surmortalité infantile:800 000 enfants pourraient être sauvés

1
2193

Les bienfaits de l 'allaitement sur le plan santé, comparé aux laits de substitution,tant  pour la mère que pour l 'enfant, sont connus depuis longtemps.

Il amène de  nombreux bienfaits :

La stimulation de la tétée participe  à la remise en place de l'utérus après l'accouchement.http://www.medela.com/BX/fr/breastfeeding/good-to-know/breastfeeding-facts.html Le risque ultérieur de cancer du sein est diminué . http://www.e-sante.fr/6-mois-allaitement-offrent-5-cancer-sein-en-moins/actualite/395 . Quant au bébé, les risques de contracter certaines maladies sont réduits, selon les maladies, de 30 % a 2700 % (Michel Dogna "prenez votre santé en main" ) si il a été allaité au moins 6 mois.  Peut - on donc voir l 'absence d 'allaitement comme un méfait ? Ou tout simplement un syndrome occidental d' une  tendance   à la suractivité, en contradiction avec les besoins physiologiques,tant de la mère  que du bébé ?

La fondation Gates a conduit une méta analyse au niveau mondial. ,http://www.msn.com/fr-fr/actualite/france/g%C3%A9n%C3%A9raliser-l%E2%80%99allaitement-sauverait-plus-de-800-000-enfants-par-an/ar-BBoPV1v?li=BBoJvSH&ocid=UP22DHP

Concernant les chiffres avancés par l' étude financée par la fondation Gates :

on peut douter qu 'ils  prennent en compte l 'augmentation complète des risques ultérieurs à l'age adulte (cancers,AVC,infections) , maladies tous types confondus. http://www.aufeminin.com/news-societe/bebe-allaiter-pour-le-proteger-des-maladies-cardiovasculaires-s399448.html..

L' augmentation énorme des caries dentaires pour les enfants non allaités , a aussi ses conséquences( http://www.cancer-et-metabolisme.fr/97-des-malades-atteints-du-cancer-en-phase-terminale-ont-precedemment-subi-cette-intervention-dentaire/ , http://www.bastamag.net/Le-mercure-dentaire-un ) .Enfin,les chiffres recensés par le Dr SAlim Laïbi dans  son livre " la faillite du monde moderne" permettent  d'identifier le caractère complet de l ' industrie de la mort( communément  appelée "santé" ) du berceau  au cercueil.  http://editionsfiatlux.com/la-faillite-du-monde-moderne  .

Pour une vision plus complète du sujet :

Le vrai chiffre  est certainement très au dessus puisque le conseil de l 'ordre des dentistes reconnait que 40 % des problèmes de santé ( gravité ou fréquence) sont liés directement  à la  sphère bucco-dentaire.http://www.aidonslesnotres.fr/les-soins-au-quotidien/article?urlTitle=les-consequences-de-l-etat-bucco-dentaire-sur-la-sante-generale

Puisque la digestion du bébé en dépend, il faut aborder l 'accouchement "naturel" :

Bien que rarissime en occident, il s'effectue sans  jamais  "pousser" sauf au dernier moment, en utilisant  la gravité,donc position verticale, et ce,  par les voies naturelles (et non accéléré ! puisqu' il fait souvent  des mouvements d 'aller et retour que le gynécologue prend pour de la peur....de sortir...). Cela permet au passage de la tête du bébé , de masser ses tempes  et donc de les imprégner des ferments probiotiques contenus dans  le liquide vaginal .C'est une signature unique (d'équilibre de ces ferments) qui restera un "repère digestif"  pour sa flore intestinale toute sa vie . Les premiers jours et même heures  ,le bébé tirera le collostrum (liquide jaunâtre et épais) ; cela est  fondamental pour susciter la montée  ultérieure du lait,et renforcer ses défenses immunitaires. Grâce  à cela, et à 6 mois minimum d 'allaitement exclusif , la santé et donc l 'avenir du bébé seront "optimisés".   On peut s'interroger clairement sur le niveau d 'intelligence pragmatique des occidentaux(occis - dentaux) qui perdent  ici une occasion certaine de laisser la  création originelle œuvrer mieux qu' eux sans  chercher à y substituer la leur (lait artificiel,accélération de l 'accouchement, position horizontale permettant au moins le confort du gynécologue...sans  oublier la petite épisiotomie rajoutant  50 € au gynécoloque....dont les taux  de pratique varient bizzarement de 5% a 90% selon les hôpitaux...tout comme la distribution d' échantillons de laits "de substitution ...), Ce "péché" est reproché notamment en islam(se substituer au créateur ou l 'imiter par représentation ).

La  représentation chrétienne fréquente de la "vierge  à  l'enfant" synthétise aussi ces aspects qui mixent : virginité ( jusqu ' au mariage ..) donc retard de la période de procréation ; et port de l 'enfant , donc énergie de la mère qui y est fortement dédiée(et répondant à ses besoins : l 'allaitement ,de fait ).

L' âge tardif de la mère améliore aussi l'expérience immunitaire transmise à l 'enfant . (cela malgré l'augmentation des risques à l'accouchement tardif lui meme) .Pour ceux qui l 'ignorent , le pouls du bébé se calme au contact de la poitrine de la mère, par  rapport aux pères porteurs....

Le fait de savoir que son" frigo" est  à portée de bouche , et  plein.... doit y  être pour quelques chose , même si la "reconnaissance" du contexte in utéro (thermie  , pouls) participe à rassurer l 'enfant.

Conclusion en langue des oiseaux: nourrissons  le nourrisson. Le SEIN, c est plus  SAIN. Et en lien avec  la terre (T) nourricière (forces électro négatives), c' est  plus sainT.

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Allaitement maternel et surmortalité infantile:800 000 enfants pourraient être sauvés"

Me notifier des
avatar
3000
Darkeuclyde
Membre
Darkeuclyde

J’avoue que je me posais des questions à se sujet votre article est très intéressant, sa nous permet de savoir retourner à la terre notre très sainte terre à des méthodes naturelles aussi car aujourd’hui on nous bourre le crâne pour nous empêcher d’avancer sur notre chemin à nous et tenter de nous en dévier.